Là où rêve et espoir sont brisés.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pour une poignée de gemmes [Tyrael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Loyale traîtresse


Messages : 26
XP : 62
Ici depuis le : 06/02/2014

MessageSujet: Pour une poignée de gemmes [Tyrael]   Lun 17 Fév - 14:21

C'était un jeu de coïncidences qui l'avait menée ici, un échevau un peu improbable de destinées croisées. Comme bien des fois, l'histoire avait commencé pour Toskie, par une recherche de gemmes. Le marchand auquel s'était adressé Ljöna, un homme sec d'une quarantaine d'années, n'en vendait pas en ce moment.

"Le blizzard bloque tout, Dame. Il bloque les cols, gèle le lac. Il faudrait avoir des ailes pour passer en ce moment - des ailes qui ne craignent pas le froid."

Elle avait sourit poliment, lissant par réflexe sa longue tunique couleur de crème. Comme toujours, sa voix était égale, mesurée.

"Il se pourrait alors que je traverse avec l'aide d'une amie. Vous avez dit qu'il fallait se diriger à l'Ouest, c'est bien cela ?"
"Suivez l'étoile brillante, là, l'oeil de la constellation du Pégase. Est-ce que gagner une solide paye au passage vous intéresserait, jeune Dame ? Mon livreur a migré vers des températures plus chaudes, et si vous pouvez porter quelques kilos de plus..."

Une petite heure plus tard, la blonde était donc prête. Par réflexe, elle vérifia chaque boucle des lanières qui formaient le harnais de sa dragonne et maintenaient en place ses propres sacoches, mais également celles pleines d'herbes médicinales qu'elle devait remettre aux guérisseuses de son village de destination. Cela fait, Ljöna grimpa avec agilité en selle, ajusta son manteau, mit en place ses lunettes de vol. Sous  l'épaisse écharpe la protégeant du vent, la demoiselle sourit alors que Slëvna déploya sa voilure toute de beige et d'or. Alors qu'elle prenait son essor, le vent de la vitesse ébouriffa la crinière de plumes blanches, tenta de faire évader quelques mèches d'or blanc de sa tresse.

Le voyage lui sembla passer en un claquement de doigts - ou d'ailes. Sous le corps serpentin de la dragonne, le lac aux eaux bleu glacier défilèrent, ivres de reflets de nuages et de cieux, jusqu'à ce qu'un ponton enneigé ne se découpe, suivi par les formes rudes des rives. Puis les maisons, signalées par des volutes de fumée, se détachèrent des flancs de la montagne. Lentement, Slëvna amorça la descente, un peu en périphérie du village. Il fallait des spécialistes pour l'identifier en tant que dragon, certes, la plupart des gens la classant spontanément chez les chimères ou les oiseaux mutants. On n'était cependant jamais trop prudent. Dans cette optique, la blonde resta en selle, clairement visible et pacifique, le temps de défaire les lunettes qui masquaient la moitié de son visage et d'abaisser un peu son écharpe.

"Ohé, du village ?"


L'armure d'un chevalier blanc ne reste brillante que loin du champ de bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Pour une poignée de gemmes [Tyrael]   Mar 18 Fév - 21:47

Je somnolais tranquillement allongé sur mon lit qui malgré son côté rustique était très confortable.
Le soleil qui traversait la fenêtre me réchauffait agréablement, aujourd'hui j'avais envie de ne rien faire pour une fois, pas d'obligation, pas de recherche en cours... Juste de la détente, comme c'était bien!

Mais malheureusement cela ne dura pas, ont vint frapper à ma porte, c'était Logain, un homme que j'avais sauvé il y a maintenant quelques temps d'une possession par des esprits en colère.
Il venait me dire qu'un dragon était apparu dans le ciel et qu'il venait dans notre direction.

Je ramassa ma hache que je glissa à ma sangle de ceinture, enfila mes bottes en passant ma cape brune sur mes épaules.
En sortant je vis clairement le dragon dans le ciel qui amorçait sa descente.

Certains des villageois étaient nerveux de voir arriver un dragon, mais la plupart étaient calme grâce au fait que les veilleurs en armes avaient déjà pris place sur les rempart de bois du village l'arc bandé vers le dragon.

En montant sur les rempart avec Logain je vis qu'une femme était monté sur celui ci, encore une dragonnière? le village voyais passé pas mal de monde en ce moment.

"Je suis Tyrael Ankamariel, chef de ce village et de ses habitants, qui êtes vous et que venez vous faire ici dragonnière?" Je demanda de ma voix forte et grave à la jeune femme aux cheveux dorée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Loyale traîtresse


Messages : 26
XP : 62
Ici depuis le : 06/02/2014

MessageSujet: Re: Pour une poignée de gemmes [Tyrael]   Mer 19 Fév - 8:59

Statues de marbre et d'or pâle posées dans la neige, ni la dragonne ni sa cavalière ne bougeaient. Tout au plus la brise faisait-elle danser plumes et chevelure, comme pour insuffler un peu de vie dans la paire parfaitement disciplinée.

En remarquant les archers sur les murailles, la blonde se dit qu'elle aurait peut-être dû faire l'effort de se désarmer plus ostensiblement. De fait, si sa lance et son arc avaient été relégués à une attache du harnais, ils restaient à portée de main, de même que l'épée courte à sa taille. Tant pis, trop tard. On leur avait de toute façon accordé au moins le privilège du doute en envoyant quelqu'un à leur rencontre. Cependant, à ses mots, Ljöna nota que c'étaient sûrement moins ses armes que sa compagne qui avaient attiré la méfiance. Autant pour la discrétion toute relative de Slëvna.

"Enchantée, Sieur Ankamariel. Je suis Ljöna Hraesvelg. Je viens en paix, pour commercer. Votre marchand habituel, Etaso, a dit ne pas pouvoir franchir les cols et le lac avec le blizzard et m'a donc chargée de vous remettre les herbes médicinales destinées au village."

Elle pivota tout juste la main pour montrer les sacoches à l'emblème personnel du marchand, sans mouvement superflu, alors que sa voix posée, plus adaptée à une demoiselle de bonne famille qu'à une guerrière, poursuivait.

"Il m'a également conseillé de m'adresser ici pour acheter des gemmes. Navrée si mon arrivée à causé du souci, je ne disposais pas de moyens pour prévenir que le coursier habituel avait changé."

Malgré l'assurance tranquille de ses mots, elle ne bougea pas d'un pouce, le regard fixé sur le chef du village. Après tout, son but n'était certes pas d'intimider ou de répandre la crainte mais d'apaiser les esprits potentiellement échauffés par la perspective d'un dragon, fût-il aussi gracieux que Slëvna.


L'armure d'un chevalier blanc ne reste brillante que loin du champ de bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Pour une poignée de gemmes [Tyrael]   Jeu 20 Fév - 8:24

"Etaso, fichu marchand excentrique mais néanmoins loyal, tu va causer ma mort un jour. Sang et foutu cendre." pensais- je

Bref, la jeune femme ne semblais pas être hostile, elle connaissait l'emplacement exact du village et avait la sacoche d'Etaso avec son emblème. Nael, ma petite chouette effraie vint ce poser sur mon épaule droite comme à son habitude en émettant un roucoulement joyeux.
Sa voix chuchota dans mon esprit: "Elle ne ment pas, la chevaucheuse-d'aile-d'écaille vient en paix elle n'a aucune intention mauvaise en elle."

Si Nael avait confiance en cette fille c'est qu'elle n'avait réellement aucune mauvaise intention, je leva la main et les veilleurs rangèrent arc et flèche et allèrent dire aux villageois de retourner à leurs activités.
je descendis et fis ouvrirent les portes pour m'approcher de notre invité, elle était plus petite que moi d'une bonne tête, j'était plus grand que les trois quart des gens que je rencontrais aussi, elle avait de magnifique cheveux platine qui tombaient en cascade sur ses épaules et un teint assez pâle probablement du au froid de l'altitude.
Je pouvais sentir derrière moi les veilleurs qui surveillaient que rien ne m'arrive, et aussi Logain à seulement trois pas derrière moi, pourquoi était ils venu, aucune idée mais bon.

"Veuillez nous excusez de l’accueille dame Hraesvelg, nous somme un petit village et les attaques de monstres son malheureusement assez fréquente malgré que nous soyons éloigné des vrai terres sauvage du Septentrion. Vous dite venir de la part d'Etaso? comment ce porte-t'il?" je demanda à la jeune femme, mais sans lui laisser le temps de répondre j'enchaina.

"Vous pouvez prendre une chambre à l'auberge du village si vous le désirez, mais votre dragon ne peut pas rentrer, pas parce-que j'ai peur qu'il fasse des dégâts mais simplement parce-que les rues du village ne sont pas faite pour qu'il puisse ci déplacer normalement et nous n'avons pas de bâtiment pouvant l'abriter... Quand vous aurez fini de livrer les herbes médicinale et d’acheter vos gemmes, pourriez passez me voir, j'aimerais vous demander un petit service une fois tout cela terminé si vous ête d'accord. En attendant je vous laisse en compagnie de Logain, il va vous emmener à la guérisseuse et voir le marchand de gemme et ensuite vous guidera jusqu'à moi" Ayant fini mes explications, je souria sans détours et fit demi tour en sifflotant, tapotant l'épaule de Logain au passage, Nael hululait joyeusement.


LOGAIN


Quoi?! le chef me laissais seul pour accompagner cette fille! Oh non, il sait pourtant que je me sens toujours mal à l'aise en société, je suis un ingénieurs moi, je préfère largement le contact des machines à celui des gens, enfin bref je n'allais pas laisser en plan cette jeuen femme.

Je jeta un coup d'oeil au dragon imposant de dame Hraesvelg, remarquant que ce dragon avait des plumes presque uniformément sur tout le corps, sauf sur ses ailes, étrange je n'avais jamais vu un dragon de la sorte mais je m'égard où devais je emmener cette jeuen femme déjà? Ah oui! chez Nynaeve... espérons qu'elle est de bonne humeur aujourd'hui.

"Suivez dame Hraesvelg, je vais vous guider jusqu'à Nynaeve Al'meera, notre guérisseuse."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Loyale traîtresse


Messages : 26
XP : 62
Ici depuis le : 06/02/2014

MessageSujet: Re: Pour une poignée de gemmes [Tyrael]   Jeu 20 Fév - 19:21

Alors que les gens d'armes sur les remparts rangeaient leurs arcs, la blonde détacha les sacoches d'herbes, flatta le cou de Slëvna et se laissa glisser le long de son flanc pour faire face au chef du village qui sortait. Il était grand, remarqua-t-elle en s'avançant, assez pour qu'elle doive lever la tête pour le regarder dans les yeux. Et il avait une jolie chouette, une boule de plume qui fit sourire doucement la demoiselle alors qu'elle écoutait excuses et justifications.

"Il n'y a pas de souci, d'autant qu'il n'y a pas eu de mal, de flèches échangées, et que vu la région il vaut mieux être trop prudent que pas assez. Je suis au contraire heureuse d'entendre que la santé de vos villageois vous tient tant à coeur. Esato va bien, ma compagne à plumes se portera très bien aussi à l'extérieur vu qu'elle ne craint pas le froid."

Si la demande de service l'intrigua, elle ne dit rien sur le sujet, se contentant d'acquiescer. Vu les conditions alentours, ce devait sûrement être une mission de transport de vivres ou de message, ou quelque chose dans cet esprit. Elle verrait en temps et en heure. De toute façon, le chef de village tournait déjà les talons, la laissant avec le guide qu'il lui avait assigné - guide auquel Ljöna adressa un sourire poli tout en ajustant sur son épaule les sacoches d'herbes.

"Je vous suis."

Pas dérangée par la neige, elle s'engagea vers le village, s'arrêtant tout juste un instant avant de franchir les remparts pour faire un au-revoir à Slëvna. La dragonne, pas inquiète du départ de sa cavalière, se roula sagement en boule en faisant attention à ne pas déranger qui que ce soit, veilleurs ou curieux.

"J'ai entendu dire que vos guérisseurs recherchaient une solution pour lutter contre la Dyfanae..." reprit quelques mètres plus loin Ljöna. "Y'a-t-il des progrès significatifs ?"


L'armure d'un chevalier blanc ne reste brillante que loin du champ de bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Pour une poignée de gemmes [Tyrael]   Dim 23 Fév - 14:30

LOGAIN


Vu que je devais rester avec la jeune femme à la belle chevelure dorée je pouvais au moins faire la conversation même si cela me mettait quelque peu mal à l'aise, pas l'habitude des gens vivants, machine plus simple à comprendre.
Je voyais au loin Tyrael s'occuper de la construction de la maison d'une des nouvelles arrivantes, Dame Dagnir je crois, je pense qu'il avait un rendez vous avec Gilgamesh aussi, une mission à lui confier il me semble mais je n'en savais pas plus.
Où devais-je conduire la jeune femme déjà? Ah oui! le marchand de gemme des mineurs.

"C'est maîtresse Nynaeve Al'meera qui s'occupe des recherches médicale avec maîtresse Moiraine Damodredd. j'ignore si elles ont fait des progrès, Nynaeve parle toujours que si Tyrael la laissait partir dans les ruines dans le désert elle pourrais découvrir un artefact capable de l'aider dans ses recherche, mais il jugent l'expéditions trop risqué surtout avec les monstres qui attaquent de plus en plus souvent... Moi je suis un ingénieur peut pas aider en médecine." je répondit à la jeune femme en m'engageant dans l'avenue principale qui menait à la place du marché.

La place du marché n'était calme que la nuit, et encore, malgré que le village ne soit très imposant les affaires marchait à merveilles, des envoyé du camp des pêcheurs, des chasseurs et des mineurs amenaient toujours des marchandises de qualité au marché.
La façade du magasin des mineurs était tout en pierre dans leurs pur style de construction, avec une enseigne représentant un mineurs frappant la pierre de sa pioche.
J'ouvris la porte à la jeune femme et la laissa passé devant.

"Après vous je vous prie maîtresse Hraesvelg"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Loyale traîtresse


Messages : 26
XP : 62
Ici depuis le : 06/02/2014

MessageSujet: Re: Pour une poignée de gemmes [Tyrael]   Dim 23 Fév - 18:39

La neige crissait doucement sous ses bottes à chaque pas - un son apaisant, qui rythmait la conversation. Tout en écoutant, Ljöna observait les environs, la vie préservée entre les murs d'enceinte, les maisons érigées indiquant que de nouveaux arrivants devaient s'être établis dans les parages malgré sa réputation hostile. Pourtant, le havre regorgeait de vie et d'activité, même avec la menace du blizzard et les inconvénients du froid, de la neige.

"Je comprends bien. Etant combattante, je ne me sens que trop souvent inutile dans la lutte contre la Dyfanae, moi aussi. Sauriez-vous ce qui fait dire à vos guérisseuses que le désert pourrait receler un artefact utile ?"

Elle avait très bien pu manquer la piste menant au désert, surtout qu'elle avait jusque là cherché dans les zones habitées - chez les érudits et les guérisseurs, dans les lieux de savoir et de réflexion. Toute piste cohérente était bonne à suivre, cela dit. Il faudrait qu'elle voie avec l'auteur de la théorie en question, tout simplement. Après tout, elle s'était engagée à trouver un remède, une solution, et combattre des monstres relevait de son domaine de compétences. Il devait y avoir moyen de mettre en place une coopération qui fonctionne.

Si la blonde fut un peu surprise de constater qu'ils allaient d'abord faire étape par le marchand de gemmes, elle n'en dit rien. Il était probablement sur le chemin, tout simplement. Elle remercia donc d'un sourire son guide et entra dans la boutique, saluant le marchand.

"Bonjour. Je cherche des gemmes, de préférence aussi pures que possible. Il n'est pas nécessaire qu'elles soient déjà taillées, par contre. Auriez-vous cela en stock ?"

La demande, formulée très poliment, n'était pas négociable pour autant. Des gemmes banales, sa soeur en trouvait seule. Quant à l'apparence, Toskie était tout à fait qualifiée pour retailler les joyaux, voire le ferait de toute façon, qu'ils soient ou pas déjà taillés.

"Ou alors des pierres que l'on ne trouve que dans les environs, éventuellement."


L'armure d'un chevalier blanc ne reste brillante que loin du champ de bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Pour une poignée de gemmes [Tyrael]   Lun 24 Fév - 13:45

LOGAIN

Je m'étais appuyé contre le mur à côté de la porte gardant un oeil sur le vendeur et la jeune femme, passant une main dans mes cheveux brun qui m'arrivait aux épaules pour dégager ma vue.
J'ignore pourquoi cette jeune femme voulait des gemmes mais cela va lui coûter chère, les mineurs vendent ce genre de ressource à haut prix.
Le vendeur souriait à la jeune femme, même si cela ne ce voyait pas trop derrière sa barbe épaisse et ses cheveux en bataille, c'était un ancien mineur, très âgé qui ne parlait pas beaucoup.

"Des gemmes pures? oui, oui... je doit avoir cela... Des pierres spéciales aussi... Hum oui." disait le vieux vendeurs en ce rendant à l'arrière boutique. Cela lui pris quelques instants.

Pour occuper ce temps d'attente je sortis mon calepin et un fusain de ma sacoche accroché à ma tunique violet sombre par une lanière de cuir ,et je commença à dessiner, je faisais souvent cela quand je m'ennuyais.

Le vieux vendeurs revint avec plusieurs sachet de gemmes et les posa sur le comptoir pour les montrer à la jeune dragonnière.
Il y avais là, des émeraudes, des saphirs, des rubis, des diamants le tout en petites quantité mais le vieux vendeurs avait amené une des découverte des mineurs en terme de minerai... Une pierre de foudre, une pierre aux allures de diamant bleuâtre et fantomatique quand elle était déchargé mais une fois chargé en énergie, la pierre luisait d'une lueur macabre bleuâtre.

"Vous devez connaitre les première pierre ma petite, mais celle-ci" Il pris la pierre de foudre dans sa main et l'approcha de la jeune femme. " Nous avons découvert plusieurs filons de cette pierre, au débuts nous pensions que ce n'était pas très précieux, mais un jours un de maen de la mine à voulu faire tomber des pierres foudre accrochées trop haut pour être extraite de manière conventionnelle, il à envoyé un éclair sur les pierre pensant les faire tomber... Mais elle n'ont pas bouger, elle ce sont gorgé de l'énergie électrique et ce sont mis à briller de manière... Lugubre... Tout les magicien ont étudié ses pierres au villages ensuite, même Logain. Elles emmagasinent l'énergie et le redistribue selon la volonté du porteur..." Le vieux vendeurs amena une pierre foudre chargé pour démontrer à la jeune femme la véracité des propos.

"En ce qui concerne les prix, nous vendons les émeraudes, saphirs, rubis et autres gemmes standard à dix pièces d'or l'unité lorsqu'elles sont raffiné, mais brut ont les faits à 5 pièces d'or... Pour la pierre foudre, 15 pièces d'or l'unité, pour les déchargé, 17 pièces d'or pour celles que l'ont chargent d'énergie aux maximum." annonçaient le vieux vendeurs d'une voix quelques peu... Mielleuse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Pour une poignée de gemmes [Tyrael]   Sam 1 Mar - 0:02

Enëlya Dagnir


Bien des semaines, c'étaient écoulé après la décongélation de la Marquise des neiges... Elle n'avait d'ailleurs pas vraiment croisé sont sauveur depuis, étant très occupé par ces obligations et ces quêtes.
La grande dame restait tout son temps chez la guérisseuse la plus expérimentée du village d'Ithaque, constamment surveillé pour se remettre de ces séquelles. La congélation sur plus de 267 ans ne fait pas que du bien au corps!
Alors que le soleil traversait les rideaux légèrement troués de la maison de Nynaeve, Enëlya ouvrit les yeux, ces étourdissements et ces engourdissements étaient belle et bien partit mais un sentiment de désorientation était toujours aussi présent en elle, bien des choses ont changé depuis trois siècles...
Nynaeve venu comme à son habitude chaque matin dès sept heures tapantes! Prise de température, travaille du réflexe... Etc. Tout été bon pour faire repartir les muscles. Depuis quelque jour, de nette amélioration avait été constatée mais quelque séquelle restait tout de même, surtout psychologiquement parlant.
Enëlya déprimait depuis plusieurs jours, tournant en rond...


_______________________________________

Carnet en main, j'inscrivais après mes tests d'efforts plusieurs questions qui me venaient à l'esprit.
Tout d'abord le pourquoi ai-je été congelé? Mon armure et ces blasons veut-elle dire que j'étais guerrière? Qu'elle était mon passé? Et d'où vient l'énorme pierre précieuse incrustée sur mon armure au niveau du cou?

Voulant des réponses à mes questions, je décidai d'agir, déterminé à trouver la clef de tous les mystères qui encombrés mon esprit.
Après mettre paraît de mes habits dans lesquels je fus décongelé, je partis demander l'autorisation à la femme qui jusque-là me gardait sous son aile pour partir jusqu'au marchand de gemme dont j'avais appris par pur hasard l'existence.

À ma plus grande surprise, la guérisseuse voulue bien me laisser partir, ne désirant qu'une chose de ma part. Que j'essais de contrôler un maximum mon stress. Pourquoi? Ça, je ne sais pas, elle aussi était pleine de mystère...

Sans bien m'attarder sur cette interrogation vis-à-vis de Nynaeve, je quittai le domicile qui jusque-là m'avait accueilli.
Il faisait froid, mais c'était supportable, après tous... Si ce qu'on dit est vrai, cela fait beaucoup de temps que j'ai côtoyer la fraicheur hivernal du Havre.
Mes bottes en métal crissaient sous la neige épaisse du chemin que je me frainait à travers le village pour aller en direction du marchand, forte heureusement cela ne mis pas longtemps.
Arrivé au point tant attendu je fis glisser ma main doucement sur la poignet légèrement gelé, inspirant pour faire descendre une certaine appréhension d'un contact avec qui sais... Mes lointain descendant.

La porte s'ouvrit dans un petit grincement puis je foulai le sol de la maison en refermant celle-ci. Saluant d'une révérence les personnes qui c'était abrité sous la demeure, je tentai la communication.

" Humble salutation habitant d'Ithaque. "


Puis j'attendis debout à côté d'un homme dont le visage était caché par un grand calepin déjà taché de fusain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Loyale traîtresse


Messages : 26
XP : 62
Ici depuis le : 06/02/2014

MessageSujet: Re: Pour une poignée de gemmes [Tyrael]   Sam 1 Mar - 13:52

Un sourire éclaira le visage de Ljöna alors que le vendeur s'éclipsait dans l'arrière boutique. Elle n'avait pas fait le trajet en vain, puisque les herbes médicales qu'elle transportait étaient importantes pour le village, mais la perspective de trouver de nouvelles matières pour Toskie était toujours réjouissante. C'est donc d'un oeil attentif à défaut de professionnel qu'elle observa les divers sacs de gemmes. A ses yeux, les pierres étaient superbes, mais elle devrait se fier à la compétence du vendeur pour savoir à quel point sa soeur pourrait les utiliser.

Une pierre bleutée, presque animée d'un souffle d'orage, attira rapidement son attention, d'autant que le vendeur poursuivit ses explications. Une pierre capable d'emmagasiner spontanément de l'énergie ? Clairement, la découverte valait le détour. Restait à savoir si elles seraient plus utiles chargées ou non... Après tout, Toskie pourrait peut-être se servir de l'énergie en réserve pour ne pas épuiser la sienne ? Ou est-ce qu'il valait mieux au contraire en choisir une sans énergie, plus apte à recevoir un sortilège ?

"Je vois... Je n'avais en effet jamais croisé de gemme semblable."

La blonde hésita. Vu le prix, elle ne pourrait pas non plus en prendre trop, bien qu'elle ait été largement payée pour avoir joué les coursiers et qu'elle dispose de quelques réserves. Néanmoins, il était évidemment hors de question de proposer un prix qui soit trop bas pour que les mineurs vivent du fruit de leur labeur. Aussi Ljöna opta-t-elle pour une question, potentiellement un compromis.

"Est-ce qu'il serait possible d'avoir un prix d'ensemble si je vous achète deux pierres de foudre, une chargée et une déchargée, ainsi que quelques diamants bruts ?"

L'arrivée d'une nouvelle personne coupa ses réflexions et elle lui adressa un salut poli de la tête, ainsi que l'exigeait l'éducation qu'elle avait reçue.

"Bonjour à vous aussi, Dame."

Une touche d'accent ou d'hésitation interdit cependant à la demoiselle de retourner à ses négociations de suite.

"Votre accent m'est inconnu... Vous nous venez de loin ?"


L'armure d'un chevalier blanc ne reste brillante que loin du champ de bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Pour une poignée de gemmes [Tyrael]   Sam 1 Mar - 16:27

LOGAIN


Je remarqua un peu tard la jeune femme qui entra dans la boutique, une magnifique femme aux yeux de glace et aux cheveux de neige portant une armure raffinée et de bonne facture aux touche d'or ici et là.

Je m'éclairci la gorge et m'avança entre les deux jeune femme, que disait le protocole dans un cas comme celui là déjà? Oh ciel je n'avais jamais vraiment été attentif en cours d'étiquette avec ma tante Gwendoline.
Retrouvant avec peine les bribes de souvenirs sur les manières de faire les présentations je rajusta mes vêtement et parla d'une voix aussi assurée que possible.

"Dame Hraesvelg, je vous présente dame Enëlya du village d'Ithaque. Dame Enëlya je vous présente dame Hraesvelg de Shi-Telara, dragonière et ami d'Ithaque."

La présentation terminée je repris place près de la porte en attendant que la dragonière souhaite rejoindre la guérisseuse.


TYRAEL


Je marchais tranquillement en direction de la place du marché pour rejoindre Logain et dame Hraesvelg pour la conduire chez Nynaeve, j'étais heureux, enfin le village prospérait, après des années de luttes acharnée et de négociation ardue, nous avions vaincu les principaux repaires de créature aux alentours, les chasseurs avaient rapporté l'écho de leurs succès sur les derniers nids de noyeurs près de la rivières Spectrale à plusieurs lieux en amont.
Nos foyer étaient en sécurité en ce qui concernait les monstres, mais qu'en était il des civilisation.

J'entra dans la boutique du marchand de gemme et de minerai sans toquer, j'oubliais souvent cela, je fus surpris de voir qu'en plus de Logain et dame Hraesvelg, dame Enêlya était là aussi!!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Pour une poignée de gemmes [Tyrael]   Dim 2 Mar - 1:13

Enëlya Dagnir


À la grande surprise de la marquise des neiges, les deux personnes à qui elle avait aimablement lancer la salutation était comme interloqué par ça présence... Gênée, elle tenta d'ignorer leurs expressions de visage avant qu'une curieuse conversation prenne le dessus sur le silence qu'elle avait jeté.

________________________________

Après ma salutation, je me sentis comme épié par les personnes qui m'entouraient. Avais-je donc dis quelque chose qui n'allait pas? Devais-je employer une autre manière de salutation, celle-ci n'est peut-être plus convenable pour cette époque?
Une vague de frisson me parcourut soudain, quel stress, il est vrai que je ne suis plus à mon époque. Forte heureusement les réponses ne tardèrent pas et cela commença par la jeune femme aux cheveux d'or.
Après une brève réponse à ma salutation, elle me surprit par ça question.

"Votre accent m'est inconnu... Vous nous venez de loin ?"

Aurais-je une origine différente de celle de ces terres ou bien est-ce le changement d'époque qui impliquerait, ce soit disant «accent». Je décidai alors de ne pas la laisser sans réponse et dire d'une voix douce et lente.

" Très chère demoiselle, si seulement je pouvais en connaître la réponse. "

Une expression légèrement maussade se dessinait sur mon visage, mais au fond de moi, je devais me réserver, comme-çi ces règles m'avait été inculquer depuis toujours... Étrange, mais au fond sans importance.
Très vite, l'homme qui était caché derrière son calepin venu à nous pour nous présenter.

"Dame Hraesvelg, je vous présente dame Enëlya du village d'Ithaque. Dame Enëlya je vous présente dame Hraesvelg de Shi-Telara, dragonière et ami d'Ithaque."

Il connaissait mon prénom? Mon sauveur aurait-il parlé de moi? Des petites pommettes rosées se dessinèrent sur mon visage blanc neige, c'est alors que sans tarder, je refis une révérence laissant glisser mes longs et doux cheveux blancs humidifier par la neige sur mes épaules recouverte des épaulières en métal noir et or.

" C'est un honneur demoiselle Hraesvelg. "

C'est en me redressant qu'un son attira mon attention, la porte venait de s'ouvrir et de se refermer sans prévenir, doucement, je me tournais vers le son que j'avais ouï. Tyraël Ankamariel? Mais oui, c'était bien mon sauveur qui venait de rentrer!
Une énième révérence fut accomplie et c'est en plongeant mes yeux de glace dans les siens que je lui clamai d'un ton suave.

" Quelle surprise de vous voir en ces lieux seigneurs Ankamariel. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Loyale traîtresse


Messages : 26
XP : 62
Ici depuis le : 06/02/2014

MessageSujet: Re: Pour une poignée de gemmes [Tyrael]   Dim 2 Mar - 11:28

À la réponse, la jeune femme comprit qu'elle avait probablement commis un impair et baissa légèrement les yeux. Les présentations effectuées par Logain eurent le mérite de lui éviter de s'enfoncer et elle sourit légèrement avec une inclinaison de tête polie, rendant son salut à son interlocutrice.

"Soyez certaine que l'honneur est partagé, Dame Enëlya."

Léger bémol dans les salutations bien huilées... son lien supposé avec Shi-Telara. Il était logique, puisqu'ils avaient identifié Slëvna comme une dragonne plus que comme une chimère, qu'ils l'associent aux chevaliers-dragons de la ville volante. Dans les faits, cependant, elle n'avait rien de comparable à ses honorables ex-collègues. Pour peu d'ailleurs que l'un d'eux se rende compte de sa présence ici, les choses pourraient vite mal tourner. Elle n'en dit cependant rien pour l'instant, se contentant de saluer Tyrael qui venait d'entrer.

"J'ai trouvé plus que ce à quoi je m'attendais, en toute franchise."

Elle était d'ailleurs curieuse de savoir ce que Ratatosk ferait de ces gemmes, de découvrir le bijou ou l'arme qu'elles orneraient. Restait encore à déterminer avec le marchand combien de joyaux elle lui ramènerait. Avec un sourire, la blonde reporta donc son regard sur l'ancien mineur.

"Ce qui m'amène à vous poser la question d'un prix d'ensemble qui vous paraisse raisonnable."

Au pire, elle se passerait de diamants, ce n'était pas si compliqué à trouver quand on savait où chercher. Mais tant qu'à acheter des gemmes, autant le faire en quantités suffisantes pour obtenir un prix sans pour autant acheter la moitié de la boutique.


L'armure d'un chevalier blanc ne reste brillante que loin du champ de bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Pour une poignée de gemmes [Tyrael]   Dim 2 Mar - 18:30

Je vis le vendeur passer sa main dans sa barbe, le vieux devait méditer sur un prix.
Il mis dans une escarcelle une pierre de foudre chargée et une déchargée et quatre diamant brute et la posa devant la jeune femme en souriant et disant d'une voix amicale.

"Je peut vous proposer cela pour 50 pièce d'or, mais c'est le mieux que je peut pour vous ma brave enfant."

Je gardais un œil sur Enëlya, elle était encore peut être faible. Je me demandais si elle réussissait à bien s'intégrer, je m'approcha un peu de la jeune femme et d'une voix joyeuse je lui dis:

"Tout ce passe bien pour vous dame Enëlya? Comment avance les travaux pour votre maison?" je fis une pause pour demander ensuite. " Je me demandais si cela vous intéresserait que j'améliore votre armure et votre arc avec Rand?"
j'attendis sa réponse, alors que ma petite chouette entrait par la cheminée du magasin pour ce poser sur mon épaule droite en hululant joyeusement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Pour une poignée de gemmes [Tyrael]   Mer 5 Mar - 21:19

Enëlya Dagnir



Après une humble retour de salutation, Enëlya sentit un malaise du côté de la jeune Hraesvelg. Forte heureusement, elle fut très vite rattrapée par ces activités de rachat de pierre précieuse. Attendant son tour, la Marquise décida d'affronter ça timidité et de continuer la conversation avec le chef de village.

________________________

"Tout ce passe bien pour vous dame Enëlya? Comment avance les travaux pour votre maison?" Dit-il d'une douce voix grave. Puis il poursuivit par " Je me demandais si cela vous intéresserait que j'améliore votre armure et votre arc avec Rand?"

Un sourire parvint à mon visage, tendit que j'étais suspendu à ces mots, attentifs à la réponse que je devrais lui donner. Je commençai alors à lui répondre.

'' Doucement mais surement sir Ankamariel, pour les travaux sur mon armure, je préfère que cela attende. Il pourrait contenir peut-être qui sais... Des vestiges de mon passé qui pourrait peut-être qui sait... M'aider à me retrouver. "

Je fis une moue gênée de refuser ça si gentille offre mais il le fallait. Soudain, que vois-je? Une chouette Effraie ce posé sur son épaule, joyeuse et hululant. J'étais heureuse jusqu'à ce qu'un mal de tête me surprît, mon visage c'était comme figé, mon cœur se serrant fort dans ma poitrine.
Cette chouette, elle... Elle me dit quelque chose. Je reculai pas à pas mes lourdes bottes faisant craquées le planché de la maison. Sans avoir vu dans ma marche arrière je bousculai la jeune femme blonde qui m'avait quelque minute auparavant saluer. Mon visage était rester figé sur la chouette, je venais de revoir un vieu fantôme de mon passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Loyale traîtresse


Messages : 26
XP : 62
Ici depuis le : 06/02/2014

MessageSujet: Re: Pour une poignée de gemmes [Tyrael]   Dim 9 Mar - 10:20

Un sourire chaleureux éclaira le visage de la demoiselle à la proposition du marchand, et elle inclina légèrement la tête en signe d'assentiment, tout en sortant d'une poche une bourse qu'elle posa sur le comptoir pour en extraire le prix demandé. Les pièces étaient d'origines diverses, frappées de différents visages, mais elles avaient le même poids, Ljöna s'en était assuré par souci d'honnêteté.

"Ce sera parfait, merci beaucoup."

Une fois son achat payé, elle récupéra les pierres qu'elle glissa dans l'une des aumonières suspendues à sa ceinture et ferma soigneusement la boucle. Là. Elle était curieuse de voir ce que Toskie en ferait, comment elle réagirait. La fameuse pierre de foudre et la façon dont elle pourrait se combiner à la magie de sa soeur l'intriguaient.

En attendant, Ljöna devait se recentrer sur des préoccupations plus présentes, comme la livraison des sacoches d'herbes toujours jetées en travers de ses épaules, ou encore la mission dont avait parlé Tyrael. Ou le fait qu'Enëlya recule soudainement, l'air... choqué ? perturbé ? Peu importait, au fond. La blonde s'écarta légèrement, prête à rattraper la convalescente s'il s'avérait qu'elle faisait une rechute ou un malaise.

"Êtes-vous certaine de bien aller ? Vous devriez peut-être prendre du repos..."


L'armure d'un chevalier blanc ne reste brillante que loin du champ de bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Pour une poignée de gemmes [Tyrael]   Lun 10 Mar - 15:37

Je fis vivement un pas en avant lançant mon bras pour rattraper la jeune femme en chute libre, Nael la pauvre était fermement accroché à mon épaule pour éviter de ce retrouver à valser dans les airs.
Mon bras attrapa la jeune femme par la taille et involontairement je l'attira contre moi pour stabiliser la jeune femme.
Ce n'est qu'au moment où je vis le visage de la belle Enëlya à quelques centimètres du miens que je compris la situation.
Ses yeux d'un bleu intense était hypnotique, j'aurais pu me perdre dans ce regard des jours. Sa peau pâle était magnifique et ses cheveux descendait en cascade sur ses épaules.
Le rouge me monta aux joues instantanément et ma voix s'enrailla:

"Euh, je je...Vous allez bien dame Dagnir?"

Je me tourna vers Dame Hraesvelg quand je repris conscience de sa présence alors qu'elle nous observait.

"Dame Hraesvelg, je...euh, je vais vous amenez à maitresse Al'meera en même temps que dame Dagnir si vous n'y voyez aucun inconvénient."

Je relâcha la jeune Enëlya la tenant juste au épaules pour m'assurer qu'elle pouvait tenir debout.

"Vous pouvez marchez?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Pour une poignée de gemmes [Tyrael]   Mar 11 Mar - 17:33

On peut dire que la chouette de Tyraël avait fait une entrée fracassante aux yeux de la Marquise. Les souvenirs de la grande dame lui provoquer souvent un effet d'affolement, fort heureusement celle-ci reprit le dessus très rapidement, mais elle avait reculé un peu trop brutalement ce qui entraîna ça chute avant qu'elle se fasse une fois de plus sauver par le brave chef de village.

__________________

Ça y est... Encore une gaffe, dans l'affolement, je buttai contre un bout de plancher qui ressortait. Alors que mes paupières se serrèrent pendant ma chute, je me sentis rattraper... C'est alors que doucement, je rouvris les yeux. Mon regard c'était planté sur le chef du village qui avait son bras autour de ma taille. Mon visage était si proche du siens et je voyais belle et bien que cela le gêné car très rapidement il commença à bégailler en me demandant des nouvelles puis en changeant de conversation pour parler à dame Hraesvelg.
Après ce petit passage, le chef de village paraissait retrouver ces esprits en me demandant si je pouvais marcher. Voulant calmer les inquiétudes de tous, je décidai de leur répondre tout en regardant à la fois la dragonnière et le chef.

" Veuillez m'excuser pour cette petite scène. Je vais mieux désormais, les causes de mon affolement est dû à la chouette de Sir Tyraël. Cela m'a fait monter un vieux souvenir d'une toute autre époque..."


Ma voix douce s'estompa tendis que gênée, je me frottais le bras délicatement en baissant les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pour une poignée de gemmes [Tyrael]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pour une poignée de gemmes [Tyrael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour une poignée de Yen [Andrea]
» Pour une poignée de Whiskas...
» Pour une poignée de pièces d'or...
» Pour une poignée de dollars (recherche de rp non terminée)
» Pour une poigné de pépites...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duerena, les Roses de Sablovent :: Le Havre :: Le Septentrion :: Ithaque, Village des Exilés-