Là où rêve et espoir sont brisés.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Dim 27 Avr - 23:39


Au rythme des sons de guitare sèche, les roues de la caravane passèrent les chemins. Dedans, un Narestan qui jouait de son instrument accompagnant une douce marquise et son compagnon à son bord. Le véhicule était bercé par les agréables comptines de Naï'stan en attendant de pouvoir arriver à la forêt de Sylvea, l'atmosphère était devenue plus fraîche et plus vivable pour Enëlya et son loup.
Arriver au fameux point, Great-Shadow y fut déposer pour aller rejoindre les siens comme il avait tant mériter, à son cou, un collier incrusté de l'amulette que ça maîtresse lui avait fait sur-mesure quand il fut arrêté lors de leur voyage de retour.
Après une nuit d'arrêt sous l'ombre des feuillages de la légendaire Futaie de Sylvea, le duo se remit en route pour Ithaque. Le voyage fut rapide, en effet, il ne dura que deux courtes semaines, car le Narestan avait des chevaux rapides. Une fois les terres du Septentrion foulée la marquise se remit à sentir le froid de la température local, ça simple tenu de Bohémienne du désert ne la protégeait plus de la neige. Astucieuse, elle prit une peau de bête de la caravane et la mit sur ces épaules.

___________________

Naï'Stan fit signe aux archets de l'entrée de faire ouvrir les portes, nous ayant reconnus instantanément, leur sourirent se dessinèrent sur leurs visages, joyeux de nous voir sain et sauf.
Les portes en bois s'écartèrent, nous laissant passer, nous et notre moyens de locomotion. Ce que j'étais heureuse de pouvoir rentrer chez moi! Rapidement, mon accompagnateur partit m'aider à déposer mes lourds sacs de silice proche du point de construction dont les armatures en bois commençaient à représenter la forme de la future « serre» abrité d'une longue bache pour proteger de la neige. Une fois la tache accompli, je ne pu que remercier mon noble compagnon de route avec qui nous avions partager joie et aventure durant les deux dernières semaines du mois d'April. Enfin... De nos jours, les personnes disaient «Avril», il fallait que je m'adapte à ces petits changements de vocabulaire!

Saluant une dernière fois ma nouvelle connaissance avec une révérence, je partis directement voir mon ami, le chef de village, pour lui annoncer mon retour et ma quête terminés. Tout en gravissant les ruelles en pierre d'Itaque, je contemplais les alentours... La ville avait changé depuis quatre mois. Des nouvelles maisons avaient surgi de terre, des récoltes se dessinaient dans les horizons...
Oui, Itaque coulait vraiment des jours heureux. Enfin... Il fallait que je continue de marcher vers la maison au sommet de la colline. Après quelque minute de marche, je me retrouvai enfin devant la porte de Tyraël. Pour me protéger d'une petite tempête de neige, je replaçais sur mes épaules la fine peau de bête qui savait me tenir chaud.
Je n'avais pas eu le temps de me changer, il faisait un peu frisqué mais je savais que d'en pas longtemps, j'allais rentrer au chaud. Mes longs cheveux blancs voulaient gracieusement dans le vent tendis que ma fine robe se brassait un peu dans le sens du vent Septentrional. Ma fine main s'approcha de la porte, je la toquai alors timidement... Un petit écho s'entendait même si le son de celui-ci était étouffé par le vent... En l'attendant, je sentis les flocons se collait contre moi, devenant fine gouttelette froide qui descendait le long de mon corps. Mes deux mains tenaient fermement la cape en pelage, le vent soufflait de plus en plus fort. Ahh montagne m'ayant tenu tant de siècles captive sous ton épai manteau blanc... Tu m'avais manquée.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Lun 28 Avr - 12:49

Trois mois, cela faisait trois mois que Enëlya était parti en voyage, j'étais revenu de ma propre mission de libération il y a un mois et depuis je tournait en rond.
J'avais débuté la construction de la serre avec quelques villageois à deux pas de la demeure de la femme que j'aimais en secret et maintenant que tout étaient terminé il ne manquait que les matériaux que la jeune femme devait amener.

Un mois passé à étudier les livres sur la botanique, à mener des expériences sur les végétaux pour m'occuper l'esprit en attendant Enëlya, même Nael semblait impatiente... Après tout la marquise chouchoutait toujours Nael lorsqu'elle me rendait visite, je crois que ma compagne en profite hihi.

Ce matin là je m'étais réveillé tôt lorsque l'aube pointait à peine son nez, même Nael avait encore les yeux fermé. J'avais enfilé une tunique et m'étais rendu à la rivière avec des vêtement de rechange et un tissu éponge.
Je m'étais dévêtu et avait plongé dans l'eau fraîche de la montagne pour me nettoyer, j'étais ressorti de l'eau coulant le longs de mes cheveux jusqu'à mon torse et mes cuisses et m'étais séché avec le tissu éponge avant de revêtir un pantalon de cuir brun avec une légère chemise couleurs sable... Et je coupa mes cheveux à hauteur d'épaule.

Spoiler:
 

je pris ensuite la route de mon foyer pour travailler sur un gantelet capable de m'aider à maîtriser plusieurs tissage alchimique simultanément, c'était loin d'être au point pour le moment.
Je vis qu'il neigeait dehors dans les alentours de dix heure du matin, l'hiver arrivait.
Un coup retentit sur ma porte et je me leva d'un bond pour aller ouvrir...

Je fut bouche bée par la vision à ma porte, Enëlya, ses longs cheveux couleur neige coiffé à la manière des bohémiennes, elle était vêtu d'une robe brune qui laissait beaucoup voir ses fine jambes aux allure de soie avec un haut sans manche qui lui faisait un décolleté plongeant qui troubla mon esprit malgré mes efforts.
Je sentis le rouge me monter aux joues en un éclair et je bafouilla un timide:

"Entrez Enëlya vous devez êtres frigorifier!"

Je m'écarta de la porte pour la laisser passer et frotta mes yeux, mes yeux dorée auraient du mal à ce faire à cette vision de beauté enchanteresse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Lun 28 Avr - 17:27


La douce marquise n'attendu pas longtemps dehors. La porte s'ouvrit doucement dans un presque soupire de Tyraël qui se figea immédiatement quand il vit la femme qu'il désirait secrètement. Enëlya avait souri avec gentillesse en voyant la stupéfaction de son ami, qui sans qu'elle le remarque, regardait avec appétence les formes de la jolie femme dont seulement quelque tissu cachait ce que beaucoup auraient voulu voir d'elle.
Les pommettes rouges comme le feu, le chef de village lui permit de rentrer en son humble demeure. La marquise ne se fit pas prier et foula le palier en quête de plus de chaleurs.

___________________

Mes lèvres pulpeuses fredonnèrent un petit «Merci mon ami.» Avant que je puisse accéder à ça maison alors qu'il c'était décaler pour me laisser entrer. Une fois à l'intérieur, je me dévêtis de ma peau de bête et d'un grand sourire je clamai.

" Je suis tellement heureuse de vous revoir mon chère Tyraël! "

Mon visage à la peau toujours aussi pâle montrait une expression de joie et de soulagement de le voir ainsi. J'avais remarqué quelque changement chez lui aussi, ça coupe pour commencer! Quel dommage qu'il n'est pas gardé ces beaux cheveux longs, mais peu importe. Je ne voyais pas Naël, j'avais un cadeau pour elle, je lui donnerais plus tard.
Mon corps avaient la chair de poule, la neige qui c'était posé sur moi fondait en petite gouttelette mais cela m'importait peu, il fallait que j'annonce la bonne nouvelle. D'un ton toujours aussi enjoué je lui dis en joignant mes mains contre ma poitrine.

" J'ai trouvé la silice, je l'ai mise dans la future serre sous les bâches pour qu'elles ne prennent pas la neige! Pardonner mon accoutrement je n'ai pas eu le temps de me changer, après mon arrivé aux villages je suis tous de suite venu vous voir haha ''


J'essuyais alors, sourire aux lèvres, les grosses gouttes fraîches qui glissaient le long de l'encolure de mon cou. Brrr, cela me donnait frisson quand l'eau glissait ainsi. Mais je n'en perdais pas ma joie, attendant la réponse de mon ami qui n'en finissait pas de m'observer comme-ci il avait vu un fantôme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Lun 28 Avr - 19:47

J'offris une chaise à la jolie demoiselle en écoutant son récit et gloussant à la fois, la gentillesse et la naïveté de ma bien aimé m'avais vraiment manqué.
Je m'assis face à elle, je sentis un battement de plume et Nael se posa sur mon épaule avec grâce.
Je pris moi aussi la parole en posant mon gantelet sur la table basse en pin avec le reste de mes notes.

"Je suis heureux de vous revoir moi aussi Enëlya, vous m'avez terriblement manqué... Comme vous l'avez vu la charpente de la serre est construite près de chez vous et il ne manque plus que les vitres."

Je sortie deux verre en terre cuite de la niche secrète de ma table basse avec une bouteille d'hydromel et en servi deux doigts à Enëlya et trois pour moi.

"En ce qui me concerne je n'ai pas chômé non plus. Logain, Lan, Aviendha et moi avons fait une excursion à Vanoth... Une cité renégate dan les colonnes de feu, une cité qui pratique la traite d'esclave. Nous avons secourue une dizaine esclaves sur place et nous somme enfuie, Logain à utilisé ses " explosifs" pour rasé quelques bâtiments. Une Ath mi-humaine et mi végétale à rejoins Nynaeve et Moiraine donc ne soyez pas surprise, elle s'appelle Mylana."

Je siropta une gorgé du délicieux breuvage doux et sucré aux couleurs ambré. Heureusement que nous avions tous ce qu'il faut ici dans les montagnes pour concevoir cette exquise boisson, une boisson aussi exquise que dame Dagnir..; Oh par la lumière que pensai je?! Reprend Tyrael!

" Euh, une famille d'Ilphrin nous a rejoins avec quelques narestan. Qu'avez vous découvert pour votre part? je suis sur que vous avez du explorer quelques coins reculé prometteur et faire un peu de récup pendant votre voyage non?"


Je sentais Nael à la limite de mon esprit, ses sentiments était dominé par l'amusement, moi je sentais cette attirance pour la jeune femme, un besoin de passé mes doigts dans les cheveux soyeux de celle que j'aimais. Oh par Gaia comment résister encore longtemps à la beauté de cette femme?!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Lun 28 Avr - 22:30


Tyraël invitait ça belle à table pour lui parler plus amplement de ce qu'il avait fait pendant quatre mois, autant dire, il n'avait pas chaumé! Enëlya avait une expression passionnée et impressionnée de ces récits.
___________________

Tout ce qu'il avait fait pendant mon départ, c'est... C'est fou! Pas étonnant que je vis plus de maisons à mon arrivé, c'était super! Tyraël était tellement courageux, sauver la vie de pauvre âme perdue parmi les mains démoniaques des esclavagistes! Ouah!!
Mes lèvres se pincèrent en le fixant, je l'écoutais attentivement. Je pense qu'après notre rendez-vous, j'allais dire bonjour à Moiraine et Nynaeve pour voir cette fameuse femme plante. La chance qu'elle avait, être en communion avec ces magnifiques spécimens...

Tyraël semblait perturbé alors que ça petite compagne confortablement accrochée à ces épaules faisait amuser. Timidement, il rapprochait son verre d'Hydromel qu'il c'était servi avant que ça chouette n'arrive à son bras. Il n'avait même pas fait la formulation de politesse avant de boire, à mon époque il en aurait outré plus d'un! Mais je n'étais plus à ce temps là et il fallait que je fasse avec. Souriante, je pris moi-même une lampé d'alcool.

" Euh, une famille d'Ilphrin nous a rejoins avec quelques narestan. Qu'avez vous découvert pour votre part? je suis sur que vous avez du explorer quelques coins reculé prometteur et faire un peu de récup pendant votre voyage non?"

Ola... Tant de choses mon ami... D'abord le faite d'avoir un sentiment de manque de votre présence et aussi beaucoup d'aventure. D'un regard rempli de sympathie je pris l'initiative de lui faire un résumé.

'' Eh bien... Beaucoup de choses! Tout d'abord j'ai découvert la ville de Sylbor dans la forêt de Sylvea! La-bas, j'ai fait la rencontre d'un Narestan souris à qui j'ai fait découvrir un plus droit chemin que celui qu'il empruntait. En récompense, j'ai eu une bague de rapetissement! ''

Pour lui prouver mes dires je tendu ma main en montrant la chevalière en or mis sur mon plus petit doigt avant de rapetisser d'un seul coup jusqu'à avoir une taille plus petite que Naël. J'étais debout sur la table adosser à la bouteille en terre cuite de mon ami les bras derrière le dos la mine amusée de voir Tyraël à ma hauteur. Amusé, je continuais mon récit.

'' Par la suite, je fus arrivée au bazar et on peut dire que c'était la pagaille sans mauvais jeu de mots haha. Après avoir fais une course poursuite après un enfant des rues qui m'avait volé une tarte je fus tomber dans un repère où une colonie d'enfant des rues mon fait subir des épreuves les plus farfelues les unes des autres! Je repartis vainqueur mais laissa la tarte aux enfants ainsi que quelque pièce. L'un d'entre eux pour me récompenser m'a appris l'une de ces capacités! ''

Je me rapprochai du bord de table et me fis grandir jusqu'à ma taille normale ayant une pose assise, jambe croisée, buste dégagé sur la table basse, mes mains était posé plus en arrière pour soutenir mon poid. D'un petit mouvement de tête gracile, je remis une mèche de cheveux en place qui glissait sur mon visage. Je poursuivis alors.

'' Pour terminer, je fus une quête à la tour de Mana pour voler trois livres précieux. Il s'avérait que c'était une quête pour nos guérisseuses haha. ''


Souriante, je disparut brutalement du bord de la table devenant invisible pendant quelque seconde avant de réapparaitre, la tête pencher sur l'oreille gauche de Tyraël, une risette fier apparut sur mon visage tendis que ma douce voix lui dis aux creux de son oreille.

'' La capacité que j'ai apprise lors de mon voyage et l'invisibilité, marrant non? ''


Je fis un doux rire amusé avant de me décrocher de ma position actuelle. Je venu vers Naël en lui caressant la tête.

" Je ne vous ai pas oublié Naël, regardez ce que je vous aie ramené de mon voyage! ''


Un grand sourire se lisait sur mon visage tendis que je fouillais dans une de mes sacoches pour y sortir un petit pavé de viande de rongeur spécialement conçu pour les chouettes. Le petit animal se mit à s'agiter de joie sur l'épaule de son maître avant de partir le chercher dans mes mains, coinçant ces serres dans le morceau de viande pour le ranger dans un de ces repères nous laissant Tyraël et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Mar 29 Avr - 8:37

Enëlya n'avait pas chômé non plus en effet, elle avait fait un grand voyage. Ce fut avec amusement que je l'admira lorsqu'elle devint aussi petite qu'une poupée pour me raconter son voyage, elle redevint aussi grande qu'à la normal pour ensuite disparaître, j'entendais toujours sa respiration et ses pas mais je joua le jeu, elle apparut dans mon dos, son souffle chaud contre mon cou et ses lèvres murmurant à mon oreille. Oh Gaia elle me faisais tourner la tête, perdre la raison, je frémissait à chaque mouvement de son corps et mes yeux ne ce décrochaient plus d'elle.

Je bu une gorgé de l'alcool ambré dans mon verre en terre cuite et tenta de rassembler mes esprits éparse alors que Nael voletait dans un coin pour grignoter la friandise que la jeune femme lui avait amené. Je sentais la satisfaction de la petite chouette dans un recoins de mon esprit alors qu'elle savourait son repas, je souriais, Nael était un peu comme une petite sœur... Un peu orgueilleuse, un peu taquine, mais toujours gentille et fidèle.

Je me leva et rejoignit Enëlya pour m'asseoir a ses côtés et lui murmurrer d'une voix douce.

"Je suis vraiment heureux de vous revoir Enëlya, vous m'avez vraiment manqué durant ces quatre mois... Je n'ai cessé de souhaiter vôtre retour en bonne santé et prié que vous trouviez ce que vous souhaitiez... Que diriez vous de m'accompagnez à la maison de guérison? Je suis sûr que vous vous entendrez à merveille avec Mylana et qu vous pourriez apprendre beaucoup l'une de l'autre."

Je lui souris, car j'aimais lui sourire, mes yeux dorée plongeant dans les siens avec tendresse. Mon corps et mon cœur me suppliait de la prendre dans mes bras, de la serrer contre moi... Sa peau si douce... Non! je dois refréner mes envies de la chair... Oh non mais comment faire, son corps entier enflammait mon esprit de pensé de luxure. Gaia pitié aide moi!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Mar 29 Avr - 17:51


La petite chouette paraissait euphorique du cadeau de la jolie grande dame des neiges ce qui la ravit. Alors qu'elle l'a regardé partir, le grand chef de village se releva pour se poster aux côtés de la marquise. Tyraël semblait nerveux et perdu dans ces pensées et hontes à lui, car quelque chose se faisait plus apparent là ou la douce Enëlya n'oserait jamais poser ces yeux.
___________________

"Je suis vraiment heureux de vous revoir Enëlya, vous m'avez vraiment manqué durant ces quatre mois... Je n'ai cessé de souhaiter vôtre retour en bonne santé et prié que vous trouviez ce que vous souhaitiez... Que diriez vous de m'accompagnez à la maison de guérison? Je suis sûr que vous vous entendrez à merveille avec Mylana et qu vous pourriez apprendre beaucoup l'une de l'autre."

Ca voix murmurante me tenu des mots qui m'avaient touchée. Lui aussi m'avait manquer et j'espérais vraiment le revoir en bon état... Il semblait vouloir m'inviter à rencontrer la fameuse dame plante pour que nous apprenions à nous connaître plus amplement. Je n'étais nullement contre ça, bien au contraire! Mais quelque chose me perturber... Tyraël était totalement nerveux et la tête dans les nuages, ces pommettes rougouillantes ressorter sur ces joues aux teinte bronzé. Troublé mais poli, je m'approchais de lui en douceur.

'' Vous m'avez beaucoup manqué aussi. " Dis-je d'une voix rassurante avant de poursuivre. " Ce serait avec joie de vous accompagnez pour que vous me présentiez à cette jeune femme mais... Vous ne semblez pas dans votre assiette comme disent les jeunes. ''

Soudainement la paume de ma main souleva les mèches de Tyraël pour s'y coller. La chaleur de son front indiquait une légère montée de température et il avait comme des petites suées, il semblait un peu haleter, son cœur devait battre vite. Les sourcils arqués vers le haut pour montrer mon inquiétude, je lui tenu les mains.

'' Vous êtes fiévreux mon ami! Venez avec moi, je vais m'occuper de vous. ''

J'accompagnais le chef de village en le faisant se poser sur son canapé, appuyant mon buste au siens pour soutenir son poids pendant qu'il s'asseyait. Après que cela fut fait, je fléchis mes jambes pour me mettre à genoux entre les siens qui étaient écartés à la manière de tout homme.
Face à lui, mes mains se posèrent sur mes cuisses partiellement recouvertes de diverse tissu de ma longue jupe tendis que mes bras pressèrent légèrement mes seins entre eux sans avoir pour autant l'intention de le faire.

'' Tyraël, voulez-vous que je vous ramène quelque chose de froid, une serviette imbibée d'eau par exemple, pour faire baisser votre fièvre. ''


Mes lèvres pâles et pulpeuse se pressèrent entre-elle tendis que mes yeux neige fixé les siens, il semblait vraiment ailleurs..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Mar 29 Avr - 20:42

j'avais combattu monstre et démons, bravés les tempêtes de sable et de neige et ressortis vainqueurs d'épreuves horribles... Mais jamais je n'avais eu tant de mal à exprimer un sentiment si simple que ... L'amour.

Mon être entier voulais se libérer de ce poids, tout avouer, en finir avec ce secret qui me consumait de l'intérieur, il fallait que je lui avoue ce que je ressens pour elle, je ne peux plus tenir.

Je vidai le reste de mon hydromel d'une traite et me collant au fond du canapé en resserrant les jambes, je débutai d'une voix calme mais tendue ma déclaration.

"Enëlya, je... De toute ma vie, je n'ai ressenti qu'une fois auparavant ce que je ressens à présent pour vous."

Je resserra mes mains sur ma tasse de terre cuite, regarda dans les yeux la jeune femme qui hantait mon cœur.

"Je ne cesse de penser à vous, vous hantez mes rêves, chaque seconde sans vous est un supplice."

Je pris avec timidité et douceur la douce et petite main de la marquise dans la mienne plus grande et rugueuse, profitant de la douceur de sa peau.

"Je ne suis qu'un humble shyn, un ancien forgeron, un ancien soldat... Un chef d'un petit village perdu dans le Septentrion. Vous êtes une vethael, une fille de la déesse Telara et une noble de la cité volante... Mais malgré ce fossé qui me sépare de vous Enëlya."

J'inspirai une goulée d'air, rassemblant tout mon courage pour que les trois mots que je voulais prononcer sorte de ma bouche.
Oh Gaia merci d'avoir placé Enëlya sur mon chemin, merci d'avoir veillé sur elle, sur moi et sur tout le village... Gaia donne moi une dernière fois ta force pour la plus grande épreuve d ema vie.

"Je vous aime Enëlya... "

Oh par la lumière c'était dit, mon destin était entre les mains de la douce dame Dagnir.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Mar 29 Avr - 22:42


Alors que la grande dame voulait s'occuper du chef de village, celui-ci se prit de tremblement. Il avait besoins de vider son sac sur ces sentiments... Pendant plusieurs minutes, celui-ci marqua ces révélations par de long silence. Il avait peur, cela se voyait mais une fois dis... Son visage s'apaisa. La marquise quant à elle était perdu entre souvenir, joie et mélancolie ayant oublier l'essence même de l'amour...
___________________

Alors que je me préoccupais de ça santé, celui-ci pris la parole pendant quelques instant... Stressé, il faisait part de plusieurs tics nerveux commencant à parler avec en marquant beaucoup d'instant entre ces phrases.

"Enëlya, je... De toute ma vie, je n'ai ressenti qu'une fois auparavant ce que je ressens à présent pour vous."

Au début je ne pouvais comprendre en quoi il voulait en venir... Inquiète, je restais attentive à ces mots en hochant la tête le fixant. Il resserait ça tasse tremblant légèrement à cause de la pression et du trac qu'il ressentait, je ne pouvais que continuer à l'écouter telle confidente que j'étais pour lui... Il poursuivit alors.

"Je ne cesse de penser à vous, vous hantez mes rêves, chaque seconde sans vous est un supplice."

Mon coeur commençais à battre la chamade, que voulait-il dire par-là? Me disais-je naïvement en le regardant on ne peu plus anxieuse de la suite de ces mots! Il prit alors mes mains avec les siennes, ces grandes mains de travailleur forcené, ces mains immenses et halé... Il serrer mes doigts avec douceur tendis que je me laissait faire en le laissant continuer.

"Je ne suis qu'un humble shyn, un ancien forgeron, un ancien soldat... Un chef d'un petit village perdu dans le Septentrion. Vous êtes une vethael, une fille de la déesse Telara et une noble de la cité volante... Mais malgré ce fossé qui me sépare de vous Enëlya."

Ca respiration à se moment là devenu trouble, pour moi, simple spectatrice, je sentais qu'il voulait libérer son coeur d'un lourd secret! Mes lèvres c'était pincée, le regard boulversé de le voir ainsi. Ces yeux se figèrent alors dans les miens... Ca voix devenant plus calme et plus posé.

"Je vous aime Enëlya... "

Non... Grande déesse! Que voulait dire ces mots...! Quelle était leurs significations... Aux mots du chef de village mon visage pris pendant quelque instant une expression de choque. Ma bouche c'était entrouverte sans qu'aucun son n'y sorte... Mes yeux prenant une expression de profond trouble... Soudain je me mis à songé, à m'enfermer dans se qui m'avait bercé tant de siècle... Le néan.

~Tous ce qui était autour de moi avait disparu... Il ne restait plus que lui et moi dans une pièce sombre... Oui, un noir complet dont seul nous étaient les deux lumières... Dans ma tête raisonné une voix, la mienne, celle d'un autre chanter... Cette langue étrangère qui parlait à ma place résumé mes sentiments les plus profond...

La mélodie:
 

Dans notre vie de pénitence, nous sommes entrés en contact comme si nos mains étaient attachées d'une ficelle...
Tu as pris un marteau et a frappe dans la glace qui nous sépare, la brisant en morceaux...
Tel un chevalier sauvant sa princesse, la cloche annonce la fin...
La porte se verrouille devant nous à l'aide d'une clé nous nous fixons droit dans les yeux mutuellement afin de trouver une réponse à nos tourments...

Que veux donc dire ces trois mots... Je crois que je l'ai ai déjà entendu... Père...? Je vous entend aidez-moi...
L'image de Tyraël éclata en plusieurs morceau alors que je plongeait dans un souvenir... Je me voyais couverte de sang, la peau blanche un homme au cheveux noir de geai tenant ma main... Cette homme s'exclama inquiet.

" Docteur, qu'arrive-til à mon enfant... Pitié, dite le moi... ''


Le docteur avait une mine désolé et tenait son porte papier entre ces mains d'un air anxieu... Il devait avouer à mon père le monstre que j'étais devenu.

'' Votre fille est une... Lycanthrope... Quand elle c'est battu contre Jellal, elle c'est fait mordre... ''

L'homme aux cheveux noirs de geai qui semblait être mon père se mit à fondre en larme en hurlant de douleur... Une Lycanthrope était une honte à cette époque et même si j'étais toujours ça fille, il voulait me soigner de mon mal, désespéré de ce qu'il m'était arrivé...
Je portais une longue robe blanche d'époque au motif brodé... Non mon armure... Ma peau était à la limite du gris... Des cernes aux yeux ne parlant plus... Une Lycan ne se guérit-il pas vite de tous mal?
Le médecin poursuivit alors en versant une larme en voyant mon père dans cette état et en étant mort d'inquiètude pour moi.

" Sîr, sur le plan médical, elle est en parfaite santé mais pour des raisons que l'on ignore... Nous sommes entrain de la perde. "

Mon père surpris et presque fou de rage hurla dans la pièce médicinal.

"Elle est entrain de mourir?! "


Le médecin répondit alors en écartant les mains d'un air très troublé...

" Nous ne savons pas pourquoi... Elle n'a plus la volonté de vivre! Il faut intervenir vite si nous voulons la sauver... ''

La scène s'arrêta alors me replongeant dans le noir... Au fond, la femme m'ayant fait prisonnière dans la glace m'avait sauvée... Oui... Je me rappelle de cette instant... De ces moments... Je n'avais plus aucune volonté... Je m'étais faite lourdement poignardé le cœur par ce Jellal dont seul des bribes de souvenir me revenue de lui... J'étais morte à l'intérieur de moi même... Oui, morte par ça faute, anéanti, totalement anéanti... Mon teint était grisâtre, je marchais la tête vide de tous sentiment, de tous amour...

Je ne connais plus se sentiment car on me l'a brutalement arraché... Pourtant avec Tyraël... Il ne souhaiter que repartir, renaître... Je crois que j'ai énormément d'affection pour lui...~


Mes mains devinrent soudainement froide, une larme coulant le long de ma joue sèche. Mon teint devenu grisâtre comme celui d'autre fois... Le souffle court je lui dit d'un air totalement ailleurs et interrogatif.

" L'amour...? "


Mon buste s’effondra en arrière, mes mains glissants des siennes, les yeux révulsant... Mon cœur avait soudainement cesser de battre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Jeu 1 Mai - 17:31

Je fût soudain pris de panique! La jeune femme c'était effondré sur le sol comme une marrionnette dont les fils auraient été brutalement tranché.
Le temps passa au ralentit, le corps de la femme que j'aimait tomba avec un bruit mat sur le parquet de bois sans que je ne réagisse tant j'étais sous le choc.

Je me releva d'un bond accourant à ses côtés mais le temps était ralentit pour ma perception, je semblais avancer dans une eau trouble, les sons les plus commun étaient comme provenant d'un long tunnel et résonnaient en échos.

Je toucha la nuque d'Enëlya, cherchant son pou, je ne le trouva pas et ma terreur pris le dessus.
Je réfléchissais à toute vitesse, Nael était partit chercher les guérisseuses en urgences, je crois que j'avais hurlé mais rien n'était plus sûr tant le monde qui m'entourait était devenu inexistant... Son coeur ne battait plus, comment le redémarrer? Comment la sauver? Je devais la sauver!

Je posa les mains sur son coeur et sur son front... Le souvenir de ma mère revint à moi... Ne pas utiliser l'alchimie sans que trois condition soit réunis: un lieu calme et à l'abri de la moindre perturbation, avoir sondé à l'aide de l'alchimie le corps du patient de nombreuse fois auparavant pour en connaitre le fonctionnement et surtout... Ne jamais pratiquer l'alchimie sur le patient sans être dans un état mental stable.

Je sonda le corps de la jeune femme, mes fils de karenya parcourant le corps de la femme que j'aimais sans trouver le moindre mal mis à part sa lycanthropie.
Je ne connaissais que peu le domaine médical alors je dû faire avec ce que j'avais, je pris le contrôle à l'aide la karenya de son coeur, je ne pus rien faire d'autre... Le coeur était déjà extrêmement complexe pour moi et le résultat n'était pas garantie mais si je ne faisais pas cela rien n'irai mieux!

Grâce à ma propre énergie vitale je relança son coeur, contrôlant les moindre valve du précieux organe pour assurer que l'afflux sanguin allait continuer, conservant ainsi le cerveau de la jeune femme sous oxygène.
Cela demandait tant d'énergie, chaque battement de coeur déplaçant tant de sang, m'assurer que chaque veines du cerveau soit alimenté par le sang... Si complexe, si complexe! Je tint bon malgré cela, usant de toute mon énergie pour garder la femme en vie.

La porte de ma demeure s'ouvra à la volé à l'extrémité de mon champs de vision, les trois guérisseuses tombèrent sur moi et la jeune femme étendue à mes pieds.
Nynaeve et Moiraine posèrent leurs mains sur les tempes d'Enëlya une lueurs bleuté et rosé sortant de leurs mains, leurs karenya remplaçant peu à peu la mienne.

Mylana, l'ath mi shyn mi arbre vint me demander ce qu'il c'était passé d'une voix douce et mélodieuse:

"Je lui ai avoué mes sentiments, je lu est avoué mes sentiments et elle est tombé sur le sol..." j'étais en état de choc.

Je fût amené à la maison de guérison avec les trois femmes. Ont m'avais amené dans une pièce à côté de la chambre où celle que j'aimais était soigné. Une fenêtre laissait voir une pluie drue tombé du ciel, un ciel couvert par des nuages gris. Plusieurs fois Moiraine et Nynaeve me réconfortèrent en disant que Mylana les relayais à tour de rôle pour soigner Enëlya.
Je voulais leurs répondre mais je ne parvenais pas à émettre un seul son, le regard vide, le corps froid. Je regardais sans voir les murs en brique et le toit en charpente attendant des nouvelles de la marquise des neiges.

Aviendha arriva dans le début de soirée, le jolie femme rousse s'assit en tailleur à côté de moi le dos au murs toujours vêtu de sa tunique et de son pantalon de couleurs brunes. Elle me parlait essayait de me sortir de ma torpeur.
Elle me considérait un peu comme son père depuis que l'ont avait trouvé au tout départ, j'aimais beaucoup cette jeune femme, un peu comme l'enfant que je n'avais jamais eu.
Mat arriva peu après et me réconforta aussi à sa manière.. En tentant de plaisanter.

Je devais me reprendre, j'étais le chef du village, j'étais leurs protecteurs, ils me soutenaient alors je devais être fort!
je me releva en frottant mes yeux, ajusta mes vêtement et les lissa du mieux possible, et ébouriffa les cheveux de Mat et Aviendha.

"Merci" je leurs dis simplement d'une voix enroué en tentant un sourire, avant de me rendre dans la chambre où était soigné Enëlya, mes deux visiteurs sur les talons, je pus voir une petite rougeur sur leurs joues, ils n'étaient pas habitué à ce que je sois si affectueux.

Je regardais Moiraine, Nynaeve et Mylana déployer leurs karenya avec la paume de leurs mains lumineuse pour guérir la marquise allongé sur le dos.

Mylana et Moiraine vinrent à moi.

"Nous l'avons stabilisé, mais elle semble avoir subie un choc émotionnel ce qui a provoqué l'arrêt de son coeur." dis Moiraine doucement.

"Mais n'ayez crainte chef Tyrael, elle va ce réveiller d'ici un instant, de plus vous n'êtes pas responsable de son choc, il à été provoqué par une remonté de souvenirs intense d'après nos examens." repris avec tendresse Mylana

"Dame Dagnir Ankamariel à subi des épreuves traumatisantes dans son passé?" s'exclama une Aviendha inquiète.

je rougis jusqu'aux oreilles, Aviendha faisait déjà le lien entre moi et Enëlya le plus naturellement du monde, oh par Gaia au moins ma bien aimé allait mieux.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Ven 2 Mai - 23:47


~Le néant... Encore et toujours... Je pense que je devais faire partit de se monde... Pour mes derniers instants... Nul conteur, nulle personne, nulle pensée... J'entendais mon grand ami hurler de douleur... J'entendais la porte de la maison s'ouvrir avec fracas pour laisser rentrer les guérisseuses... Non... Ne me sauvez pas mes amis... Je ne serre à rien dans votre monde...

" Enëlya... Ma douce maîtresse. Que fais-tu ici? ''


Wise, est-ce toi mon ami? Tu me manquais tellement tu sais... Nous avons tant de choses à nous raconter. Emmène-moi sur ton dos Wise, emmène-moi et partons à tout jamais...

" Non ma douce maîtresse. "


Pourquoi pas Wise... Dans mon monde, dans l'époque où je vis, dans mon passé... Beaucoup de gens on semer le mal. Il y a tant de tristesses, de colère, de guerre... Pourquoi ne partirions-nous pas nous promener à nouveau dans les vertes prairies comme deux amis insouciant que nous étions... Comme deux âmes sœurs...

'' Y a-t-il seulement des prairies vertes de l'autre côté maîtresses...? "


Dans l'écho de ta voix, je ne trouve aucun espoir de revoir ces plaines d'herbes si douces où beaucoup de joie se sont écouler en ta présence... Tu me manques tellement...!

" Nous nous reverrons maîtresse, et nous serions heureux, je te le promets, mais pas maintenant... "


Ta douceur, ta sagesse... Shi-Telara, ma mère... Je jurais sur ça tête que tu me manque... Ton vingtième arrière petit enfant ne tient vraiment pas de toi... Je ne vois en lui qu'un guerrier intrépide qui ne réfléchit pas à la conséquence de ces actes...

'' Great-Shadow à son caractère mais vous serez vous accordez. Tu ne te souviens pas tout les fois où il a été là pour toi... Même s'il te paraissait agressif... Bête... C'était pour te prouver son amour qu'il se comportait ainsi. ''


Oui... Tu as sans doute raison mon ami mais... La douceur de ton pelage gris, tes doux yeux bleus... J'aimerais tellement te serrer dans mes bras rien qu'une dernière fois...

" Cette heure viendra maîtresse, mais pas maintenant... Quelqu'un t'attend et ne vivra pas une seconde de plus sans toi. "

Qui ça mon tendre Wise...? Qui... Qui me retiendra une seconde de plus à se monde.

" Ouvre les yeux et tu verras."


Et que deviendras-tu Wise? Moi qui ai tellement attaché à toi... Que deviendras-tu? Je t'aime tellement, ne me quitte pas!

" Regarde les étoiles... Regarde-les ma douce maîtresse et sache que de là-haut, je te regarde. Je te vois t'ouvrir au monde, je te vois retrouver espoir, je vois ton cœur se réchauffer à nouveau. "


Tu as dû m'attendre tellement longtemps... J'aurais tellement voulu te serrer une dernière fois dans mes bras... Te dire à quel point je t'aimais...

BOUM BOUM... BOUM BOUM... BOUM BOUM...

" On dirait que tu as une destiné à accomplir... Sache que si ta mère, la grande Telara, ta garder parmi les vivants c'est que tu y as forcément une utilité et ne culpabilises pas pour moi. Je le sens, je le sais, que tu ne m'oublie pas où que tu ailles... Et cela et la plus grande preuve d'amour qu'on ne m'a jamais donné... Laisse une chance à Great, laisse une chance à ton futur, laisse une chance à l'amour...! La vie vaut la peine d'être vécue... N'oublie pas... De tous là-haut... Je te regarde... Je t'observe et veille sur toi de toute mon âme... Ma douce maîtresse, nous nous reverrons... Et à ce moment-là, notre étreinte ne serras qu'amour et sérénité et non tourment. "


Wise... J'ai si peur... Wiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiise! ~


Wise! Je ne t'entends plus... Wise... Oh... Mon compagnon fidèle, mon ami... Pourquoi...
Tu me donnes tellement espoir en la vie... Je suis confiante, nous nous reverrons... Au moins, j'ai pu t'entendre une dernière fois...

"Nous l'avons stabilisé...", "...l'arrêt de son cœur...", "...elle va se réveiller..."

Oh grande déesse ces bribes de voix me semble si loin... Wise... Pardon... Pardon... J'ai compris... J'ai enfin compris. C'est l'espoir d'un lendemain meilleur qui doit nous faire avancer et non pas les défaites du passé. Je dois avancer pour les gens que j'ai aimées hier, que j'aime aujourd'hui et que j'aimerais demain. Ceux qui mon soutenu depuis la première fois qu'ils m'ont vue. Je ne sais quelle réponse donner à Tyraël, mais ce qui est sur, c'est que seul lui me tient en vie... Lui, et lui seul.

À partir de ce moment-là, je décidai de mettre en œuvre toute la force qu'il y avait en moi pour donner signe de vie. Doucement, mes mains se mirent à trembler faiblement, mes pouces tentant de revenir contre mes paumes pour que mes doigts puisse se serrer entre eux...
Mon souffle jusqu'à la faible devenu d'un seul coup plus fort, il haletait... Je devais continuer mes efforts...!
Comme-ci je menais une guerre impitoyable contre mon propre corps, une larme coulait le long de ma joue grisâtre tendis que mon corps se redissait dans l'écho de mes peines. D'une voix très faible, je dis alors...

" Wise... "


Il semblait que dans mes efforts, je l'appelais... Rien n'était sur pour moi car mon corps réagissait autrement qu'à ma pensée... Mais je sentais que j'allais bientôt y arriver...
Mes yeux blancs comme neige s'entrouvrirent légèrement dans une respiration redevenue à nouveau faible... Je sentais de l'agitation autour de moi... Tyraël... Est-ce que vous êtes là au moins...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Sam 3 Mai - 12:08

Après que Mylana, Moiraine et Nynaeve m'ai rassuré sur l'état de la marquise des neiges je pris un tabouret de bois usé par le temps et le posa à côté du lit de ma bien aimé, attendant son réveil les mains sur les genoux.
j'étais nerveux c'est vrai, mais la présence de mes amis Aviendha et Mat m'aidais à tenir le choc. La jeune femme c'était assise en tailleur sur le sol à côté de moi, inquiète, Mat lui était adossé au murs près de la porte en jonglant avec deux balle de bois son large chapeaux couvrant son visage.

Mes autres compagnons me rendirent visite, le vieux vétéran Lew, le traqueur Lan, Rand le forgeron, le timide ingénieur Logain.... Mais la jeune marquise des neiges restait endormit malgré notre soutiens à tous.

Je continuais à examiner le corps de la marquise, étendue sur un lit en laine, recouverte jusqu'au buste par une couverture blanche fourré de plume d'oie. Sa poitrine ce levait et ce baissait au rythme de ses battements de coeur. J'étais à l'affût du moindre mouvement, craignant que son coeur ne s'arrête à nouveau.

Nael aussi posé sur mon épaule, guettait la jeune femme avec inquiétude, sa peur ce mêlant à la mienne par nos esprits lié.
La petite chouette aux yeux dorée et aux plumes blanche et brune était une amie dévoué malgré ses taquinerie et sa malice.

Mylana, l'Ath mi shyn mi végétal, restait près de la jeune femme également. C'était une femme d'environ 25 été, très douce et empathique. Elle se vouait corps et âme à Ithaque depuis son arrivée. Elle semblait aussi très timide et avait l'air assez intimidé par Aviendha malgré que la jeune guerrière soit resté des plus amical, Mat lui observait avec curiosité la nouvelle guérisseuse qui lui rendait parfois son regard curieux avec autant d'intensité.

Je les observa, comme un père qui surveille ses enfants, un petit sourire me vitn aux lèvres, j'étais vraiment chanceux dans mon malheur d'avoir des amis aussi loyaux et généreux.
Quand je retourna mon regard vers ma bien aimé, elle commençait à ouvrir les yeux!
Mylana retourna son attention sur elle aussi.

"wise" murmura t'elle dans un souffle.

Elle devait être encore perdu dans un rêve, je pris lentement et avec une infinie douceur sa main droite dans mes mains et lui parla avec calme et tendresse.

"Vous êtes en sécurité Enëlya, vous êtes à Ithaque.... Moiraine, Nynaeve et Mylana vous ont sauvez, vous vous souvenez, je voulait vous présentez Mylana, c'est elle" je garda un sourire rassurant en lui parlant tout en présentant la nouvelle guérisseuse qui rougissa légèrement en inclinant la tête.

"C'est un plaisir de vous rencontrez dame Dagnir, le chef Tyrael et ses compagnons ne disent que le plus grand bien de vous, ce fut un honneur de vous sauvez." dit la jeuen femme en souriant à Enëlya.

Aviendha et Mat c'était rapproché derrière nous pour voir aussi comemtn allait la marquise.

Mylana la nouvelle guérisseuse.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Sam 3 Mai - 13:38


La marquise revenait à elle petit à petit, mais l'agitation autour d'elle l'empêchait de se concentrer. Tyraël voulait bien faire, mais le faite de beaucoup parler à ces côtés la troublé beaucoup. Voulant faire preuve de gentillesse, la douce Enëlya essayait de faire un effort pour communiquer avec les autres.
___________________

Ma main... Je sentais qu'elle était blottie chaudement à celle de Tyraël qui ne put s'empêcher de parler comme pour vouloir me rassurer... Ca voit paraissait trouble à mes oreilles, j'entendais entre certains bourdonnements une présentation. Je ne voyais pas grand chose, je crois que mon attaque cardiaque m'avait arraché à plusieurs de mes facultés pour le moment...
Evitant de l'inquiéter plus qu'il ne l'était déjà, je murmurai entre mes lèvres engourdies par mon réveil d'entre les mort.

" En... Enchantée... "


Je sentais malgré ma vision trouble que beaucoup de monde entouré mon lit... Ma respiration devenue plus lourde. Même si pour d'autre cela semblait anodin, pour moi, les efforts que je fournissais étaient presque sur-humains...
Je serrais avec délicatesse la main de mon ami puis fus un doux sourire mes paupières battant péniblement. Ma fine voix tentait de se faire entendre parmi mes invités, il fallait que je dise quelque chose et cela fut fait.

" Bonsoir mes amis... Pardonner mon moment... D'absence... "


Mes mains tremblotèrent légèrement, je refermais les yeux mon sourire disparaissant de mon visage aux traits morbides. J'étais consciente, je les entendais et j'étais en état de leur répondre si besoins, mais il fallait que je m'économise un peu tout de même.
Au fond de moi, je n'avais envie que d'une chose, être au calme... Être avec le chef de village seulement. Je savais néanmoins que pour le moment je devais répondre à des questions. Il était pourtant tard, le soleil se faisait bas dans le ciel et le manteau étoilé était entrain d'apparaître.
Aller Enëlya, ne vous laissez pas abattre encore un effort, rien qu'un petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Sam 3 Mai - 16:14

Je voyais bien que la jeune femme était toujours très faible, elle avait surement besoin de calme.
Aviendha avait déjà remarqué cela et commença à emmener Mat et Mylana en dehors de la chambre en refermant la porte derrière elle avec un petit sourire à mon adresse, Nael avait élu domicile sur l'épaule de la jolie rousse du désert aussi.

je souri, reportant mon attention sur la marquise qui toujours les yeux fermée attendait sur le lit, ses longs cheveux blanc déployé autours de sa tête sur les oreiller.
Sa robe violette montait au rythme de sa respiration, sa peau semblait légèrement moins grisâtre mais restait très pâle.

Mes mains continuaient de caresser celles de la marquise en douceur, sa main était froide alors je tentait de lui redonner un peu de chaleur.
j'attendis que le silence soit là depuis quelques minutes avant de reprendre la discussion.

Le soleil débutait sa longue descente vers l'horizon, ses rayons intense commençant à décliner lentement donnant un teint orangé au ciel de la montagne.

Je pris une voix calme et amical pour continuer:

"Je suis heureux de voir que vous vous êtes réveillez, nous étions tous si inquiet... Mylana, Nynaeve et Moiraine ont donné le meilleurs d'elle même pour vous ramener. Mat et Aviendha aussi ont veillé avec moi à vos côtés pendant votre inconscience. Great-Shadow rôde aux alentours du village aussi, je pense qu'il à sentie votre mal et aimerait beaucoup vous revoir."

Je pris un petit broc e nterre cuite sur une table basse en bois spartiate près du lit et remplis le broc avec de l'eau d'une carafe en argile cylindrique. L'eau claire emplie le verre et je le porta près de la jeune femme, passant un bras sous les oreillers pour l'aider à ce relever un peu pour boire.

"Excusez moi dame Dagnir, les guérisseuses ont dit que vous deveiz boire dès votre réveille..." je lui dit d'une voix désolé.

Je l'aida à boire quelques gorgé d'eau avant de laisser son oreiller ce reposer sur le matelas.

J'attendis de voir sa réactions, n'osant pas vraiment faire ou dire quoique ce soit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Sam 3 Mai - 17:31


Les prières de la marquise furent réalisées, le monde dans la chambre partirent tous petit à petit laissant la douce dame avec le chef de village éprit d'amour.
Tyraël s'occupait d'Enëlya avec toute son âme, lui parlant, lui faisant prendre son traitement mais n'oser tout de même pas la bousculer.
La marquise n'avait d'yeux que pour lui pourtant, elle ne savait pas pourquoi elle était attiré par lui mais taisait se sentiment tous de même. Elle était enssuquée mais faisait pourtant part de ça présence au grand barbu, il était temps de répondre aux questions.

___________________

Les chaudes mains de Tyraël caressaient les miennes avec douceur, c'était tellement agréable... Je me surpris même à soupirer détendu de ces soins. Il était vraiment aimant avec moi, oui... Je comprends mieux ces gestes désormais... Je n'avais pas vraiment le temps de penser, il parlait et il fallait que je sois attentif pour pouvoir répondre, ça voix calme estompa le silence de la pièce pour m'annoncer qu'elle joie avait-il de me voir parmi les vivants. À ce que j'avais compris, Great-Shadow roder autour du village et les infirmières avait mis corps et âme pour me soigner. Enfin de compte Wise avait raison... Raison sur toute la ligne. Merci mon grand ami...

Ma tête se souleva soudain tendis que ma bouche ingérée un liquide, un peu acidulé, je peinais à boire cette boisson, un peu de fluide avait couler de ma bouche pulpeuse à ma poitrine... Je n'étais pas encore en état de gesticuler alors je laissais sécher ceci sur mes seins.
Tyraël me disait gêner que les guérisseuses lui avaient dit que je devais boire cela après mon réveil. Grand bien me fasse après tous, mis à part ce goût un peu citronné cela n'était pas trop désagréable.

Il fallait que je réponde à mon ami, le laisser sans réponse aller surement l'offusquer, d'une voix douce et un peu plus grave que la normale, je lui répondu.

'' Tyraël... Merci... Merci pour tout... Décidément, vous étiez et resterez.. Mon sauveur. ''


Un doux sourire se dessina sur mon visage tendis que je le regardais en lui caressant la main avant que je ne poursuive mes dirent.

'' Si Great le désir, qu'il rentre... Mais pas longtemps. J'ai... J'ai envie de rester avec vous. Hum... ''


Je me mis à avoir quelque rougeur aux visages, je ne savais pas pourquoi mais je désirer vraiment rester avec le chef du village, je voulais l'admirer... Goûter à ces lèvres... Le cajoler... Mais cela était trop osé, ce n'était pas respectable et de bon goût ces envies.
Oui, il fallait que je taise cela, je n'avais pas envie de re-vivre quoi que se soit... Ni de revoir les couleurs du couloir de la mort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Sam 3 Mai - 18:05

Je rougis jusqu'aux oreilles d'entendre la marquise m'appeler son "sauveur". Elle était si belle, les rayons du soleil faiblissant illuminant son beau visage de porcelaine.
Je me leva pour amener le dîner de la jeune femme, elle devait reprendre des forces si elle devait guérir. Son dîner était composé d'un broc de jus de fruit de la forêt, des pâtes avec une sauce de viande et un steak de boufftout assez conséquent.
Avant de sortir de la pièce je lui annonça avec joie:

"Je part quérir votre dîner dame Dagnir, je ne serais pas longs je vous le promet."

Je fila à la cuisine de la maison et disposa le dîner sur un plateau de bois de pin rectangulaire que je monta avec précaution jusqu'à la chambre de la jeune femme et que je posa sur la table basse près du lit avec des couvert en bois, nous n'avions pas les moyens d'avoir de couverts métallique, les métaux étaient trop précieux pour cela.

"C'est Aviendha qui a tenu à cuisiner votre dîner, je pense qu'elle à de bon talents en ce qui concerne la cuisine." je lui dis joyeusement en souriant.

Le soleil continuait à décliner derrière l'horizon pendant que j'admirais la marquise des neiges, j'aurais volé la lune pour elle, j'aurais gravie la plus haute montagne pour une étreinte.
Mes joues étaient toujours aussi rosé qu'il y a quelques minutes, mon sourire toujours aussi bien ancré sur mon visage.

Je revis le temps d'un éclairs, un souvenirs, l'image d'un autre lieux... Une maison de pierre et de bois, une cuisine dans cette maison. Une femme faisait une cuir un gâteau dans cette cuisine, une femme aux cheveux châtains et aux yeux dorée... Un visage doux et ovale, une peau halé par le soleil du désert, ma mère.

je revint brusquement à moi et souris à Enëlya avant de lui dire:

"Si vous désirez quelques chose, n'hésitez pas, je vous donnerais tout que vous voudrez, mais seulement le temps de votre convalescence alors profitez en hihi."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Sam 3 Mai - 19:59


Le chef n'avait pas réagi à la dernière phrase de la marquise, mais elle s'y été préparé. Silencieuse, elle écoutée le chef de village lui dire à quel point son ami était bonne cuisinière tendis qu'un plateau repas fut ramener par ces soins.
La délicieuse dame n'avait pas grand faim et rechigner le plateau, mais selon ces principes, il était interdit de refuser un présent... Elle essayait alors de faire profil bas et d'essayer de s'exécuter.

___________________

Tyraël m'avait ramené un plateau bien garni même trop pour mon appétit d'oiseau. Je venais à peine de me réveiller et... Je n'avais pas extrêmement faim. Oui, Aviendha avait l'air bonne cuisinière mais... Je n'avais pas envie de manger.
Pourtant en regardant le sourire de mon ami, cela me réchauffer le cœur et m'aider à vouloir guérir un peu plus vite. Alors que je regardais du coin de l'œil le plateau Tyraël se remit à parler,

"Si vous désirez quelques chose, n'hésitez pas, je vous donnerais tout que vous voudrez, mais seulement le temps de votre convalescence alors profitez en hihi."

Donnez-moi un baisé Tyraël... Non... Non! Il ne fallait pas. Je... Je devrais trouver un moyen plus subtil pour le garder proche de moi sans commettre l'irréparable.
Ma main se souleva jusqu'à la joue de mon ami, la caressant doucement en essayant de contrôler les pulsions de mon cœur pour qu'il ne s'emballe pas par excès de sentiment. D'une voix fine et basse, je lui dis alors.

'' Tyraël, vous pouvez... Dormir avec moi cette nuit. J'ai envie de passer du temps avec vous et... Et je ne veux pas passer ma soirée seule. ''


Mes pommettes devenues rouges feu... Au moins, j'avais dit ce que j'avais sur le cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Sam 3 Mai - 20:40

Je vis bien que la jeune femme n'avais pas grand faim, je laissa le repas sur le côtes et d'un air un peu désolé j'inclina la tête.

"je suis désolé, vous ne devez pas avoir très faim et nous vous gavons déjà dès le réveil, je suis si maladroit excusez moi dame Dagnir" je me gratta la nuque sur le coup de la gêne.

Je m'assis à côtés de la douce marquise des neiges, laissant sa main caresser ma joue qui se rosit de ce tendre contact avec ma bien aimé.
Sa main, douce comme la soie et un peu fraîche, tel une rosé matinal.
Mes joues s'enflammèrent dès qu'elle me proposa de dormir dans la même pièce qu'elle, dormir avec ma bien aimé... Oh par Gaia, c'était si ... J'avais le coeur qui battait à vive allure rien qu'à l'imaginer!

Je pris une voix enjoué mais malgré mon calme, je sentais ma voix vibré de timidité contenu.

"Je ... oui avec plaisir dame Dagnir, je veillerai sur vous durant votre sommeil. J'empêcherais les cauchemar de vous atteindre." Je regarda le mobilier de la chambre, il n'y avait pas d'autre lit je devrais aller chercher mon sac de couchage.

"Je vais devoir aller chercher mon sac de couchage chez moi dame Dagnir, je ne vais pas vous prendre votre lit n'est-ce pas?" je lui dit en souriant et gloussant.

Je garda sa mai nsur ma joue et posa la mienne sur sa joue avec tendresse en la câlinant. Une peau si douce, si pâle... Ses yeux si envoûtant... Ses lèvres pulpeuse ... Oh non! Je ne dois pas avoir envie de l'embrasser, c'est mal, surtout après que l'aveu de mes sentiments l'ai mis dans un tels état.

Je pris le collier que la jolie marquise m'avais offert, u ncollier permettant de conserver la chaleur et le posa sur le ventre de la jeune femme en prenant sa main pour la poser dessus.

"Il ne faut pas que vous attrapiez froid, n'est-ce pas Enëlya?" Je lui dis dan sun souffle, avec une voix tendre que je ne me connaissais pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Sam 3 Mai - 23:04


Le chef de village semblait gêné de voir que la grande dame n'avait pas d'appétit pourtant elle n'aurait pas voulu qu'il ait ce ressentiment.
Contre toute attente, Tyraël accepta la demande pour pouvoir dormir auprès de ça bien-aimé mais Enëlya avait encore plusieurs choses à lui dire.

___________________

Ouf, il voulait bien dormir avec moi, discrètement je soupirais de soulagement que ma demande fut acceptée si rapidement.
Tyraël me disait qu'il voulait chercher un sac de couchage puis il me confia ma pierre de chaleur, ça tiédeur réchauffer mon ventre et mes yeux se refermèrent l'espace d'un instant... La voix de mon ami retentit alors à nouveau, une voix qui me surprit, que je n'avais jamais eu la connaissance...

"Il ne faut pas que vous attrapiez froid, n'est-ce pas Enëlya?"
Ces mots étaient anodins certes, mais sortit de ça bouche avec la voix qu'il avait pris... Cela paraissait... Attirant.
Mes pommettes rouges restèrent présentes sur mon visage de porcelaine tendis que mes yeux blancs observaient les siens. J'avais bougé ma main droite qui était sur mon ventre pour la replacer jusqu'en dessous de ma poitrine. Un sourire doux apparu sur mon visage alors que je lui répondis.

'' Mon tendre ami, ne vous embêtez pas à chercher un sac de couchage, il est beaucoup trop tard pour des déplacement. Venait plutôt... Avec moi... Hum dans mon lit... Enfin, si cela ne vous embête pas bien-sûr! Ou alors déplaçons un matelas de la chambre voisine...! Ne vous excusez pas pour la nourriture au faite, mangeons la ensemble. Vous connaissant, vous n'avez pas mangé haha.. ''


Je me remis de cette longue tirade en respirant un peu essoufflée restant allongé sur le lit. Olala bon sang j'avais l'impression de m'enfoncer. Que m'arrive til d'avoir proposer une telle proposition! Un lit, c'est si intime, pour... Pourquoi l'y invité! Il fallait que je taise ces... Sentiments je suppose? Cela n'est pas du désir, non... Je ne pense pas. Enfin... Oui. Diantre reprenez-vous Enëlya!

Je n'avais pas grande force à gesticuler, au moment de reprendre ma phrase, j'adoptais une expression dès plus délicate reprenant la voix aussi suave que celle de Tyraël.

'' Je n'attraperais pas froid Tyraël car votre présence elle-même réchauffe toute mon âme. ''


Un petit silence s'installa où je m'aperçus de ce que je venais de dire, mes yeux s’écarquillèrent légèrement avant de retomber sous leur forme mis ouverte, je voulais garder l'expression la plus neutre possible! Qui sais, à ces oreilles cette délicieuse phrase pourrait peut-être lui paraître sans aucun à-priori...

Mes lèvres se pincèrent entre elles tendis que mes doux yeux observaient Tyraël, il était vraiment bel homme... Son regard était si intense, ça peau si chaude et douce, son allure si élégante... Oh... Déesse mère... Empêcher moi de commettre l'irréparable!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Dim 4 Mai - 12:49

'' Mon tendre ami, ne vous embêtez pas à chercher un sac de couchage, il est beaucoup trop tard pour des déplacement. Venait plutôt... Avec moi... Hum dans mon lit... Enfin, si cela ne vous embête pas bien-sûr! Ou alors déplaçons un matelas de la chambre voisine...! Ne vous excusez pas pour la nourriture au faite, mangeons la ensemble. Vous connaissant, vous n'avez pas mangé haha.. '' Me répondit la jeune femme.

Oh par Gaia! Dormir à vos côtés, dans le même lit! Dame Enëlya je serais si heureux d'oser vous répondre oui, j'aimerais tant vous répondre oui, me coeur ne demande pas plus que de vous serrer contre lui avec douceur.
J'allais lui répondre mais elle continua de parler encore une fois, avec une voix suave et ... Enchanteresse.

'' Je n'attraperais pas froid Tyraël car votre présence elle-même réchauffe toute mon âme. ''

Ces mots réchauffèrent mon âme, bien plus que ne l'imaginait la marquise je pense, savoir que j'étais d'un si grand réconfort à la femme que j'aimais était inespéré.
Je lui souris, un sourire de joie, un sourire qui alla d'une oreille à l'autre, et d'une voix douce, aussi douce que je le pu je lui répondit la main droite sur le coeur.

"C'est une grande joie, de savoir que ma présence vous est chère et vous réconforte, Enëlya."

Je rapprocha la table basse en bois où ce trouvait le dîner de la marquise et découpa les aliments en continuant de lui parler avec la même voix douce.

"Je dinerais avec joie à vos côtés... Je ne craint parcontre, que tout les autres lits de la maison de guérison soit pris, une équipe de chasseur est revenu mal en point, attaqué par un griffemort alors qu'ils avaient réussi à avoir un éléphant à fourrure des neiges... Il n' y a pas de morts et ils ont réussi à abattre le griffemort par miracle également."

Je rougis encore plus en admirant la jeune marquise, le forçant à la regarder dans ses magnifique yeux de perle.

"Je dormirais sur le fauteuil avec une couverture, je ne veut pas vous déranger dans votre sommeil... Ce n'est pas que je ne veux pas dormir avec vous... Enfin...
C'est que... Je ... Ah par Gaia, je suis d'une timidité parfois haha, je suis désolez."


J'étais assez gêné de en pas réussir à m'exprimer correctement, alors que j'étais capable de négocier avec les marchands les plus rotors je bégayait comme un enfants amoureux d'une fille qu'il ne sait pas comment abordé.

"La vérité c'est que j'aimerais... Enfin... Ce serait avec joie... De vous border dans... Avec vous... Dans, votre lit... Mais je suis si timide à vos côtés que j'ai bien du mal à m'exprimer haha"

Je tandis un morceau de viande du bout de la fourchette en bois à la jolei marquise pour tenter de masqué ma gêne tant bien que mal.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Dim 4 Mai - 20:34


Tyraël eut d'un coup un large sourire jusqu'aux oreilles. Dormir dans le lit d'une Vethael? Beaucoup opteraient pour le oui de suite! Pourtant la marquise fut gênée d'avoir fait cette demande si ambiguë... Pourquoi? Car cela n'était pas dans son protocole ni dans son caractère lui-même.

Le chef de village s'occuper tendrement de la dame affaiblie en lui coupant la viande tout en parlant d'une manière un peu trouble, il essayait de faire comprendre à la douce marquise que par principe, il dormirait à un autre endroit que le lit malgré le fait qu'il aimerait profondément passer une nuit en ça compagnie.

Une dure situation s'engageait alors... Deux adultes, qui plus est célibataire dont l'un d'entre eux est éperdu d'amour pour l'autre? Cela pourrait-être dangereux... Ou plutôt sulfureux.

La marquise n'en pensait rien de tout ça, elle était trop docile pour faire quoi que ce soit d'ambigu avec le chef de village. La grande dame était d'ailleurs redevenu maître de ces émotions pour le moment montrant un côté plus sérieux et moins explicite sur ces envies.

_____________________________

Tyraël qui béguailler? Oh diantre je crois que j'avais peut-être poussé un peu trop le bouchon avec ma proposition... Gênée je souriais en hochant la tête à mon ami car je l'écoutais toujours attentivement, il avait l'air si heureux que je lui ai demandé de coucher dans le même lit que moi et pourtant il voyait une autre alternative à cela en prenant le fauteuil comme literie de fortune. Cela m'embêtait un peu, il allait être inconfortable... Avant que je ne puisse lui dire quoique ce soit le guerrier repris ça phrase dans un ton encore plus gêné qu'auparavant.

"La vérité c'est que j'aimerais... Enfin... Ce serait avec joie... De vous border dans... Avec vous... Dans, votre lit... Mais je suis si timide à vos côtés que j'ai bien du mal à m'exprimer haha"

Oh... Je... Je ne pensais pas qu'il aimerait vraiment être à mes côtés. Je ne sais pourtant pas comment le prendre? Étais-ce un désir ou bien une envie sans arrière pensée de luxure? Il exprimait ça grande timidité à mes yeux, pourtant je ne pensais pas être impressionnante à ce point, moi, simple et modeste présumée archère de Shi-Telara... Il fallait que j'arrive à le calmer et ce n'était pas à moi de le forcer à venir dans mon lit.
J'avais une tête un peu trouble, mes yeux le fixaient, j'avais la bouche légèrement entrouverte avec un penchant pour l'interrogation. Je réfléchis quelques instants à comment résoudre ce «Hic»...
Une idée me venue, opter pour un comportement conciliant, doux et calme. Un sourire se dessina alors sur mon visage rendant mon regard plus doux qu'il ne l'était déjà. Ma main rejoignit à nouveau la joue de Tyraël qui était devenue fort nerveux. Je lui dis alors.

" Laissons les chasseurs se reposer alors, ils ont besoin de soins... Mon ami, je comprends votre trouble de dormir à mes côtés et comprendrais que malgré votre joie à partager mon lit vous préféreriez dormir sur le fauteuil. Je ne peux vous forcer à dormir dans le lit d'une femme pour question de principe mais je vous laisse à votre propre arbitre. Si vous le désirez mangeons, cela vous laissera le temps de réfléchir à ma proposition. "

Doucement dans un léger et timide geste je lui caressa la joue en rougissant. Je n'allais pas m'attarder sur mes minauderies cela ferais surement inconvenant pourtant j'allais peut-être paraître charmeuse mais je commençais à mourir de chaud... La pierre de chaleur que j'avais blotti sous ma poitrine commençait à me faire suer et qui plus est, la pièce était chaude. Je regardais un instant les vêtements que je portais. Ce n'étais plus les mêmes... C'était un pyjama en coton épais violet deux pièces, moi qui avait l'habitude de dormir nue...
Timide je demandais alors à mon chef de village en haletant, la bouche entrouverte et commençant à avoir la peau légèrement humide.

" Hum... Tyraël, si je ne m'abuse... Je... Je meurs de chaud... Je suis dans l'incapacité de vraiment bouger car je suis engourdi faute de mon attaque cardiaque. Auriez-vous la gentillesse d'appeler quelqu'un ou de vous débrouillez vous même pour me dévêtir rien qu'un peu. Je... Je suis désolée de vous demandez ça mais... La chaleur devient assez étouffante. ''


Mes joues étaient rouge feu de ma demande mais je ne pouvais pas faire autrement et je n'avais aucune arrière pensé malsaine, oh non...! J'avais juste besoins que l'on me retire le bas de pijama qui me tenait trop chaud et que l'on me dégrafe un peu le haut ou alors qu'on me le change contre une chemise fine. Je n'en voulait pas au guérisseuse mais j'avais une capacité naturelle à résister au froid à cause de ma congélation et je supportais moins la chaleur du coups. En plus la maison de ces femmes étaient chauffer par la cheminée et quelque conduit donc la température ambiante était bien maintenu.
Je n'espérais pas trop le choquer avec ma demande, il n'était pas obligé en plus! Comment allait-il réagir? Oh quel stress.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Lun 5 Mai - 14:21

Que... Que... Quoi?! Oh Gaia, pourquoi m'avait elle demandé cela?! La dévêtir? C'était de la folie, j'allais tourner de l'oeil sous le coup de l'émotion.
Malgré mon visage qui s'enflammait sans que je ne puisse rien y faire je réussi à garder une voix des plus calme.

"Je ne craint qu'il n'y ai plus personne, tout le monde dort maintenant... Je vais tenter de rafraîchir la pièce... Ce n'est pas que je ne veut pas vous... Enfin.. Vous aider à vous dévêtir mais c'est assez gênant alors je vais tenter de faire autrement si possible, haha" Malgré mon contrôle ma voix avait finis par dérailler vers la fin de ma tirade.

Je me leva de ma chaise avec un sourire pour la belle marquise dont le visage était aussi rouge que le miens, au moins je n'était pas le seul haha.
J'ouvris les fenêtres en verre aux encadrement en bois de pins de la chambre de la convalescente pour laisser entrer l'air frais et pur des montagne et évacué la chaleur de la pièce. Je revins ensuite vers le lit de la jeune femme et pris un linge mouillé et l'essora pour le poser sur le front de ma bien aimé, je ramena ensuite la couette de laine de la douce marquise jusqu'à ses genoux.

Je me rassis sur le fauteuil à côté de la jeune femme, le fauteuil grinça légèrement sous mon poids mais tint bon, je posa mes mains sur mes genoux et souris à la marquise en l'admirant.
J'éteignis les bougies qui éclairaient la pièce et repris une voix douce.

"Vous devez vous reposez dame Dagnir, si vous avez peur de ne pas trouver le sommeil... Je... Je pourrais vous contez les histoires que je contais à mes petites sœurs et petits frères, quand dites vous?"

La pièce plongé dans la pénombre de la lune des montagnes était apaisante, une mèche de cheveux de la douce marquise était illuminé par un rayon de lune, lui donnant des allures d'argent ondulé.
J'aimais tant la douceur et le calme de la nuit... Je me souviens, lorsque j'étais enfant, lorsque mes frères et moi allions explorer la capitale pendant que nos parents dormaient... C'étaient de bons souvenirs.

J'entendais des chouettes hululer aux loin dans la forêt, un loup hurla à la lune... Le bruit du vents qui caresse les feuilles des arbres, l'odeur d'un dîner dans le village... Ithaque était calme, l'agitation provoqué par l'arrivé de dame Briselan c'était estompé depuis longtemps maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Lun 5 Mai - 21:55


Tyraël, brave chef de village, avait trouvé une alternative à la chaleur ambiante de la pièce... Au lieu de dévêtir la douce femme, il partit aérer la pièce. Bon moyen pour attraper un rhume et pour qu'une cardiaque se remette d'une attaque, bien évidement cela était un sarcasme.
La douce jeune femme y penser d'ailleurs... Un choc des températures ne serait peut-être pas bon pour elle, mais il fallait qu'elle se change. La seule chose envisageable c'était qu'elle fasse elle-même un effort pour se lever vers la salle de bains mais va telle y arriver?

_____________________________

D'une voix entre le calme et le trouble, Tyraël me dit qu'il était impossible que lui ou quelqu'un puisse me dévêtir mais qu'en revanche, il allait trouver une autre solution.
Doucement, sourire aux lèvres, mon ami se releva de ça chaise pour se diriger vers la fenêtre et l'ouvrir, n'arrêtant pas son circuit, il revenu vers moi avec un linge trempé pour me le poser sur la tête tendis qu'il abaissait ma couverture jusqu'à hauteur de mes jambes.
Par réflexe, mes jambes se serrèrent entre elles comme par pudeur ce qui n'est pas dans mes habitudes. Peut-être que mon accident m'avait un peu chamboulé pour le moment...

Sans que je m'y attende, mon brave collègue de chambre éteignit les lumières en discutant calmement pour me dire que si le sommeille ne me venait pas il me conterait des histoires comme il le faisait avec les membres de ça famille.
Un sourire se dessina sur mon visage, je trouvais ça adorable. Sous ces airs d'homme froid et casernier se cache un bout d'homme tendre... Je ne pus m'empêcher de le regarder jusqu'au moment ou une pensée me traversa l'esprit. D'une voix trouble, je lui répondis...

'' Je serais enchanté que vous me contiez vos histoires, mais je viens de penser à quelque chose. ''


Je pointais avec un geste lent le plateau repas préparé par l'amie de Tyraël du bout du doigt puis poursuivi.

" Vous ne vouliez pas manger à la base? "


Mon sourcil gauche c'était arqué au moment de dire la phrase. C'est vrai, il semblait avoir faim et tout à coup, pouf, il éteint les lumières. Je l'avais surement troublé avec mes histoires de chaleur.

En parlant de chaleur... Ce n'est pas que j'avais froid mais le choque des températures qu'il y eut soudainement avec la fenêtre ouverte me créer une sensation étrange dans la poitrine, comme-ci celle-ci se tirait en me brulant à la fois. Je crois que ces écarts de température ne me faisaient pas du bien... Ma convalescence devra se passer en douceur, je pense.

Ah... Quelle guigne, je vais devoir rester plusieurs jours chez les guérisseuses comme c'est partit. On va finir par croire que c'est ma maison pardi ici haha...
Tout en enlevant l'éponge d'eau froide de ma tête je dis avec lenteur à Tyraël.

" Tyraël, l'appel d'air que vous êtes en train de faire avec la fenêtre me rend mal. Je suis désolée de vous solliciter ainsi... Vraiment. Je pense que je vais aller jusqu'à la salle de bains et faire un petit effort pour me dévêtir et mettre une tenue beaucoup plus légère, si cela ne vous déranges pas bien-sûr. C'était bête de ma pars de vous avoir demandé ça tout à l'heure haha. Hum... C'était sans arrière... Sans arrière pensé hein? ''


Derrière mon sourire se cacher un visage accablé par la gêne, je n'avais pas l'habitude de solliciter qui que se soit pour m'aider, si seulement j'avais pu passer à côté de mon malaise...

J'étais tellement faible que même en faisant tous les efforts du monde pour me lever, j'y peiner gravement. Mes jambes faisaient si lourd, mon cœur se serrer à la manière d'une courbature dès que je forçais trop, mais je ne tenais vraiment pas à déranger mon ami chef de village.

Au moins, je suis assise au bord du lit désormais. Ma main contre mon cœur, les mèches de mes cheveux cachant mon doux visage, je reprenais mon souffle doucement en essayant de ne tenir compte à la douleur dans ma poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Mar 6 Mai - 9:26

Oh non j'avais totalement occulté le dîner! J’allais tenter de rallumer les bougies quand je vis la jeune femme tenter de ce relever en m'expliquant que le fait que j'ai ouvert la fenêtre la rendait mal... Oh non non!
Je me leva pour refermer la fenêtre avec douceur laissant les volets ouvert pour que les rayons de lune continue de faire baigner la chambre dans une douce lueur argenté.
Je m'agenouilla devant la jeune femme, les joues rouges, le regard dorée fixé dans les yeux blanc de la belle marquise.
Je lui parla avec une voix douce,rassurante...

"Ne vous levez pas, vous n'êtes pas assez en forme pour cela... Laissez... Je ... Je vais vous aidez."

Je pris délicatement dans mes grande mains rugueuse le col de la chemise de nuit en laine de ma bien aimé, avec douceur je détacha deux boutons pour qu'elle n'éprouve pas la chaleur.
Bizarrement, malgré ma rougeur au joues, je ne me sentais plus gêné, j'étais calme, je voulais soulager la belle marquise, rien de plus, assurer son bien être.
Je mis une main sous la nuque de la jolie vethael, et de l'autre la guida pour qu'elle ce rallonge avec lenteur sur les draps, je garda un sourire rassurant, peut-être un peu paternelle.
Je pris une les côté du bas en laine et tira lentement et avec douceur vers le bas pour l'ôté sans brusquerie à la convalescente.
Je posa le bas sur le bas du lit et posa une couverture sur le bas du corps de la douce marquise.

Je suréleva légèrement Enëlya pour qu'elle soit assise sur le lit contre la tête de lit et pris le plateau repas et pris une bouché de viande et dis après l'avoir avalé en souriant.

"Délicieux... A vous?"

je tendis une boucher de viande à la marquise avec un sourire du bout de la fourchette en bois.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Mer 7 Mai - 23:04


Oh diable, le chef de village avait pris la solution de facilité en remarquant son erreur. Après avoir fermer les fenêtres, il repartit voir la belle Enëlya pour la dévêtir par de ces propres mains. Ce qu'il n'avait pas vu, c'était les rougeurs de la douce femme, qui, surprise du geste de son ami ne savait plus où se mettre!
_____________________________

Je ne m'y attendais vraiment pas! Il... Il avait décidé de soulager ma chaleur en me déshabillant! Ragamaziel!!

Oh... Mais qu'est-ce que j'ai dit là... Quelle insulte! D'ailleurs, je ne savais pas que je maniais plusieurs langues?Diantre, j'ai le cerveau tout retourné par la scène qui se dérouler sous mes yeux!

Je me souviens encore... Ca voix douce et suave, ces yeux empli de tendresse pour me dire qu'il allait m'assister afin que je me repose...
Les grandes mains de Tyraël façonner par le dur labeur qui menait depuis quinze ans déboutonnait mon col doucement... Toutes mes pensées commencèrent à virevolter dans ma tête, je ne savais plus que faire, quoi dire ou pensé de ces gestes et comme cela était attirant!

Ma peau passa du blanc aux rouges tendis que mon cœur s'emballait contre mon grès. Malgré ma demande de tout à l'heure, mon ami m'avait prise de cour en m'assistant aussi spontanément.
Pourtant, il ne s'arrêta pas là! Doucement, il m'allongea sur le lit... Je commençais à me monter des histoires.. Ces délicates mains rugueuse enleva mon pantalon, mon souffle devenu malgré moi haletant pendant un instant... Oh damn' qu'allait-il se passer..?

Mes yeux se fermèrent quasi instantanément sous le coup de l'émotion mais alors que je ne m'y attendais pas, Tyraël recouvrit mes jambes et me suréleva que je sois assise contre mon lit.
Surprise je rouvris les yeux, mes dents mordillant légèrement le coin de ma lèvre inférieur tendis que mes bras étaient croisée sous ma poitrine... Il était entrain de couper ma viande avant d'en prendre un bout dans ça bouche puis de me proposer un morceau du bout de la fourchette pendant un instant, je ne réagis pas en le regardant fixement dans les yeux.

Dire que je m'étais montée un char. Oh Tyraël... Je vous ai tellement mal jugé... Je pense que le repos me fera du bien... Je ne suis plus maître de moi-même, on dirait. Mon regard s'abaissa, je regardais timidement la fourchette pour éviter de le voir.
Mes joues passèrent du rouge rubis aux roses délicat, ma fine voix délicate et trouble se fit alors entendre.

" Oh merci Tyraël... Hum... P.. Pardon, j'étais perdu dans le méandre de mes pensées. "


Je remis une mèche de cheveux derrière mon oreille et doucement, je mis la fourchette qu'il me tenait dans la bouche... La viande avait bon goût même si elle était froide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   

Revenir en haut Aller en bas
 

~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Chaü - An 6 - Terminé] Retrouvailles de deux amants
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]
» Chaleureuses retrouvailles [pv Billie]
» Des retrouvailles après deux ans.
» Les retrouvailles entre deux complices [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duerena, les Roses de Sablovent :: Le Havre :: Le Septentrion :: Ithaque, Village des Exilés-