Là où rêve et espoir sont brisés.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [PV Landril] Traqueurs traqués.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Rôdeur Borgne


Messages : 61
XP : 121
Ici depuis le : 29/09/2013
Date de naissance : 23/06/1993

MessageSujet: [PV Landril] Traqueurs traqués.   Ven 21 Fév - 13:08

Cela faisait trois jours déjà que nous mettions en place notre plan servant à stopper et interrogé les espion des Avency. La maison dans laquelle nous logions, c’était transformé, de petite habitation vide et peu entretenu, en l’image d’un foyer vivant.
Le couloir de l’entré se voyait remplis de chaussures et de vestes, sur la gauche ce trouvait la cuisine d’où sortait les dernières odeurs du repas précédent, en face de la cuisine, le salon/salle à mangé avait reprit des couleurs et au fond du couloir se trouvait deux escalier, l’un montant vers les chambre et la salle de bain, l‘autre menant à la cave.

C’était toutefois, la façade des lieux, car en réalité plusieurs pièges était placé, prêt à attraper l’intrus imprudent qui entrerait. Et un peu partout, des râteliers, a première vu décoratif, attendait qu’on se serve des armes qu’ils portaient. Enfin, la cave servait de geôle et d’atelier pour toutes les créations dont nous pouvions avoir besoin.

Maintenant que le théâtre de la futur chasse au espions était prêt, que le décore était placé, j’attendais tranquillement dans un fauteuil du salon, l’arrivé de Landril pour mettre en lace le scénario et laisser entrer les acteurs adverse dans notre jeu.

Je me faisais, en attendant, un récapitulatif de ce que l’on aller devoir faire. Les espions devaient probablement avoir remarqué qu’elle venait ici discrètement et qu’elle cherche à faire quelque chose avec moi. En principe à partir de cette instant, nous devions faire comme si nous avions passé un accord et que nous travaillions effectivement ensemble.
Il en resterait plus qu’à attendre que l’un de nos traqueurs fasse l’erreur d’entrer dans la maison ou de ne pas être assez discret en nous suivant. Bien sur il fallait aussi faire semblant de chercher des infos sur nos ennemies sans quoi les espions risqueraient de ne pas nous trouver assez louche.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale / Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Pied léger


Messages : 48
XP : 121
Ici depuis le : 19/10/2013
Couleur Dialogue : 006666

Date de naissance : 28/07/1995

MessageSujet: Re: [PV Landril] Traqueurs traqués.   Mer 5 Mar - 9:42

J'avais erré un moment dans le bazar de Midalys, ouvrant tout grand mes yeux et mes oreilles pour tenter d'obtenir quelque indication sur les Avency, mais encore une fois, j'avais fait chou blanc. À vrai dire, même notre petit accrochage faisait désormais partit du passé, déjà remplacé par d'autres rumeurs plus récentes. Comme l'endroit était toujours aussi animé, ça ne m'étonnait guère, bien que je sois quelque peu déçue. Néanmoins, si je n'avais pas de nouvelles informations sur mes cibles, j'avais tourné suffisamment longtemps, avec juste ce qu'il fallait de discrétion pour qu'ils me repèrent en croyant que je cherchais à me cacher. C'était parfait. Il ne me restait plus à présent qu'à retrouver Vaniel dans sa petite maison du quartier résidentiel.

Marchant dans les rues d'un bon pas, ni trop lent ni trop pressé pour ne pas attirer l'attention, j'avais aujourd'hui jeté mon dévolu sur une simple robe de tissu resserrée à la taille par une ceinture de laine. Je jouais à présent la jeune fille curieuse de découvrir de nouveaux passages dans la cité et m'approchais de plus en plus de la maison, prenant sur moi pour ne pas me retourner afin de vérifier être bien suivit. C'était sans doute encore l'un des points que j'avais le plus à travaillé en tant que marcheuse spectrale, mais j'avais beaucoup de mal à surveiller les gens tout en gardant une attitude tout à fait naturelle. En étant cachée dans un coin d'ombre, cela ne me posait aucun problème, mais tenir un rôle, c'était autre chose, et il aurait été bête que je me trahisse. Non pas face à ceux qui me suivaient, qui savaient déjà qui j'étais à cause de ma maladresse trois jours plus tôt, mais plutôt face aux citoyens et surtout, face aux patrouilles qui devaient à présent toutes posséder mon avis de recherche.

J'atteignis enfin la maison de Vaniel et passais devant une première fois sans m'arrêter pour atteindre le bout de la rue. Vérifiant que personne ne prêtait vraiment attention à moi, je fis demi-tour et tentais de repérer rapidement mes poursuivants. S'il y en avait cependant, ils devaient être bien cachés que je n'en vis aucun pendant les quelques secondes où je pus me permettre de scruter les toits. Avec un léger soupir, j'abandonnais l'idée de les découvrir et affichais un air satisfait, comme si j'étais sûre d'avoir réussi à les semer, même si je l'ignorais. Alors cette fois, je m'arrêtais devant la maisonnette et pénétrais sans frapper.

L'entrée encombrée m'accueillit avec cette chaleur qu'ont les lieux dans lesquels on sent que l'on est toujours les bienvenus, et j'enjambais une paire de bottes avant de me diriger vers le salon. C'était fou ce que les entrées paraissaient toujours encombrées, par des chaussures, des manteaux ou parfois tout un tas d'objets qui n'auraient même pas lieu d'y être, dans les petites maisons, même lorsqu'on y vivait qu'à deux, et encore, seulement partiellement. Peut-être était-ce seulement une impression, pour moi qui avais grandi dans un manoir où le hall était plus grand que cette maison, mais j'y trouvais un caractère plus ouvert, presque familial, qui m'agaçait également quelque peu. Au fond de moi, j'espérais secrètement que les espions pénétreraient dans la maison par l'entrée et se prendraient les pieds dedans. On peut toujours rêver... Secouant la tête pour me concentrer sur ma tache, j'entrais dans le salon pour y rejoindre Vaniel, tranquillement assis dans un fauteuil du salon. Cette fois, la bataille allait pouvoir commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Rôdeur Borgne


Messages : 61
XP : 121
Ici depuis le : 29/09/2013
Date de naissance : 23/06/1993

MessageSujet: Re: [PV Landril] Traqueurs traqués.   Ven 21 Mar - 19:12

Je n’eus pas à attendre longtemps avant d’entendre la porte de l’entrer s’ouvrir et de voir Landril entrer dans le salon quelque second après.

- Bienvenu. Vous n’avez pas eu de problème pour arriver ?

Bon, la question était un peu inutile, elle était plus la pour la forme qu’autre chose puisque si elle était là et donc qu’elle n’avait pas était attaqué et le fait qu’elle est été suivie ou non n’était pas important puisque dans les deux cas ça nous était utile.
Je lui laissais le temps de répondre avant de reprendre sur le programme tout simple de la journée.

- Alors ce que je vous propose pour aujourd’hui, c’est de faire un simple repérage du coté de nos amis histoire de leur donner l’envie de nous suivre et d’avoir déjà quelques infos sur comment entrer ou sortir de chez eux lorsqu’il faudra. Qu’est-ce que vous en pensez ?

Le temps d’aller faire se repérage, les éventuelles espions qui étaient présent dans le quartier pourraient alors entrer dans la maison si l’envie leur prenaient, dans l’autre cas il continuerait à nous suivre et pourraient se trahir en tentant de nous empêcher de fouiner partout et s’ils ne font rien de tout ça, nous n’aurons pas perdu notre journée pour autant.

Je me levais et allais chercher une boisson dans le frigo de la cuisine en attendant de se préparer pour ce que nous ferions. J’en proposai à Landril.

- Je vous sers quelque chose ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale / Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Pied léger


Messages : 48
XP : 121
Ici depuis le : 19/10/2013
Couleur Dialogue : 006666

Date de naissance : 28/07/1995

MessageSujet: Re: [PV Landril] Traqueurs traqués.   Jeu 24 Avr - 12:39

Je traversais le salon et  pris place en face de Vaniel avant de balayer rapidement quelques plis de ma robe. L'endroit était tellement tranquille à cet instant, il était difficile d'imaginer qu'il risquait de se changer d'un moment à l'autre en piège pour nos petits invités.

- Bonjour. Non, tout c'est très bien passé. J'ai été repéré dans le bazar, mais par contre je ne suis pas sûre d'avoir été suivit... Nous verrons. De toute façon, nous nous sommes préparer pour cela.

J'offris un sourire au mercenaire en espérant qu'il ne m'en voudrait pas de ne pas avoir pu faire mieux. Je constatais avec soulagement que ça ne semblait pas être le cas lorsqu'il reprit la parole pour me proposer une organisation pour la journée. Je l'écoutais avec attention puis hochais la tête.

- Il serait en effet bon que nous nous accaparions quelque peu les lieux pour notre entrée en scène. Et chatouiller leur suspection ne sera peut-être pas de trop.

Puisqu'il semblait que me voir rôder dans les parages ne s'avérait peut-être pas suffisant... Mais ça, je ne le dis pas tout fort. Je m'en voulais déjà assez pour ne pas revenir sur le sujet.

- En ce qui concerne les informations dont nous pourrions avoir besoin, je possède déjà une piste., enchaînais-je en me relevant déjà pour suivre Vaniel qui disparaissait dans la cuisine. Évidemment, ce n'est qu'un début, puisqu'il s'agit de celle qui m'a poussé à enquêter au sujet des Avency. Euh... Un verre d'eau, s'il-vous-plaît., acceptais-je volontiers.

J'interrompis un instant mon explication pour prendre le verre que me tendais le mercenaire et bus une gorgée avant de revenir aussitôt au sujet. Glissant ma main libre dans ma poche, j'en sortis les lettres de ma poche et les lui tendit.

- Je les ai récupéré il y a à peu près deux semaines, chez la comtesse de Navarais. Je pensais qu'il s'agissait de déclarations d'amour du baron de Venois, mais je m'étais trompée. Celui-ci servait juste d'intermédiaire pour les Avency. Regardez cette lettre par rapport à celle-ci. Elles sont censées être du même auteur mais la qualité du parchemin et l'écriture diffèrent. Et je tiens d'une source sûre qu'elle a été écrite directement par le chef de  la famille. Enfin, sûrement plutôt par son secrétaire, mais ça revient au même.

Oui, il n'y avait guère de source plus sûre que celle de maître Brin, qui avait déjà eu entre les mains des écrits de mon suspect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Rôdeur Borgne


Messages : 61
XP : 121
Ici depuis le : 29/09/2013
Date de naissance : 23/06/1993

MessageSujet: Re: [PV Landril] Traqueurs traqués.   Mar 17 Juin - 9:54

La jeune femme prit place face à moi et m'expliqua qu'elle avait été suivi près du bazar, mais que son poursuivant l'avait perdu peu après. Décidément, soit il nous faisait croire qu'ils sont plutôt mauvais pour que nous les sous-estimions, soit cette famille est trop avare pour payer de véritable espion. Dans les deux cas nous n'avions rien à craindre et je me retins de rire du procéder mis en place par les Avency.

Landril accepta aussi d'aller faire un tour pour titiller l'attention nos cibles. Ce sera le moyen pour nous préparer à nous infiltrer chez eux et aussi de tester la qualité des infos de leurs espions. Si effectivement leurs hommes sont plus efficaces qu'ils ne le laissent paraitre, alors la famille devrait avoir renforcé la surveillance autour de chez lui.

Ma collègue me suivi dans la cuisine où je lui passai un verre d'eau. Elle en profita pour sortir de sa poche deux lettres adressées à une certaine comtesse. Ces lettres semblaient à première vu être des déclarations faites à la comtesse par un baron dont nous n'avions que faire, sauf que l'une des lettres avait certes la signature du baron, mais elle n'avait pas été écrite par celui-ci, mais plutôt, de ce que Landril en avait découvert, par le chef de famille Avency. Nous nous retrouvions donc avec trois suspects, la comtesse, le baron et Avency.

- Voilà qui ne va pas arranger les choses. Il est possible que la comtesse ou le baron soit innocent, mais pour le moment ça va nous faire deux personnes de plus à interroger pour savoir s'ils sont au courant des magouilles d'Avency...


La comtesse pouvait effectivement penser que les lettres venaient du baron et ce fait manipuler par Avency ou alors il y a un code dans les lettres qu'elle seule connaissait et c'est le baron qui faisait l'intermédiaire sans savoir de quoi il en retourne exactement.

- Sait-on s'il y a un code de cacher dans les lettres adresser par Avency à la comtesse? Si c'est le cas il est fort possible qu'elle soit de mèche avec lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale / Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Pied léger


Messages : 48
XP : 121
Ici depuis le : 19/10/2013
Couleur Dialogue : 006666

Date de naissance : 28/07/1995

MessageSujet: Re: [PV Landril] Traqueurs traqués.   Dim 10 Aoû - 15:14

Comme je le soupçonnais, Vaniel était aussi vif d'esprit qu'habile combattant et, à la vue de la correspondance,  il ne tarda pas à tirer les conclusions qui s'imposaient.

- Voilà qui ne va pas arranger les choses. Il est possible que la comtesse ou le baron soit innocent, mais pour le moment ça va nous faire deux personnes de plus à interroger pour savoir s'ils sont au courant des magouilles d'Avency..., commença-t-il avant de rajouter après quelques instants de réflexion. Sait-on s'il y a un code de cacher dans les lettres adresser par Avency à la comtesse? Si c'est le cas il est fort possible qu'elle soit de mèche avec lui.

Je m'empressais d'acquiescer à ses propos, fort satisfaite de son raisonnement. Bien évidemment, il était plus facile de supposer la présence d'un code que de le déchiffrer. Il m'avait fallu plusieurs jours de travail acharné, avec l'aide de maître Brin, durant lesquels nous avions tenté d'utiliser sur ces quelques lettres tous les astuces que nous connaissions, avant d'obtenir le moindre résultat. Résultat qui, s'il était incontestable, restait cependant fort vague.

- En effet, un message était caché à l'intérieur de la lettre falsifiée., confirmais-je. Cependant, je n'ai qu'une mince idée de quoi il retourne. Tout ce qui s'y trouve sont trois dates associées à des lieux, sans doute des rendez-vous. Cependant, même cela ne suffit pas à incriminer la comtesse. Il se pourrait très bien que quelqu'un d'autre ai eu accès à sa correspondance comme j'ai pu le faire. Une servante aurait pu s'introduire sans grande difficulté dans la chambre de sa maîtresse... qui ne le serait d'ailleurs peut-être qu'officiellement. Si les Avency ont réussi à infiltrer des personnes qui leurs sont fidèles dans le personnel de la comtesse, cela peut également n'être qu'une ruse pour la faire tomber de sa position... Quoi qu'il en soit, il ne s'agit que de suppositions, et nous n'avons actuellement pas d'autres pistes à exploiter. L'un de ses rendez-vous est déjà passé, mais le prochain aura lieu demain, au port. Nous pourrons toujours aller y jeter un coup d'œil une fois notre petite visite de courtoisie terminée.

J'esquissais un sourire en attendant sa réponse, puis le priait de m'excuser un instant pendant que j'allais me changer dans l'une des chambres, enfilant des habits qui me permettraient une plus grande liberté de mouvements. Au passage, je vérifiais rapidement mon équipement, enfilant dès à présent mes cestes et plaçant yawara et couteaux de lancer dans une pochette de cuir que je fixais au haut de ma cuisse. Je nouais ensuite rapidement mes cheveux et passais sur mes épaules ma grande cape sombre, puis rejoignis Vaniel dans l'entrée, prête pour le départ.

- Je propose que nous fassions chacun nos observations de la demeure des Avency., indiquais-je au mercenaire. Ainsi, nous pourront croiser nos données pour une meilleure exploitation des failles de leur défense. Nous pourrions nous retrouver dans..., j'hésitais un instant avant de poursuivre, réfléchissant au temps qu'il nous faudrait pour effectuer le trajet puis notre espionnage, … trois heures, dans la rue voisine au nord de notre cible. Cela vous conviendrait-il ?

J'attendais l'acceptation ou d'autres propositions du mercenaire, et nous nous mîmes rapidement d'accord. Quelques instants plus tard, nous nous glissions tous deux hors de la maison, et je m'empressais de disparaître discrètement au niveau des toits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [PV Landril] Traqueurs traqués.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[PV Landril] Traqueurs traqués.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Liste d'armée gobelines en 750 points
» Armée Gobline 500points.
» Armelle, la bizarre, timbrée, dégénérée et détraquée :D [Sd]
» Films à venir - Printemps 2010
» Entre détraqué et petite fille. | PV Lisha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duerena, les Roses de Sablovent :: Shi-Telara :: Midalys la Basse :: Quartier Résidentiel-