Là où rêve et espoir sont brisés.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Jeu 8 Mai - 11:05

J'étais heureux que le dîner plaise à ma douce marquise, je continua de l'aider à se nourrir, une bouché pour elle puis pour moi pour ne pas la brusquer.La lune continuait d'illuminer la pièce mais maintenant c'était moi qui était auréolé par sa lumière d'argent alors que je voyais les joues rouge de ma compagne caché par l'ombre de la pièce mais je voyais très bien dans le noir maintenant.
Il devait être très tard vu la position de la lune alors je décida après que le dîner est fini d'être dégusté qu'il était temps de nous reposer tout les deux.
Oh ma douce Enëlya, qu'elle retour mouvementé vous aviez eu par ma faute, j'ai été bête de vous avouer mes sentiments ainsi... Cela aurait du être déclaré une nuit douce, où la lune nous auraient baigné tout deux de ses rayons d'argent au bord du lac sur la rive où était visible le grand arbre aux fleurs blanche après un dîner à la belle étoile.

"... Un dîner à la belle étoile."

Que ... Que... Oh non non non!!!! J'avais pensé à voix haute! Oh non! Comment j'allais m'en sortir, ô Gaia aide moi.
Un doux son vint à moi, le chant d'un oiseau nocturne, il me parvenait depuis l'extérieur, comment était-ce possible? ... Mon regard fut attiré par une guitare sèche sur le côté du lit de la marquise, comment j'avais pu ne pas la voir avant? Avait elle toujours été là? Gaia?
Je pris la guitare dans mes mains, assis sur mon fauteuil je posa la guitare e nbois de chêne sur mes genoux et.. Commença à jouer.
Les paroles d'une chanson me venait en tête comme porté par la forêt.

"Ont dirait que je n'ai pas pu retenir mes pensées, veuillez m'excusez Enëlya... Je pense que la fatigue nous joue des tours assez malicieux, je vais vous jouer une chanson pour vous aidez à vous endormir paisiblement." Dis-je à la marquise en commençant à jouer, et mes lèvres laissant voler dans la pièce les mots d'une douce cjanson.

Une chanson d'amour:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Jeu 8 Mai - 14:28


La marquise mangeait à tour de rôle avec son ami, la viande était bonne et son visage montrait l'expression du délice du repas. Après avoir fini l'assiette, Tyraël partit dans ces pensées, la lune éclairé son visage...
De but en blanc, le chef de village dit une phrase assez étrange puis se pris de quelque rougeur se qui étonna Enëlya. Comme confus et inspiré, le chef de village prit une guitare et commença à chanter.
Les paroles de la chanson de Tyraël étaient si douces et sincères que la grande marquise elle-même en avait perdu tout ces sens faisant un geste sans retour à son égard...

______________________

Miam, la viande était un délice! Mon visage faisait joyeux, j'en avais même oublié le passage de tout à l'heure avérer dire.
Malgré mon petit appétit, mon grand ami m'aida à terminer l'assiette. La lune avait changé de position et éclairer le visage de Tyraël, la lumière argentée poser sur son visage donner un petit charme à la situation.
Je m'étais pris de petites rougeurs aux visages, mais qu'importe, il ne pouvait pas le voir, car j'étais baigné dans l'ombre.

" Oh ma douce Enëlya, qu'elle retour mouvementé vous aviez eu par ma faute, j'ai été bête de vous avouer mes sentiments ainsi... Cela aurait du être déclaré une nuit douce, où la lune nous auraient baigné tout deux de ses rayons d'argent au bord du lac sur la rive où était visible le grand arbre aux fleurs blanche après un dîner à la belle étoile. "

Oh... Je euh... Que dire? Euh pardon, oh, je... Diantre, je ne sais plus comment réagir.
Mes pommettes revenues aux rouges alors que silencieuse, je l'oberservais prendre une guitare que je n'avais pas remarqué dans la pièce. Je l'écoutais continuer à parler, il paraissait transporté et confu à la fois.

"Ont dirait que je n'ai pas pu retenir mes pensées, veuillez m'excusez Enëlya... Je pense que la fatigue nous joue des tours assez malicieux, je vais vous jouer une chanson pour vous aidez à vous endormir paisiblement."

Je fis un doux rire en hochant la tête d'un air amusé et gênée à la fois. Contre toute attente, Tyraël fit bien ce qu'il avait prévu de faire. Il commençait à jouer et à chanter. Sa voix n'était pas très juste mais il y avait tant de sincérité au fond de lui que je ne pu rester qu'accrocher à ces paroles.
Ca chanson parler de ces sentiments envers moi, j'étais tellement charmée par ce qu'il me disait mes pommettes étaient devenu rosée mes yeux plongé dans les siens... Mon cœur se mit à battre un peu plus fort et rapidement, la chanson était si belle et ces paroles si... Si réaliste.
Tyraël semblait comme transporté par ce qu'il disait, comme-ci une muse lui disait à l'oreille tout ce qu'il avait au fond du cœur.
Les minutes semblaient plus longues et je commençais à me perdre dans mes propres sentiments. La chanson avait terminé et je restai quelque seconde à le fixer sans bouger ni réagir.

J'ai tant envie de goûter à vos lèvres malgré mon désarroi mon ami... Vous remerciez de ces tendres paroles, vous dires à quel point mon cœur vous appartient même si je ne puis exprimer ou confirmer ce sentiment pour le moment.

Mes lèvres pulpeuses étaient rester ouvertes pendant un petit instant comme-ci je voulais lui dire tout ce qu'il me passer, mais aucun son ne sortait de ma bouche. J'étais si troubler... Que faire! Et puis flûte, je n'avais plus envie de m'interdire cette envie... Je ne voulais juste qu'un soir...

Je sentis comme un petit filet d'air frais sur mes jambes, je me sentais porter par une force inconnue... Mon corps ne répondit plus à ma raison et je marchais lentement, un pas devant l'autre jusqu'au fauteuil de Tyraël. Mon cœur battait à la chamade... Je m'étais arrêté devant lui quelques instants, j'étais silencieuse, mon souffle haletait. Mes yeux de perles fixaient ceux de loup à Tyraël. Je n'avais qu'un seul ordre en tête... Exécuter mon envie sans réfléchir au conséquence... Non, sans réfléchir...

Mon genou se posa sur le fauteuil entre les jambes légèrement écarter de Tyraël pour tenir son instrument de musique, mon visage se rapprocha de celui de mon ami... Délicatement, mes paupières se fermèrent et je joins ma bouche à celui de mon sauveur dans un doux et long baisé qu'au fond de moi, je savourais. Ma poitrine se colla à son torse chaud tendis que le bas de mon buste presser légèrement la guitare sèche contre son joeur. J'allais regretter sans doute se geste mais à se moment là, je ne voulais pas retenir ce qui au fond de moi brûler comme un feu ardent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Jeu 8 Mai - 15:47

Un... Un... Un baiser!!! Je devais rêver, c'était un doux et merveilleux rêve n'est-ce pas ?
Non ce n'était pas un rêve, je sentais toujours comme la caresse des rayons d'argent de la lune sur ma peau, je sentais la poitrine généreuse de ma bien-aimé presser contre mon torse sculpté par des années d'entrainement intensif. C'était agréable oui, de sentir la chaleur de son cœur et son corps se mêler à la mienne. Je savourais le baisé des lèvres sucrées d'Enëlya avec délice. Oh Gaia, j'attendais ce moment depuis si longtemps, je rêvais de ce moment depuis si longtemps.

Mes bras enlacèrent la douce vethael par les hanches, mes mains caressant son dos avec tendresse, une infinie tendresse. Je continuai le baisé, le prolongeant subtilement, une main montant pour caresser le visage de la douce marquise avec tendresse.
Je ne sais pas combien de temps dura ce magnifique instant tant le temps, c'était pour ralenti, mais lorsque nos lèvres se séparèrent, je ne pus retenir un long et doux soupir de contentement.

La jeune femme ainsi postée au dessus de moi était à l'image même d'une déesse de la beauté, ses longs cheveux d'argent tombant en cascade devant elle, venant parfois chatouiller mon visage où mes propres cheveux étaient tout ébouriffés.
Les yeux de perles de son visage m'hypnotisaient, attiraient mes propres yeux d'or comme s'ils souhaitaient eux aussi partager une étreinte, dans ces yeux de perle, je distinguais de la tendresse, de l'amour, du plaisir... Oh Gaia, je connais ce genre de regard, le regard d'une femme qui pose les yeux sur un homme qu'elle désire. J'espère que mes yeux ne reflètent pa cela se serait si gênant !

Je ne voulus dire un seul mot, je ne voulais pour rien au monde briser cet instant magique qu'aucune karenya ne pourrait recréer.
Je posai la guitare à côté de moi et pris dan mes bras de travailleur la douce et fine marquise, ses longs cheveux restèrent un peu collé à ma barbe ce qui me fis glousser de rire avant que je ne les replace doucement sur le corps de ma bien-aimé.

Je la déposai sur le lit avec toute la douceur dont j'étais capable et enlevant mes bottes, monta mes genoux sur le lit pour ensuite, dans un froissement de drap m'allonger sur le côté près de la vethael qui semblait de plus en plus troublé.
Je restai ainsi, ma main caressant le visage de la douce marquise, parfois se glissant dans ses cheveux d'argent soyeux.
Oh Gaia, je mentirais si je disais que je ne désirais pas cette sublime femme autant qu'elle à l'air de me désirer mais je ne veux pas brusquer les choses, je veux que les choses aillent à leurs rythmes, palier par palier, étape par étape et que je profite avec elle de chacun de ces futurs instants d'amour et de joie.
Je voulus parler à la douce marquise une dernière fois avant que le sommeil ne nous emporte ensemble et qu'au matin Nynaeve ne m'expulse de ce lit avec un bon coup de pied aux fesses et un sermon incisif.


"Enëlya... Peut-être que nous aurons tout oublié demain matin. Peut-être que demain nous ne voudrons pas en parler et faire comme s'il ne c'était rien passé... Je vous aime Enëlya, vous avez ramené à la vie mon cœur depuis si longtemps plongé dans les eaux du chagrin. Cette étincelle de tendresse que nous avons eue ce soir, je ferais tout pour quelle enflamme le feu de l'amour, qu'au fil du temps, vous et moi, nous apprenions à nous aimer pour qu'un jour si vous le désirez autant que moi, nous devenions compagnons de vie, que nous devenions si vous en éprouvez la même envie, un couple uni par les liens sacré de l'amour..."


Ma voix avait été douce et tendre, mais elle avait déraillé vers la fin en mentionnant la possibilité de notre union, oh Gaia, je suis prêt vraiment à attendre pendant mille ans s'il le faut pour être l'homme qu'elle aimera.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Jeu 8 Mai - 19:26


L'instant dura un bon instant, la marquise avait la fougue d'aller plus loin, mais le chef de village avait trop de respect pour la grande dame pourtant le brave homme avait eut du mal à se décrocher de cette délicieuse étreinte.
Enëlya était troublé et ne savait pas si tous cela été provoquer par un réel désir ou l'emportement de ces sentiments dû à de la fatigue. Perdu entre ces deux émotions, la marquise préféra se laisser guider par la sagesse de Tyraël.

______________________

Au début, mon ami n'eut aucune réaction sauf une supposer surprise. J'avais peur... Je croyais mal faire... Alors que je m'apprêtais à me retirer de lui en m'excusant confuse, je sentis ces grandes mains robustes me saisir par les hanches dans des caresses plus ou moins sulfureuses.

À nouveau, le feu ardent qui se propager en moi reprit le contrôle de mon corps et de mon esprit. J'étais attiré par le chef de village, c'était un faite...

Mes yeux étaient entrouverts, partant vers le haut comme-ci mon désir les animés eux-mêmes... J'étais transporté dans cet échange et je commençais à me faire dévorer par mon envie d'aller plus loin.

Les mains de Tyraël qui caressait ma peau ainsi que mon dos m'enflammer plus que de raison, je n'arrivais pas à me décrocher de ça bouche.

Tout à-coup je le sentis poser ça guitare, alors que je voulus me rapprocher un peu plus de son corps, je le sentis me transporter jusqu'aux lits où j'étais initialement couchée. J'avais le regard trouble, la bouche légèrement ouverte, mes mains partaient sur ça nuque, oui... J'en voulais plus... Oui... Telara... Pitié... Je veux qu'il s'allonge avec moi!

La douceur du drap caressait mes jambes nues, il avait retiré ces grosses bottes et c'était affaisser à côté de moi, ça main caressait mon visage et mes cheveux alors que la mienne caressait son torse, je m'attendais à tous sauf à la phrase qu'il me sortit d'une voix calme mais néanmoins troublée.

"Enëlya... Peut-être que nous aurons tout oublié demain matin. Peut-être que demain nous ne voudrons pas en parler et faire comme s'il ne c'était rien passé... Je vous aime Enëlya, vous avez ramené à la vie mon cœur depuis si longtemps plongé dans les eaux du chagrin. Cette étincelle de tendresse que nous avons eue ce soir, je ferais tout pour quelle enflamme le feu de l'amour, qu'au fil du temps, vous et moi, nous apprenions à nous aimer pour qu'un jour si vous le désirez autant que moi, nous devenions compagnons de vie, que nous devenions si vous en éprouvez la même envie, un couple uni par les liens sacré de l'amour..."

Oh... Quelle honte j'avais... J'avais profité de lui, de son amour, de ça douceur tous ça pour mon plaisir personnel, je me sentais si coupable... D'un air gêné, je mettais mise à baisser mes yeux en essayant de reprendre le contrôle de mon souffle pour qu'il ne soit plus aussi haletant d'attirance comme quand il m'avait allongé sur le lit. Timidement, je pris la décision de répondre à mon ami.

" Je... Oui Tyraël je l'espère aussi. Pardon... Pardon d'avoir abusé de votre amour au dépend de mon.. Dési... De mon élan de tendresse! Hum... ''


Je regardais alors sur le côté, mes joues rouges ayant pris une couleur rubis. C'est fou à quel point je regrettais tous, à la fois que nous n'ayons pas continué et à la fois d'avoir abusé de lui. Je n'allais pas lui expliquer de but en blanc que j'avais eu un moment de désir incontrôlable pour lui, j'allais faire dévergonder et je ne suis pas ainsi! J'avais c'est vrai des tenues souvent légères ou des mimiques ne laissant pas de froid les hommes, mais je n'étais jamais dans l'intention de la luxure! Sauf ce soir avec Tyraël...

Mes bras se serrèrent sous ma poitrine la rehaussant légèrement, mes mèches de cheveux cachaient légèrement mon visage. Je n'osais plus le regarder... Nerveusement, mes lèvres se pincèrent tendis que je serrais mes cuisses entre elles comme pour vouloir ralentir mes vilaines ardeurs.
Quelle sote, il faut que je me calme bon sang!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Jeu 8 Mai - 20:12

La marquise semblait vraiment troublé...Et déçu? Oh Gaia je ne voulais pas voir cela dans ses beaux yeux de perle.
Que dois je faire dans une telle situation? J'aimais Enëlya, et à l'évidence elle partageait ce sentiment à mon égard. Serait-ce vraiment mal de ce laisser aller au pécher de chair?
Ma raison et mes sentiments étaient entré en conflit à la recherche d'un consensus... Je décida de me relever juste un instant, pour cette nuit, j'offrirais au moins mes bras pour que la femme que j'aime puisse s'y blottir, une autre nuit, un autre jours viendra où notre amour nous amènera à aller plus loin que ce soir. Les événement ne devaient pas êtres brusqué, tout devaient aller en douceur et sans hâte.

Je délaça ma tunique, laissant tomber le haut de mon vêtement sur le sol, laissant apparaître mon torse musclé recouvert d'un petit duvets de pilosité éparse.
J'enleva mes chaussettes et rejoignit la douce Enëlya, la blottissant avec douceur contre mon cœur sans un mot mais avec un doux sourire.

Ma main droite caressait la cascade d'argent que formait les cheveux de la vethael tandis que ma gauche était sous ma tête pour me soutenir.

"Je comprend ce que vous ressentez Enëlya... Je ressent la même attirance pour vous... Les mêmes émotions. Ne soyez pas déçu je vous en prie, ce n'était pas mon attentions, je ne vous repousse pas, au contraire. Je souhaite que nous prenions notre temps, que les choses aillent en douceur, nous tout deux vécu beaucoup d'épreuves ensemble et nous somme depuis presque maintenant un an de très proche amis, le jours où nous pourrons vivre ensemble et partager les plaisirs de l'amour viendra je vous le promet. je vous aime Enëlya."

Je voulais la rassurer, lui montrer que je ne la repoussait pas, que je souhaitais juste prendre mon temps et pas pratiquer le plaisir du couple sur un coup de tête que nous aurions peut-être regretté.

La lune avait à nouveaux bougé dans sa course dans le ciel de notre monde, sa lumière baignait maintenant nos deux visages de ses voiles argenté, nos visages proches, le silence juste troublé par le son de nos respirations donnait une ambiance si tranquille à ce moement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Jeu 8 Mai - 22:12



Il y eût un silence, puis Tyraël se releva. Il se déshabillait devant la grande dame déjà bien troublé par ses désirs.
Dangereux? Oui. Surtout qu'Enëlya avait mal saisie l'intention de son geste avant qu'il se remette à parler...
Les phrases du chef de village était juste, mais des fois son corps en disait autre et cela rendu confuse quelques instants la marquise qui ne savait plus sur quel pied danser.

______________________

Tout à coup, mon ami sortit du lit pendant quelques instant. Oh non... J'avais fait les choses de travers! Tyraël, mon ami... Pardonnez moi!

Ma main voulu se lever en ça direction comme pour le rattraper, mais son comportement me surpris et me laissa pendant un instant sans voix.

Le chef de village avait enlever son haut... Ce qu'il était musclé... Oh... Je... Aurait-il envie de poursuivre sur des ébats plus conjugaux?
Ma bouche s’entrouvrit tendis que mes doigts avait déboutonner un cran de ma chemise en laine violette.
Mon ami c'était allongé et me serrer contre son torse passant ça main dans mes cheveux. Mes yeux se fermèrent instantanément, je profitais de l'instant présent comme ci celui-ci était mon dernier.
Déesse mère, devais-je céder à mon ami ce que vous avez céder à mon père il y a approximativement trois-cents ans...?

Contre tout attente, la voix calme de Tyraël perça le silence pour me raisonner sur mon précédent geste.

"Je comprend ce que vous ressentez Enëlya... Je ressent la même attirance pour vous... Les mêmes émotions. Ne soyez pas déçu je vous en prie, ce n'était pas mon attentions, je ne vous repousse pas, au contraire. Je souhaite que nous prenions notre temps, que les choses aillent en douceur, nous tout deux vécu beaucoup d'épreuves ensemble et nous somme depuis presque maintenant un an de très proche amis, le jours où nous pourrons vivre ensemble et partager les plaisirs de l'amour viendra je vous le promet. je vous aime Enëlya." 

Oh aurais-je mal compris ces gestes? Il se serait déshabiller pour... Juste dormir? Oh non quelle honte!! J'avais envie de me cacher dans un trou de souris comme le Narestan de Sylbor! Discrète et confuse, je rattachais le cran que j'avais enlever dans une honte qui pouvait se sentir à trois région à la ronde.
Je voulais lui répondre convenablement mais les seuls sons qui sortait de ma bouche était des bégaiements.

'' Je... Ou... Oui Tyraël... Je... Je... Pardon... ''


Plus mon bégaiement était présent plus cela me gêné. Au moins, je n'avais plus envie de rien faire d'autre, c'était un bon début!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Ven 9 Mai - 15:30

Je souris une dernière fois à la jeune femme elle était si belle, ses longs cheveux d'argent cachant une partie de son visage, ses yeux de perle perçant l'obscurité, de mes yeux dorée je voyais la jeune femme comme en plein jour.
J'enlaça la marquise avec tendresse, conscient que la belle vethael était attiré par ce que je voulais aussi, une nuit d'amour à ses côtés. Je lui offrirais tout ce qu'elle désire je le jure mais pas maintenant, un jour où elle et moi serons vraiment seul et lorsque nous auront partagé plus encore.

"Laissez le sommeil vous emporter douce marquise des neiges, vous avez besoin de ce repos que vous méritez tant." Je caressa sa joue avec ses paroles douce avant de continuer plus malicieux.

"Vous êtes bien plus belle que votre mère Telara, Enëlya."

Je ne sus jamais ce que répondis la jeune femme, car le sommeil m'avais capturé dans ses filets...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   Ven 9 Mai - 21:22

La belle s'assoupit peu à peu, le torse de Tyraël était si chaud et doux à souhait. Pour une fois que la douce Enëlya n'allait pas faire des rêves étranges parsemé d'angoisse. Il n'y avait pas à dire, elle fut tellement absorbé par son soudain sommeil qu'elle n'entendu même pas le chef de village lui parler.
Seul des onces de sons avait atteint son subconsciens mais rien de plus.
Douce nuit jolie marquise, tes aventures sont loin d'être terminée.~

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]   

Revenir en haut Aller en bas
 

~ Les retrouvailles de deux exilés. ~ [PV Tyraël Ankamariel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Chaü - An 6 - Terminé] Retrouvailles de deux amants
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]
» Chaleureuses retrouvailles [pv Billie]
» Des retrouvailles après deux ans.
» Les retrouvailles entre deux complices [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duerena, les Roses de Sablovent :: Le Havre :: Le Septentrion :: Ithaque, Village des Exilés-