Là où rêve et espoir sont brisés.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]   Dim 22 Fév - 1:12

Depuis leur retour des plaines, les deux tourtereaux n'avaient pas eu le temps de beaucoup se fréquenter. Timidement, ils se dévoraient de loin des yeux en se faisant des petits saluts de la main... Enëlya s'occupait de sa serre pour commencer à produire un marché de plante dans le village et Tyraël lui, semblait occuper par ses obligations de chef de village...
À Ithaque, le temps ne changer pas, il faisait toujours aussi froid et plusieurs centimètres de neige recouvraient la verdure de la montagne, mais le cœur des gens savais réchauffer ce paysage glacial et c'était ça la force de ce village ! En parlant de coeur qui se réchauffe...
Le grand gaillard du village, brave, mais un peu peuno avait l'air de se languir de ne pas trouver un temps pour voir la belle marquise, il semblait d'ailleurs se faire charrier de temps en temps par ses amis de longue date. Comment vont se passer leur nouvelle rencontre, va-t-il avoir le temps de rester ?

_______________________

Comme la plupart de mes réveils depuis que je fus sorti de ma prison de glace... Cela se fit dans la sueur de l'angoisse. J'aurais dû m'habituer depuis le temps pourtant, à ses rêves étranges et lugubres qui me hantent... Cette nuit, c'était quand ma très chère connaissance A'lana fut transformé en vampire par ma faute, qui hanta mes rêves. Voir son regard, plein d'espoir et presque d'innocence en croyant que j'aurais eu l'affront de déclarer mon amour à elle en publique... Je n'étais pas moi-même, mais je me rappelle de tous désormais, la lame qui transpercer son corps, se cri d'effroi de Tyraël....

Doucement, j'essuyais la sueur de mon front du revers de mon poignet en reprenant une respiration calme. Flocon de Neige, mon adorable animal de compagnie avait prit l'habitude de dormir contre moi où sous le gros meuble de la salle, car il savait que c'était les seuls endroits où il pouvait être à l'abri des manifestations bien étrange de mes objets pendant mes sommeils angoissés. Ma peau se régénère vite, mais pas lui le pauvre... Je suis assez bouleversé d'être ainsi, outre le faite d'avoir mes cauchemars, je ne peux supporter de devoir remplacer mes mobiliers presque tous les six mois et surtout de faire du mal à mon petit Poro... Heureusement, il semble avoir compris que je ne faisais pas ça contre lui, mais que mon subconscient sembler prendre le dessus sur ma Karyena.

L'aube semblait arriver, Flocon grattait déjà à la porte pour sortir dehors pour faire son petit tour matinal. Sur mon visage fatigué, un sourire doux apparu sur mon visage. C'était l'heure pour moi de sortir de ma torpeur.
C'est avec lenteur que je me retirai de la chaleur de mes draps froissés pour aller ouvrir à mon petit ange avant d'écarter les rideaux et d'ouvrir certaine fenêtre pour aérer ma chaumière. Alors que je laissais ma petite boule de poil blanche s'éloigner gaiment de la maison, je partis faire ma toilette dans la salle de bain prévu à cet effet.

~Pendant ce temps-là du côté du Poro d'Enëlya...~

Owh, maitresse...! Ouvre-moi-la porte s'teuplaît !!!! J'ai... J'ai envie de faire pipi...!   *gratte la porte jusqu'à ce qu'Enëlya l'ouvre. Rapidement, le Poro se soulagea en dehors de la maison puis il remua la queue en remarquant la chaumière de Tyraël au loin*

Hanw, et si j'allais voir le monsieur avec sa barbe d'ours pendant que maman ne regarde pas... *monte jusqu'à la grosse maison en bois avant de gratter à la porte*

Aller, ouvre monsieur ! Je veux mon petit morceau de viande sécher moi aussi !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]   Dim 22 Fév - 1:53

Les jours avaient succédé aux heures, les semaines avaient succédé aux jours suite à nos aventures dans les plaines du nord, lorsque j'avais quitté le village sur un coup de tête... Lorsque la douce Enelya Dagnir était venue me chercher, que nous avions affronté les créatures de la dyfanae, que j'avais cru la voir mourir...

Mais ces jours sombres étaient désormais au passé, les jours d'hiver étaient venus couvrant d'un manteau blanc et froid les montagnes, les forêts et les plaines, transformant les rivières et les lacs en miroir de glace.
J'avais eu fort à faire à mon retour, préparer les greniers à grain, le fourrage pour les troupeaux, assurer que chaque foyer avait assez de bois de cheminer pour chauffer leurs maisons.

J'avais été pris ensuite dans l'entraînement des veilleurs du village, anciens et nouveau. La dyfanae était proche, nous devons nous tenir prêts.

Durant tout ce temps, je n'ai jamais cessé de penser à Enelya... Elle n'a pas quitté mes songes et mes pensées le jour, le soir, elle hantait mes rêves... Les rêves plus fous...

Je me réveillais chez moi en sueur, le soleil venait traverser ma fenêtre ouverte et réchauffer mon torse nu sur mon lit.
Oh ce rêve, je ne cessais de le faire... Enelya, moi, dans une clairière sous le clair de lune. Nous unissions nos lèvres dans un doux baiser, timide, mais sincère d'amour. Je revois ses yeux plongés dans les miens, nos mains qui caressent nos corps, les explorant lentement, craintivement, attentif aux réactions... Nos souffles haletants d'appréhension, j'étais toujours torse nu dans ce rêve, Enelya portait toujours se haut qui offrait un décolleté sur la vallée de sa poitrine opulente...

Je me relevai sur les coudes... Depuis notre premier baiser dans la plaine, nous n'avions pas eu le temps pour nous revoir plus amplement elle et moi, trop pris par nos devoir grandissant à l'approche de l'hiver.
Mais mon amour n'avait cessé de croitre, tout comme ma passion pour ma douce marquise des glaces.

Je me lavai le visage et le corps à l'eau froide en sortant du lit, pour rafraichir mes pensées et mon esprit tourmenter par cet amour et ce désir nouveau... J'allais enfiler ma cape quand j''entendiss gratter à la porte de ma demeure, me rendant à celle-ci, je l'ouvris... Personne ? Je baissai le regard et je vis Flocon de Neige, le poro de la marquise qui attendait en battant la queue.

Nael vint immédiatement se poster sur mon épaule, je sentis comme un soupçon de jalousie dans son esprit par notre lien.

"Que fais-tu ci Flocon? Enelya est réveillé ?" Je demandais avec une voie joyeuse au petit animal.

Je décidai d'aller vérifier par moi-même, je sortis dans les rues d'Ithaque, nael sur mon épaule nu, personne n'était de sortie ce matin, trop tôt, trop froid.
Je marchais sur la neige fraiche laissant de belle empreintes dans la neige, qui menèrent à la maison d'Enelya.
J'arrivai à la porte de la douce marquise, elle était entrevouerte, je toquais à la porte timidement en mettant un pied à l'intérieur de la maison à l'atmosphère chaude et parfumé.

"Enëlya? Êtes-vous ici?" J'appelais avec espoir et timidité ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]   Dim 22 Fév - 20:57

Le petit poro s'attendait à recevoir son morceau de viande séché malgré le regard inquisiteur de Naël, la chouette effraie poster sur l'épaule nue de son maître. Il remuait la queue, cette attendrissante petite boule de poil blanche dont le cerveau était parti il y a bien longtemps en voyage. Quand Tyraël commença sa marche jusqu'à la maison de sa petite amie, c'est dans des petits couinements que Flocon le suivi, ne comprenant pas pourquoi il n'avait pas le droit à son petit morceau de nourriture.
______________________

L'eau du bain est à bonne température... Je crois que je vais y rester un petit moment haha...
De temps en temps, je passais l'éponge préalablement frottée à un savon parfumé aux fleurs sur ma peau pâle, mes pensées étaient ailleurs. J'étais si bien... Pourtant, mon idylle avec la baignoire prit fin lorsque j'entendis quelqu'un toquer à la porte.

" Un instant, je vous prie ! "


Dis-je en me retirant de l'eau. Rapidement, je pris un grand linge que j'enveloppai autour de moi, de la fumée de condensation s'échapper des parties visibles de ma peau. Je me demande qui avait bien toquer à une heure pareille... Surtout que mes vêtements sont dans ma salle et que je vais devoir me montrer en serviette...
J'ouvris ma porte en bois et pénétra dans mon salon-chambre-cuisine quand mes yeux s'écarquillèrent. À l'instant où j'apparut dans la pièce, Tyraël demander si j'étais bien chez moi. Oh... Quelle gêne d'être ainsi vêtu devant lui... Mais... Ne mourrait-il pas de froid, torse-nue comme il était.
Timidement, mes pommettes prenant une teinte légèrement rosée, je m'adressai à lui en veillant à bien tenir la serviette enroulée autour de mon corps.

" Oh... Euh... Hum... Bonjour Tyraël, c'est une sacrée surprise ! Fermez donc la porte d'entrée mon ami, il ne faudrait pas que nous attrapions froid dans cette tenue ! P... Puis-je vous servir quelque chose après m'être vêtu un peu plus décemment...? "


~Pendant ce temps-là du côté du Poro d'Enëlya...~

*se trainant presque au pied de Tyraël, le petit Poro réclamer son dû en grattant l'arrière des bottes du colosse* Mais... Roh, ce n'est pas important de parler à maîtresse, j'ai faim moi !

*Aperçois la tête de Naël tourner sur 360°* Oh mon dieu, la poulette à un torticolisse de la mort ! Fuyez !!

*se cache sous le lit*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]   Dim 22 Fév - 21:58

Je rougis des pommettes aux oreilles en voyant arriver ma douce marquise, elle ne portait qu'une simple serviette de bain et sa peau laissait échapper un filet de fumer.
Elle était si belle, ses courbes généreuses ainsi voilées, mais si proche de la vue, oh non, je dois me reprendre !
J'inclinais la tête vers elle, mes cheveux châtains me tombant devant les yeux, puis me tourna pour être dos à la belle femme avant de lui répondre.

"Excusez-moi Enëlya, prenez votre temps, ce sera un plaisir de prendre le petit-déjeuner avec vous." Je lui dis avec timidité et un peu de gêne.

Nael s'envola de mon épaule pour se poser sur le lustre du plafond, regardant le poro de la marquise de ses yeux sévère. Elle commençait à être entièrement blanche pour se camoufler dans la neige avec l'arriver de l'hiver.

Le village était toujours silencieux, seuls deux veilleurs en uniforme verte feuille allaient à la tour de garde centrale pour relayer les veilleurs de nuit.
Les gens vivaient heureux ici, je ferais tout pour que cela continue.
Le village était toujours silencieux, seul deux veilleurs en uniforme vert feuille allaient à la tour de garde centrale pour relayer les veilleurs de nuit.
Les gens vivaient heureux ici, je ferais tout pour que cela continu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]   Jeu 12 Mar - 23:49

Enëlya se précipita alors pour prendre des affaires posées sur son lit pour les mettre à l'abri dans la salle de bain. Aujourd'hui, elle était habillée dans une robe très courte noire et or qui atteignait n'atteignait que le bas des fesses, sur ses épaules étaient posé une cape de la même couleur qui elle, voilé l'arrière de son corps jusqu'à mi-cuisse. Voulait-elle être agréable à regarder pour son petit ami...?
________________

Quelle gêne, me retrouver ainsi vêtu face à lui qui était torse nue. Heureusement, il voulut bien de mon invitation à déjeuner ! Sur mon lit était posé une robe assez courte, je l'avoue, elle était cousu de mes mains pour attirer l'attention de Tyraël vu qu'on ne se croiser que de loin en se moment... Dire que je vais la porter devant lui désormais.
Rien qu'à cette pensée, le rouge me monta aux joues, mais je sû lui cacher cela. Rapidement, je me changea dans la salle-de-bain pour retourner dans ma pièce à vivre habillé de ma robe courte accompagné de ma cape toute deux assorties. La porte d'entrée était fermé et timidement, je tira mes rideaux bordeaux pour que la lumière se tamise un peu plus et aussi pour éviter les regard curieux des habitants...

N'osant croisé son regard, je continuai comme-ci de rien était mes petites habitudes, lui préparant comme il aimait tant du lait au miel chaud. Une fois tous ça prêt, je le lui servis dans une tasse légèrement ébréchée un peu maladroitement... En effet, j'étais tellement préoccupé à chercher quoi lui dire que j'en renversa du lait qui fini par couler sur ma robe. C'est seulement quand je le vis baisser les yeux avec stuppeur que je m'aperçus de ma faute.

" Oh non quelle maladroite, je fais ! Veuillez m'excuser Tyraël, je vais essuyer mes bêtises. "


Au moins, sa tasse était remplie, le bas de ma robe aussi... Je pris alors un linge et essuyai la table en inclinant légèrement mon buste puis je m'attaqua au bas de mon vêtement avant de m'asseoir devant ma... Moitié. J'avais moi aussi une tasse légèrement fêlée rempli de lait.

Je sais que cela ne me ressembler pas... Et je ne parlais pas des vêtements ou de mes maladresses non... Mais de mes services en porcelaine brisée. Malheureusement, beaucoup de mes nuits étaient agités, mes crises d'angoisses nocturne m'ammener à briser énormément de chose dans ma maison et cela se ressentait à toute ma vaisselle...

Je pinçais mes lèvres pulpeuses, j'avais l'impression que l'on avait chacun envie de se dire tant de chose, mais que l'on n'osait rien dire ou... Où faire. Timidement, je lui dis en gardant entre mes mains ma tasse bien chaude.

" Je constate que vous avez énormément de boulot ses derniers temps. Il faudrait vous soulager... De tout se travaille naturellement ! Hum... "


Grande déesse mère, j'accumule les bévues depuis ce matin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]   Ven 13 Mar - 18:13

C'est assez égoïste, mais cela me rassure un petit peu de voir que je ne suis pas le seul à être embarrassé et maladroit quand la timidité m'envahis haha.
J'attendis dans la salle à manger de ma douce marquise en regardant les fleurs et les rubans qui la décoraient avec goût.
La pièce comme le reste de la maison respirait la joie et l'amour, même moi, j'avais été touché par l'effet de la délicieuse Enëlya.
Moi qui avant était négligé, j'avais rangé ma demeure, ordonné mes recherches, mes effets personnels, et même mes cheveux et ma barbe et mieux taillé.

La jeune femme de trois siècle ressortis de la chambre qu'elle occupait pour se présenter à moi dans une robe noir et plutôt courte qui me fit chauffer le sang, elle cachait délicieusement le et de manière frustrante les courbes de sa poitrine, tout en dévoilant une partie des plus appétissantes alors que le bas de la robe frôlait le bas de ses fesses.

Oh Gaia comment pourrais-je dormir en paix cette nuit maintenaient.
Elle me servit du lait au miel, elle le faisait si bien que je dégustasse avec tout le respect d'un bon vin.
Elle ne fit pas attention néanmoins et renversa du lait en se servant, la liquide perle tacha la table et le bas de sa robe.

Elle se penchait en avant en s'excusant pour nettoyer la table, dévoilant la vallée entre ses seins, je fis de mon mieux pour ne pas regarder ouvertement, mais c'était difficile.

Je passai une main sur ma barbe taillée en bouc et mes cheveux maintenant plus court pour faire passer ma gêne et mes rougissements en évitant de penser que la tâche de lait était positionné sur un endroit fort aguichant du corps de ma douce...Je passai une main sur ma barbe taillée en bouc et mes cheveux maintenant plus court pour faire passer ma gêne et mes rougissements en évitant de penser que la tâche de lait était positionné sur un endroit fort aguichant du corps de ma douce...

Je posais ma tasse et lui souriais avec tendresse.

"Ne vous inquiétez pas, il n'y a pas de mal... Comment allez-vous depuis que nous sommes revenus au village ? Et la serre se porte-t-elle bien sous votre direction ?"
Je lui demandais en fermant mon esprit au remarque très osé de Nael qui gloussait en nous regardant du haut de la pièce.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]   Sam 14 Mar - 22:07

Enëlya était emporté par sa timidité, elle qui était pourtant une dame de prestance dans le village ne faisait pas moins qu'une adolescente emporté par ses émotions dans ses moments. Elle essayait pourtant de se reprendre et de paraître convenable devant son petit ami, pour le peu qu'ils se voyaient, elle tenait à faire bien élevé quand il était là.
Doucement, elle se rassit et bu une gorgé de son lait chaud tout en écoutant les paroles de l'imposant chef de village.

_________________

La tasse entre mes mains, je m'assit sur ma chaise après ma phrase pour savoir se qu'il allait me répondre. J'avais une posture droite et je le regardais dans les yeux, je voulais vraiment faire bonne figure devant lui, comme-ci de vieux précepte de mon temps me rattraper. Les vieilles habitudes ont la vie dur comme m'a dit une fois une femme d'Ithaque en me regardant mystérieusement.

"Ne vous inquiétez pas, il n'y a pas de mal... Comment allez-vous depuis que nous sommes revenus au village ? Et la serre se porte-t-elle bien sous votre direction ?"

" Votre amie, la femme plante, m'aide de temps à autre dans la serre. Les fèves de cacao semble avoir du mal à pousser malgré la douce chaleur que produise vos fleurs modifiés. Elle produise tant de chaleur que certain villageois profite de se réchauffer ici, les fleurs subissant par moment certaine dégradation d'ailleurs... Et donc vous, le travaille se passe bien ? Nous ne nous voyons que de loin depuis notre retour... "


Expliquais-je à Tyraël en appuyant la fin de ma phrase d'un air morose que je voilais tant bien que mal...
J'étais gênée et pour cacher mes envies de passer du temps en la compagnie de cette homme, j’amenais précipitamment la tasse jusqu'à ma bouche en prenant attention de ne pas m'écorcher avec le bout casser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]   Sam 14 Mar - 22:29

Je ne pus pas louper l'expression morose qui passa sur le visage de sa compagne lorsqu'elle mentionna le peu de temps que nous pouvions partager.
Aussi ne pouvant laisser un si joli sourire disparaître, je lui pris la main en posant la tasse ébréchée, me jurant demander des explications sur la vaisselle endommagée plus tard.

"Il est vrai que nous n'avons pas eu un seul instant pour nous depuis notre retour et l'automne. Je vous prie de m'excuser pour ce manque d'attention pour vous, j'ai été pris par les préparatifs pour l'hiver qui sont si nombreux." Je lui dis la voix désolée avant de lui sourire en prenant timidement sa main dans la mienne.

"Mais désormais les préparatifs sont terminés, tout est en ordre et maintenant, je vais avoir beaucoup de temps libre... j'aimerais que ce temps, je le passe à vos côtés, ensemble, nous pourrions nous laisser porter par le hasard dans la forêt pour profiter des derniers rayons de soleil et admirer les arbres paré de leurs manteaux de bronze et de cuivre."

Nael descendit alors sur l'épaule de la si attirante vethael, sans poser ses serres sur sa peau nu et frotta sa tête contre son cou en roucoulant avant de m'envoyer par télépathie.

"Dommage que tu ne soit pas à ma place, tu en à de la chance avec cette femelle frère-de-niché. huhuhu" Gloussait mentalement la chouette.

Je rougis jusqu'aux oreilles en comprenant les mots de ma chouette avant de lui lancer un petit regard sévère en câlinant la peau douce de ma bien-aimé avec tendresse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]   Dim 15 Mar - 11:39

Le gentil chef de village se voulu rassurant avec ça douce et lui pris la main, lui certifiant que les préparatifs d'hivers étant terminer, il allait consacrer plus de temps à elle.
D'ailleurs, depuis la dure épreuve qu'ils avaient vécu dans la clairière du Septentrion, ils ne s'étaient pas réellement revu ou seulement en coup de vent. Pas un baisé, pas une seul geste tendre, rien. Enëlya avait commencer à douter de leurs relations, mais essayer de se rassurer en pensant qu'il avait beaucoup de travaille.

_______________________

"Il est vrai que nous n'avons pas eu un seul instant pour nous depuis notre retour et l'automne. Je vous prie de m'excuser pour ce manque d'attention pour vous, j'ai été pris par les préparatifs pour l'hiver qui sont si nombreux. Mais désormais les préparatifs sont terminés, tout est en ordre et maintenant, je vais avoir beaucoup de temps libre... j'aimerais que ce temps, je le passe à vos côtés, ensemble, nous pourrions nous laisser porter par le hasard dans la forêt pour profiter des derniers rayons de soleil et admirer les arbres paré de leurs manteaux de bronze et de cuivre."

Je ne pu m'empêcher de rougir aux mots de Tyraël qui posa sa main robuste sur la mienne pour la caresser timidement. Naël se posa alors sur mon épaule et eut la douceur de ne pas serrer ses serres sur ma chaire, pourtant, son maître semblait rougir en lui lancer un regard sévère. Avec douceur, j'ammena la petite chouette à se poser dans ma main pour la blottir avec douceur contre ma poitrine et ainsi me livrer à quelques caresses du bout des ongles sur le plumage du sommet de sa tête.

" Se serait une joie d'être à vos côtés pour des balades en forêt. Nul besoins de regarder votre amie si sévèrement, je peux vous assurez qu'elle ne m'a pas fait souffrir en se posant sur mon épaule. "


Je souleva légèrement la chouette pour embrasser sa petite bouille avant de continuer les caresses que je faisais de temps en temps sous forme de massage pour la détendre. Je l'aimais bien cette petite dame blanche, elle était adorable même si elle ne semblait pas adhérer à mon poro pour une raison qui m'ignore.
Un petit sourire se livra sur mes lèvres, je lançais des petits regards pudique au chef de village, je me surpris même à sentir mon cœur battre un peu plus fort à chaque fois que que ma vision s'attarder sur Tyraël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]   Dim 15 Mar - 14:26

La jeune femme que j'aimais pensait que je regardais si durement Nael parce que j'avais eu peur qu'elle ne lui blesse l'épaule, cette petite chipie de chouette s'en tire vraiment à chaque fois.
Elle avait même réussi à se faire blottir à la poitrine de la jolie Enëlya et à se faire câliner.

Je me mis à sourire, à sourire franchement en me rendant compte de la situation, ma petite chouette blanche qui me narguait de l'endroit où j'aurais voulu être, moi qui étais torse nu chez la femme que j'aimais tendrement pour des retrouvailles avec celle ci-après des semaines de travail qui nous avaient éloignés l'un de l'autre.

"Je ne lui reproche pas d'avoir risqué de vous blesser, Nael est une gentille chouette qui fait toujours attention à cela... Disons que nous communiquons par la pensée elle et moi et qu'elle aime bien me taquiner." J'avouais en rougissant à Enëlya, malgré mon sourire d'amusement.

Nael roucoula en déployant ses ailes contre la marquise de glace pour profiter au maximum de la douceur de sa peau sur ses plumes.

"Enëlya, que diriez-vous de venir, piquer niquer avec moi, dans la clairière de la forêt un peu au nord. Nous serions tranquilles et ces le territoire des loups, cet endroit sera sur... Je n'ai aucune obligations aujourd'hui hui et j'aimerais rattraper le temps que je n'ai pu avoir à vos côté." Je lui proposais avec douceur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]   Dim 15 Mar - 21:20

La marquise des glaces eût des explications sur le comportement du chef de village, il avait le don de communiquer avec sa chouette, mais que se racontait-il entre eux. En tous cas, Enëlya était émerveille par le don de son invité, et tacher de prendre un peu de renseignement sur cela.
__________________

"Je ne lui reproche pas d'avoir risqué de vous blesser, Nael est une gentille chouette qui fait toujours attention à cela... Disons que nous communiquons par la pensée elle et moi et qu'elle aime bien me taquiner."
Il pouvait communiquer avec Naël, c'est merveilleux. Cette homme arrivait à communiquer avec son animal et toute une espèce de loup. La petite chouette avait étendu ses ailes comme pour m'étreindre, mes pommettes devenurent roses. Avec douceur je continuais les caresses en descendant entre ses ailes tout en souriant.

"Enëlya, que diriez-vous de venir, pique-niquer avec moi, dans la clairière de la forêt un peu au nord. Nous serions tranquilles et ces le territoire des loups, cet endroit sera sur... Je n'ai aucune obligations aujourd'hui hui et j'aimerais rattraper le temps que je n'ai pu avoir à vos côté."

" Vous communiquez avec toute la race des loups et votre chouette, je trouve ça formidable Tyraël. Vous... Vous êtes formidable... Haha... Je serais ravi de faire une sortie avec vous, mais je vais devoir revêtir quelque chose de plus... Chaud non ? Et vous aussi... A moins qu'on mange ici tous les deux. Je vous laisses le choix. J'espère que Naël se plait bien avec moi, cette chouette est si délicieuse, d'ailleurs j'ai stocké un peu de viande pour elle car je sais qu'elle en raffole. "


Répondis-je en gardant mon rose aux joues ainsi qu'un sourire timide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]   Dim 15 Mar - 21:33

LA jeune femme était si adorable avec Nael, sa naïveté me donnais du baume au cœur.
Je pris ma tasse de lait au mie lavant de lui répondre, en profitant pour réparer par magie celle-ci de manière discrète.

"Eh bien, j'ai le don de communiquer avec tous les animaux, cela m'est bien utile dans la forêt. Pour Naël, ces différends, notre lien est plus fusionnel étant donné que je l'ai recueillie depuis bébé et que j'ai apposé la marque de mon esprit et elle du sien, nous sommes quasiment de la même famille ainsi."

Je bue une gorgée de délicieux lait au miel avec un soupir de délice.

"Je peux aller chercher une tunique de laine pendant que vous vous changez ici ma douce. J'en profiterais pour prendre de quoi nous rassasier. êtes vous d'accord?"
Je lui demandais avec un sourire alors que Naël me faisait part de son désir de rester ici en m'attendant.

Je dis pour poursuivre à ma bien-aimé.

"Ne gâtez pas trop cette petite chipie, elle aime bien faire la mignonne pour avoir des friandises et des caresses. Ensuite vous la retrouvez sur votre tête en train de faire un nid avec vos cheveux pour s'y blottir et dormir comme une princesse Duerenan." Je lui avouais en gloussant en voyant ma petite amie de plumes se redresser pour prendre une fière allure.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]   Mer 18 Mar - 10:27

Tyraël expliqua son don à la marquise en la dévorant des yeux, il avait en réalité le don de communiquer avec tous les animaux, c'était un don incroyable et fort utilise selon lui.
Doucement, il bu une nouvelle gorgée de lait et continua de discuter, certifiant qu'il allait se mettre dans une tenue plus convenable avant de partir en balade.

____________________

J'avais envie que nous restions aux chauds dans l'enceinte du village, mais je voyais bien que Tyraël avait terriblement envie de sortir, alors je hocha la tête en souriant avec douceur tendis que je continuais les caresses sur Naël.

"Ne gâtez pas trop cette petite chipie, elle aime bien faire la mignonne pour avoir des friandises et des caresses. Ensuite vous la retrouvez sur votre tête en train de faire un nid avec vos cheveux pour s'y blottir et dormir comme une princesse Duerenan."

Soudainement, la petite chouette se redressa dans mes mains d'une allure fière avant de se blottir à nouveau contre moi. Je poussa un doux rires amusés puis me décida à répondre.

" Dans se cas, je vais garder votre «Petite soeur» le temps de mettre quelque chose de plus chaud. Je ne peux pas m'empêcher de la chouchouter haha. "


Doucement, je me releva et embrassa timidement le front de Tyraël en me penchant légèrement car il était toujours assis. Je m'orientais dans ma salle de bain avec la chouette toujours dans mes bras.

" Je ne serais pas longue, n'hésiter pas à prendre une de mes capes pour faire le trajet jusqu'à votre maison. "


Moi je ne craignez pas vraiment le froid à cause de mon expérience dans la glace, mais je ne tenais pas à m'enrhumer tous de même... Je laissais Tyraël fermer la porte derrière lui puis je posa lacha Naël pour la laisser se poser où elle se désirer. Moi, j'étais entrée dans la salle de bain pour me changer, je n'avais pas fermer la porte de celle-ci en sachant pertinament que j'aurais le temps de me rhabiller avant que Tyraël n'arrive.
J'ai donc opter pour un vêtement un peu plus chaud, sans aucune pudeur, je me déshabilla devant la chouette pour revêtir mes nouveaux habits puis je partis lui chercher sa viande.

" Voilà ma petite allons rejoindre votre maître dehors. Floncons ? Viens mon petit. "


Flocons sortit précipitamment du dessous du lit et me suivit de près, Naël se posa sur mon épaule puis nous sortîmes tous de la petite chaumière. Derrière moi, je ferma la porte et commença le chemin jusqu'à la maison de Tyraël.

L'habit de la marquise:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]   Mer 18 Mar - 21:34

Je fus ravi de sentir les douces lèvres fraiches de ma bien-aimé sur mon front avant qu'elle ne parte se changer. J'avais fermé les yeux pour mieux profiter de se tendre baiser.
Lorsqu'elle disparut dans la salle de bain, moi je partis torse nu pour ma demeure un peu plus loin et plus en hauteur.
Je marchais sur la route de terre battue, bientôt, elle serait gravillonné pour permettre au gens du village de mieux se déplacer entre nos murs, je m'y attellerais surement d'ici l'été prochain en faisant amener des résidu de pierre des camp de mineur au nord.

Ma demeure n'avait pas changé vu de l'extérieur toujours la même maison de bois robuste et spartiate.
Je rentrais chez moi, entendant une petite taquinerie de Nael dans mon esprit, je souris en attrapant une tunique de lin à manche longue couleur crème, un manteau de fourrure et de laine brune fut passé par-dessus alors que je prenais dans un baluchon de la viande séché, du fromage, du pain, deux outre d'eau et une d'hydromel savoureux avec quelques pommes et des fraises.

Mettant mon baluchon sur mon épaule gauche, je passai ma hache d'acier et d'argent sur ma hanche droite, jamais désarmé dans les montagnes ou les forêts du Septentrion, question de survie !

Je repris la route en sens inverse pour revenir à la maison de la marquise. Je croisais sur la route Moiraine que je saluai tout comme elle me salua, d'un léger hochement de tête, puis Mathrim me salua de la main en rentrant chez lui, un peu débraillé... Comme à son habitude.
Aviendha sortit d'un fourré comme une ombre avec sa tunique et sa cape verte qui contrastait avec ses cheveux roux.

"Passe une agréable journée, presque-père... Je suis heureuse que ton cœur aime à nouveau." Dit elle en posant une main sur son propre cœur en inclinant la tête.

"Merci, Aviendha, profite de cette journée pour passer d'heureux moment mon enfant." Je lui répondis en ébouriffant ses cheveux roux.

Elle sourit timidement, pas encore habitué à tant d'expressivité, et disparu dans les fourrés voisin d'une maison.

J'arrivais rapidement pour rejoindre ma bien aimé à qui j'offris mon bras et nous partions avec Nael et Flocons vers une clairière proche mais isolé en passant par la porte du village où les sentinelles nous saluèrent en nous souhaitant bonne route et conseillant la prudence.

Nous sommes arrivés alors dans une clairière en traversant un bosquet de pins, un petit ruisseau le traversant à travers l'herbe verte gardée par les pins majestueux.

Je m'assis sur l'herbe, déployant mon baluchon et notre repas alors que Nael se posait sur mon épaule gauche en roucoulant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]   Mer 8 Avr - 15:53

Quelques instants plus tard, les deux âmes-sœurs s'était rencontré à mi-chemin. Spontanément, le chef de village prit ça belle quelques instant dans ses bras avant de repartir avec la petite troupe d'animaux.
Les sentinelles du village les saluèrent avant qu'ils ne disparaissent dans l'horizon. Notre duo fut arriver dans une clairière où les animaux pouvaient se dépenser sans aucune difficulté.
Le festin pouvait commencer.

_____________________

Je ne m'attendais pas à un geste tendre de la part de Tyraël, le faite qu'il me prit dans ses bras une fois que nous fûmes réuni me fit rougir et m'intimida, cela fut le premier geste tendre qu'il eût pour moi depuis que nous sommes partit de la clairière...
Tranquillement, nous passions les barrières du village, les gardiens nous saluèrent d'un signe de main accompagné d'un grand sourire en nous mettant en garde. Tyraël ne semblait pas inquiété pour autant, alors c'est sans crainte que je le suivait. D'ailleurs, je n'avais pas pris d'arme... Il est vrai que de souche, je ne suis pas une guerrière il me semble...

Pendant une bonne demi-heure, nous avons marché jusqu'à une clairière paisible, elle était immense et si calme. Je me rapprocha tranquillement de mon compagnon, un doux sourires aux lèvres pendant que je m'assis sur la jolie nappe.

Naël se déposa sur l'épaule gauche de son maître pendant que mon petit flocon, lui, se posa fidèlement sur mes jambes, se mettant sur les deux, les quatre pattes s’affolant pour avoir un petit doudou sur le ventre. Du bout des ongles, je lui caresser le ventre à travers son pelage soyeux que j'entretenais avec soins.

" C'est vraiment très agréable de se retrouver ici, loin du travail. Tu as l'air d'avoir ramener des bonnes choses à manger qui plus est, merci pour tout Tyraël. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]   Dim 26 Avr - 16:42

Le soleil de printemps commençait à baigner de sa lumière d'or et chaleureuse la clairière d'herbe verte et douce dans laquelle nous nous tenions, proche de notre foyer profitant d'un instant d'amour et de tranquillité.

Ma tendres amour était assis face à moi, ses longs cheveux blancs tombant en cascade sur ses épaules et sa poitrine, ses yeux pâles reflétant la joie d'être ainsi tranquille.

J'offris à la femme que j'aimais une petite chope d'hydromel avec timidité en la laissant se servir dans nos victuailles alors que Nael s'envolait pour courir après Flocons dans la clairière, cette chipie aime effrayer ce pauvre animal.

"Merci à toi d'être venu Enëlya, je pensais qu'un peu de distance dans le calme nous serait agréable après tout ces mois de travail. Je me sens soulagé que tout soit enfin prêt et terminé, j'aimerais vraiment profiter de ta compagnie... Maintenant que nous sommes... Enfin... Ensemble." Je bredouillais timidement.

Une petite brise fit s'envoler gracieusement quelques mèches de cheveux d'argent de ma bien-aimé et anima sa cape de petit mouvement de vague.
Je bu une petite gorgé de l'hydromel sucré et doux avant de proposer à Enëlya.

"Voudriez vous que je vous raconte les contes de mon pays?"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]   Sam 16 Mai - 18:43

Tyraël semblait heureux dans cette clairière avec pour compagnie la belle Vethaël, assise face à lui. Après lui avoir servis un verre d'hydromel, il lui avoua timidement qu'il était heureux d'être à ses côtés et se proposa pour combler le silence, qu'il raconte à sa nouvelle compagne des contes de son pays d'origine.

_____________________

Soudain, flocons se mit à partir au triple galop en voyant Naël prendre son envol vers lui, ils étaient mignons ses deux-là... Je me demande si je n'enverrais pas mon petit Poro en vacances chez Tyraël ou vice versa pour que ses deux grands amis continuent de pouvoir jouer ensemble haha !

Je continuais d'observer les bêtes se poursuivre jusqu'au moment où mon compagnon me servit un verre d'Hydromel avant de parler timidement entre deux gorgées.

"Merci à toi d'être venu Enëlya, je pensais qu'un peu de distance dans le calme nous serait agréable après tout ces mois de travail. Je me sens soulagé que tout soit enfin prêt et terminé, j'aimerais vraiment profiter de ta compagnie... Maintenant que nous sommes... Enfin... Ensemble. Voudriez vous que je vous raconte les contes de mon pays?"

A toi ? Je me mis à rougir quand il évoquait le faite que lui et moi formions un couple maintenant... Mais le tutoiement me faisait toujours bizarre... Je me souviens que de l'époque dont je viens, le tutoiement était plus que rare, seul les gueux et les imprudents se mettaient à tutoyer les autres ainsi... Je trouve ça tellement dommage de me rappeller des futilités comme celle-ci et non de ma famille, de ce qu'il m'est arrivé autrefois. Ses contes m'intéressaient, peut-être qu'en les entendants, des souvenirs du lieu où j'habitais auparavant pourrais me revenir. Je pris une gorgée d'Hydromel, mon palet constatait avec effrois qu'il était fort cet alcool ! Pourtant, je le buvais pour faire plaisir à Tyraël qui adorait cela et qui le faisait lui même des fois.

" Fiou... Euh... Avec plaisir, cela pourra peut-être m'évoquer des souvenirs ! Je viens peut-être de votre pays mon cher ami. "


Après avoir pris une profonde inspiration pour calmer la chaleur de l'hydromel, je pris mon calepin et un crayon de bois en écoutant attentivement le chef de village. Mes grands yeux blancs ne lâchait pas le regard de Tyraël, j'étais totalement à son écoute, prête à boire chacune de ses paroles à la surprise de mon interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]   Dim 24 Mai - 15:35

Je remarquais sans peine que l'hydromel brûlait le palais de mon bien-aimé, mais pour ne pas la gêner, je ne dis rien et me contentais d'un petit sourire en coin.
Après un dernier regard sur ma bien-aimé, je débutais mon histoire, un conte ancien de ces montagnes.
Ma voix se fit grave et calme alors que les premiers mots naissaient dans ma gorge.

"C'était il y a des siècles de cela, un jeune couple avait fui la ville pour se bâtir une vie agréable et douce dans les forêts de ces montagnes.

L'homme était courageux et fort, mais cela cachait son cœur tendre et sa grande bonté d'âme. Sa femme, elle était d'une gentillesse sans égale et d'une générosité divine alors qu'elle ne se laissait jamais abattre et reprenait toujours courage.

Ils ont fonder leurs maison, simple mais bâti avec amour dans une petite clairière et ont commencer à y vivre dans la douceur de leurs amours.
Ils ont alors voulu fonder une famille, mais après nombre d'essais, jamais ils n'y sont parvenu et ont été quérir un guérisseur qui leur a appris que la femme comme l'homme était incapable de donner la vie.

Abattu au-delà de tout ce qu'il avait connu le couple sombra pendant plusieurs semaines dans un chagrin incommensurable avant qu'un jour...
Alors que la femme plantait des fruits dans leurs potagers sans la joie d'autrefois, elle entendit un cri dans la forêt, un cri d'enfant... Elle courut vers le bruit.
Son mari inquiet de la voir courir ainsi sans le prévenir la suivit en attrapant son épée.

La femme atteignit une petite clairière où une créature hideuse aussi haute qu'un homme et recouverte d'une fourrure brune et avec une tête sphérique à la gueule béante approchait de petits renards en se léchant les babines.
La maman renard était morte sur le côté et la femme s'élança alors et attrapa les deux petits renard pour les soustraire des griffes du monstre. La créature folle de rage poussa un hurlement de fureur avant de commencer à avancer vers la femme qui en pleine terreur ne savait plus quoi faire...

Alors que la gueule de la créature allait se refermer sur là le mari bondi avec son épée dans un cri de guerre et de courage et trancha la tête hideuse.
Le danger écarté, les renardeaux se blottirent à la femme, qui attendrit les câlina avec amour. Le mari n'ayant jamais vu autant de joie sur le visage de sa femme garda les renards avec eux et les éduquèrent dans leur maison.

Bien des lunes plus tards, alors que les renards suivaient la femme et l'homme comme leur mère et leur père, l'homme et la femme qui mangeaient dans l'herbe de leurs jardins sous le claire de lune par une chaude nuit d'été reçurent une visite inattendue.
Un esprit argenté de la maman des renards leurs apparus.
Les amoureux n'en croyant pas leurs yeux ne réagir pas immédiatement quand là l'esprit d'argent toucha du museau le cœur et le ventre de l'homme puis celui de la femme avant de disparaître dans la nuit.

Deux mois passèrent durant les quels les amoureux ne comprirent pas pourquoi cela avait eu lieu jusqu'à ce qu'un matin la femme qui avait un petit ventre rebondie ne sente un coup venir de son ventre... Elle réveilla son mari en sautillant de joie et les larmes coulant sur ses joues en lui annonçant la nouvelle.
Elle était enceinte !

Le couple à donné naissance à de magnifiques jumelles qu'ils ont élevé dans leurs demeures emplies d'amour et de joie... Ont dit encore que les descendants du jeune couple vivent dans la forêt et que, génération après génération, ils ont dû fonder un petit village pour accueillir toute la famille."


Je cessais de parler, heureux de pouvoir offrir un récit heureux à ma compagne qui semblait émerveillé de ce conte peu connu de mes terres natal.

J'allais lui demander comment elle trouvait mes dons de compteur après une gorgée d'hydromel quand j'entendis un hurlement de femme provenir des bois.
Je me retournai sur moi-même en me relevant d'un bond agile et observa les bois...
Un autre hurlement me parvint alors et je vis des silhouettes au nord, trop loin pour que je puisse les distinguer correctement, mais il y avait une femme et un être humanoïde plus massif qui semblait la tirer dans la forêt.
Je regardai ma bien-aimé et lui fis signe de me suivre en dégainant ma hache d'acier et d'argent en m'élançant vers les bois Nael planant près de moi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il est dur d'avoir du temps pour soit. [PV Tyraël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» Il y a un temps pour tout [Pomona]
» Il est temps pour moi de partir ...
» Prendre son temps pour manger
» Il est temps pour moi de voler vers d'autres horizons...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duerena, les Roses de Sablovent :: Le Havre :: Le Septentrion :: Ithaque, Village des Exilés-