Là où rêve et espoir sont brisés.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Décidément elle a pas fini de créer les problèmes [PV Tyrael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Décidément elle a pas fini de créer les problèmes [PV Tyrael]   Jeu 3 Avr - 0:47



Effroyable... Étrange, inexplicable... Voilà les mots que tout le monde pensait... Si elle serait sortie plus tard, qui aurait pu prédire une fin heureuse? La mort, oui, la mort l'auraient surement attendu...
La marquise se reprit vite de ces blessures externes et cela fut douloureux, mais pas plus que la réparation de ces côtes brisées... La pauvre souffrait silencieusement, dans un état entre grande fatigue et grande détresse... Elle sentait autour d'elle des présences s'animer, une enfantine... Une autre maternelle... Puis une... Triste et désorienté...
Elle voulait faire face à ces amies, leur prouver que tout aller bien même si elle était perdue... Alors la marquise se força à se réveiller.

______________________

Je sentais que des personnes parlaient autour de moi, mais étais-ce réel au moins? Après tous... Je n'entendais que des bourdements sourds et des voix inaudibles...
Quelle sensation douloureuse, mes os, mes côtes plus précisément se remettait en place dans des craquements et claquement qui se faisait entendre... C'était insupportable et pourtant, je savais qu'il fallait que je subisse ça pour guérir. Taisant ma souffrance en me pinçant les lèvres jusqu'au sang et en resserrant l'herbe sous mes mains, je voulus faire ce geste... Pour n'effrayer personne, et surtout pas la présence enfantine qui me soigner et qui partit juste après...
Je respirai doucement, ma peau était plus pâle que d'habitude, donnant un effet morbide à laquel on pouvait rajouter mes cernes... Je ne savais même pas combien de temps j'étais parti... Mais suis-je réellement revenu seulement?

Mes yeux s'ouvrirent, passant du noir complet au blanc pur auquel les personnes étais habitué sans que je ne m'en aperçoive. La lumière m'éblouissait, ce passage de ce monde... Si sombre... À ici était vraiment radical...
Mon corps tremblait, de peur, je dois l'admettre... J'étais en état de choc... Mais je voulais me forcer à me réveiller, au mon dieu oui... Je sentais bien une présence triste à mes côtés... Doucement et en haletant je tendu ma main tremblotante en essayant d'esquisser un petit sourire malgré le sang qui avait coulé de ma bouche.

"Je... Je suis de retour... Enfin... J'espère... Ne paniquez plus..."


Dis-je faiblement et d'une voix réconfortante, je n'espérais juste pas reparler à ces... Horribles choses... Et que l'on puisse attraper ma main dont on voyait depuis celle-ci les marques bleutées sur mes poignets, qu'ils furent lacérés malgré les tentatives de force pour s'y échappé...
A bout de force, ma main redescendu... Petit à petit... Je ne savais même pas si je parlais belle et bien à des mortels ou à des âmes tourmenteuses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Décidément elle a pas fini de créer les problèmes [PV Tyrael]   Jeu 3 Avr - 1:35

J'avais été bête de demander qui était ce Jellal à la jeune femme, A'lana avait raison, mais avant que je ne puisse m'excuser une immense dragonne que je connaissais bien débarqua du ciel, faisant planer une ombre immense sur la plaine avant de ce poser avec un bruit sourd. Les écailles saphir brillant au soleil, la dragonne de dame Briselan étira son cou et permis à une petite fille de débarquer aussi à terre, avec elle aussi un petit dragon. je souria, c'était vraiment une drôle de famille que les Briselan.
Lorsqu'elle me salua j'inclina la tête avec un sourire,la main sur le cœur comme le voulait la coutumes chez les soldats pour saluer quelqu'un.

La petite fille couru dans les bras de sa mère et s'y blottit en demandant qui était Enëlya et en apprenant qu'elle était blessé la soigna sans hésiter, la bonté de la petite fille aux yeux rubis faisait chaud au cœur, cela sembla parcontre l'épuiser et elle se blottit contre sa mère en s'endormant.

Je pris la main que la jeune femme des neiges leva en s'éveillant, soulagé de la voir reprendre conscience et la posa sur sa poitrine pour qu’elle se repose.
Nael c'était envolé sur les épaules d'A'lana pour observer la petite fille endormi, Nael adorait rester près des enfants.

" Restez allongé dame Dagnir, A'lana et sa petite fille vous ont soignez, vous devez vous reposez." je dis à la jeune femme avec calme et douceur.

Nous devions retourner au village, la journée avait trop mal tournée pour continuer l'entraînement, et puis la famille Briselan avait besoin d'un logement, et nous n'avions pas trop le temps de le faire construire de manière ... Standard.

Le crépuscule arrivait déjà dans le ciel de la montagne, et avec lui els créatures nocturnes souvent hostiles des environs. Nous devions rentrer dans la sécurité des palissades d'Ithaque.

Je m'adressa à dame Briselan et Enëlya avec assurance et entrain pour briser le climat de morosité:

"Nous devons retourner au village, la nuit va tomber et les environs ne seront plus sûr. Je porterais dame Dagnir jusqu'à Nynaeve qui s'occupera de ses blessures... Ensuite, je ferais en sorte que vous ayez un toit sur mes terre dame Briselan, je pense que cela vous plaira de voir comment je peut construire grâce à l'alchimie."

J'adressa un sourire à la gardienne et observa Nael qui me rendit son regard en penchant la tête alors qu'elle continuait de regarder l'enfant endormi.

Je tissa la karenya dans le sol pour en sortirent à nouveau des êtres d'argiles, amélioré, ceux là étaient renforcé par des roches trouvé dans le sol et armée d'épieu de bois, ils étaient plus humain physiquement parlant même si il ressemblant à de petit soldat casqué.

"En route, ne restons pas ici..." ma voix était assez inquiète.

Je pris Enëlya dans mes bras et la blottit à moi en prenant la tête de la marche,

Certains loup environnant avait leurs voix qui murmurait dans ma tête, il n'avait pas vu un des leurs, un lycan, depuis longtemps, très longtemps.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: Décidément elle a pas fini de créer les problèmes [PV Tyrael]   Jeu 3 Avr - 2:13

La chouette de Tyrael se posa soudainement sur l'épaule de A'lana et observa la petite fille qui dormait paisiblement tout en étant bercée par sa mère, qui n'était pas très tranquille.

Qu'eeeeest-ce que tu la regardes comme ça toi la chouette pédophile..? Ou alors tu vas faire tes besoins sur moi, mais t'as pas l'air nette.. OUST !

Rien à faire, le piaf ne bougeait pas. A'lana soupira et regarda en coin Eri, le bébé dragon s'aplatir au sol, remuant la queue tel un prédateur observant sa proie. Son regard dévia à nouveau sur la chouette. Bien sûr qu'il n'allait pas la chasser, il voulait juste jouer. Après tout, ce n'était qu'un bébé. La Gardienne se frotta soudainement les yeux, ressentant la fatigue de l'usage de la magie. Il commençait à se faire tard... dire que tout cela ne serait pas arrivé si Tyrael n'avait pas insisté pour continuer l'entrainement. Nouveau soupir. De toute façon, personne n'aurait pu prédire cela.

"Nous devons retourner au village, la nuit va tomber et les environs ne seront plus sûr. Je porterais dame Dagnir jusqu'à Nynaeve qui s'occupera de ses blessures... Ensuite, je ferais en sorte que vous ayez un toit sur mes terre dame Briselan, je pense que cela vous plaira de voir comment je peut construire grâce à l'alchimie."

A'lana esquissa un sourire et se leva, Alicia dans les bras alors que Tyrael prenait Enëlya dans les siens. Elle le rattrapa après avoir intimé aux dragons de la suivre.

"En route, ne restons pas ici..."

- Tyrael... vraiment, pas besoin de me faire un logement. Je reste chez les guérisseuses... je suis encore trop faible en fin de journée et elles tiennent à me tenir à l'oeil. Je vais rester avec Enëlya pour la nuit. Son esprit est confus et agité. Je pense que je ne serais pas de trop dans la même pièce qu'elle.

Le reste du voyage jusqu'au village se fit en silence, pour ne pas troubler le repos de la fillette ni de la femme mal en point. D'ailleurs, en arrivant au village, A'lana ressentit une faiblesse et dut déposer un genoux à terre avant de pouvoir reprendre la marche. Arrivée chez Ny.. Nyva.. Nyne.. oh merde ! La guérisseuse donc, Alicia se réveilla pour dire bonjour avant de se rendormir aussi sec.. C'était impressionnant d'avoir une telle facilité à s'endormir.. Et déconcertant.. Elle déposa l'enfant dans un des lits d'une pièce à côté, n'ayant besoin de la compagnie de sa mère pour dormir, puis se tourna vers Ny..guérisseuse n°1.. jamais elle ne se ferait à ces noms... et lui déclara :

- Je reste dans la même pièce pour dormir. Comme ça si elle va mal durant la nuit je pourrai venir vous prévenir. Elle a été guérit par ma fille mais comme ce n'est qu'une enfant, il serait mieux de vérifier.. Sait-on jamais..

Elle se posa quant à elle sur un lit non loin de celui d'Enëlya. Elle eut un petit sourire, espérant qu'elle se rétablisse au plus vite. Elle posa la main sur son coeur, en fermant les yeux. Il y avait longtemps qu'elle ne l'avait pas sentit battre d'une telle force. Et pourtant, Telara savait qu'elle aimait sa fille plus que tout, mais ce n'était pas la même chose, pas la même affection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Décidément elle a pas fini de créer les problèmes [PV Tyrael]   Jeu 3 Avr - 21:42


Blotti dans les bras du chef de village, la Vethael dormit tous le longs du trajet... Après que le grand Tyraël fut parti et que la marquise se retrouva seul dans la chambre, elle fut saisie par la peur que ces rêves la reprennent. Timide, elle demanda alors à Dame Briselan de l'accueillir juste une nuit, et cela se fut avec grand plaisir. En somme, tout le monde était content, la mère de famille tous comme là l'étrange femme.
______________________

Je ne pus voir Tyraël, il c'était éclipser après m'avoir emmener. J'avais dormi tout le long de la route... J'espérais au moins que tout le monde aille bien. Dans la chambre où je m'étais réveillé, j'avais peur... Il faisait sombre... Et... Je ne me sentais pas rassurer.
Anxieuse, je me releva alors, chandelle à la main et partit marcher dans les couloirs. Je n'avais plus d'armure, juste ma fine chemise blanche et mes dessous, la guérisseuse avait dû me déshabiller, je ne vois pas d'autre explication.
Ma fine lumière éclairait le couloir et je touchais les murs, pour m'assurer que je ne sois pas dans une de ces saletés de rêve étrange. Soudain, j'eus une idée... A'lana habitée ici... Et... Je ne voulais pas rester seul... Je pris alors mon courage à deux mains puis je toquai à la porte, chandelle à la main.
La grande Draco-Guerrière m'ouvrit la porte interrogative. Je la saluai alors d'un signe de tête et timide je lui dis.

''Bon... Bonsoir Dame A'lana. Hum... Je sais que ma demande va vous paraître étrange, mais... Je peux dormir avec vous...? Je ne veux pas rester seul dans ma chambre. Bien évidement, je dormirais à terre pour ne pas vous embêtez.''


Gênée, je baissais la tête sans un mot, mais généreuse, dame Briselan m'autorisa à dormir dans ça chambre et même dans son lit. Honnêtement... Je ne m'attendais pas à tant... Quelle était bienveillante... Je la remerciai alors timidement en raclant ma gorge et passa le seuil de ça porte, je retroussais avant de me coucher mes manches et par politesse, je regardai si ma chemise était bien accrochée. Sans broncher, je pris place sous ces draps et me blottis à elle instinctivement, dégageant mes cheveux pour ne pas que cela la chatouille. Rapidement, le sommeil m'emporta, un sommeil de plomb... Un sommeil calme. Toute la nuit, je fus collé contre elle et visse versa, serrer pour me rassurer que personne ne me battra plus. Le petit matin, après notre réveil, je la remerciai poliment et lui offris des fleurs en conservant les siennes dans ma maison que j'avais rangée. Je pense m'avoir fait une autre bonne amie dans ce village.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: Décidément elle a pas fini de créer les problèmes [PV Tyrael]   Jeu 3 Avr - 22:33

Finalement, la femme dormait déjà et semblait paisible. A'lana pouvait donc aller ce coucher. Elle laissa la guérisseuse avec la femme et partit directement dans la chambre qu'on lui avait attribuée dès son arrivée. Une fois à l'intérieur, elle se mit à l'aise, déposa son armure dans un coin et enleva sa robe. La jeune femme détacha ensuite son corset qui retenait sa poitrine prisonnière et soupira d'un coup. ça faisait de bien de se lâcher un peu. Elle allait dormir ainsi. Elle garda tout de même un vêtement de dentelle au cas où la nuit soit un peu fraiche. A'lana se glissa sous ses draps après avoir allumé une bougie et observa la flamme danser. Elle avait peur de dormir dans le noir. ça lui rappelait trop de mauvais souvenir. De plus, la flemme près d'elle faisait comme s'il s'agissait de sa très chère soeur.
Elle ferma les yeux pour partir à son tour au pays des songes, mais elle entendit quelqu'un toquer. Elle se leva en baillant, enfila le léger tissus blanc qui lui arrivait jusqu'au début de ses cuisses,et partit ouvrir la porte. Elle écarquilla de grands yeux en découvrant sa belle, très peu vêtue à l'entrée de sa chambre.

''Bon... Bonsoir Dame A'lana. Hum... Je sais que ma demande va vous paraître étrange, mais... Je peux dormir avec vous...? Je ne veux pas rester seul dans ma chambre. Bien évidement, je dormirais à terre pour ne pas vous embêtez.''


Elle fut en effet choquée d'une telle demande, mais tellement émerveillée... Avec un grand sourire elle accueillit la femme dans sa chambre.

- Enëlya, vous pouvez dormir dans mon lit, je comprends ce que vous ressentez, ne vous inquiétez pas, je suis là, plus personne ne vous fera de mal.

Elle souleva le draps pour que la jeune femme s'y glisse, avant de se coller à elle, les joues incroyablement rouge. Son corps si près du sien la faisait trembler légèrement tant il était doux... A'lana souffla sur la bougie et entoura Enëlya de ses bras protecteur, et pour la première fois, elle s'endormit sans l'aide de la flamme.
Le lendemain, toujours ivre de cette nuit si belle au yeux de A'lana, la femme lui offrit des fleurs que le Chevalier allait entretenir comme son propre coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Décidément elle a pas fini de créer les problèmes [PV Tyrael]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Décidément elle a pas fini de créer les problèmes [PV Tyrael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» DECLARA × félicitation tu as ruiné ta vie et la mienne par la même occasion ! × TERMINE
» Une mission décidément très fatigante !
» .: Décidément, quelle drôle d'histoire ✩ PV. Salem & Clove :.
» "Décidément on se croise souvent" [Kelly Johnson / WooHyun Kim][Terminé]
» Décidément, les temps comme les oeufs sont durs [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duerena, les Roses de Sablovent :: Le Havre :: Le Septentrion :: Ithaque, Village des Exilés-