Là où rêve et espoir sont brisés.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Contes des Deux Mondes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Sombre Rose


Messages : 145
XP : 58
Ici depuis le : 01/09/2013
Couleur Dialogue : mediumpurple

Date de naissance : 08/03/1994

MessageSujet: Contes des Deux Mondes   Sam 21 Sep - 12:17

CONTE DE SHI-TELARA


« De tout temps, nous ne connaissons que les murs de notre bien-aimé cité. Avant sa construction, nous ne savons rien, mais qui chercherait à sortir de Shi-Telara, le monde extérieur n'est que danger et mort et nos ancêtre ont érigé ces énormes murailles pour nous en protéger. Fou serais celui qui tenterait une sortie, car tous ceux qui ont le malheur de fouler le sol extérieur finissent corrompus et par conséquent bannis de Shi-Telara. Ils devront se débrouiller et mourir seuls et jamais ne pourront espérer recevoir une aide intérieure. »


Airen Grand Conseiller Impérial »



Shi-Telara (ou plus communément nommé Telara ou Cité-Monde) est la seule ville ayant vu le jour sur Duerena. Du moins, c'est ce que l'histoire raconte, car de la naissance de cette civilisation, personne n'en sait plus rien. Chaque Telaran ou Telaranne ne connait du monde que cette immense cité et s'il leur vient l'envie d'observer ce qu'il y a au-delà il leurs suffit de monter sur la gigantesque muraille pour avoir une vue d'ensemble sur une mer de nuages immaculés. En effet, la loi la plus importante de la cité est : « Ne jamais trahir Shi-Telara. » et sortir de ces murs, c'est la trahir. Il ne faut alors espérer aucun pardon, aucune aide et devoir apprendre à survivre seul dans un univers inhospitalier et dangereux.

Dirigé depuis ses débuts par la Haute Telara et sa Divine, la cité a connu la trahison de la première des Divines : Darra Baen, l'avènement des complots et des guerres de l'ombre entre les familles les plus puissantes, sans jamais sombrer. Shi-Telara à sut traverser les âges, voyant sa population s'agrandir et ses murailles s'élargir, parfois au prix de centaine de vies.

Mais...

Les vieux secrets, les vieux registres, les races anciennes et les rancoeurs passées, sous le fastueux et le luxe, sous l'apparente paix qui règne au sein de la cité-monde, les mensonges refont lentement surface sous le premier signe d'un déséquilibre universel. Cela fait maintenant dix an qu'une étrange maladie fait des ravages dans la cité, amenant dans son sillage des centaines de morts et une horde de monstre hantant les rues la nuit tombée. Nommé la « Dyfanae », beaucoup pense que c'est la Déesse Telara qui l'introduisit dans la cité en punition pour toutes ses guerres intestines, bien que la Déesse semble elle-même impuissante face à ce phénomène. Et la nuit, c'est un tout autre combat qui nait : celui de survivre à ses créatures dont on ignore tout et qui disparaisse au petit matin, laissant des cadavres à moitié dévorés derrière eux.



CONTE DE DUERENA


« Seul l'équilibre peut maintenir le monde. Aujourd'hui commence la première plaie du déséquilibre créer il y a 1000 ans. »


Gaïa pleurant l'implacable fatalité



Duerena était un monde verdoyant autrefois, un monde en paix sous la bienveillance d'une déesse incarnée dans l'arbre monde : Gaïa. Elle était la personnification de l'équilibre, celle entre le corps et l'esprit, entre la terre et le ciel. Sous ses ordres se trouvaient deux Divines, deux femmes représentant chacune une partie de cet équilibre. Et le monde connaissait la sincérité.

Deux Divines firent un jour leurs entrés : Telara des Vents, gardienne de la Rose des Vents et Darra des sables, protectrice de la Rose des Sables. Toutes deux étaient de fidèles ferventes à Gaïa, rapportant les paroles de la sage déesse à ses élus. Cependant, une nuit le monde trembla, une secousse si violente que l'arbre monde en fut déraciné. On raconta que Gaïa pleura des larmes de sèves lorsque ses racines se déchirèrent et quittèrent terre. Au matin, la Rose des Vents avait disparue et les deux Divines également. La seule trace fut le cratère immense qui étaient apparu, soulevant Shi-Telara une cité riche et ses habitants.




1000 ans ont passé depuis ce tragique évènement et si les actuels habitants de la Cité-Monde ont oublié le pourquoi du comment ils ont atteint les cieux, les Duerenans n'ont rien oublié. En effet, la croissance luxuriante de la végétation fut remplacé par l'avancer du désert. L'équilibre autrefois respecté est brisé et les catastrophes naturelles ne cessent de frapper la terre d'en bas alors que les habitants d'en haut vivent leurs vies à l'abri.

Pour beaucoup, l'antique Shi-Telara apparait comme un paradis, un endroit où on peut tous réussir mais également comme le berceaux des traîtresses qui plongèrent Duerena dans le malheur. Un malheur qui s'est accentué dernièrement par la venue de la Dyfanae.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duerena.forums-actifs.com
 

Contes des Deux Mondes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Glace Cendrée, le coeur déchiré par deux mondes
» Les marques bleues : deux mondes différents
» Quand deux mondes s'entrechoquent !
» Deux mondes convergent
» Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duerena, les Roses de Sablovent :: Aube & Crépuscule :: ☽ Aube & Crépuscule ☾ :: Ancien Texte-