Là où rêve et espoir sont brisés.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Quête] Le prince vert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Mangeur d'Ombres


Messages : 25
XP : 64
Ici depuis le : 29/11/2013

MessageSujet: [Quête] Le prince vert   Mar 3 Déc - 12:56

Les égouts pouah!
Kaeth venait encore de marcher dans une substance douteuse, à la couleur douteuse et surtout l'odeur douteuse. Que de malchance depuis qu'il était revenu sur Shi-Telara. Duerena lui manquait terriblement. Il se dit que si elle acceptait, il emmènerait E'lara en bas après l'avoir retrouvée. Bon... il fallait prendre en compte qu'elle avait de nombreuses attaches ici, notamment sa soeur et sa nièce. D'ailleurs, il s'était longtemps demandé qui pouvait être le père de la gamine, il était persuadé que la Gardienne était plutôt tournée vers les femmes... Comme quoi... Il cessa de se poser tant de questions. Il arriva à une intersection, et trois choix s'offrit à lui. Il soupira. Cela faisait tant d'années qu'il n'était pas passé par là, et le chemin le menant au Marché Noir lui était maintenant inconnu. Il voulait absolument y retourner, puisque c'était là qu'il avait rencontré celle qu'il aimait tant. Finalement, il décida d'aller tout droit. D'un mouvement de main, il balança au-dessus de son épaule pour s'en faire une écharpe. Se couvrir le nez était recommandé en ces lieux. Sauf quand le bout de la cape avait trempé dans le liquide hideux des égouts et du coup avait barbouillé le visage du jeune homme. Il s'énerva tout seul, pestant tantôt contre les lieux, tantôt contre la cape, puis contre lui-même qui n'arrivait à rien depuis qu'il était là.

Il se calma finalement,et poursuivit son chemin. Il grommelait, mais était tout de même content à l'idée de bientôt la retrouver. Un sourire béat s'afficha sur son visage alors qu'il repensait à ses lèvres, sa peau si douce... Tout en elle était merveilleux. Sa voix, son odeur, son sourire le faisaient vivre. Il sortit de ses rêves et fantasmes assez brutalement en se heurtant de plein fouet à un mur. Kaeth recula en se tenant le nez et se retenant de hurler de rage. Qu'est-ce qu'un mur venait foutre là par Gaia? Lorsqu'il leva la tête il ne vit... rien. Rien du tout. Pas de mur, rien qui ne pouvait le freiner dans sa marche. Il ne comprit que lorsqu'il avança avec une main en avant et que celle-ci se posa sur une sorte de vitre. Le jeune homme resta un instant à la regarder avec une moue qui traduisait facilement son ras le bol. Il tâta la paroi invisible, cherchant une possible ouverture, ou mécanisme lui permettant de passer.

''Que vous vous promenez dans les égouts pour broyer du noir, pour aller à Nereyan ou juste pour tuer quelqu'un , cela ne me préoccupe guère, mon ami.''

Le jeune lycan sursauta. Une énorme lézard venait d'apparaitre, et lui parlait. Il secoua la tête. Cette... chose marchait sur deux pattes. Un lycan aussi? Ou un Narestan? C'était une rencontre plutôt imprévue. Kaeth toqua alors à la vitre et cria pour se faire entendre de l'autre.

- Excuse-moi! Tu sais comment on passe ce truc?

Le reptil répondit oui de la tête, et le jeune hors la loi souffla, rassuré de savoir qu'il allait pouvoir passer.

- Tu veux bien me faire passer s'il te plait?

Autrefois, dire s'il te plait à une race tellement inférieure était exclus. Maintenant, il se sentait au même niveau que n'importe qu'elle créature de ce monde. Le lézard sembla réfléchir un moment, puis fit non de la tête. D'accord... Kaeth fronça les sourcils. Bien. Puisqu'il ne voulait pas l'aider, il éclaterait cette saleté de mur. Il prit de l'élan, puis balança son poing dans la surface invisible. Cela n'eût aucun effet... Il recula en secouant sa main qui rougissait du coup qu'il avait porté. Il inspira et expira profondément, et joignit ses mains. Son ombre commença à s'agrandir, s'allongeant en direction du mur. Il comptait la faire passer dessous pour ensuite forcer le reptile à l'aider, mais cela ne pût se faire. Décidément...

''Allons mon ami, calme tes ardeurs, tu ne peux rien faire contre moi et je ne suis pas connu pour me battre. Je suis le prince vert ''

Le prince vert... En voilà un surnom bien prétentieux... sauf pour le vert éventuellement. Kaeth soupira.

- Écoute, je dois absolument passer, j'ai vraiment besoin d'aller par là... Aller soit sympa, moi non plus je veux pas me battre. Juste continuer ma route.

''Vous êtes forcément cupide, alors faisons un échange. Je vous pose des questions, vous me répondez avec la plus grande franchise et je vous donne un objet qui permettra de vous protéger comme il me protège.''

Non non non... il n'avait pas envie de perdre plus de temps encore. Il était bizarre celui-là pour passer du tutoiement au vouvoiement...

- Je n'ai que faire de ton objet, je veux juste passer... Pas grave, je prendrai un autre chemin. Salut.

Kaeth fit demi-tour et chercha un autre moyen d'aller au marché noir. Il tourna un peu au hasard en espérant trouver une sortie rapidement. Ce reptile aura réussi à le ralentir considérablement. Au bout d'une heure de marche, il vit repéra une potentielle sortie. Il se précipita dans sa direction et une nouvelle fois il se heurta au mur invisible. Le reptile était là, et rigolait de la situation.

- Aaaah mais tu es partout ma parole!

Nouvel éclat de rire.

- Non, je n'ai pas bougé, c'est toi qui ne sait pas où tu vas.

Perdu... il s'était perdu dans les égouts. Ah bien joué. Il se prit la tête dans une main, la secouant tant il se sentait misérable sur le moment. Il s'assit sur une marche qui n'était pas noyée par l'eau dégoûtante et soupira.

- Bon... vas y pose moi tes questions qu'on en finisse.

Le lézard, ravi, précisa :

- Je veux des réponses franches, et argumentées, sinon je ne serais pas satisfait et tu pourras toujours continuer de trouver un autre moyen pour sortir.

Eh beh... pour quelqu'un qui voulait juste parler, il était bien formel. Kaeth avait l'impression qu'il allait autant s'amuser qu'en remplissant des formulaires administratifs... D'un geste de la main, il invita son interlocuteur à poser sa question.

- Première question. Quel est ton véritable objectif sur Shi'Telara ?

Il était bien indiscret tout de même celui-là. A y réfléchir, c'était une question compliquée bien qu'elle semblait évidente. L'évidence, serait le bonheur. Seuls les fous et masochistes agiraient pour leur malheur. Même ceux qui se sacrifiaient trouvaient leur bonheur dans leur mort, puisqu'il sauvaient des personnes chères à leurs yeux. Au final tout le monde était très égoïstes, certains plus que d'autres. Il soupira une nouvelle fois. Il allait devoir révéler une information précieuse à cet individu dont il ne connaissait rien... Il laissa son coeur parler.

- Hem... tu garderas pour toi tout ce que je vais te dire, ce qui se dit ici, restera ici. Je viens de Duerena chercher ici mon bonheur qui se reflète en une seule personne. E'lara Briselan. Elle est une des plus grande fugitive de la cité, sûrement que tu l'as déjà aperçut si tu restes là. Cette femme est tout pour moi. Au moment même où je l'ai rencontré j'en suis tombé amoureux. Elle est parfaite... autant physiquement que de caractère. C'est bien simple, j'ai cru tomber sur Telara à notre première rencontre. Ses traits sont absolument parfaits, sans aucune imperfection, qu'elle doit peut-être à son état de vampire, mais je suis certain qu'elle serait aussi belle sans cette modification raciale. Et puis ce qui l'a rend si charmante c'est son sourire. A chaque fois que je le vois mon coeur cogne comme s'il voulait sortir pour rejoindre le sien. Et puis en dehors de son physique, je trouve qu'elle est une femme exceptionnelle. La force de dompter un dragon, et la douceur d'une amante, deux qualités opposées, mais dont le mélange est exquis. Oui parfaite, y a vraiment pas d'autres mots pour la décrire. Je l'aime, et elle fait mon bonheur. Et c'est pour ça que je dois absolument passer, je veux la retrouver... enfin...

Kaeth n'avait jamais autant parlé. Il était presque essoufflé, et il avait le tournis d'avoir parlé de son amour à quelqu'un. Pour toute réponse, le reptile hocha la tête d'un air intéressé.

- Question suivante : Que crains-tu véritablement dans ce monde ?

Quoi c'était tout? Pas de dialogue? Juste le jeune homme qui répondait à des questions? Il n'aimait franchement pas cela, mais n'avait pas le choix s'il voulait passer. Ce qu'il craignait? Ce qui le rendrait malheureux dans son cas.

- J'ai peur... j'ai peur de la perdre. Depuis que je l'ai rencontré je ne vis que pour elle, je vis parce qu'elle est là, quelque part et qu'elle m'attend. Il faut connaitre l'histoire pour comprendre. Je t'explique. Je suis originaire de Shi- Telara. Je vivais dans une grande famille, mais j'étais amoureux d'E'lara. Bien sûr, j'aurai préféré abandonné ma famille et rester avec elle toute ma vie. Mais un soir, je me suis battu avec un Ombre, et il m'a jeté du haut de la muraille. Je suis arrivé à Duerena, sans savoir quoi faire. Si j'ai survécu, c'est parce que je porte E'lara dans mon coeur, parce que je savais que j'avais une chance de la revoir. Alors j'ai mis toutes ses chances de mon côté pour finalement remonter après tant d'années. Et j'ai peur de la perdre maintenant que je suis si près du but, peur qu'elle m'ait oublié, qu'elle soit passé à autre chose, qu'elle soit à l'heure qu'il est dans les bras d'un autre. Vraiment... si jamais je la perdais, j'en mourrais. J'ai besoin d'elle. Rien que de penser à ça, j'ai une boule dans la gorge et dans le ventre.

Il retînt un sanglot. Si sa belle ne voudrait plus de lui, il aurait fait tout ça pour rien. Il aurait souffert encore et encore sans réussir à parvenir à ses fins... Tout ce qu'il voulait, c'était rendre E'lara heureuse dans ses bras. Il se mit à tousser bruyamment, se sentant de plus en plus mal. Sa maladie n'aidait pas. En retirant sa main de devant sa bouche, il remarqua qu'il avait craché un peu de sang. Même si elle ne pouvait pas le tuer, la Dyfanae l'avait rendu plus vulnérable que jamais.

- Courage l'ami, dernière question : Qui est ton véritable ennemi ?

Oui! Dernière question et il pourrait enfin passer. Son ennemis donc, ce qui l'empêcherait d'accéder au bonheur... Kaeth fronça les sourcils. Il était tenté de dire que pour le moment, la seule chose qui l'empêchaient de rejoindre E'lara, bah c'était ce lézard...

- Euh... je... j'y ai jamais vraiment réfléchis... attends...

Oh non... Il n'allait quand même pas sécher à la dernière question... Il ne pouvait pas, il ne devait pas échouer. Tout dans ce monde avait cherché à l'éloigner d'elle, mais il ne pouvait pas faire une liste, le reptile n'avait demandé qu'UN ennemi véritable. Il fallait donc qu'il trouve celui qui est la plus dangereux pour son couple. Il pensa un instant à cet Ombre qui l'avait fait tombé sur Duerena, mais étrangement, cette réponse ne convenait pas à Kaeth. Il ferma les yeux et chercha. Il devait donner une réponse franche, mais n'arrivait même pas à savoir lui-même ce qui pouvait le freiner dans sa quête du bonheur. C'était quand même incroyable. Il s'apprêtait à dire au Narestan qu'il était incapable de répondre, quand il s'immobilisa. La réponse venait de lui sauter au yeux. C'était tellement évident maintenant, et il lui sembla que ce n'était pas seulement la réponse la plus franche, mais LA réponse, la seule, à la question.

- Mon pire ennemi, c'est moi.

Le reptile pencha la tête sur le côté, intéressé par la réponse qu'il donnait.

- Si E'lara me quitte, je serais le seul responsable. Ce sera de ma faute, entièrement. Si ça arrive, ce sera ou bien parce que j'aurais été absent en tombant sur Duerena sans pouvoir remonter, ou bien parce que je n'aurais pas su la rendre heureuse. Dans la première possibilité j'aurai pu remonter immédiatement pour la rassurer de ma présence, mais j'étais incapable de savoir comment faire. C'était ma faute. J'ai perdu de nombreuses années à pleurer de ne pas être près d'elle au lieu d'agir. Ce serait ma faute si elle serait passée à autre chose, si elle sortirait avec un autre homme. Et dans la deuxième possibilité, je serai coupable de ne pas avoir réussi à la conduire au bonheur, coupable de ne pas avoir été assez présent à ses côtés pour l'aider à réussir. Je viens seulement de comprendre... Tant que je serais autant pessimiste, je n'arriverai pas à la rendre heureuse, donc à me rendre heureux... Si je veux la ravoir dans mes bras, je ne dois pas tout gâcher.

Il se leva brusquement.

- Prince vert! Laisse moi aller la rejoindre, je t'en prie!

Le mur invisible commença à briller, puis disparu en plusieurs étincelles.

- Va mon ami, tes réponses m'ont satisfaites. Tu peux aller la retrouver. Attrape, et bon courage pour la suite.

Il lança alors une gemme rouge dans les main de Kaeth. C'était donc cela la source de son pouvoir? Impressionnant... Mais le jeune homme s'avança vers le prince, et déposa la gemme dans sa patte.

- Je n'en ai pas besoin, de plus j'ai compris quelque chose grâce à toi, et pas des moindres. Merci infiniment mon ami, porte toi bien.

Il lui serra amicalement la patte et commença à partir. Sans qu'il le voit, la Narestan glissa la gemme dans la poche du jeune lycan qui se sauva en direction du Marché Noir.

- Bon courage à toi.

Kaeth ne trouva pas E'lara au Marché ce soir là, mais il avait apprit quelque chose sur lui même, et en cela, c'était fait un ami. Il continuait tout de même ses recherches, en quête de son bonheur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Déesse aux Trois Visages


Messages : 10
XP : 10
Ici depuis le : 05/09/2013

MessageSujet: Re: [Quête] Le prince vert   Sam 7 Déc - 9:12

Quête validée

► Pierre de protection ajoutée à l'inventaire◄
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Quête] Le prince vert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» Au Dragon Vert
» Passage au thème vert!
» Armée du Rohan(vert et rouge mdr..)en 500pts pour le tournoi
» Un blason vert et des rires mesquins [PV Vas]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duerena, les Roses de Sablovent :: Shi-Telara :: Nereyan des Ombres :: Égouts-