Là où rêve et espoir sont brisés.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Terminé] Délit infantile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Rôdeur Borgne


Messages : 61
XP : 121
Ici depuis le : 29/09/2013
Date de naissance : 23/06/1993

MessageSujet: [Terminé] Délit infantile   Lun 7 Oct - 12:58

Une nouvelle journée débute, il fait beau et pas trop frais. Comme à son habitude le bazar est bondé de monde, les marchands piaillent que leurs marchandises sont les meilleures du moment, l’un affirme qu’ils sont frais ses poissons pendant que celui d’à côté lui balance d’un ton plein de sarcasme que ce n’est pas vrai. A chaque fois que je passe non loin de leur stand je m’attends toujours à en voir un prendre son plus gros poisson pour le faire goûter à l’autre de manière assez particulière et peu recommandable. J’avance sur la place en slalomant entre les badauds se jouant du coude pour passer.
Certain groupe de jeunes gens essayaient de passer en s’excusant avec la traditionnelle formulation du « poussez-vous, excusez-moi ! Poussez-vous, excusez-moi ! Poussez-moi excuse- vous ». Pendant que un peu plus loin un marchand commençait à fulminer d’avancer aussi lentement jusqu'à sont stand, et pestait contre la populace pour pouvoir passer

- Poussez-vous, poussez-vous plus, je suis un marchand, vous me devez la priorité !!!

Comique aussi celui-là, même si ce n’était pas intentionnel. Bref une nouvelle journée pour un monde toujours aussi actif sur cette place de marché.
Je me dirigeais vers quelques stands afin de refaire les stocks de nourritures, parce que toujours manger à la taverne c’est bien mais ça coûte à force. Sauf que, naturellement, c’est quand tout va bien que tout fini par aller mal. Bon pour le coup j’exagérais un peu mais je devais quand même laisser de coté les courses pour le moment. Un boulanger était en train de crier au vol à tout va devant son stand en pointant de la pointe d’un couteau la direction de celui qui venait de le voler.
Il était facile de suivre un malfaiteur ici, le monde est tellement compacté que le seul moyen de passer en courant c’est de bousculer ceux qui se trouvent face à nous, du coup il suffisait de suivre les chutes des gens et les plaintes de ces derniers.
Pendant que je m’approchait un peu plus du petit gêneur, puisqu’il semblait s’agir d’un enfant, une charrette se mis en travers de notre route, lui, passa tranquillement en dessous juste en se baissant, mais moi ça allait être un peu plus dur. Ne pouvant pas passer en dessous je passais par-dessus, accélérant un peu plus, je bondis par-dessus la charrette en prenant appuis dessus avec les mains et je retombai de l’autre coté avec une roulade pour continuer la poursuite.
Je coinçai le petit galopin peu de temps après et le stoppai en l’attrapant par l’épaule.

- Hop hop hop, tu t’arrêtes là toi. Alors dis moi petit, pourquoi tu cours comme ça en bousculant tout le monde ?

- Moi j’ai rien fait c’est le monsieur qui vend du pain qui a commencé à me crier dessus. Je sais pas pourquoi…

- Ah bon ? Il a commencé à crier sans raison ? Moi je crois plutôt que tu lui a pris un morceau de pain sans payer. Alors tu vas gentiment me donner ce morceau de pain que je puisse lui rendre d’accord?

- Mais…

- Tatata, pas de mais, jeune homme. Ce n’est peut être qu’un bout de pain, mais ça reste un vol. Et le vol c’est puni. Dit moi, tu penses que ça vaut le coup d’être punis pour un simple bout de pain ?


Le petit voleur me regarda un instant, baissa la tête comme pour réfléchir et sortit de sous son vêtement l’objet du vol et me le remit.

- Voila c’est bien. Maintenant tu vas venir avec moi t’excuser auprès du boulanger. Et la prochaine fois que tu n’as pas de quoi payer quelque chose, propose d’aider une heure ou deux la personne qui la vend, avec comme récompense l’objet que tu cherches. Comme ça tout va bien, ok ?


Le gamin me regarda puis me fit ok d’un coup de tête. Je l’accompagnai jusque devant le boulanger. Ce dernier rageait en attendant que quelqu’un lui ramène le fautif. Lorsque le gamin arriva et commença à s’excuser, le boulanger ce retourna avec dans sa main le couteau qu’il n’avait pas quitté. Il fit le tour de son stand et avança vers le gamin.
Voyant très bien sa main avancer pour attraper le bras de l’enfant, la volonté de lui faire passer l’envie de voler et comprenant ce qu’il comptait faire, je me mis entre lui et le petit voleur, attrapa sa main pour lui glisser une pièce.

-Voilà pour votre peine l’ami, avec ça et les excuses du petit le problème est réglé. Et surtout si tu t’avises de tenter quoi que se soit avec ce couteau, c’est ta main qui roulera par terre !


Si j’avais parler normalement au début, j’avais prononcé mon avertissement juste à l’oreille du boulanger pour éviter au gamin de l’entendre. Le boulanger déglutit rapidement et retourna derrière son étale courroucé que je sois intervenu. Mais il nous fit signe de partir en montrant clairement qu’il ne voulait plus rien vouloir à faire avec nous. Je laissai donc l’enfant remerciant, partir avec son morceau de pain et je retournai vers les étales pour faire mes propres courses.




Dernière édition par Vaniel Ibnifrit le Sam 23 Nov - 21:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: [Terminé] Délit infantile   Lun 7 Oct - 19:30

- Arrête toi! Sinon je vais te découper moi!

- Ola! Ola non! T'as pas le droiiiiiit!

Alicia courrait en rigolant, poursuivit par sa mère qui avait revêtue sa forme d'enfant pour pouvoir jouer plus facilement avec sa gamine. Elle portait donc une petite armure par dessus une petite robe bleue, comme lorsqu'elle a sa taille adulte. Elle portait également un sac sur le dos avec des vêtements de rechange au cas où elle aurait besoin de redevenir une femme de 30 ans. Mais pour l'heure, elle était sur les pas de sa fille qui se cachait déjà dans la foule du bazar. A'lana s'arrêta un moment puis se glissa également entre les personnes qui semblaient plus que désagréables. Tous râlaient de la voir passer. Et surtout de la sentir passer. Une petite fille barrée d'argent et portant une épée ajustée à sa taille faisait mauvais effet. Elle chercha des yeux sans se soucier des personnes autour. Lorsqu'elle aperçut enfin sa fille, celle-ci semblait avoir des problèmes. A'lana se précipita vers elle, sourcils froncés, main sur la garde de son épée au cas où. Arrivée à la hauteur d'Alicia, elle se rendit compte qu'un homme plutôt gras la tenait par le bras. Il semblait que c'était un boucher, à en juger par le sang recouvrant son tablier.

- J'ai horreur des gosses qui trainent trop près de mon étalage. Elle est où ta bonne à rien de mère censée te surveiller gamine hein?

L'enfant avaient des larmes aux coins des yeux et appelait sa maman à l'aide. A'lana dégaina et posa sans appuyer le tranchant de son épée sur le bras tenant sa fille. Elle avait beau avoir le visage d'une enfant, elle ne rigolait pas quand sa fille était menacée. Ses traits étaient sévères et le regard qu'elle lançait au marchand en disait long sur son intention. L'homme, outré qu'une enfant le provoque de la sorte, lâcha Alicia qui se cacha immédiatement derrière sa mère. A'lana lâcha un sourire moqueur à l'homme qui rentrait sa bedaine comme il pouvait pour retourner derrière son stand en marmonnant de forts vilains mots, si fort que la jeune maman du couvrir les oreilles de sa fille avec ses mains pour pas qu'elle entende.

- Aller on sort de là.

Elle attrapa sa fille par la main mais en cherchant une sortie dans cette foule, elle percuta quelqu'un. Elle secoua la tête, légèrement sonné. A'lana regarda l'homme qu'elle avait importuné. Grand par rapport à elle, il semblait plutôt costaud et portait un cache-oeil. Alicia resserra sa main sur celle de sa mère. La jeune Gardienne s'inclina rapidement.

- Excusez-moi monsieur.

Elle avait beau être une jeune femme méprisant les hommes, elle restait très polie. Elle regarda l'enfant l'accompagnant.

- Viens Alicia.

- Oui maman.

Elles disparurent et A'lana entraina sa fille dans une petite ruelle déserte. Elle enleva ses vêtements et reprit une forme adulte. Alicia avait l'habitude de la voir nue, elle était sa fille. Elle se rhabilla rapidement et enfila son armure. Elle déposa un doux baiser sur la joue de son enfant et la serra dans ses bras. Elle tremblait encore de la peur que le boucher et l'homme à l'oeil en moins lui avaient fait. Elle lui prit la main et retourna sur le bazar. Elle tourna la tête et sourit en coin en voyant l'homme borgne. Bon, c'était pas une mauvaise journée non plus. Il y avait du soleil, une brise légère pour rafraichir, un type qui menaçait d'égorger un petit garçon, des enfants qui rigolent, et QUOI?? A'lana resta scotchée devant cette scène, un homme réclamait de l'argent sinon il tuait l'enfant de sang froid. Elle serra les dents. Pour qui se prenait-il? Elle grogna. Elle n'avait pas d'argent à l'instant et ne pouvait pas libérer l'enfant. Elle aperçut un homme richement vêtu et elle lui tapota l'épaule et lui chuchota :

- Monseigneur, cet enfant a besoin que vous cédiez un peu de votre fortune. Pour sa vie, faites-le.

L'homme la regarda comme si elle était d'une autre planète. Elle était parfaitement sérieuse pourtant. Il pouffa et s'éloigna de la scène sous le regard ébahie de la jeune femme. Même Alicia regardait cet homme aussi odieux que le criminel avec dégoût. Elle ne pouvait pas attaquer, l'enfant était trop en danger, et les fortunés n'avaient que faire d'un petit enfant en danger.


Dernière édition par A'lana Briselan le Mar 8 Oct - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Rôdeur Borgne


Messages : 61
XP : 121
Ici depuis le : 29/09/2013
Date de naissance : 23/06/1993

MessageSujet: Re: [Terminé] Délit infantile   Mar 8 Oct - 10:06

La foule était tellement dense sur cette place que j’avais du mal à avancer vers les étales possédant les biens que je recherchais. Sauf que le sort voulait vraiment que je n’y arrive jamais, voila qu’à même pas cent mètres un boucher commençait aussi à faire des siennes avec une petite fille qui essayait de ce défaire de la poigne de sont ravisseur.
Je fis donc un détour pour m’occuper de cela aussi mais à peine avais-je fait trois pas qu’une autre jeune fille portant une armure et une petite lame fut plus rapide que moi à s’interposer. Elle sortit son épée et la posa sur le bras du boucher en lui intiment du regard de retourner à ses affaires. Le boucher grommela mais lâcha la fille et retourna derrière son stand, pendant que les deux enfants s’éloignaient en vitesse. Comme elles allaient dans ma direction la petite en armure me percuta. Elle me regarda un instant avant de s’excuser.

- Excusez-moi monsieur.

- Ce n’est rien, y a pas de mal.

- Viens Alicia.

- Oui maman.

Une fois les deux jeunes filles reparties je repris moi aussi mon chemin. Enfin je disais les deux jeunes filles mais si j’ai bien entendu l’une d’elle est tout de même la mère. Donc ou la mère en question était naine, ou elle utilisait la magie pour avoir la même taille que sa fille et dans ce monde la seconde possibilité était la plus plausible.
Toujours est-il que comme le proverbe dit « jamais deux sans trois » le destin ne me laissa pas plus le temps de réfléchir que voilà qu'un autre zouave beuglait qu’on lui donne de l’argent sinon l’enfant qu’il tenait aller souffrir. Idiot qu’il est, comme si quelqu’un aller bouger pour… attend, il a dit QUOI ?? Il s’en prendrait à un gosse ? Bon effectivement il fallait faire quelque chose. Malheureusement, même si j’avais de l’argent j’en avais trop peu pour contenter l’autre énergumène. Je grinçai des dents en regardant autour de moi espérant qu’une âme charitable aller faire son apparition. Mais naturellement personne ne s’en préoccupait. Du coin de l’œil je revis la petite et sa mère qui avait reprit une taille normale, demander l’aide d’un riche passant, qui ne fit rien d’autre que de passer son chemin en riant sous le regard dépité de la jeune femme. Mais cet homme était riche et sa bourse était bien visible, sans compter qu’il venait dans ma direction. Vu que ce riche est un homme charitable a n’en point douter, il ne sera donc pas contre le vol de sa bourse pour la liberté du gamin n’est-ce pas ?
Ce qui est bien quand on parle avec ironie à soit même c’est qu’on est toujours d’accord. Je passai à côté de l’homme lui prit discrètement ça bourse et me dirigea directement vers le zigoto qui demandait une rançon.

- J’ai ce que tu cherches l’ami, alors lâche ce gamin immédiatement.

- Enfin quelqu’un de compréhensible, file la bourse avant le héro.

- Retire d’abord la lame de sous la gorge du gosse et elle est à toi !

- Et pourquoi je ferais ça ? Pour que tu me sautes dessus lorsque tu verras qu’il ne risquera plus rien ? Pour qui me prends-tu !

- Bien dans ce cas voilà ce qu’on va faire. Tu veux ta bourse je veux le gamin vivant, donc tu va retirer le couteau de sous sa gorge et l’utiliser pour récupérais la bourse. Si tu ne le fait pas je garde la bourse, si je garde la bourse tu tue le gamin, et si le gamin meurt, tu verras ton corps depuis tes pieds. A toi de choisir.

- Tsss t’as de la chance d’être malin le borgne. Tends la bourse et prends le gamin.

Le ravisseur prit donc la bourse et m’envoyant le gamin dans les bras, ce même gamin qui je venais de sauver du boulanger. Une fois avec la bourse il décampa en vitesse en bousculant tout le monde au passage. Si il croyait que j’allais laisser un type comme lui dans la nature il rêvait debout le mec.

- Orn, ramène-moi la bourse et cet imbécile, la garde rouge sera contente de s’en occuper.

A peine avais-je fini de parler qu’un grand chien noir avec des reflets rouges bondit dans la foule à la suite du malfaiteur. Il ne fallut pas plus de quelques minutes pour qu’on entende les cris de douleur d’un type qui venait de se faire morde et pour que le chien noir traine ce même type sur la place sous les regards étonnés des badauds. Une fois l’homme a mes pieds je repris la bourse et la donna au gamin avec un clin d’œil avant de lui dire de partir d’ici en vitesse, parce que ça risquait de devenir dangereux. Avec cet argent il aura de quoi se nourrir pour un bout de temps.
Alertée par les cris de l’homme que Ornlu avait mordu à la jambe la garde arrivait en vitesse. Je relevai l’estropié et leur remis en expliquant ce qui s’était passé. J’aurais été un simple citoyen ils ne se seraient pas privé de me faire la moral qu’il fallait leur laisser les choses, mais comme j’étais un mercenaire, légèrement chasseur de prime, ils n’en firent rien et repartirent simplement avec le malfrat.

Une fois l’affaire conclue, je repris mon chemin et croisa de nouveau la jeune femme et sa fille.

-Je dois vous remercier, sans vous je n’aurais probablement pas vu que l’homme que vous avez interpelé avait suffisamment d’argent. Je ne l’aurais probablement pas vu du tout d’ailleurs, merci.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: [Terminé] Délit infantile   Mar 8 Oct - 12:06

A'lana fulminait intérieurement. Elle n'avait qu'une envie, c'était d'arracher la tête de cet homme qui menaçait la vie d'un enfant. La petite fille se resserra contre les jambes de sa mère, effrayée par le briguant. L'enfant aurait voulut se confondre avec la Gardienne quand l'homme borgne intervînt. Il y eut un débat, il semblerait qu'il avait les moyens de libérer le gamin. Finalement l'enfant fut relâché, le bandit avait eut sa bourse, et tout était bien qui finissait bien. Fin... si on oubliait le gros chien noir qui poursuivait déjà le criminel... Bref! La bourse avait été récupérée... Finalement cette journée était trop mouvementée pour A'lana. Le borgne se rapprocha de la jeune femme.

-Je dois vous remercier, sans vous je n’aurais probablement pas vu que l’homme que vous avait interpelé avait suffisamment d’argent. Je ne l’aurais probablement pas vu du tout d’ailleurs, merci.

Alicia pleurnichait dans son dos et sa mère la prit dans ses bras. Décidément, c'était une petite fille bien peureuse. Elle aimait beaucoup ce trait de sa personnalité, elle se sentait être non seulement la Gardienne de l'Impératrice, mais aussi et surtout la Gardienne de sa fille. Elle l'embrassa tendrement sur le front.

- Mouais. Malheureusement ces idiots ne pensent qu'à eux. Y en a qui méritent des baffes.

Elle le regarda sérieusement, voire presque énervée du comportement des riches. Une ombre passa au-dessus, et elle n'eût pas besoin de regarder au ciel pour savoir que c'était sa dragonne qui passait. Alicia leva les bras au ciel.

- Eri! Eri!

Elle venait de voir son petit dragon et ne voulait plus qu'une chose, qu'il la rejoigne. Dracila était bien trop grosse pour atterrirent dans cet endroit trop bondé. En revanche, le bébé dragon descendit et rejoignit son Chevalier en herbe. Quelques personnes s'éloignèrent pour laisser la place au dragonnet de se poser.

- Eriiiiiiii!

A'lana posa sa fille qui courut et se jeta dans les bras de son compagnon. Certains enfants s'approchaient, voyant pour la première fois un dragon, ou un bébé. La petite fille était toute contente et voulait monter Eri. La jeune maman regarda l'homme près d'elle.

- Alala. Elle est infatigable. Vous avez déjà monté un dragon?

Elle se rapprocha de la petite fille et la posa sur la selle du petit dragon. Plus loin, là où il y avait peu de monde, la dragonne aquatique atterrit et poussa un rugissement pour appeler son enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Rôdeur Borgne


Messages : 61
XP : 121
Ici depuis le : 29/09/2013
Date de naissance : 23/06/1993

MessageSujet: Re: [Terminé] Délit infantile   Jeu 10 Oct - 11:06

Je regardai la mère prendre sa fille en train de pleurer dans les bras. Visiblement elle devait être plutôt peureuse la petite, et ma tête d’estropié ne devait pas arranger les choses. Je lui fis un petit sourire chaleureux pour montrer que je ne lui ferais rien, même si je savais que ça ne ferait pas grand-chose. En attendant sa mère répondait à mon remerciement.

- Mouais. Malheureusement ces idiots ne pensent qu'à eux. Y en a qui méritent des baffes.

Je hochai de la tête pour montrer que j’étais d’accord avec ce qu’elle disait. Faudrait même parfois en tuer dès la naissance. Bon ok j’exagère un peu mais tout de même.

- On montre les bas-fonds de la cité comme le lieu de rassemblement des pires bandits mais parfois je me demande si il n’y a pas pires crapules que ses richards imbus de pouvoir.

Une grande ombre passa au dessus de nous quelques secondes après. Je levais la tête pour savoir ce qui passait au dessus de nous et qui pouvait cacher à ce point le soleil. Il s’agissait d’un énorme dragon, enfin deux plutôt puisqu’un plus petit suivait juste à coté. La jeune femme en face de moi n’avait pas réagi, elle devait donc savoir de quoi il s’agissait et pour ne pas s’en inquiéter c’est qu’elle devait en côtoyer souvent, en temps que chevalier-dragon.
Lorsque les deux dragons se rapprochaient, la petit fille, commençait à crier vers le ciel pendant que le dragonnet se rapprochait. Elle devait donc appeler sont petit dragon. Il est rare qu’un enfant aussi jeune aie un dragon. La jeune maman regarda un instant sa fille avant de reporter son regard sur moi.

- Alala. Elle est infatigable. Vous avez déjà monté un dragon?

- Que voulez vous, c’est ça la jeunesse, comme dit le proverbe il faut que jeunesse ce passe. Eh pour les dragons, non malheureusement, ceux-ci ont tendance à vouloir me bouloter pour jouer ou me bouffer avant que je n’ai pus m’approcher. Le seul avec qui je m’entendais, m'a malencontreusement fait cette petite cicatrice à l’ œil gauche. Depuis bah de chevalier dragon apprenti je suis passé mercenaire… enfin Rôdeur je préfère, je n’aide pas forcement pour l’argent mais aussi pour le simple fait de rendre service.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: [Terminé] Délit infantile   Jeu 10 Oct - 15:41

- On montre les bas-fonds de la cité comme le lieu de rassemblement des pires bandits mais parfois je me demande si il n’y a pas pire crapules que ses richards imbus de pouvoir.

A'lana rigola. Oui, certains riches étaient pires que ceux qui habitaient Nereyan. Mais au final, ces derniers restaient la pire menace pour l'Impératrice. De toute façon, la femme avait pour habitude de se méfier de tout le monde quand elle était à son poste, même si elle semblait plus chaleureuse que dans sa jeunesse.

- Que voulez vous, c’est ça la jeunesse, comme dit le proverbe il faut que jeunesse se passe. Eh pour les dragons, non malheureusement, ceux-ci ont tendance à vouloir me bouloter pour jouer ou me bouffer avant que je n’ai pus m’approcher. Le seul avec qui je m’entendais, m'a malencontreusement fait cette petite cicatrice à l’ œil gauche. Depuis bah de chevalier dragon apprenti je suis passé mercenaire… enfin Rôdeur je préfère, je n’aide pas forcement pour l’argent mais aussi pour le simple fait de rendre service.

Elle eût un bref sourire triste pour cet homme qui avait du perdre son dragon de cette façon... La pauvre bête avait du être exécutée. C'était triste. S'il y avait bien un truc qu'elle changerait chez les Chevaliers Dragons, c'était bien la captivité de ces braves bêtes. Mais pour des raisons de sécurité, ils se sentaient obligés de les enfermer et de les tuer quand elles ne répondaient pas à leurs attentes. Elle se tourna vers sa belle dragonne bleue. Elle aussi avait bien failli périr, et A'lana pensait qu'elle devait lui être reconnaissante pour l'avoir "sauvée". Alicia arriva à dos du petit dragon qui se frotta contre la jeune maman.

- Maman je peux aller jouer avec Eri s'il te plait?

Elle était bien embarrassée. Elle ne voulait pas laisser sa fille seule à dos de dragon. En général, elles montaient ensembles. Elle regarda l'homme apparemment détesté des dragons et l'attrapa par le bras pour l'entrainer vers Dracila.

- Eh bien comme ça vous pourrez voir et sentir ce que vous avez raté!

Elle ne lui demandait absolument pas son avis. Elle n'avait pas l'habitude d'être ainsi courtoise. Elle enfourcha sa monture et fit monter l'homme derrière elle. Elle tînt fermement les reines et du talon, appuya sur le flanc du dragon qui décolla presque aussitôt, provoquant beaucoup de vent. Eri et sa fille suivirent juste derrière. L'enfant se débrouillait vraiment très bien. Elle et son compagnon arrivèrent à leur niveau et les deux filles se firent "coucou" de la main. A'lana rigola assez fort, heureuse de voler.

- Alors? C'est pas ce qu'il y a de mieux d'être Chevalier Dragon?? On ressent pas ça enraciné sur la terre ferme hein?


Dernière édition par A'lana Briselan le Mer 16 Oct - 11:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Rôdeur Borgne


Messages : 61
XP : 121
Ici depuis le : 29/09/2013
Date de naissance : 23/06/1993

MessageSujet: Re: [Terminé] Délit infantile   Ven 11 Oct - 21:50

La jeune femme eut un léger sourire navré en entendent ce qu’il c’était passé avec mon dragon il y a déjà plusieurs années et elle avait du parfaitement imaginer ce qu’il lui était arrivé, tout comme je le sais parfaitement moi-même. Même si parfois j’espère que la sentence fut moins grave et que je le reverrai un jour même si de part mon statut de mercenaire je ne pourrais plus être avec lui. Et de toute façon c’est un peu comme si je rêvais éveillé et je le sais. Un peu après la petite fille assise sur son dragonnet, se rapprocha de sa mère.

- Maman je peux aller jouer avec Eri s'il te plait?

Voila qui semblait plutôt embarrasser la jeune maman, très probablement à cause du fait que sa fille soit encore trop jeune pour voler seule à dos de dragon. Elle se retourna vers moi me regarda rapidement et m’attrapa par le bras pour m’entrainer vers son propre dragon, sans que je n’ai le temps de comprendre ce qu’il m’arrivait. A tel point qu’elle m’aurait presque assis elle-même sur le dos du dragon, si je n’avais pas eu à faire quelques pas pour me rapprocher de la bête me laissant le temps de me ressaisir.

- Eh bien comme ça vous pourrez voir et sentir ce que vous avez raté!

- Euh oui mais… C’est que j’avais encore… Mais tant pis je me débrouillerai autrement.

Juste avant que la jeune femme ne fasse décoller son dragon je détachai la bourse de ma ceinture et la lança à mon compagnon de route.

- Orn ! Je compte sur toi pour prendre ce qu’il faut, et je vais peut-être en avoir pour un certain temps. On se retrouve aprèhhhhèèaaaalléluia !!!

Je ne m’attendais pas à ce que l’on décolle avant que j’eus fini de donner mes instructions du coup la fin de ma phrase finit assez bizarrement montrant mon étonnement momentané. La mère et la fille finir rapidement par voler l’une à côté de l’autre et la jeune femme, je ne sais pas si elle m’avait entendu ou si c’est à cause de la sensation de vol, mais elle riait.

- Alors? C'est pas ce qu'il y a de mieux d'être Chevalier Dragon?? On ressent pas ça enraciné sur la terre ferme hein?


- Ah ça, on peut pas rêver de meilleure sensation de liberté… et de meilleure façon de se craquer le cou par un démarrage plus rapide que prévu. C’était pour ça en majeure parti que je voulais devenir chevalier-dragon, enfin pour la liberté pas pour le torticolis. Je ne suis pas encore assez fou pour m’estropier volontairement… quoique. Dans tout les cas, c’est vraiment ce qu’il y a de mieux comme sensation, et c’est bien utile aussi, avec cette magnifique vu d’ensemble de la ville et ce magnifique panorama en face. D’ailleurs comme vous dites on ne ressent pas ça enraciné sur terre… mais… pourrait-ont trouver quelque chose qui permette de ressentir la même chose tout en restant sur terre ? Comme ça tout le monde pourrait en profiter et s’amuser par la même occasion... Qu’en pensez-vous ?


Ouais une sorte de machine qui, bien que restant au sol, procure des sensations de vitesse et de liberté comme si on volait, voila une idée qui pourrait divertir et dérider le peuple mécontent de cette ville…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: [Terminé] Délit infantile   Mar 15 Oct - 16:06

L'homme avait sûrement eu une belle frayeur au moment du décollage. Mais c'était une chose à laquelle elle était habituée avec Dracila. Toujours imprévisible. Mais quelle adorable dragonne au fond.

- Ah ça, on peut pas rêver de meilleure sensation de liberté… et de meilleure façon de se craquer le cou par un démarrage plus rapide que prévu. C’était pour ça en majeur parti que je voulais devenir chevalier-dragon, enfin pour la liberté pas pour le torticolis. Je ne suis pas encore assez fou pour m’estropier volontairement… quoique. Dans tout les cas, c’est vraiment ce qu’il y a de mieux comme sensation, et c’est bien utile aussi, avec cette magnifique vu d’ensemble de la ville et ce magnifique panorama en face. D’ailleurs comme vous dites on ne ressent pas ça enraciné sur terre… mais… pourrait-on trouver quelque chose qui permette de ressentir la même chose tout en restant sur terre ? Comme ça tout le monde pourrait en profiter et s’amuser par la même occasion... Qu’en pensez-vous ?

C'était possible de parler autant sans respirer en plein vol? Sûrement pas, ou alors il était habitué à en débiter des tonnes. Elle lui répondit franchement.

- Je ne pense pas qu'on puisse ressentir la sensation de vol si on est cloué au sol. Ou alors ce ne serait pas une sensation vraie.

Elle appuya ses dires et en faisant un petit clin d'oeil à sa fille, vira à droite tellement vite que le dragon fit un tonneau. Elle enchaina avec un looping qui les firent passer à quelques mètres de l'eau de la baie seulement. Alicia les suivit en évitant de faire trop d’acrobaties même si le petit dragon aimait bien montrer qu'il pouvait faire comme sa maman. Tout ce beau petit monde volait maintenant à ras de l'eau et la dragonne volait légèrement de côté pour que son aile touche l'eau.

Elle rigola encore une fois en regardant l'homme derrière elle. Elle fit d'un tour de main, une bulle protectrice qui les enveloppa tous les deux, et se positionna pour faire plonger Dracila. Quand elle entra dans l'eau, ce fut un autre monde qui s'ouvrit à ses yeux. Les profondeurs de la baie étaient magnifiques. Elle avait de la chance que sa dragonne soit adaptée au vol comme à la nage. Elle prit le temps de savourer le paysage avant de remonter et de faire éclater la bulle. Elle était sèche en sortant de l'eau et elle sourit à sa petite avec qui elle faisait souvent ce genre d'expérience.

- Alors? Convaincu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Rôdeur Borgne


Messages : 61
XP : 121
Ici depuis le : 29/09/2013
Date de naissance : 23/06/1993

MessageSujet: Re: [Terminé] Délit infantile   Mar 22 Oct - 10:09

Une chance que j’étais à l’arrière de la jeune femme qui par conséquent me cachait de la majeure partie de l’air qui aurait dut m’arriver en pleine face. Parce que je venais de faire un discours difficilement réalisable en plein vol. D’ailleurs une fois que j’eus fini mon thorax me conseilla de ne plus recommencer à parler aussi longtemps sans quoi, même sans rafale de vent, la vitesse risquait de me broyer puisque je manquais d’habitude.
Pendant que j’essayais de reprendre une respiration régulière la jeune femme me répondit.

- Je ne pense pas qu'on puisse ressentir la sensation de vol si on est cloué au sol. Ou alors ce ne serait pas une sensation vraie.

- Non effectivement je ne parle pas forcement d’une sensation vraie mais pour des gens qui n’ont pas connu le vrai, ils ne peuvent pas dire qu’elle est fausse… Et s'ils ne peuvent pas dire… que c’est une fausse… alors ils la penseront vraie.

La fin de ma phrase fut plus saccadée pour me laisser le temps de respirer et de pouvoir continuer malgré la pression de la vitesse.
J’espérais que le Chevalier comprendrait mon point de vue et que le but n’est pas de leur donner la même sensation mais juste une sensation suffisamment proche pour les amuser et leur faire passer de bons moments. Tout le monde ne peut pas voler alors que tout le monde en rêve, de fait, le simple fait de se rapprocher de ça leur suffit.

Dans tous les cas, elle n’y réfléchie pas immédiatement préfèrant appuyer ses dires par quelques acrobaties aériennes. Et voila un beau looping pour finir à ras de l'eau. Le petit dragon et la fillette suivaient tranquillement à côté et le dragon sur lequel je me tenais était légèrement en biais pour qu’une aile touche la surface de l’eau.

D’un mouvement de main la jeune femme créa une bulle autour de nous et nous fit plonger dans les profondeurs de la baie. Les poissons nageait tranquillement autour de nous comme si de rien n'était et de temps en temps, on pouvait apercevoir quelques carnassiers plutôt imposants intéressés par l’éventuelle casse-dalle que nous pourrions être, avant de repartir en voyant le dragon généralement plus gros et toujours plus dangereux qu’eux. Une idée loufoque me traversa alors la tête et je ne pus m’empêcher de la penser à haute voix.

- De la pêche en immersion… voila qui pourrait être marrant…


Après quelques instants sous l’eau à regarder la faune aquatique, la jeune femme reprit simplement

- Alors? Convaincu?

Bon donc visiblement qu’elle est réfléchie à ce que j’avais dit avant ou non elle ne semblait pas en vouloir de mon idée de… comment dire… d’attraction, oui d’attraction puisque ça attire du monde. Donc elle n’en voulait visiblement pas de cette attraction pour ceux qui ne peuvent pas avoir le vrai.

- Mais je n’ai jamais dit le contraire, le vrai est toujours le meilleur pour ce genre de chose en tout cas, parce que certaine fois ce n’est pas forcement vrai. Mais après c’est un autre débat.

Mais pourquoi je continue à essayer de débattre là dessus avec elle ? Vu qu’elle semble vouloir me contredire quoi que je dise sur le sujet. C’est à croire que les gens de cette ville, les bons comme les mauvais, manque cruellement d’imagination et que la bonté de donner juste pour le bonheur d’un autre, sans rien attendre en retour que le bonheur de la dite personne, leur est inconnue. Enfin je vais un peu vite en préjugé aussi, attendons de voir ce qu’il se passera dans un avenir proche.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: [Terminé] Délit infantile   Sam 26 Oct - 21:23

- Mais je n’ai jamais dit le contraire, le vrai est toujours le meilleur pour ce genre de chose en tout cas, parce que certaine fois ce n’est pas forcement vrai. Mais après c’est un autre débat.

La jeune femme secoua la tête. A ses yeux, on ne pouvait pas faire croire à des gens qu'ils volaient sur un dragon... sans dragon. Ce n'était juste pas possible. On ne pourrait pas sentir les écailles de la bête, ni les côtes, ni même le coeur battre. Et puis, il y a une communication entre le cavalier et le dragon. Et puis est-ce qu'une machine aurait un caractère? Non, certainement pas, pas celui d'un dragon. Jamais une des ces créatures ne se laisserait monter sur le dos à longueur de journée juste pour amuser la galerie. Les dragons ont une fierté. D'ailleurs, Dracila, probablement d'accord avec A'lana, rugit puissamment suivit d'Eri. Le petit dragon s'amusa à faire des vrilles pour amuser Alicia qui rigolait et en demandait encore.

- Soit, si c'est ton point de vue..

Il semblait assez buté, c'était pas la peine. Pourtant il avait pas une tête à réfléchir celui-là. Alala, elle était bien contente d'avoir laissé les hommes de côté. Et après on disait les femmes compliquées, mais le genre masculin pouvait se montrer franchement avancé dans la stupidité. Elle décida de se poser finalement, près du point d'eau. Elle sauta à pieds joints au sol alors qu'Alicia continuait de trottiner sur son dragon.

- Bon! C'était un beau voyage!

Ils étaient dans une plaines plutôt grande. Ici, Sa fille pouvait s'amuser sans que sa mère la perde de vue. Près d'eux, Dracila attrapait dans un grand coups de mâchoire plusieurs poissons en même temps qu'elle avalait sans peine. A'lana s'étira longuement.

- Bon! Il se passe rien là... C'est plus rigolo la nuit, au moins y a du monstre à charcuter.

Elle le pensait, mais ne pouvait jamais le faire. C'était trop risqué pour sa fille. Et puis l'enfant ne pouvait pas comprendre. Pour elle c'étaient des animaux comme tous les autres, alors pourquoi sa maman les tuerait? Une maladie? Mais ça pouvait arriver, ce n'était pas une raison pour leur trancher la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Rôdeur Borgne


Messages : 61
XP : 121
Ici depuis le : 29/09/2013
Date de naissance : 23/06/1993

MessageSujet: Re: [Terminé] Délit infantile   Lun 4 Nov - 16:24

Bon visiblement la jeune femme ne semblait pas comprendre du tout où je voulais en venir ni même s’inquiéter grandement du bonheur es autres, tant que tout va bien pour elle est sa fille elle ne cherche pas vraiment plus loin. Du moins c’est ce qui ressort de cette conversation. Dans tout les cas, elle devait aussi me trouver en parti borner pour ne pas comprendre où elle-même voulais en venir, ce qui est bête parce que si je ne comprends c’est parce qu’elle ne comprend pas… quoi qu’il en soit elle mit fin au débat accompagné de son dragon qui rugit puissamment.

- Soit, si c'est ton point de vue…

Voila, il n’était pas la peine de cherche plus loin, tant qu’on ne se comprendrait pas on ne pourrait pas débattre correctement de la chose. Elle partait du principe que je voulais reproduire une sensation de vol a dos de dragon alors que je cherche juste a reproduire une sensation de vol tout cours, juste le fait d’avoir les pied dans les airs en allant a grande vitesse pour un peu d’adrénaline, et éventuellement faire quelque acrobatie histoire d’avoir la tête en bas. Pas besoin de ressentir le dragon sur lequel on est. Enfin bref, inutile de chercher. Après tout les seules personnes capables de ressentir une sensation de vol sont justement ceux qui sont à dos de dragon. On ne peut pas leur en vouloir de ne pas imaginer une autre sensation de liberté.

La jeune femme fini par faire poser sont dragon non loin d’un petit plan d’eau dans une grand plaine dégagé et descendis du dragon, sa fille et le petit dragon se posèrent juste à coté avant de continuer à trottiner dans les environs.

- Bon! C'était un beau voyage!

- Effectivement il était magnifique et fort agréable. Merci de m'avoir... embarquer... sans trop... me laisser le choix, disont.

Je sautai du dragon et me retrouva genoux a terre, a moitié basculé vers l’avant. Le voyage n’avait pas duré si longtemps que ça mais n’ayant pas l’habitude j’avais eu, sans m’en rendre compte, les jambes crispé une grande partit du vol. De fait lorsque j’ais sauté, elles refusèrent de me soutenir et je du attendre un court instant qu’elles cessent de trembler de fatigue, courbé en deux les mains sur les genoux et les jambes le plus écarté possible pour une meilleur stabilité. Une fois que tout fut redevenu normal je me mis à marcher un peu. J’entendis à coté la jeune femme, soupirer d’ennuie.

- Bon! Il se passe rien là... C'est plus rigolo la nuit, au moins y a du monstre à charcuter.

Allons bon, voila autre chose, elle adore massacrer les animaux nocturne. Bon certes une bonne partit sont loin d’être des plus amical avec la population mais tout de même.
Tout fois je doutais qu’elle ne le face vraiment puisque qu’elle ne doit quasiment jamais quitter sa fille.

- Allons, allons, pourquoi tant de violence envers la nature ? Il n’y a peut être pas grand-chose à faire, mais c’est aussi la tout l’intérêt des grands lieux calme non ? Pouvoir se poser tranquillement sous un arbre allongé dans l’herbe, les yeux rivés vers le ciel, et laisser le temps défiler dans le calme qui nous retire la fatigue accumuler. Avoir enfin un instant de tranquillité pour échapper aux pressions de la vie, pour réfléchir dans le calme à tout ce qui c’est déjà passer et tout ce qui arrivera, le temps d’un instant.

Histoire d’appuyer mes dires je laissai mon habitude faire et me diriger vers un belle arbre bien ombrageux au quel je m’adossai en étant assis dans l’herbe, laissant la brise m’englober, écoutant le chant du vent dans les branche, le souffle du grand dragon rythmer la musique des lieux accompagné du rire de la petite qui joue joyeusement un peu plus loin. Il faudrait être sans cœur pour oser perturber la tranquillité qui règne en tuant des animaux aussi dangereux fussent-ils.

- Si vous ne trouver vraiment rien d’amusant à faire, asseyez-vous donc ne serais-ce que quelques minute et vous laisser tenter par l’ennuie, pour profiter de ce calme et écouter ce que la nature a à nous dire. Prenez donc exemple sur votre fille, ce n’est peut être qu’une enfant mais elle montre bien qu’il suffit de peu de chose pour être bien.

Je regardais la jeune femme encore debout sous le soleil, et lui adressa un sourire amical. Quelque instant après, et montrant qu’on avait quand même volé pendant un certain temps quand même, Orn sortit de l’ombre d’un arbre, déposa le sac de course qu’il avait récupérer pour moi juste a coté de moi, comme quoi ça obéit et ça ce fait très bien comprendre un chien comme lui, et il partit gambader à sont tour dans la plaine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: [Terminé] Délit infantile   Lun 4 Nov - 18:16

- Allons, allons, pourquoi tant de violence envers la nature ? Il n’y a peut être pas grand-chose à faire, mais c’est aussi la tout l’intérêt des grands lieux calme non ? Pouvoir se poser tranquillement sous un arbre allongé dans l’herbe, les yeux rivés vers le ciel, et laisser le temps défiler dans le calme qui nous retire la fatigue accumuler. Avoir enfin un instant de tranquillité pour échapper aux pressions de la vie, pour réfléchir dans le calme à tout ce qui c’est déjà passer et tout ce qui arrivera, le temps d’un instant.

A'lana regarda le type en coin, en haussant un sourcil. C'était un homme qui avait une tronche à se battre tous les jours dans les tavernes qui lui parlait comme cela? Ce type... était probablement gay. Non, elle n'avait rien contre, elle l'était également mais ça la mettait toujours mal à l'aise de parler "tranquillité" surtout avec un homme, encore fallait-il qu'elle s'adresse à un homme. Elle frissonna en l'imaginant papoter de composition florale ou autres sujets forts peu intéressant pour la jeune maman. Le seul point pour lequel on pourrait dire qu'il s'agissait bien d'une femme, c'était quand elle habillait sa petite princesse selon ses envies.

Comme pour illustrer ses propos, l'homme alla s'installer sous un grand arbre. Et paresseux avec ça... Heureusement que c'était sensé travailler ces gens là. Elle prit sa tête dans une main, en proie à une méchante migraine. Quel triste sire. Elle soupira, se contrôlant. Même sans le vouloir, il avait été particulièrement injurieux, rien que dans sa première phrase, et la jeune femme ne devait pas se mettre en colère.

- Si vous ne trouver vraiment rien d’amusant à faire, asseyez-vous donc ne serais-ce que quelques minute et vous laisser tenter par l’ennuie, pour profiter de ce calme et écouter ce que la nature a à nous dire. Prenez donc exemple sur votre fille, ce n’est peut être qu’une enfant mais elle montre bien qu’il suffit de peu de chose pour être bien.

A'lana serra les poings et fusilla l'homme du regard. Elle s'approcha de lui, comme décidée de lui envoyer son pied dans le visage, mais ne céda pas et se pencha sur lui. Son visage n'était qu'à quelques centimètres du sien, si près, qu'elle pouvait sentir le souffle chaud de l'homme sur ses lèvres. Ses yeux noirs étaient rivés dans les siens. Elle chuchota pour ne pas se faire entendre de sa fille, mais on pouvait sentir la rage qui émanait d'elle.

- Écouter ce que la nature a à me dire? La nature, comme tu dis a tué ma soeur! Ces monstres de la nuit sont responsables de sa mort et je les tuerai tous jusqu'au dernier. Et ce n'est pas à un petit guerrier comme toi de me donner des leçons! Mes moments de tranquillité, je les partage avec ma fille, et sur la dépouille de ces créatures.

Elle se releva brusquement, tourna les talons et partit rejoindre sa fille. Se calmer, elle avait besoin... de se calmer. Lorsqu'elle arriva à hauteur de sa progéniture, l'enfant tendit les bras. C'était adorable quand elle agissait plutôt que de parler. A'lana prit sa petite dans ses bras et la berça tendrement. Oui, c'était bien le moyen le plus efficace pour évacuer sa haine, surtout celle envers les hommes. Un moment de tendresse entre elle et sa fille, rien de mieux pour être requinquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Rôdeur Borgne


Messages : 61
XP : 121
Ici depuis le : 29/09/2013
Date de naissance : 23/06/1993

MessageSujet: Re: [Terminé] Délit infantile   Lun 4 Nov - 20:33

Et voila, une fois de plus bien que je n’ais fait que parler calmement, il a fallut que je dise ce qu’il ne fallait pas. Sauf que bien sur je ne m’en rendis pas compte immédiatement. Elle m’avait regardé une peu de travers à moitié étonné par je ne sais quoi que j’avais dit ou fait et en même temps elle semblait commencé a s’irrité même si je ne le remarquais pas encore. Et du coup je continuer à m’enfoncer dans ma bêtise du a mon ignorance. Au point qu’elle fini pas s’approcher de moi crispé par la colère. Elle s’approcha très proche au point qu’il ne restait plus que quelques centimètres entre nos deux visages et commença a me chuchoté, probablement pour éviter que ça fille n’entende, une réplique empreint de haine, surtout vers toute les bestioles qu’elle déteste et peut être un petit peu contre moi.

- Écouter ce que la nature a à me dire? La nature, comme tu dis a tué ma sœur! Ces monstres de la nuit sont responsables de sa mort et je les tuerai tous jusqu'au dernier. Et ce n'est pas à un petit guerrier comme toi de me donner des leçons! Mes moments de tranquillité, je les partage avec ma fille, et sur la dépouille de ces créatures.

Euh… bon ok c’était effectivement quelque chose de grave, mais est-ce bien raisonnables de tout vouloir les voir anéantie, tous ne sont pas si mal, Orn en est un bonne exemple, Il était parfaitement sauvage mais il est resté avec moi, et même si quand il se met en chasse il est encore impitoyable, a-t-il fait de mal a qui que se soit ? Personne ne sait jamais plein et même maintenant qu’il aurait put attaquer il ne fait rien. Bon ok je suis la aussi mais ce n’est pas une raison. La jeune femme s’écarta et alla voir sa fille qu’elle prit dans ses bras.
Bon maintenant il me faut rester calme, j’ai beau avoir dit des choses qu’il ne fallait pas, je ne savais pas et quand quelqu’un s’emballe de cette façon il faut laisser courir et rester calme sans quoi ça ne fait qu’envenimer les choses.

- Ah… oui forcement vu comme ça, ça peut se comprendre, mais est-ce bien raisonnable de tous les éliminer et surtout est-ce bien utile ? tous ne sont pas si mauvais qu’on le croit, Le chien noir qui m’accompagne fait partie de ces monstres et pourtant jusqu'à preuve du contraire il est parfaitement amical avec qui ne s’en prend pas à lui ou a moi. Et même s'il doit y avoir quelqu’un après qui il s’en prend il ne tuera pas, sauf obligation, parce qu’il n’y a pas forcement besoin pour éliminer une menace et éviter que l’individu ne recommence.
Bon après ce n’est pas a moi de jugé, après tout vous avez une bonne raison de le vouloir.


J’avais essayer de ne pas parler trop fort puisque visiblement elle ne voulais pas que sa fille entende, mais comme elle était a coté d’elle, il était fort possible qu’elle est entendu ce que j’ai dit aussi.

Je regarda le ciel pour savoir où en était le soleil dans sa course, puis je me leva et sortis mon épée de sont fourreau, avant de me mettre en position pour faire quelque exercice de maniement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: [Terminé] Délit infantile   Jeu 14 Nov - 15:11

L'homme revînt vers elle, et une nouvelle fois elle eût droit à une magnifique tirade.

- Ah… oui forcement vu comme ça, ça peut se comprendre, mais est-ce bien raisonnable de tous les éliminer et surtout est-ce bien utile ? tous ne sont pas si mauvais qu’on le croit, Le chien noir qui m’accompagne fait partie de ces monstres et pourtant jusqu'à preuve du contraire il est parfaitement amical avec qui ne s’en prend pas à lui ou a moi. Et même s'il doit y avoir quelqu’un après qui il s’en prend il ne tuera pas, sauf obligation, parce qu’il n’y a pas forcement besoin pour éliminer une menace et éviter que l’individu ne recommence.
Bon après ce n’est pas a moi de jugé, après tout vous avez une bonne raison de le vouloir.


Il y eût plusieurs réactions d'A'lana en trois temps. Détaillons les. Tout d'abord, elle soupira, exaspérée que ce pauvre mercenaire lui tienne tête à ce point. C'était payé à faire des courses pour les riches, ça se contentait d'obéir, et ça osait faire la morale. Ensuite, elle s'énerva, et serra les dents. En gros, il lui demandait de punir le petit chien chien enragé pour pas qu'il recommence à mordre. Une proposition digne de son rang après tout. Et enfin, elle resta bouche bée, se rendant compte que sa fille, toujours dans ses bras, avait assisté à cette pitoyable tentative de faire d'A'lana l'amie des animaux démoniaques porteurs de la maladie. La jeune mère regarda son enfant qui faisait une tête d'incompréhension. Elle le sentait, la petite allait poser des tas et des tas de questions. Très lentement, elle posa Alicia à terre et Dracila comprit qu'elle devait emmener la fillette jouer plus loin. Elle, Eri et Alicia partir en volant, laissant A'lana seule à seul avec l'individu.

- Peut-être ai-je été trop aimable avec vous? Peut-être vous êtes vous cru tout permis?

Elle était tellement énervée, que ses veines étaient apparentes. Ses cheveux volaient comme s'ils flottaient dans l'eau.

- Comment oses-tu parler de ça devant ma fille! Ne penses-tu pas qu'une enfant n'a pas à être concernée par ce monde? Es-tu assez stupide pour penser qu'elle ne posera pas de questions?

Elle n'avait qu'une envie, dégainer et couper cet idiot en deux, mais se contrôla. Elle inspira et expira profondément. Doucement ses cheveux reprirent leur balancement au gré du vent. Finalement elle tourna le dos et commença à marcher. Elle s'arrêta pour adresser une dernière parole à l'homme.

- Je ne vois plus aucun intérêt à te parler. Tâche de ne plus croiser ma route pour me faire la morale. Je suis assez bien placée pour connaître l'impact de ses créatures dans notre monde. Si tu ne veux pas être accusé de protéger la Dyfanae, cesse donc de protéger ces infamie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Rôdeur Borgne


Messages : 61
XP : 121
Ici depuis le : 29/09/2013
Date de naissance : 23/06/1993

MessageSujet: Re: [Terminé] Délit infantile   Jeu 14 Nov - 17:36

A peine avais-je finit de parler et que je commencer à m’entrainer sous le soleil frappant les plaines, que je vis, à chaque fois que je me tournais vers elle, Qu’elle se décomposer lentement passant par plusieurs stade de sentiment. Au bout d’un moment, elle finit par regarder sa fille qui lui rendait sont regarde. Elle la posa par terre et fit signe a sont dragon de les éloigner. Soit elle compter me dire une dernière chose en priver loin de sa fille, soit elle compter commencer à m’attaquer le temps que sont dragon ne revienne l’aider. Dans tout les cas je continuais mon entrainaient fendant l’air de ma lame et dessinant des arabesques devant moi, je n’allais pas commencer à m’énerver. Dans le pire des cas je serais un peu plus ferme rien de plus.

- Peut-être ai-je été trop aimable avec vous? Peut-être vous êtes vous cru tout permis?

Ah, la fameuse réplique d’une personne ne supportant pas que l’on est un point de vu différent et qu’on la contredise de fait. Après il y a aussi le fait que sa fille ait tout entendu, mais la ce n’est qu’en partit ma faute, le reste vient d’elle, soit je parlais et elle n’appréciait pas, soit je ne disais rien et il n’avait aucune raison de rester la avec eux, et m’aurais peut être même regardé de haut comme si j’étais une larve. Bah de toute façon les mercenaires ne sont pas spécialement bien vus non plus mais qu’importe. Dans tout les cas, je ne répondis pas à cette première question. Répondre peut importe la façon aurait envenimé les choses. Déjà qu’elle semblait bien en colère au point que ça magie ne fasse presque voler ses cheveux.

- Comment oses-tu parler de ça devant ma fille! Ne penses-tu pas qu'une enfant n'a pas à être concernée par ce monde? Es-tu assez stupide pour penser qu'elle ne posera pas de questions?

La non plus je ne répondis pas. Bien sur qu’une enfant ne devrait avoir a ce soucier de se monde pour le moment mais avec une mère qui a peine pose un pied au sol ne souhaite qu’un massacre faut pas abuser non plus. D’autant que si la petit se pose une question se sera surtout sur le pourquoi sa mère a fait une tel tête quand l’homme lui a dit qu’il n’était pas nécessaire de faire du mal à des animaux pour qu’il les laisse tranquille.

- Je ne vois plus aucun intérêt à te parler. Tâche de ne plus croiser ma route pour me faire la morale. Je suis assez bien placée pour connaître l'impact de ses créatures dans notre monde. Si tu ne veux pas être accusé de protéger la Dyfanae, cesse donc de protéger ces infamies.

A ces mots, Ornlu regarda la jeune femme, grogna et aboya un coup fortement montrant sa frustration et sont mécontentement d’être vu comme une infamie lui qui ne porte pas cette maladie. Puis il se tut et ne fit que regarder attendant d’éventuels ordres de ma part. Moi qui, justement, cessais à cet instant de bouger dans tout les sens me stoppant, mon épée pointé vers la jeune femme, pour répondre.

- Ne me prend pas pour un imbécile Chevalier ! Ne croit pas un instant que je vais m’écarter à ton passage simplement parce que mon point de vu diffère du tiens et que tu ne le supporte pas ! Je suis parfaitement au courant de ce que provoque cette maladie à sont porteur pour l’avoir vu bon nombre de fois lors de mes missions. Et si pour une raison quelconque l’une de ses créature venait à croiser ma route je serais le premier à l’empêcher de la rependre. Mais je ne supporte pas que de petit nobliaux imbu d’eux même ou des barbares dénués de raisonnement ne mettent les innocents dans le même sac que les coupables sous prétexte qu’ils se ressemblent et qu’ils peuvent un jours porter et transmettre cette maladie alors qu’il non encore rien fait! A se niveau la, autant me tuer tout de suite et vous tuez après car je vous rappelle que vous aussi vous pouvez être touché par la Dyfanae et la transmettre.
Bien, maintenant que cela est dit, moi, Vaniel Ibnifrit, je vous salue bien madame.


Voila, une réponse ferme terminant se débat tout juste commencé sur le massacre de créature potentiellement dangereuse. Après l’avoir salué verbalement en me présentant tout de même, sur un ton redevenu moins dur et plus amical ou du moins plus neutre, et après mettre incliner, je tournais les talons, fit signe à Ornlu de me suivre, pris le sac de course contenant notre repas puis repartit en direction de la ville en passant juste à coté de la jeune femme.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: [Terminé] Délit infantile   Mer 20 Nov - 11:17

La créature accompagnant l'homme se mît à grogner, mécontent d'être traité d'infamie. A'lana le regarda méchamment, le trouvant comme tous les autres. Et là, Ô surprise, il pointa l'épée avec laquelle il s'entrainait vers elle. Sérieusement? Elle fulmina intérieurement et dégaina à son tour, déviant la lame de l'homme de sa direction initiale. Et il osait la menacer? Il était vraiment suicidaire.

- Ne me prend pas pour un imbécile Chevalier ! Ne croit pas un instant que je vais m’écarter à ton passage simplement parce que mon point de vu diffère du tiens et que tu ne le supporte pas ! Je suis parfaitement au courant de ce que provoque cette maladie à sont porteur pour l’avoir vu bon nombre de fois lors de mes missions. Et si pour une raison quelconque l’une de ses créature venait à croiser ma route je serais le premier à l’empêcher de la rependre. Mais je ne supporte pas que de petit nobliaux imbu d’eux même ou des barbares dénués de raisonnement ne mettent les innocents dans le même sac que les coupables sous prétexte qu’ils se ressemblent et qu’ils peuvent un jours porter et transmettre cette maladie alors qu’il non encore rien fait! A se niveau la, autant me tuer tout de suite et vous tuez après car je vous rappelle que vous aussi vous pouvez être touché par la Dyfanae et la transmettre.

Il était encore avec cette histoire de point de vue... non mais quel idiot. En revanche les insultes qu'il lançait aux nobles ne la touchaient pas, elle était bien au-dessus de se genre de choses, puisqu'elle méprise également les nobles. Mais pour avoir osé la menacer de l'épée, ce type ne méritait rien de bon. Elle songeait déjà à mettre sa tête à prix, manquait plus que son n...

Bien, maintenant que cela est dit, moi, Vaniel Ibnifrit, je vous salue bien madame.

Elle soupira.

- C'est pas possible, tu le fais exprès, je ne parle pas de point de vue, je parle de faits, de faits concrets, pas de suppositions sorties d'un esprit aussi simplet. Et si tu penses, que ta bête sortira du sac en me grognant dessus, c'est raté. A mon avis, ta créature à tué plus de personne que moi je n'ai tué de ses congénère. Maintenant je te conseille d'ôter ton épée IMMÉDIATEMENT ou je te promets à toi comme à cette chose la plus atroce des morts. Tu ne sembles pas avoir comprit à qui tu t'adresses, et quand bien même tu saurais, un pauvre mercenaire ne pourrait pas se rendre compte dans qu'elle merde il vient de se foutre.

Et il tourna les tâlons et partit avec son... truc là, et sans lui laisser le temps de répondre, A'lana courut dans la même direction, le dépassant, sifflant son dragon avant de sauter pour atterrir directement sur la selle de Dracila. Elles partirent rejoindre sa fille et Eri.

-... J'ai bien cru que tu allais le tuer.

- Il est déjà mort, t'inquiète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Rôdeur Borgne


Messages : 61
XP : 121
Ici depuis le : 29/09/2013
Date de naissance : 23/06/1993

MessageSujet: Re: [Terminé] Délit infantile   Mer 20 Nov - 11:51


- C'est pas possible, tu le fais exprès, je ne parle pas de point de vue, je parle de faits, de faits concrets, pas de suppositions sorties d'un esprit aussi simplet. Et si tu penses, que ta bête sortira du sac en me grognant dessus, c'est raté. A mon avis, ta créature à tué plus de personne que moi je n'ai tué de ses congénère. Maintenant je te conseille d'ôter ton épée IMMÉDIATEMENT ou je te promets à toi comme à cette chose la plus atroce des morts. Tu ne sembles pas avoir comprit à qui tu t'adresses, et quand bien même tu saurais, un pauvre mercenaire ne pourrait pas se rendre compte dans qu'elle merde il vient de se foutre.

De faits concrets… même les faits les lus concrets sont sujet a des point de vu, tout le monde ne vois pas ces faits de la même façon.

-Des faits concrets hein ? Peut importe les faits, qu’il soit concrets ou non, il ne justifie en aucun cas l’injustice dont tu fais preuve.


Je venais surtout de parler pour moi même sachant qu'elle n’écoutait déjà plus. En même temps comment pourrait comprendre une personne que pense que ça vie a plus d’importance que celle d’une des ces bêtes.
Sinon effectivement, pour en finir avec ce qu’elle avait dit, à part le fait qu’elle était un chevalier dragon je ne savais pas à qui je m’adressais, quant à la plus atroce des morts pourquoi pas, encore fallait-il qu’elle arrive à nous l’infliger. Car elle non plus elle ne savait pas a qui elle s’adressait, je ne suis pas ou plutôt, NOUS ne somme pas, de simple petits mercenaires, comme la populace nous perçois avec ses préjugés. Non moi je ne suis mercenaire que pour être libre de mes choix car c’est ça aussi et surtout, être un mercenaire. Celui qui croit que nous ne faisons qu’agir sans réfléchir se trompe bien lourdement.

Elle siffla son dragon qui arriva rapidement, elle sauta dessus et reparti me laissant tout juste le temps de les entendre dire quelque chose sans comprendre quoi. Même si je ne doutais pas qu’il s’agissait de ma potentiel mort… si elle ne m’avait pas déjà considérais comme tel.
Bien, le défie était lancé, qui fera le premier pas vers la mort de l’autre… ou la sienne ?

-Bon… eh bah mon vieux Ornlu tu veux que je te dise, je crois que notre vie va devenir un peu plus mouvementer à partir de maintenant. Je suis curieux de savoir combien l’on va réussir à ce croiser sans qu’il ne se passe rien, et surtout, lequel de nous deux va craquer le premier.

Alors qu’Ornlu lançait quelque aboiement approbateur je me mis à rire devant se futur imprévue et moins monotone qui nous tend les bras. Puis je pris moi-même le chemin de la cité, laissant ce qu’il venait de ce passer en se lieu pour me précipiter vers se futur possiblement mortel. Si j’arrivais à survivre et à faire changer cette femme, alors le monde sera sur la bonne voie pour l’acceptation de sont prochain et la réparation des injustices.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Terminé] Délit infantile   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé] Délit infantile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duerena, les Roses de Sablovent :: Shi-Telara :: Midalys la Basse :: Le Bazar-