Là où rêve et espoir sont brisés.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La mort a un visage... On l'appelle Gilgamesh!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Diable Incarné


Messages : 27
XP : 44
Ici depuis le : 16/11/2013
Date de naissance : 22/06/1983

MessageSujet: La mort a un visage... On l'appelle Gilgamesh!   Sam 16 Nov - 10:14





Gilséliane Gemsah

« Je suis le messager du diable, punissant l’Humanité pour ses atrocités.»


SURNOM : Personne ne connait sont véritable nom, tout le monde ayant entendu parlé d’elle la nomme Gilgamesh !
ÂGE : 100 ans
GENRE :Femme
ORIENTATION : Hétérosexuelle
RACE : Ilphrin

CASTE : Sans-Caste
ORGANISATION: Hors-la-Loi
ALLIANCE : Neutre (tout dépend de sa cible)
MÉTIER : Assassin





DONS :

● Vision nocturne
● Forme brumeuse


FAVEUR DE LA ROSE :

● Lien avec la Terre



MAGIE :

Des ondes, assommantes, dévastatrices et imparables, voilà ce que la magie de Gilgamesh peut faire, des ondes de choc. Elle n’a pas besoin de faire de grands mouvements violents, il lui suffit de faire sortir sa magie pour que celle-ci à peine à l’air libre explose provoquant tout types d’ondes d’intensité variant en fonction de la quantité de magie utilisée. L’explosion de magie elle-même n’est pas perceptible et n’occasionne aucun dommage.
Seul inconvénient de ce don, les ondes se propageant dans toutes les directions, Gigamesh en subie aussi les effets, bien que ces effets soit sur elle le plus minimal possible. Plus l’onde qu’elle provoque est puissante plus les risques qu’elle se casse un membre ou endommage ses organes sont élevés.

AUTRES :
R.A.S




CARACTÈRE



La haine est la seule chose que les gens, encore vivants par chance de ne pas l’avoir encore croisé, connaissent de Gilgamesh. Peut importe qui vous êtes, si vous entrer dans son champ de vision ou que vous vous trouver a seulement quelque mètres à la ronde, de sa position vous êtes un être à abattre et elle n’aura aucun remord, du moins si vous faite parti de la cité de Télara. Tant que vous êtes de Duerena et que vous ne la cherchez pas, alors vous pouvez lui dire bonjour sans risquer de mourir, du moins si vous en rester la. Rares sont ceux qui connaisse sont coté tendre, amicale, loyale et surtout sociable, si ce n’est sa compagne de voyage, Gaia qu’elle prie très souvent, quelques rares sentinelles de Gaia qui l’aurait vu telle quelle ou ceux qui sont encore vivants parce qu’elle a trouvé quelque chose chez eux qui lui a plut, qu’il soit bon ou mauvais.



PHYSIQUE


Une grande femme aux formes quasi parfaites pour les proportions de son corps svelte et élancé masquant la force de sa musculature. Ces cheveux noirs lui font souvent une queue de cheval tombant en dessous de ses hanches, et ses yeux d’un bleu profond paraissent capable de voir à travers tout, que se soit à travers un mur ou jusqu’au plus profond de votre âme, ce n'est bien sur pas le cas, mais on a tôt fait de ce demander. Enfin, elle est très souvent en armure, que celle ci soit intégrale ou qu’elle ne lui couvre, juste les bras et le torse pour lui laisser une liberté de mouvement impressionnante et laissant apparent son corps à faire tomber bon nombre d’hommes par ça beauté… mortelle. Même si elle n’a pas la magnificence d’un Vethael.



HISTOIRE



Née sur Shi-Telara d’un noble Shyn et d’une mère vampire... Sous une lune de sang durant la nuit la plus noire de l’année et que le brouillard semblait avaler tout se qui passait à sa portée…
Bon, or mit les parents, le reste n’est que pure invention, mais avec ce qui se passa par la suite, ce début n’aurait pas choqué tant que ça. Gilséliane Gemsah était née durant une journée tout à fait banale comme tout les autres nourrissons en même temps qu’elle. Enfin pas tout à fait banal parce que ça mère était une vampire et que les vampires, n’étant pas très appréciés, même si elle faisait parti d’une famille noble, étaient pourchassés par quelques fanatiques anti-vampires, parce qu'il en faut bien quelques uns. Fanatiques qui détestaient les vampires, peut importe leur statut hiérarchique, mais encore plus quand ceux-ci mettaient un enfant, hybride de surcroit, au monde. Mais finalement à part le fait qu’ils avaient prit des précautions pour l’accouchement, tout s’était déroulé normalement et la petite avait vu le jour en parfaite santé.
Les premières années de ça vie ne furent pas particulières, son père partait travailler tôt le matin et rentrait le soir plus ou moins tard. Quant à sa mère, elle ne sortait que très rarement en journée, ne supportant pas le soleil, et du fait de sa traque incessante bien que peu présente, elle ne sortait pas longtemps non plus la nuit, pas en étant seule du moins.

Lorsqu’elle eut l’âge pour suivre les cours au temple, Gilséliane ne se fit pas prier pour apprendre tout ce qu’on lui demandait et rentrait toujours avec de très bonnes notes pour la plus grande fierté de ses parents. Toutefois, au temple, elle avait du mal à se faire des amis, si son apparence était plus proche de celui d’un Shyn du fait que son père en soit un, quelques traits typiques aux vampires ressortaient quand même, bien qu’elle se donnait du mal pour les rendre le moins visibles possible sur demande de ses parents. Au début elle ne comprenait pas vraiment pourquoi, mais quand d’autres enfants du temple finir par la fuir à moitié ou par la mépriser, comme ont tendance à faire les enfants pourris gâtés de la noblesse, elle finit par se dire que ce n’était pas plus mal de ne pas montrer certaines choses. Mais tout cela la rendait parfois furieuse et surtout cela la rendait triste, écoutant ses parents lui affirmer qu’un jour elle pourrait cesser de ce cacher sans crainte des autres.

C’est à peu après à ses cinq ans que survint la première partie du drame qui fit basculer ça vie dans un tourbillon de douleur, de chagrin et de rage. Sa mère était sortie en pleine journée pour faire de rapide courses pendant que son père travaillait et qu’elle était au temple. Mais lorsque la journée de cours fut terminée et qu’elle rentra seule chez elle comme à son habitude, sachant que ça mère ne sortait pratiquement pas le jour, elle fut étonnée de ne pas voir cette dernière l’accueillant à son retour et pire, ne pas être à la maison. Elle attendit tout de même que sont père revienne du travail, lui qui devait revenir très tôt pour une fois. Lorsque celui-ci rentra effectivement peu de temps après, elle courut lui sauter dans les bras un peu triste et apeurée par quelque chose. Et son père ne mit pas longtemps à comprendre ce qui la mettait dans cet état

- Papa ! Maman n’est pas la, elle n’est pas à la maison !

- Allons, allons, calme toi, qu’est-ce qu’il se passe ?

- Maman n’est pas à la maison, elle ne l’était pas quand je suis rentrée…

- D’accord ma chérie, d’accord. Ne t’inquiète pas, elle doit juste être sortit faire un tour en ville pour des courses, je vais aller la chercher, tu veux bien attendre sagement ici ?

La fillette fit signe que oui et sont père ressortit dans la ville après avoir embrassé sa fille.

Quelques heures passèrent durant lesquels Gilséliane resta assise sur le canapé attendant, pleurant, le retour de sont père. Celui-ci fini par rentrer mais sans sa mère, et avant qu’elle ne pu demander quoi que ce soit, sont père commença à remplir des sacs de vêtements comme s'ils allaient en voyage un peu précipitamment.

- Papa ?

- Fais toi un sac de vêtements et prends ce que tu veux de tes affaires ma chérie, mais fait vite s’il te plait, on doit partir rapidement.

- Où est-ce qu’on part ?

- Chez un ami. S’il te plait ma puce.

Devant l’empressement de sont père, la jeune fille lui obéit la peur grandissante en elle. En quelques minutes elle avait fait un petit sac d’affaires et un autre de quelques jouets qu’elle ne voulait surtout pas perdre. Puis son père et elle quittèrent la maison pour prendre la direction d’un autre quartier assez éloigné. Une fois devant la maison sont père frappa à la porte et sont ami lui ouvrit et les accueilli volontiers. Le reste de la soirée passa où le père discuta gravement avec son ami et que la jeune fille se prépara à aller se coucher après avoir mangé. Elle savait qu’il se passait quelque chose d’anormal et avait de plus en plus peur. Puis son père vint la voir pour lui souhaiter bonne nuit, et lui dire qu’à partir d’aujourd’hui, elle allait vivre ici. La jeune fille voulu protester mais son père ne lui laissa pas le temps lui disant que c’était pour son bien et qu’il viendrait le plus souvent et le plus longtemps possible. Enfin si elle voulait, il lui apporterait aussi le reste de ses affaires. La jeune fille allait commencer à pester mais devant la mine triste de sont père elle se retint comprenant que ni elle ni lui n’avaient le choix de faire ça.

Les jours passèrent, les mois même, elle n’allait plus à l’école et suivait des cours directement à la maison. Mais plus le temps passait plus elle était triste, chaque fois que son père revenait, elle espérait que sa mère l’accompagne mais aucunes nouvelles d’elle ne lui arriva et pour finir, bien que sa famille d’accueil était très gentille avec elle, elle ne se sentait pas chez elle.

Puis toute une année passa enfin, et même un peu plus, à sept ans, sont père se résolut à lui demander de faire quelque chose qu’il voulait éviter, mais il n’avait pas le choix, pour que sa fille puisse vivre tranquillement sans risquer d’être traquée comme sa mère elle devait apprendre à disparaitre en temps voulu, pour cela elle devait suivre un entrainement de marcheur spectral. La jeune fille ne fut pas ravie mais ne fit aucune remarque ayant apprit qu’il fallait prendre tout ce qui pouvait l’être pour que plus tard elle puisse vivre tranquillement, peu importe ce que cela implique sur l’heure. Sa famille d’accueil ne pouvant pas l’entrainer elle dû partir dans une autre famille de la noblesse, qu’elle ne connaissait pas cette fois. Au début elle rentrait au maximum pour pouvoir retrouver sont père. Puis petit à petit elle finit par s’adonner un maximum à son entrainement comprenant aussi que si elle devenait plus forte et que si elle pouvait se défendre elle pourrait aider son père à retrouver sa mère.

Trois autres années passèrent ainsi. Et parce qu’elle était très attentive, Gilséliane était devenue, à dix ans un bonne marcheuse spectrale, un spectre comme elle le disait pour faire plus court. Elle avait même fait quelques missions afin de tester ses capacités et à chaque fois elle revenait sans problème. Mais c’est malheureusement durant cette année que la deuxième partie du drame arriva, un soir alors que la famille qui l’entrainait était dans le salon et qu’elle devait être couchée, elle passa dans le couloir et entendit les membres de la famille pester en injuriant les vampires qui rodait dans la ville et perpétuaient tout un tas de problèmes. Ils n'appréciaient pas les vampires, alors n'ayant pas eux même l'un d'eux dans leur Famille, il ne se privaient pas pour ce lâcher sur leur compte. Puis des rires sarcastiques suivit de commentaires approbateurs lorsqu’ils en vinrent à l’exécution d’une vampire, capturée il y a déjà cinq ans et qui, à cause de son mari et nombre d’autres familles nobles ayant aussi des vampires connue dans l’entourage, avait du passer par un tribunal et avait eu cinq ans de sursis, même si l’on ne sait pas ce qu’il avait pu ce passer durant ces cinq années. Mais le combat pour elle avait été perdu et elle venait d’être exécutée et son mari, qui avait, dans sa colère, été jusqu'à blasphémer Telara en plus d’injurier tout son auditoire et la famille impériale ne faisant rien contre cette injustice, subit le même sort.
La jeune fille se senti révoltée de voir le spectacle de cette famille raillant autour de la table contre les vampires, et donc contre elle de façon indirecte. Mais le vrai choc fut lorsque l’un des membres de la famille prononça le nom des exécutés, les Gemsah ! Là ce fut trop, et elle explosa de rage. Et exploser était le mot, sa magie choisie ce moment précis pour se manifester et provoqua une énorme onde de choc faisant voler la porte du salon qui s’écrasa sur le mur d’en face surprenant ceux qu’elle avait failli faucher au passage.
Gilséliane n’eut que le temps de s’étonner de se qui venait de se passer et de comprendre qu’elle venait de découvrir sa magie, qu’elle s’évanouissait dans le couloir. Par chance pour elle lorsqu’elle avait intégré cette famille ni elle ni son père n’avait prononcé une seul fois son nom de famille et toujours par chance aucun membre de la famille ne reconnu le père sur l’image le représentant dans le journal. Ils avaient donc ramené la jeune fille dans sa chambre et l’avait soigné m’étant ce qu’il s’était passé ce soir là sur le compte de la crise de magie qu’elle venait de découvrir.

Une fois réveillée, la jeune fille, se souvînt de ce qui c’était passé cette nuit là, et voyant que même si les jours passaient, la discutions sur l’exécution des vampires et de sa famille était toujours sur les lèvres, elle décida de se venger. Pour se faire elle attendit patiemment encore quelques mois pour apprendre à maitriser sa magie, puis lorsqu’elle fut satisfaite de sa maitrise, lorsqu’elle ne se cassait plus un membre après chaque petite utilisation, elle mit son plan à l’œuvre.

Une fois le soir du jour J arrivé, Gilséliane enfila sa tenue de spectre et sortit de sa chambre armée jusqu’aux dents, ce qui n'est pas peu dire quand vous avez des canines aussi tranchantes que des rasoirs. Elle traversa la maison pour aller dans la chambre du maitre de famille par qui elle allait commencer la punition. Et elle s’assurerait qu’ils seraient tous punit comme il se doit pour leurs railleries et le mal probable qu’ils ont put ou auraient pu commettre eux même aux siens, le vampire et Ilphrin. Une fois dans la chambre elle monta sur le lit se tenant au dessus du maitre de famille, elle le réveilla discrètement, lui plaquant la pointe d’un couteau juste sur la carotide et une main sur la bouche puis se pencha pour lui chuchoter quelques mots à l’oreille.

- Les Gemsah sont mes parents, ma famille, en m’acceptant parmi vous, vous avez entrainé leur fille à devenir une tueuse, et par ce fait et celui de les avoir raillé eux et toute une communauté, je vais m’assurer que vous receviez la punition qui vous est dû en tant que l’être exécrable que vous êtes. Sur ce, bonne nuit Maitre… et à jamais !

Le maitre ne put qu’écarquiller les yeux ne réussissant pas à crier alors que le couteau lui transperçait la gorge lui coupant la carotide, le faisant mourir rapidement. Puis la jeune fille effaça de son visage le sourire sadique et heureux de voir sa cible mourir qu’elle avait affiché comme dernière image à ce maitre de misère. Ensuite elle recommença le procédé avec tous les autres membres de la famille.
Cette nuit fut la seule où son corps se révolta devant le massacre qu’elle venait de perpétrer.

Durant la dizaine d'année qui suivi, elle n’était passé que très rarement voir la famille qui l’avait à un moment recueillie, la laissant petit à petit pour ne pas leur attirer trop d’ennuis et aller au temple pour y être accepter et y être protégé en temps qu'orpheline, avant d’apprendre que le maitre de famille avait était lui aussi exécuter pour l’avoir hébergé mais que le reste de la famille n‘avait rien eu. Si ce n’est qu’ils étaient mort de vieillesse ou à cause d’autres problèmes. Pendant ce temps, durant sa vie au temple bien que protégé elle ne put poursuivre son entrainement, puisqu'e l'on y entraine pas des assassins. Elle prit donc sont mal en patience et se fit discrète pour na pas attirer l'attention sur elle se retenant aussi de ne pas taper sur le premier venu, sa paranoïa grandissante faisait que quiconque la regardant de travers, ou parlant en mauvais terme d'elle ou d'un vampire, était, à ses yeux, un anti-vampire. C’est à cette époque que les gens oublièrent le véritable nom de Gilséliane et qu’elle prit le nom de Gilgamesh !

Finissant avec le temps, comprendre et se rendre compte de la pourriture qui était cultivé dans ces familles nobles et même un peu partout dans la cité monde. A vingt ans, une fois qu'elle put se débrouiller seul sans devoir retourner chaque jours au temple, elle décida vire un peu par elle même dans la cité éliminant tout ceux qu'elle jugé coupable, avant de quitter définitivement Shi-Telara, reniant tout ce qui pouvait s'y rapporter à l’exception de sa défunte famille. Comme son père, mais bien plus intentionnellement que sous le coup de la colère, Gilséliane… maudit Telara, la Divine et tout le reste durant sa descente en Duerena, jurant que chaque fois qu’elle remonterais quelqu’un risquerait fortement de perdre la tête. Suite aux quelques morts qu'elle avait fait dans la cité, elle décida de changer de nom et le monde oublia Gilséliane Gemsah pour Gilgamesh.

Une fois en Duerena son petit manège recommença mais cette fois le nombre de familles et surtout de groupes, de Hors-la-loi principalement, qui mouraient en une nuit avait considérablement réduit. Ce n’avait pas entièrement disparu puisqu’il existait là encore des anti-vampires et Ilphrin, mais ils étaient plus disparates et moins nombreux surtout que sa paranoia se calma un peu et qu'elle en voyait donc déjà moins. De plus grâce aux Hors-la-lois, elle put reprendre son entrainement d'assassins.

A soixante ans elle fini par trouver un lieu où se poser lorsqu’elle ne faisait pas de mission quelconque pour gagner de quoi vivre ou qu’elle ne retournait pas sur Shi-Telara pour un meurtre. Ce lieu n’était pas très loin du sanctuaire de Gaia, qu’elle alla visiter et où, pour la première fois, elle put se détendre réellement grâce à l’ambiance apaisante du lieu. Elle réussi à ce calmer et pria Gaia espérant que celle-ci, si elle ne lui répondait pas directement, serait déjà plus clémente concernant sa vie. Pour toute réponse, quelque mois plus tard, alors qu’elle parcourait l’une des rares forets de Duerena, une petite luciole se révélant être une petite fée sylvestre, d’une bonne vingtaine de centimètres tout de même, vint à sa rencontre sentant sa colère apparente envers le monde et plus particulièrement vers la cité flottante qui avait finit par la faire arriver ici. Les deux êtres, l’une entretenant bien malgré elle une rage immense et l’autre parfaitement calme et compatissante de laquelle semblait émaner la même atmosphère apaisante que dans le sanctuaire et qui détendit plutôt bien Gilgamesh. Le temps passa et la petite fée du nom de Lithi continua de suivre Gilgamesh comme si elle se faisait un devoir de la calmer et de la rendre heureuse et que Gilgamesh ne refusa aucunement cette nouvelle compagnie qui lui apporta une chose qu’elle pensait ne jamais retrouver et avec qui elle finit par se lier bien plus qu’avec n’importe qui d’autre, ce qui n’était pas bien difficile vu qu’elle tuait quasiment tout autre être vivant.
Peu de temps après ça, elle retourna au sanctuaire de Gaia, la remerciant de la compagnie qu’elle venait de trouver et demandant de briser et remplacer ses derniers liens avec la cité monde par des liens de Duerena où elle commençait à se sentir chez elle. C’est ainsi que remplaçant la faveur de la rose des vents, Gilgamesh obtint celle de la rose des sables et devint à part entière un être de Duerena.
Depuis, Gilgamesh passe sont temps à parcourir et explorer Duerena et perpétrer sa vengeance sur Shi-Telara, revenant de temps à autre prier Gaia pour le simple plaisir de se sentir écouté et d’être bien en ces lieux.





COMPAGNON







Lithi



SURNOM : Lili
ÂGE : Inconnu
GENRE : Femelle
RACE : Fée sylvestre



MAGIE :


La magie de Lithi n’a aucun réel pouvoir offensif, à moins de rendre vos ennemie si détendus qu’il en oublie de respirer… En effet Lithi à la capacité de rendre leur calme, détendre et faire disparaître toute animosité excédent chez tous ceux touchés par ça magie. Et autant dire que sa compagne lui donne beaucoup de boulot.



DESCRIPTION :


Une petite fée, haut d'une petite vingtaine de centimètres, toute mignonne aux yeux et cheveux verts, habillée d’une belle robe en dentelle verte là encore. Dans son dos, deux petites paires d’ailes translucide au point qu’elle paraisse presque invisible et prenne une tinte verte lorsque l’aura de ça magie l’englobe et leur donne un effet éthéré.
Elle parle très peu, même avec sa compagne. Elle préfère le langage corporel, secouant la tête pour confirmer ou afirmer et pointant du doigt ce qu’elle veut. Elle ne parle que si la situation ne l’exige.
Pour le reste, elle est l’expression même du coté caché et bien enfuit de Gilgamesh, le coté doux et attentionné. Elle fait tout pour rassurer et apaiser la colère de sa compagne et celle de ceux qui lui cherche du mal. Elle est aussi très compréhensif, aussi si elle n’apprécie pas ce que fait Gilgamesh elle ne l’en empêche pas, sauf cas de force majeur, et c’est se faire discrète lors des missions.





DERRIÈRE L'ÉCRAN




CODE : Et par le pouvoir d'A'lana tout court, je re-valide ce code parce que t'es pas encore modo :p et toc!
PRÉSENCE SUR LE FORUM ? : Tout le temps en étant Vaniel et avec elle pour ses RPs donc entre 5j/7 à 7j/7
COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT LE FORUM ? : Vous pouvez répéter la question ?
AUTRE CHOSE A DIRE ? : STEPHANIE DE MONACO !





Dernière édition par Gilgamesh le Mar 19 Nov - 17:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: La mort a un visage... On l'appelle Gilgamesh!   Sam 16 Nov - 15:44

Tout d'abord Re-bienvenue, ensuite, tu n'es pas encore modo, et enfin, t'as quand même réussi à merder avec le code! Et re-Enfin, je sais que je te le dis souvent et que ça te gonfle, (et moi avec, je sais pas si c'est une sorte de vengeance ou autre) mais Orthograaaaaaaphe!!!! C'est gentil, tu viens de me convaincre d'écrire une aide pour ça... du taf en plus mais qui normalement devrait garantir moins de corrections à l'avenir ^^

Bon alors... cette fiche... *met ses lunettes pour lire*

  • Ce que tu as mis dans "autre" aurait plutôt eu sa place dans le physique, je ne change pas moi même, trouve une bonne place pour caser cette phrase. Dans autres en revanche tu peux parler d'armes, d'artefacts, d'anecdotes :)

  • Vu son caractère, elle va devoir se trouver pleins de prétexte pour pas tuer les joueurs xD rien à redire dessus :)

  • Dans ton physique tu parles de ses yeux qui semblent voir à travers des murs, ou au plus profond de notre âme. C'est seulement sembler n'est-ce pas? Elle a certes une vision nocturne mais pas de vision des âmes si j'ai bien comprit, donc elle juste un regard transperçant (ça se diiiit?)? :) Essaie de préciser s'il te plait ^^

  • Moi je chipote? Jamais xD J'ai juste rien comprit au début. Tu dis que tu naquis une nuit noire avec une lune rouge (ce qui n'est pas logique puisqu'un nuit noire est une nuit sans lune), qu'ensuite Gilgamesh naquit une journée banale que y a un truc faux... alors tu vas me dire si j'ai tout bien comprit : le coup de la naissance de nuit est faux, tu es née en pleine journée c'est ça?

  • Je ne sais pas si on peut parler d'école pour l'apprentissage des enfants, mais comme sur Shi-Telara, les enfants vont au Temple pour apprendre, je suppose que c'est le même principe pour Duerena ^^

  • Tu seras gentil de mettre des couleurs à tes dialogues pour plus de compréhension.

  • Tu devrais préciser au début de ton histoire que tu es née sur Shi-Telara parce qu'en voyant que tu avais fait un apprentissage en temps que marcheur spectrale j'ai tiré une drôle de tête comme tu as prit la fiche spéciale pour la rose des sables xD
  • "Pour se faire elle attendit patiemment encore quelques semaines pour apprendre à maitriser sa magie puis lorsqu’elle fut satisfaite de sa maitrise, lorsqu’elle ne se cassait plus un membre après chaque petite utilisation, elle mit son plan à l’œuvre."
    --> je ne pense pas que quelques semaines puissent être cohérent... Parce que normalement, elle utiliserait sa magie, se casse un membre, et doit attendre quelques semaines pour guêrir avant de pouvoir se resservir de magie, et rebelote. Donc il serait plus logique de parler de mois non?

  • "Une fois le soir du jour J arrivé" ... est-ce que je dois vraiment préciser ce qui ne va pas ou tu vas trouver tout seul? xD je suis pas sûre que ça se dise :p

  • Dis moi pour une Ilphrin t'es vachement poursuivis oO même ma soeur on lui fout plus la paix xD fin bon je trouve ça bizarre, c'est tout. Parce que certaines familles de nobles, et encore plus celles qui forment leur Marcheurs Spectraux transforment volontairement leurs membres en Lycans ou vampires, pour être plus puissants, en évitant de le crier sur les toits. Donc ils ne sont pas vraiment mieux au fond. Après tu es sûrement tombée dans une famille détestant tout cela :) mais n'empêche que t'es vachement poursuivis xD voilà, c'était juste pour le préciser, pour que tu le saches pour les rp's ^^

  • Pour la suite évite les phrases à rallonge avec les "et que et que" partout x) nan ça n'a rien à voir avec le contenu de l'histoire, juste que j'ai du reprendre mon souffle 3-4 fois xD


*retire ses lunettes*

Pfou. Sinon dans l'ensemble c'est positif, ton histoire est très bien même s'il faut corriger deux trois détails pour mieux la comprendre. Dès que tu auras fait les modifications, je devrais pouvoir te donner ma voix ^^ *je te juuure que je m'acharne pas parce que c'est toi, mais parce que je suis dans un état d'angoisse extrême due à mon "j'ai oublier mon ticket de train chez moi et voyage sans rien et je croise les doigts pour ne pas me faire contrôler"* Voilà ^^



PS : j'ai écris ce post dans le train, donc il est possible que tu ais changé deux-trois points avant même que je le précise et je m'excuse d'avance si je te fais une remarque déjà corrigée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Diable Incarné


Messages : 27
XP : 44
Ici depuis le : 16/11/2013
Date de naissance : 22/06/1983

MessageSujet: Re: La mort a un visage... On l'appelle Gilgamesh!   Sam 16 Nov - 16:31

Mais zuuuuuut! >.<
j'avais déjà fait quelque modif, alors pourquoi le poste n'a pas était édité après que j'ai enregistré --'

bon bref passons, j'ai modifié comme il faut normalement.

- pour ces yeux j'ai préciser qu'elle ne voyait pas a travers, mais qu'on pouvais croire en voyant la façon dont elle nous regarde

- pour le début j'ai un peu mieux différencier les "deux naissance" celle incohérente et fausse (fait exprès) juste pour montrer que le sort s'acharne sur elle. et la vrai de vrai ou tout se passe bien.

- j'ai changer l'école en temple. (je vais refaire un tour pour m'assurer d'avoir changé partout)

- les couleur aurais déjà du y être si les modif avait bien voulu se mettre

- j'ai précisé être né sur shi

- j'ai corriger l'incohérence sur le temps d’apprentissage de la magie

- et comment veux tu que je reformule le fait que se soit le soir du jour où elle avait décider de frapper? le jour J c'est UN jour pas durant le jour. d'autant que je suis sur que tu avais compris

- Non je ne suis pas activement rechercher c'est que de la malchance et des concourt de circonstance, en plus d'une petite paranoïa. j'ai explicité un peu.

- et pour le reste c'est fait exprès pour t'embêter :p


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: La mort a un visage... On l'appelle Gilgamesh!   Sam 16 Nov - 22:50

C'est bon pour moi, je te donne ma voix, tu n'as plus qu'à attendre celle d'un autre modo ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Sombre Rose


Messages : 145
XP : 58
Ici depuis le : 01/09/2013
Couleur Dialogue : mediumpurple

Date de naissance : 08/03/1994

MessageSujet: Re: La mort a un visage... On l'appelle Gilgamesh!   Lun 18 Nov - 19:55

Alooors, pour moi, il y a juste une incohérence dans ton texte :

Au début je comprends pourquoi elle est confiée à deux familles différentes (l'une après l'autre j'entend) mais une fois ça deuxième famille morte, pourquoi elle en change comme ça. Surtout que si elle les tue tous ou presque, on finira bien par se douter qu'elle avoir quelque chose là dedans Oo

Une explication s'impose XDDD


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duerena.forums-actifs.com
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Rôdeur Borgne


Messages : 61
XP : 121
Ici depuis le : 29/09/2013
Date de naissance : 23/06/1993

MessageSujet: Re: La mort a un visage... On l'appelle Gilgamesh!   Lun 18 Nov - 20:17

alors avant de répondre, c'est moi qui vais te poser une question.
tu peut développer un peut le "pourquoi elle change comme ça, une fois sa deuxième famille morte?"
parce que pour ce que je comprend c'est relativement simple, elle ne vas pas rester sur les lieux du crime et comme c'est encore une enfant elle va chercher quelqu'un pour la nourrir etc. c'est dit juste après ^^'

Enfin pour l'autre problème, pourquoi il y aurait des soupçons sur elle en particulier? Les familles noble adverse s'assassine mutuellement c'est bien connu, et l'on sait que Gil était déjà capable de faire des missions, elle aurait donc très bien put être en mission durant le massacre justement permettant l’hypothèse d'un règlement de compte entre famille noble.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Sombre Rose


Messages : 145
XP : 58
Ici depuis le : 01/09/2013
Couleur Dialogue : mediumpurple

Date de naissance : 08/03/1994

MessageSujet: Re: La mort a un visage... On l'appelle Gilgamesh!   Lun 18 Nov - 20:37

Eh bien le plus simplement du monde, un orphelin va au Temple ou finis dans la rue, les familles n'éduque pas de Marcheur Spectraux dont ils ne sont pas sûr qu'ils seront loyal à la famille.

Alors, pour tes deux premières pourquoi pas, c'est ton père qui t'y amène, mais pour les autres, qui te conseil ? Surtout qu'il semble que ton nom de famille ne soit plus reconnus.

Puis pour les soupçons je veux dire que si des familles meurt et qu'à chaque fois cette fille en faisait "partie" je m'inquiéterai quand même.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duerena.forums-actifs.com
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Rôdeur Borgne


Messages : 61
XP : 121
Ici depuis le : 29/09/2013
Date de naissance : 23/06/1993

MessageSujet: Re: La mort a un visage... On l'appelle Gilgamesh!   Lun 18 Nov - 20:58

bon est bah je vais encore changer l'histoire, je vais la faire descendre sur Duerena plus tôt comme ça y aura palus de problème la majeur partit des groupe qu'il la recueille sont des hors la lois et personne ne se souci de la mort d'un autre hors la lois

ça convient mieux?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Sombre Rose


Messages : 145
XP : 58
Ici depuis le : 01/09/2013
Couleur Dialogue : mediumpurple

Date de naissance : 08/03/1994

MessageSujet: Re: La mort a un visage... On l'appelle Gilgamesh!   Lun 18 Nov - 21:28


Peut-être simplement aller dans un orphelinat, c'est possible aussi et faire un peu moins de mort. Après, rien ne t'empêche de t'enfuir pour descendre à Duerena ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duerena.forums-actifs.com
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Rôdeur Borgne


Messages : 61
XP : 121
Ici depuis le : 29/09/2013
Date de naissance : 23/06/1993

MessageSujet: Re: La mort a un visage... On l'appelle Gilgamesh!   Lun 18 Nov - 21:44

sauf que je ne suis pas sur qu'on entraine des marcheur spectraux ou plus simplement des assassins dans les orphelinat...

bon bah je verrais ce que je fait... ça va pas être simple cette histoire encore...

(Réflexion personnelle à l'intention de qui a une réponse: pourquoi mon imagination est la seconde chose la plus malmené par ceux qui me lisent après mon orthographe? --')


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Diable Incarné


Messages : 27
XP : 44
Ici depuis le : 16/11/2013
Date de naissance : 22/06/1983

MessageSujet: Re: La mort a un visage... On l'appelle Gilgamesh!   Mar 19 Nov - 17:25

Voila j'ais fait la modif


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Sombre Rose


Messages : 145
XP : 58
Ici depuis le : 01/09/2013
Couleur Dialogue : mediumpurple

Date de naissance : 08/03/1994

MessageSujet: Re: La mort a un visage... On l'appelle Gilgamesh!   Mar 19 Nov - 20:02

Les modifications me vont, le changement entre sa présence au temple puis à Duerena est un peu rude, mais ça reste compréhensif.

"25" XP offerts.

Tu peux donc aller demander un Rang personnalisé ici ainsi que faire une demande de RP ou répondre à l'une d'elle en ces lieux, sans oublier de remplir ton Journal Personnel que tu trouveras dans ton Profil.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duerena.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La mort a un visage... On l'appelle Gilgamesh!   

Revenir en haut Aller en bas
 

La mort a un visage... On l'appelle Gilgamesh!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tome 1 : Le démon qui m'aimait, Episode 1 : Venez à moi ! (Isaac)
» Thranduil — The Elvenking
» Affaire DSK: Le nouveau visage de Nafissatou Diallo
» comment appelle-t-on ?
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duerena, les Roses de Sablovent :: Rose du Destin :: ☽ Fils des Destinés ☾ :: Destins Approuvés-