Là où rêve et espoir sont brisés.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alicia Briselan [ Complet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Alicia Briselan [ Complet]   Sam 12 Oct - 13:36





Alicia Briselan

« Je sais que mes yeux font un peu peur… mais je suis très gentille !»


SURNOM : Ali ou ptit brin d’herbe
ÂGE : 5 ans
GENRE : Femme
ORIENTATION : Non défini
RACE : Hybride ( Shyn /  Panaël)

CASTE : Artisane
ORGANISATION: Chevalier Dragon
ALLIANCE :  Impériale
MÉTIER : Décoration Aucun pour le moment





DONS :

● Résistance à la magie  
● Mémoire infaillible



FAVEUR DE LA ROSE :

● Œil de vérité



MAGIE :

Guérison :

Vulgairement parlé, on pourrait dire qu'il suffit à Alicia de pencher ses mains sur votre blessure (Plaie ou blessure infecté) pour que celle-ci se renferme rapidement et que vous soyez comme neuf. Concernant les maladies, bien qu'elle n'ait jamais réellement essayé, la personne est prise de fatigue et s'endort puis , au maximum de trois jours , la maladie a totalement disparu et la personne devient résistante à cette maladie si elle se manifeste de nouveau. Pour être un peu plus scientifique, la magie de guérison ne fait que booster le système immunitaire de la personne, la rendant extrêmement efficace en un minimum de temps, d'où la régénération des tissus.

Par contre, c'est un processus un peu douloureux et pas forcément agréable. En contre-partie, la jeune fille s'épuise assez rapidement et lorsqu'elle a utilisé toute sa magie, elle tombe dans les vapes et il faut qu'elle se repose. Concernant la Dyfanae... Comme les maladies, Alicia n'a jamais vraiment essayé. Disons que, là maintenant, elle ne peut rien faire à part si vous venez de vous faire contaminé dans les cinq dernières minutes, vous pouvez espérer être épargné sinon, c'est trop tard. Peut-être que plus grande, elle sera probablement plus efficace, mais c'est quand même une course contre le temps pour les malades et cette maladie est tellement difficile à soigner qu'Alicia tombe dans l'inconscience après une tentative de guérison (pas toujours concluant)

Alicia ne peut pas faire repousser un bras à quelqu'un et encore moins dé-paralysé une jambe ou rendre la vue à un aveugle. Si cela touche le cerveau, elle ne peut rien faire. C'est uniquement les blessures, internes ou externes. Ne parlons même pas du fait qu'elle pourrait ramener les morts à la vie, c'est tout simplement impossible . Elle n'est pas Telara à ce que l'on sache (c'est utile les cours de bio)




AUTRES :

Elle aime beaucoup écrire le soir, quand elle est tranquille et préférentiellement quand sa mère n'est pas là où est occupé . Pour cela, elle possède plusieurs carnets bien rangés dans la chambre d'Alana. C'est sa mère qui lui offre ces petits cadeaux, mais si on en ouvre un , on remarque qu'il est étonnamment vide (hormis quelques petits traits en bas des pages) et on ne comprend tout simplement pas pourquoi la petite fille y tient tant. L'encre avec du jus de citron... vous connaissez ? Il existe tout un tas de variante, mais la jeune fille écrit effectivement à l'encre invisible. Pourquoi ? Parce qu'elle aime bien écrire ses petites observations de la journée sur un carnet , cela l'aide à le conserver en mémoire, mais elle ne veut pas que tout le monde sache ses petites pensées. Possédant une mémoire infaillible, elle n'a pas besoin de révéler avec une source de chaleur l'encre invisible pour s'en souvenir. Drôle d'habitude, non ? Disons plutôt qu'on a tous un petit jardin secret

Ses poupées ont tous les yeux rouges.

Elle est également végétarienne depuis qu'Eri lui a expliqué d'où provenait la viande rouge qu'il y avait sur la table . Elle est contre le poisson et les oeufs du coup, c'est une friande de fruit, légume et céréale. Alicia sait que son dragon est un véritable amateur de viande, mais elle est suffisamment polie pour le laisser manger à côté, même si elle devient alors pâle comme un linge et perd l'appétit.




CARACTÈRE



Alicia s'éloigne que de très peu de sa mère, ou alors, si vous la retrouvez toute seule, c'est que c'est un cas exceptionnel. Les yeux rouges de la jeune fille lui ont souvent joué des tours (et lui a valu une belle beigne un mauvais jour) ce qui la rendu extrêmement timide et légèrement méfiante. Approchez vous et elle vous regardera d'abord comme un étranger qui ne devrait pas être près d'elle, vous ignorant de plus belle. Essayez de lui parler et elle vous répondra que sa maman ne veut pas qu'elle s'adresse à des inconnues et tenter un geste sur elle (amicale ou pas), si vous n'êtes pas rapide, Alicia courra vers sa mère où l'appellera en pleurs si elle ne la voit pas. Vous l'aurez compris, ce n'est pas si facile que cela de l'aborder . Il n'est donc pas rare de la voir jouer toute seule, avec ces poupées (qui ont tous des yeux rouges) ou alors qu'elle s'endorme tout simplement, s'envolant avec une facilité déconcertant vers le pays des rêves. D'ailleurs, elle possède un bon esprit créatif et vous attirerez son attention grâce à l'art sous toutes ces formes. Elle-même n'est pas une grande artiste, mais elle est capable de faire des interprétations très surprenante et mature pour son âge. Elle aime aussi lire.

Vous l'aurez compris, Alicia est généralement très calme. Si elle fait quelque chose dans la précipitation, c'est qu'elle a envie de jouer avec Eri ou que la curiosité (dévorante à cet âge-là la pousse à agir ainsi), mais cependant, elle n'aime pas attirer l'attention, excepté celle de sa mère ou de son dragon. Généralement, ces petites explorations à la recherche de nouveauté se font rarement seules. Par contre , elle a vraiment beaucoup de mal à jouer avec les autres enfants et en a même peur, préférant largement être avec sa mère ou le petit reptile ailé. Cependant, concernant les animaux, c'est une tout autre histoire. Elle se montre très patiente, très calme pour apprendre à les connaitre et possède une certaine facilité à se lier avec eux. Elle est pure et innocente, détestant la violence sous toutes ses formes (verbales ou physiques) et n'hésitant pas à la fuir quand c'est possible. Alicia possède également les larmes faciles, colère, joie, peine, c'est la meilleure façon pour elle de s'exprimer et elle n'en a pas encore trouvé d'autre. Alicia est très polie et, malgré sa caste, on pourrait croire qu'elle a été élevée comme une enfant de Panaël qui vivrait dans la haute société. Très polie, connaissant à peu près toutes les convenances et sachant à peu près ce qu'il faut faire ou ne pas faire, elle est d'agréable compagnie et sait se tenir, même si elle n'ouvre pas forcément la bouche quand on s'adresse à elle

Finalement, celle qui la connait le mieux, c'est A'lana Briselan, sa génitrice. Dynamique, très enjouée, très aimante, libérant parfois un peu de la folie de la jeunesse, Alicia révèle sa vrai personnalitée avec elle et nombreux sont les moments de complicité, de joie et de tendresse qu'il y a eu entre les deux filles. C'est non seulement sa mère, mais c'est aussi sa meilleure amie, un de ses compagnons de jeu et sa protectrice quand elle est en danger et Alicia ne peut tout simplement pas imaginée une journée sans elle. Son univers tourne autour de sa maman et compte bien profiter de sa gentillesse maternelle encore longtemps. Sans elle, elle est complètement perdue, voir même paralysée et vous avez la garantie qu'elle ne bougera plus et l'appellera encore et encore jusqu'à ce qu'on la retrouve. De ce fait, elle déteste être séparé de sa maman, elle veut bien subir tous les caprices du monde, être la petite fille la plus gentille qui soit ou même endurer toutes les tortures en silence s'il le faut tant qu'on ne l'éloigne pas d'elle.

Eri, c'est juste son meilleur ami et seul représentant masculin qui existe dans l'entourage d'Alicia. Il est drôle, il fait toujours son intéressant, ne cesse jamais de se vanter, invente des histoires parfois farfelues pour faire rire Alicia et se fait souvent gronder par sa mère parce qu'il est un peu impulsif et parfois vulgaire, mais c'est quelqu'un qui compte beaucoup. C'est véritablement son deuxième ami qu'elle a au monde et le simple fait de voler sur son dos la rend très heureuse. Il est certes assez violent avec autrui, ne supportant pas forcément qu'on s'approche d'Alicia ,car il sait que trop bien la peine que lui font subir les autres à cause de la couleur de ses yeux et est décidé à la protéger. Ils aiment jouer ensemble sous les regards de Dracilia et d'A'lana et s'il y a un casse-cou dans le groupe, on le désigne sans problème. Alicia l'aime beaucoup parce qu'il est aussi très courageux et semble n'avoir peur de rien. Elle sait calmer ses ardeurs ,car c'est aussi un être qui a le sang chaud et , si on devait lui reconnaitre une qualité de chevalier dragon, ce serait bien celle-là.

Alicia sait qu'elle a une tante qui ressemble beaucoup à sa maman (d'ailleurs, il arrive de temps en temps qu'elle les confond toutes les deux ) et il fut un temps où elle s'entendait très bien avec elle. Parce que sa tante avait les yeux rouges tout comme elle, même si l'on voyait que l'origine était différente (l'une génétique, l'autre à cause de son état de vampire) , cela réconfortait la jeune fille. Même si depuis qu'Alicia est remonté sur Shi'Telara, sa tante semble beaucoup plus lointaine et pour être honnête, cela lui fait un peu de peine. Déjà qu'elle a du mal à se faire des amis, il manquerait plus que son entourage s'éloigne d'elle. C'est d'ailleurs une chose qu'elle redoute beaucoup : que sa mère, son dragon ou son entourage commence à la négliger ou même à l'oublier. Même si c'est que de temps en temps, si on retrouve la jeune fille blottit contre les bras de sa mère ou contre les écailles de son dragon en pleine nuit, c'est qu'elle a fait un cauchemar à propos de ce sujet. Peureuse ? Certainement et même si elle voudrait être comme A'lana, la jeune fille ne trouve tout simplement pas le courage de l'être quand sa mère ou son dragon n'est pas là et ne se voit pas porter une épée plus tard. Elle préfère la plume à l'épée, mais ce n'est pas encore pour l'instant.




PHYSIQUE



La première chose qu'on remarque, ce sont ses yeux rouges. Enfin, d'un rose assez clair , pour être plus précis. Surtout sur un visage qui porte d'aussi grands yeux ronds qui, habituellement, donne au visage un air éveillé et très mignon. Cette couleur de yeux, c'est vraiment son plus grand malheur et c'est ce qui l'empêche d'aller vers les autres ( l'inverse est aussi vrai) , bien que l'on puisse aisément démontré que c'est d'origine génétique et qu'il n'y a pas une goutte de sang de vampire qui coule dans ses veines. Au-delà de ça, on peut dire que c'est une charmante gamine. Un mètre dix, une silhouette fine, vous la mettez à coté de sa mère et vous pourrez dire '' Tiens, c'est A'lana quand elle était plus jeune''.

C'est exactement cela. Une allure encore un peu frêle, mais débordant d'énergie, on voit qu'elle est bien nourrie et surtout bien éduqué. Possédant une peau d'une teinte un peu plus blanche que celle de sa mère, son visage arrondie, ses lèvres fines, ses joues légèrement rouge, son petit nez et ses sourcils fins a fait craquer plus d'un adulte quand on ne se focalise pas sur les grands yeux rouges. Un véritable aimant à vampire dotant plus que son sang étant un mélange assez spécial, on peut dire qu'elle a un gout unique et visiblement très apprécié ( voir quête ) . La jeune fille possède des cheveux longs lisses de couleur noire qui lui tombent sous les épaules


Concernant les habits de la jeune fille, c’est un peu au bon gout de sa mère qui étonnamment, passe une bonne quinzaine de minute à habiller sa progéniture, portant autant d’importance sur le coté pratique que physique. La jeune fille se prête facilement au jeu, cédant facilement au caprice de sa mère avec son habituel petit sourire réservé à ces proches. Cependant, si elle supporte très bien la chaleur, elle est extrêmement frileuse et n’hésite pas à le dire à sa maman si elle veut être habillé plus chaudement. Pas d’épée, pas de bijoux, pas de maquillage ou autre. Elle est trop mignonne pour en avoir besoin. Cependant, bien qu’elle sait parfaitement que sa mère n’en tient absolument pas compte, Alicia voudrait trouver un moyen de changer la couleur de ses yeux.  Pour du noir ou du marron.



HISTOIRE



Orage, Orage, Orage… Cri, Cri, Cri… Pleurs, Pleurs, Pleurs … Alicia ne se souvient probablement pas de ses premiers instants, elle ne se rappelle probablement pas de la souffrance qu’elle a causé à sa mère pour qu’elle voit le jour, elle a probablement oublié que sa tante était là, mais la petite fille, née de torture et de viol, fit interruption dans la vie d’une femme. Alicia. Alicia était là, poussant son premier cri pour aspirer sa première bouffée d’air, entendant la voix de son mère, sentant sa peau contre son petit corps et sentant le lait maternelle chaud coulé dans sa gorge, comptait désormais comme une individus à part entière. On dit que le destin dépend toujours de chacun de nous… C’est vrai, mais seulement en partie

Alicia est donc la fille de la Gardienne de l’Impératrice. Et comme la Gardienne ne pouvait pas adapter son métier à sa nouvelle maternité, c’est l’enfant qui s’adaptait au métier que pratiquait sa maman. C’était simple. A’lana restait au coté de l’Impératrice, offrant sécurité à cette personne si importante pendant que le bébé, non loin… dormait tout simplement. Où plutôt était dans un sorte de sommeil éveillé, rêvant de ce qu’elle voulait quand elle le voulait et se réveillant avec une rapidité déconcertante quand sa mère s’approchait d’elle, l’accueillant un petit cri de joie comme si elles avaient été séparé depuis des années. Ainsi fut le quotidien de la jeune fille et cela l’est encore aujourd’hui, même si elle dort un peu moins et joue plus avec les poupées que sa mère lui achète de temps en temps. On sait que, quand on raconte son enfance, on a tendance à ne parler que des mauvais moments. Comme dirait Eri, jeune dragon philosophe à ces heures perdues ‘’ c’est de ceux-là qu’on se souvient le mien et c’est eux qui forge le caractère’’. Et bien, on ne va pas déroger à la règle, on commence tout de suite

***

Pourquoi une telle méfiance envers les étrangers ? On pourrait dire parce qu’elle a toujours vécu avec sa mère, qu’elle s’éloigne très peu d’elle donc qu’elle ne connait absolument personne. Cependant, il fut un temps où Alicia tenta d’être sociale, quand on est jeune, on essaye tout… Sauf que la première expérience fut la dernière. A’lana, Gardienne de l’Impératrice donc, était donc une femme importante dans la haute société, malgré sa caste d’origine et aussi avait la particularité d’être belle, malgré sa maternité. Jolie et bien intégré, que demande un jeune Panael qui veut se hisser plus haut encore dans la société ? Bien évidemment, on savait qu’elle repoussait les hommes comme la peste, qu’elle avait vécu une très mauvaise expérience avec eux et qu’elle était également mère célibataire. Cela n’empêchait pas de tenter pour certain. L’un d’eux tenta une technique d’approche assez particulière, voir originale. Plutôt que d’aller voir la jeune femme de front, il préférait sympathiser avec sa fille, afin de se rapprocher d’elle et qui sait… En théorie, c’est une bonne stratégie.

En théorie seulement. La jeune fille avait à cet époque tendance à s’endormir contre le mur pour partir dans le pays des rêves en attendant que sa mère vienne la chercher. Pendant une soirée mondaine, un des jeunes soupirant attendit que la jeune mère soit occupés à surveiller l’Impératrice pour aller à la rencontre de la jeune fille qui se réveilla alors. Le Panaël arriva d’abord amicale, prêt à subir les caprices de l’enfant pour avoir ce qu’il désirait mais il perdit très vite son sourire hypocrite en voyant l’enfant ouvrir un œil, puis le deuxième. Il était figé dans un visage à la fois surpris et aussi… énervé, Alicia, elle le regardait longtemps, un peu déçu de voir que ce n’était pas sa mère , mais aussi un peu étonné de voir que c’était un inconnu. Dans un grand sourire, elle finit par dire

« Bonsoir ! »

En guise de réponse, elle reçut un coup de pied dans la figure, la projetant sur le coté et lui faisant terriblement mal. L’homme avait reculé, l’air satisfait d’avoir assouvi une vengeance enfoui pendant que la jeune fille commença à pleuré

« Sale monstre ! »

« Maman … »

Un silence s’installa alors dans la salle. Personne n’avait jamais remarqué l’enfant jusqu’à cet événement et son lien de parenté fut très vite identifié lorsque A’lana se précipitait vers sa fille pour voir ce qu’il se passait. Le jeune Panaël détestait les vampires, sa famille et lui-même ayant eu pas mal d’ennuis avec ces êtres et leurs descendants (de nombreux secrets bien gardé), les yeux rouges de la jeune fille avait réveillé en lui sa haine et dans son délire, lorsque la fillette lui avait dit bonsoir, il avait cru voir des crocs sur ses dents. Une maman en colère, ce n’est pas forcément très agréable à regarder donc on va passer la scène où dix gardes ont du retenir une mère folle de rage afin d’empêcher celle-ci de tuer à main nue le Panaël qui avait osé frapper sa progéniture et on va plutôt suivre le fil de l’histoire. On peut juste dire que ce jeune homme n’a jamais été revu dans les soirées mondaines où l’Impératrice était présente. Allez savoir pourquoi.

***

Alicia avait donc deux ans lorsque ce premier événement apparut au cours de sa vie et c’est à ce moment-là qu’elle remarqua que ces yeux rouges n’étaient pas forcément les bienvenues sur son visage d’ange. On commençait à chuchoter, à raconter qu’elle mordait des animaux pour se nourrir, que sa mère avait du lui donner du sang à la naissance pour la satisfaire et  à faire des hypothèses sur son père biologique et on ne se génait pas pour le dire haut et fort alors que la gamine était juste à coté et surtout, quand maman est assez loin pour pas entendre. Alicia commença alors à se poser des questions, sur sa nature, sur ce qu’elle était et surtout, pourquoi tout le monde faisait la remarque sur ces yeux rouges. Elle était pas la seule, sa tante aussi avait cette petite particularité, pourquoi se focalisait-on tant dessus ? Malheureusement, elle ne pouvait pas parlé d’E’lara car sa mère lui avait formellement interdit. Alors, quand on commença à la questionner à propos de sa famille … La jeune fille n’arrivait pas à répondre et se sentait très oppressé par tant de curiosité malsaine, tant de ragot de mauvais goût jusqu’à ce que sa mère intervienne d’une façon assez efficace en disant

« Vous savez… Dracila n’est pas contre la viande de commère »


Les oiseaux de mauvais augure disparurent aussitôt. La jeune fille interrogeait sa mère du regard qui l’embrassa avant de repartir auprès de l’Impératrice. Dracila était pour elle une dragonne très gentille, certes, imposante par sa taille et par l’allure qu’elle dégageait et qui a bien fait rire Alicia quand elle poussait sa mère avec sa queue dans de l’eau, elle ne voyait tout simplement pas en quoi elle pouvait être une menace pour quelqu’un… C’est beau l’innocente jeunesse. Pour elle, c’était comme une seconde maman et elle n’avait pas tellement tord. La dragonne attendait un dragonneau. Et c’est ainsi que Alicia fit ses premiers pas sur Duerena, officiellement, pour son métier, officieusement, pour que le bébé dragon puisse naître loin du temple des chevaliers dragons.

***

Lorsque l’œuf fut pondu, un soir,  la jeune fille regardait l’objet avec curiosité, voyant  que Dracila y tenait beaucoup et elle interrogea sa mère

« Qu’est ce qu’il y a dans le caillou ? »

« Ce n’est pas un caillou, ma chérie, c’est un œuf. Dedans, il y a le bébé de Dracila. »


Les yeux de sa mère repartait dans un souvenir lointain, se souvenant probablement de sa grossesse. Alicia, elle, tournait un peu autour de l’œuf, sous le regard de la dragonne puis elle se retourna vers sa mère

« C’était pareil pour moi ? »

A’lana la regarda d’abord avec surprise, puis elle éclata de rire sous le regard interrogateur de sa fille qui ne comprenait pas. Elle rejoignit ses bras, se blotit contre elle puis finalement obtenu sa réponse

« Non Alicia, toi, tu étais dans mon ventre. Mais les œufs sont très fragiles et ont besoin d’être protégé, comme quand maman t’attendait. »

La jeune fille regarda l’œuf, comme plongé dans une réflexion pendant que sa mère passait sa main dans ses cheveux noirs, puis elle se détacha, s’approcha de l’œuf et l’entoura de ses bras.

« Je vais le protéger alors ! »

La dragonne ne fit aucun commentaire et ne voyait pas d’inconvénient. »

***

L’œuf fut pondu un soir et éclot un petit matin. Dracila semblait attendre ce moment avec impatience, mais ce n’était pas la seule. Alicia aussi tournait autour de l’œuf pendant qu’il commençait à bouger, s’émerveillant de le voir parfois rouler par terre et surveillant comme la dragonne pour voir si le dragonnet avait enfin envie de sortir de son œuf. Finalement, c’est un petit dragon mâle de couleur bleu turquoise qui fit son apparition, tenant à peine sur ses pattes mais s’efforcant d’être debout devant tout ce beau monde. Et c’est à ce moment là que la jeune fille cria

« Eri ! Eri ! »

Ce qui devint le nouveau prénom du jeune animal qui se reconnu tout de suite sous ce pseudonyme. Petit animal qui avait tout de même beaucoup d’appétit et aussi… beaucoup d’énergie. Il pimenta rapidement le séjour d’Alicia, devant très vite l’ami de cette dernière car il appréciait son caractère très doux et très attentif. Lui qui était aussi bavarde qu’une pie et aussi vantard qu’un coq, avoir un aussi bon public et un compagnon de jeu dans tout ces délires… Il adorait ça ! Les deux ans passèrent avec une vitesse folle, Alicia n’était plus obligé d’attendre toute seule lorsque sa mère et Dracila partait travailler, il y avait maintenant Eri qui occupait bien ses journées, à faire le pitre et l’intéressant que, une fois, lorsque sa mère rentra un peu plus tôt que prévue et qu’elle retrouva le dragonnet et la jeune fille sur la tête à faire le poirier tout lex deux contre un mur tout en rigolant, elle lui dit ‘’ Déjà rentrée ?’’.

***

Lorsque A’lana annonça qu’il fallait rentrer à Shi’Telara, Eri réveilla la jeune fille en pleine nuit et l’invita à aller dehors

« Tu sais, je sais faire comme maman maintenant ! »

« C’est vrai Eri ? »

« Oui , et je vais te faire une démonstration. Monte sur mon dos ! »


Alicia regardait Eri, convaincu que c’était encore une de ses expériences farfelues, cependant, elle enjamba le dragon avec difficulté puis s’accrocha à son cou. Elle avait pas de selle, elle.

« Mademoiselle, préparez vous pour le décollage ! »

La jeune fille poussa un petit cri de surprise quand le petit dragon commença à battre des ailes avec vigueur, commençant à décoller du sol assez difficilement

« Alors ? C’est qui le meilleur ? »

« C’est toi Eri ! »

Ils voyagèrent alors un petit moment, toujours au ras du sol et puis un tonneau du dragonneau dans le but de faire profiter des joies du voltiges aériens à sa meilleure amie , fit tomber la gamine sur le sol. Pas assez bien accrochée sans doute. La jeune fille lacha quelques petites larmes jusqu’à ce qu’Eri le rejoigne

« Il faudra une selle »

Flap… Flap… Flap… Flap… Boum… Boum… Boum … Boum… Une ombre géante se présente sous les reflets de la lune. Alicia poussa un cri de peur et Eri un rugissement pour effrayer le prédateur, mais son cri aigu ne fit pas broncher l’ombre géante, sans doute celle d’un dragon.Les deux allèrent donc se cacher et pendant que l’imposante bête s’approcha d’un pas lent, comme si cela lui plaisait de faire peur et qu’une ombre descendait le long de son dos, Eri regarda sa meilleure amie

« Fuit Alicia ! Je vais le retenir ! »

La jeune fille regarda le dragonneau puis commença à courir dans une direction au hasard, pendant que le petit reptile affrontait son adversaire du regard, jusqu’à ce que ce dernier lui gueule dessus, l’air mécontent.

« Oups… désolé maman. »

Cependant, la jeune fille n’entendit pas les paroles du dragonneau et continuait de courir, gémissant dans sa course quand elle entendait qu’elle était poursuivit. Le bruit se faisait de plus en plus proche, Alicia paniqua de plus belle, courant encore plus vite et les poumons en feu et finit par trébucher sur quelque chose. Une racine peut-être. Ou un rocher mal placé. La grosse ombre atterrit près d’elle, faisant trembler le sol et la jeune fille se recroquevilla sur elle comme seule maigre défense contre cette bête

« Maman… Eri … »

Puis des bras chaud l’entourèrent et la jeune fille reconnut ce contact. Elle leva la tête et pu voir et reconnaitre les traits de sa mère. Soulagée elle se blottit contre elle posant son visage pleins de larme contre son ventre, cherchant du réconfort

« Je voulais pas te faire peur… Mais c’était le moyen le plus rapide pour te retrouver mon cœur. »


La jeune fille regarda sa mère qui lui expliqua qu’en faîte, sa bague lui permettant de prendre la forme d’un Lycan pendant un court instant. Alicia poussa de nouveau un soupir de soulagement, ne quittant pas les bras de sa mère puis une multitude de rugissement déchirant le silence de la nuit rappelait à la jeune fille qu’Eri était en danger.

« Ne t’inquiète pas, ça c’est Dracila qui gronde son enfant pour non seulement voler sans sa permission avec toi sur le dos et d’avoir quitté la maison en pleine nuit »

Les remontrances devaient être très violent… Alicia eu un peu de peine pour son meilleur ami, mais A’lana semblait elle aussi mécontente, se relevant et croisant les bras, avec un air de maman en colère. La jeune fille se mise debout, croisa ses mains derrière elle, se balançant d’un pied sur l’autre puis dit d’une voix toute timide, plaintif, comme si c’était les dernières volontés d’un condamné à mort

« On peut rentrer ? »


***

Voilà comment se passa le premier vol. Les expériences d’après furent plus concluant et lorsque qu’ils furent de retour à Shi’Telera, sa mère lui demanda de monter sur le dos d’Eri et de faire une petite démonstration de vol. La jeune fille, un peu méfiante quand même, regardait ces drôles de personne et obéit parce que, cette fois, elle avait une selle ! Et là, c’était tellement plus confortable et plus pratique. Puis apparemment, cela avait convaincue les chevaliers dragons et laissaient Eri sous la charge de sa mère. C’est d’ailleurs ce jour-là qu’elle reçu un autre surnom ’’le Mini-chevalier’’ et il faut avouer que cela lui faisait plaisir, même si elle voyait que les gens avait encore du mal à supporter son regard si rougeoyant.

Pendant son séjour sur Duerena, elle avait presque oublié cette petite particularité. Eri eut beaucoup de mal à quitter la liberté pour être enfermé dans un boxe et surtout, être séparé d’Alicia. Le temps d’adaptation fut assez long et difficile, le jeune dragon n’hésitait pas à être insupportable avec les chevaliers-dragons comme les dragons, sa mère restait une exception. On se doutait qu’il avait énormément de potentiel, grâce à son dynamisme et sa stratégie mais il était aussi très solitaire et égocentrique. Beaucoup furent surpris de savoir que le petit dragonneau avait déjà un maître et les nombreuses personnes qui parièrent sur la mort du petit perdirent beaucoup. D’ailleurs, quand il fut blessé parce qu’il s’était encore querellé avec plus gros que lui, ce fut Alicia qui le soigna grâce à sa magie. Elle savait parfaitement que Dracila allait encore gronder son meilleur ami si elle retrouvait une égratignure sur lui… La jeune fille souhaitait de tout cœur guérir son ami et cela marcha. Ses mains s’illuminèrent la grosse blessure se fermèrent et la jeune fille fit une petite sieste supplémentaire. On ne se douta de rien au départ puis, c’est lorsque sa mère et elle fit une mauvaise rencontre dans le bazar que Alicia révéla son pouvoir.

***


Un meurtrier qui pouvait faire léviter les objets blessa A’lana en utilisant sa propre arme contre elle, mais si cela suffisait à vaincre la Gardienne de l’Impératrice, cela se saurait. Elle le mit hors d’état de nuire mais se retrouvait avec une belle blessure sur le bras. A’lana fit d’abord un bandage pour son bras blessée Les deux filles allèrent donc à une auberge pour se reposer tranquillement et boire quelque chose pour se détendre mais Alicia faisait une fixation sur le bras blessé de sa maman

« Ce n’est rien, ça m’arrive tout les jours »

Alicia se mordit les lèvres puis finalement regarda sa mère

« Ferme les yeux, maman »

La maman regarda un moment sa fille, mais comme celle-ci semblait tellement sérieusement elle posa une main sur son visage. Alicia s’approcha du bandage, respira une bonne bouffée d’air puis tendit ses mains sur le bandage et pria fort Telara pour que la blessure ne soit plus là. Il y eut alors une lumière blanche qui attira l’attention de beaucoup et A’lana faisait une grimace

« Qu’est ce que tu me fais ? »


La jeune fille poussa un soupir de fatigue et lança un air désolé à sa mère. Effectivement, son don n’était pas très agréable, elle le savait bien, mais par contre, il est rudement efficace. La blessure s’était refermée. Les yeux de la jeune fille aussi.

***

Aujourd’hui, la jeune fille à cinq ans, elle fait partie d’une des plus jeunes chevaliers dragons et poursuit son entrainement au coté de sa mère. Elle ne sait pas encore ce qu’elle fera plus tard, mais elle espère de tout cœur que ce sera avec A’lana, Dracila et surtout son meilleur ami : Eri.


Bonus :
 




Compagnon







Eri



SURNOM : ///
ÂGE : 3 ans
GENRE :  Mâle  (Mâle / Femelle / Bisexué / Non-Défini)
RACE : Dragon



MAGIE :


Dracilia possède une magie élémentaire... et ben Eri n'a pas hérité de ce coté-là. Il n'a en vérité qu'un simple pouvoir de paralysie. Ses yeux d'un violet assez particulier luisent légèrement et il suffit qu'il vous regarde pour que vous soyez tétanisé pendant une bonne minute. C'est simple, votre cerveau a beau donner des ordres, vous ne bougez tout simplement plus. Si vous êtes debout, vous tombez. Pour le moment, c'est une magie qui coûte énormément au jeune dragon ,car cela lui fait mal aux yeux s'il en abuse (genre trois fois d'affilé) , il peut devenir aveugle pendant plusieurs jours.




DESCRIPTION :


Physique : Il fait un mètre trente (1,34 m pour être plus précis) et pour le moment, est fort complexé par sa petite taille pourtant tout à fait normal pour un dragon de son âge. Ses écailles d'une couleur bleue turquoise, plus claire que ceux de sa mère, ne sont pour le moment pas assez dures pour résister à une épée. Cela se voit d'ailleurs, on a l'impression qu'il est moue et fragile. Il possède une petite queue, quatre pattes composées de trois doigts dotées de grosses griffes qu'il vaut mieux éviter de se prendre dans la tête. Les pattes arrières sont plus allongées que les pattes avant, lui permettant de se mettre dans une bipèdie très temporaire (surtout pour faire peur) Ses ailes semblent pour le moment assez petit par rapport au corps, mais lorsqu'il les étend complètement, il ne fait aucun doute qu'il n'a pas de mal à voler tout seul, même si cela nécessite des mouvements plus rapides que lorsque sa mère vole à la même vitesse. Ses ailes sont composées de deux os et le tout est relié par une espèce de membrane, plutôt fragile ,mais bien fait car adapté pour le vol (mais pas du tout pour la nage) Sa tête est ovale est ovale, se finissant par un museau fin composé de nombreuses dents. On voit qu'il y a deux excroissances sur sa tête, typique des dragons aquatiques et possède deux petites cornes sur l'arrière de sa tête. Ce qui fascine le plus, c'est comme son ''mini-chevalier dragon'' , c'est les yeux. Surplombé d'une espèce de sourcil reptilien, ses yeux sont ronds de couleur violet et transpercé par une pupille noire. Cela lui donne généralement un air vilain que peu de gens aiment regarder. Si Alicia a beaucoup de mal avec ses yeux rouges, lui, au contraire, remercie la nature de lui avoir donné ce regard très particulier. En tout cas, on sent que ce dragon n'a pas encore fini son développement

Caractère : Eri ? Mais c'est un casse-cou ! Doté d'une énergie débordante, il semble être prêt à faire n'importe quoi, juste pour faire plaisir ou rire Alicia. Aller dans les endroits improbables ? Il ose. Raconter des histoires bizarres de dragon ? Sans problème. Voler avec Alicia sur le dos ? Son plus grand plaisir ! Ils ont vécu des choses ensembles et ont prévue d'en vivre pleins d'autres au cours de leur vie. Depuis qu'il a découvert son pouvoir, il se sent très fort et n'a par conséquent peur de rien, n'hésitant pas à provoquer des dragons adultes juste pour le plaisir de narguer. C'est également une... grande gueule. Se vantant de choses qu'il pourrait faire, il a un petit passe-temps, c'est de contrariée sa mère en bravant avec insolence ses interdictions. On peut dire qu'il ne fait pas vraiment le fier quand il se fait gronder (surtout qu'avec Dracilia, c'est plutôt violent), mais c'est un dragon dynamique qui retrouve rapidement la bonne humeur. Il aime faire peur. Fixer les gens sans raison avec son regard très étrange, c'est quelque chose qui lui procure beaucoup de plaisir et qui le fait beaucoup rire. Il connait parfaitement Alicia et sait à quel point elle est fragile. Il aime la protéger et éloigne souvent les petits curieux qui s'approche trop d'elle, de façon parfois très violente. C'est très fréquent que la petite fille soigne les blessures qu'il a causés sur d'autres personne. Car oui, c'est un dragon violent et asocial, excepté avec sa mère, A'lana et Alicia. Il méprise les autres, n'est intéressé que par son cercle familial et n'aspire pas à être avec une femelle du moins pour le moment. On peut dire que dans un sens, c'est un sale gosse, très égocentrique qui aime aussi beaucoup parlé de lui, mais il reste un ami d'une grande fidélité et surtout, il pimente les voyages par sa bonne humeur






DERRIÈRE L'ÉCRAN




CODE : Code prit en otage par Darra
PRÉSENCE SUR LE FORUM ? : Le week end, sûr, après, ça dépends de mon emploi du temps.Je peux venir, c’est pas difficile, mais je peux pas forcément rp Disons 3/7 dans le pire des cas (SUR 7 JOURS)
COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT LE FORUM ? : Il y a une maman en colère qui devait trouver une victime … Et ben elle a prit sa forme de Lycan, m’a menacé et je suis là ^^
AUTRE CHOSE A DIRE ? :  J’aime les Sushis (Et ne me demande pas si je suis Lyuld ou Riha par mp, je te dirais oui XD) Sinon, c’est vraiment très rare que je poste mes présentations de personnage alors qu’elles sont pas fini, mais comme c’est un personnage prédéfini assez important pour une certaine personne, qu’elle la joue régulièrement dans ses rps, je préfère faire pas à pas comme ça, si quelque chose me va pas, elle me le dit tout de suite. Donc, sorry pour la mise en forme un peu encore bancal, les fautes d'orthographes qui arrachent la rétine mais comme dit mon prof d’info , c’est à la fin qu’on fait ça ^^
Edit  : ah ba, j'ai fini XD





Dernière édition par Alicia Briselan le Dim 13 Oct - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Sombre Rose


Messages : 145
XP : 58
Ici depuis le : 01/09/2013
Couleur Dialogue : mediumpurple

Date de naissance : 08/03/1994

MessageSujet: Re: Alicia Briselan [ Complet]   Dim 13 Oct - 13:16

Lyuld c'est toi ???

Eh bah, bienvenue parmi nous !!! Ça fait plaisir de te voir ici ^^

Alooors, pour ta fiche, mise à part qu'elle est toute mimi cette petite Alicia il n'y a rien de mauvais selon moi. Le contexte est intégré, c'est bien écrit, nickel en somme (comme d'hab ;)) XD Par contre, juste enlever les indications en italique, ça fait plus jolie sans.

Tu as donc ma voix pour la validation, après, c'est entre toi et ta mère (bonne chance *sifflotte*) XDDD


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duerena.forums-actifs.com
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: Alicia Briselan [ Complet]   Dim 13 Oct - 18:59

Aloooooooors *a enfin fini de lire la fiche, bah oui c'est dur avec un invité qui vous parle :O *

Bref, tout d'abord, bienvenue à ma chère et tendre fille ;) *mon titaaaaange *o* *
Je trouve ta fiche tout simplement superbe, c'est exactement comme cela que je voyais Alicia, je ne regrette pas de te l'avoir confié ma grande ;)

"30" XP offerts.

Tu peux donc aller demander un Rang personnalisé ici ainsi que faire une demande de RP ou répondre à l'une d'elle en ces lieux, sans oublier de remplir ton Journal Personnel que tu trouveras dans ton Profil.

Et si tu as une question, ta Fafy est prête à t'offrir une séance privée   //PAF//  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Alicia Briselan [ Complet]   Dim 13 Oct - 19:33

Merci tout le monde ^^
*Se précipite vers le sentier qui mène au monde du rp*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Alicia Briselan [ Complet]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alicia Briselan [ Complet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alicia [Validé]
» Campagne Rolemaster (Groupe Originel) : Chapitre I - Résumé Complet !
» HAITI: Obama demande le retrait complet de la MINUSTAH ...Fin 2014
» Alicia Fox vs AJ
» Alicia Fitch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duerena, les Roses de Sablovent :: Rose du Destin :: ☽ Fils des Destinés ☾ :: Crypte-