Là où rêve et espoir sont brisés.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sous les étoiles de la montagne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Sous les étoiles de la montagne.   Mar 25 Mar - 16:51

Le soleil commençait à disparaître lentement derrière l'horizon, donnant au ciel une lueur ambré flamboyante. Dans ma demeure, je me préparait à sortir rencontrer une des nouvelles habitantes d'Ithaque, le village dont j'étais le chef et le protecteur.

Je n'avais pas eu de rendez vous avec une femme depuis la mort de Solael, c'était mes amis qui m'avais convaincu d'essayer à nouveau de fréquenter une femme. C'est vrai que depuis que j'était chef du village je n'avais pas beaucoup d'autre préoccupation que de développer Ithaque, faire des recherche ou bien aider mes quelques amis.

Je m'étais rasé la barbe de manière à avoir un bouc plus élégant que la barbe hirsute d'auparavant, mes cheveux étaient maintenant coiffé avec une petite queue de cheval.
C'était Aviendha qui m'avait aidé à me rasé et me coiffer, cette jeune femme était vraiment très gentille avec moi, la plupart des gens du village croyait la rumeur selon laquelle elle serait ma fille caché, c'était assez amusant.

Nynaeve et Moiraine m'avaient fais tisser une tenue magnifique, un pantalon et une tunique noir avec des motif en fils d'or représentant des loups sur la partie droite de mon pantalon et sur les manches de ma tunique.

Une petite cape qui couvrait mon bras gauche complétait la tenue sur laquelle l'emblème du village avait été tissé au fils d'or.

La pierre orange que m'avais donné Enëlya pendait sur mon torse, incrusté dans une chaîne d'or offert par Rand Al'thor qui me l'avait fabriqué.
Ma hache avec la pierre jaune sur la lame d'argent et d'acier était passé à ma hanche droite, Lew Thérins Telamon assurait que les femme aimait voir que les hommes avait de l'élégance même si il portait une arme.

Je marcha à travers les rues du village me rendant à la petite maison de bois de dame Dagnir, elle venait d'être achevé et déjà des fleurs ornaient les fenêtre et le jardin de la jeune femme.
Je respira à fond et prenant mon courage à deux mains le coeur battant à tout rompre, je toqua à la porte de la jeune femme.

Je pouvait sentir les yeux des villageois qui m'observait, cela allait jaser demain au marcher hihi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Mar 25 Mar - 22:16


Cela faisait plusieurs semaines que la petite chaumière en bois de la marquise fut terminée. Bien gentille, elle prêta d'ailleurs plusieurs fois main forte aux ouvriers en plaçant la chaume de son toit avec eux ou en leur apportant diverse ration d'eau et de nourriture. Après que la bâtisse fut terminée, elle les invita tous d'ailleurs à manger un bon repas chaud chez elle, ce qui lui valut le titre de femme accueillante et généreuse.
Heureuse de cette installer, elle ne tarda pas à orner ça maison en bois de fleur et plante adulte. Elle voulait que ça maison soit le plus accueillante possible pour les habitants dans le besoins, après tous, elle devait beaucoup à Ithaque.


_________________________________

Ah la belle vie... Cela faisait plusieurs semaines que je m'étais installé dans ma douce demeure. Les villageois d'Ithaque étaient vraiment des anges, certains étaient spéciaux mais restés néanmoins très agréable. Etant devenu l'une des leurs je passais le plus claire de mon temps à me consacrer au village, de temps en temps j'aidais les artisans pour diverse tache comme porter ou apporter les vivres qu'ils leurs étaient nécessaires et la plus part du temps il me remercier d'un grand sourire en m'offrant du pain, ou quelque petite chose sympathique. Il y a peu, je m'étais lancé à la couture avec les couturières de fortune du village...
Il n'y a pas à dire, la vie était vraiment agréable au Septentrion!

Aujourd'hui, la journée fut chargée, je partis dans la forêt dire bonjour à mon compagnon et ça meute puis je ramenai des plantes que j'avais déracinées soigneusement pour les replanter dans ma demeure. Il n'y avait pas à dire... J'aimais vraiment les fleurs et leur doux parfum, d'ailleurs je devais être l'une des maisons les plus fleuries du village haha. Arrivé en fin d'après-midi, je partis me laver et me parais d'une tenue que j'avais cousu moi-même pour me promener en ville. C'était une longue robe noire aux bretelles tombante assez sympathique et élégante, tous se que j'adorais! Après être sortie, je remarquai une chose... Les habitants étaient vraiment différent ce soir. Il me regardait tous en biais, avec des petits sourires malicieux. Je me demande ce que cela cachait...? Mais qu'importe, il fallait que je rentre, il commence à faire tard.

Après avoir fermé la porte, je passai le balai et rangeai ma petite maison puis je me mis à la lecture botanique quand soudain un bruit avait interrompu mon passe-temps. On toquait à la porte... Qui cela pouvait-il bien être? Je répondis alors.

" Je viens à vous tout de suite! "

Je partis rangeai mon livre et dépoussiéra ma robe avant d'ouvrir la porte en bois. Un bel homme propre sur lui et élégant m'y attendait, pendant quelques secondes, je le regardai avant de tilter... C'était le chef du village! Il était magnifique et portait bien ça tenue, il c'était... Rasé et coiffé?! Je n'aurai jamais pensé qu'il pouvait être si... Élégant.
Surprise je me courbai poliment puis lui dit d'un ton chaleureux et doux comme à mon humble habitude.

" Oh! Bonsoir Tyraël, quelle agréable surprise! "

Je souris alors avec douceur et lui fis signe qu'il pouvait rentrer dans ma demeure s'il le désirait.

HRPG: La tenue dans le spoiler!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Mer 26 Mar - 8:17

Lorsque la porte de bois s'ouvrit sans même un grincement, je sentit d'abord un parfum de fleurs envoûtant, puis mes yeux virent Enëlya... Par le créateur qu'elle était belle, ses longs cheveux blanc éclatant comme la neige éternel des hauteur du Septentrion, les deux perles de ses yeux m'observant alors que ses lèvres dessinait un sourire qui aurait poussé un démon à se repentir dans la lumière.

Je me racla la gorge pour reprendre mes esprits, j'accepta de rentrer dans la demeure de la jeune femme des neiges.
Sa maison toute décoré de fleurs et de plante était emplis d'odeur agréable et relaxante.
Je me retourna vers la jeune femme qui portait une longue robe noir et or aux épaules et hanche nu. Par la lumière elle était superbe.

" Je suis enchanté de voir que vôtre foyer est enfin terminé." Je mis mes mains dans mon dos et continua " Je venais vous remercier pour vôtre présent, cela me touche beaucoup. Pour vous remercier j'aimerais vous inviter à dîner à l'auberge, Maîtresse Al'veere a préparé une table dans la terrasse si vous acceptez mon invitation." je sentais le rouge me monter aux joues mais je parvint à garder une voix calme et agréable malgré le stress qui me tenaillais.

Maîtresse Al'Veere était l'aubergiste d'Ithaque, l'auberge du Saule de Bronze, en référence à l'immense saule pleureur qui une fois l'automne donnait l'impression d'être fait de bronze.
Elle avait fait préparer une table sous le saule pleureur, avec des assiettes de porcelaine, des coupes en verre et des couvert d'argent. Elle avait même décoré la table avec des fleurs qu'elle avait pris dans la forêt avoisinantes.

J'espérais que Enëlya accepterais ce dîner, je la coutoyais maintenant depuis six mois et chaque minute en sa compagnie avait été un moment agréable durant lesquels j'arrivais à oublier un instant les responsabilité de chef de village ainsi que mes anciens démons et mes souvenirs sombre.
J'avais mis trois mois à comprendre que je ressentais de l'amour pour la jeune femme des neiges, il m'avais fallu deux mois de plus pour me l'admettre et avec l'aide de mes amis ainsi que de Nael, accepter mes sentiments et ne plus me sentir coupable par rapport à mon ancienne épouse maintenant disparu. Enfin un mois de plus pour avoir le courage de me lancer dans ce rendez vous et le préparer avec la complicité de mes amis du village. J'étais encore jeune et comme Lew me le dis si bien.

"Profite des bonheurs de la vie, une vie triste et enfermé dans son passé n'en est pas vraiment une, tu à beaucoup accompli et nous tous ne te vouons une grande amitié et loyauté... Même ce chenapan de Mat serait prêt à sauter dans les flammes pour toi, même si il s'en plaindrait pendant des jours avant. La jeune Enëlya semble être une fille bien et douce, tu à besoin d'une femme comme cela."

Il avait raison le bougre, je serais prêt à me vendre corps et âme pour Enëlya.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Mer 26 Mar - 10:38


Après avoir ouvert ça porte au chef de village, Enëlya resta souriante, fière de montrer l'intérieur de ça chaumière à ce qu'elle considérait encore comme son sauveur. Quel plaisir de le recevoir en ça demeure se disait la gracieuse marquise joyeusement.

_________________________________

Heureuse de constater que Tyraël se sentait bien ici, il paraissait curieux de ma demeure et détendu du parfum qui l'habitait. C'est sûr que cela devait sentir fort le polaine, il y avait beaucoup de plantes par ici. Souriante je le laissa faire son petit tour avant qu'il l'interrompe pour me parler.

" Je suis enchanté de voir que vôtre foyer est enfin terminé."

Disait-il d'une allure détendu, mais à la fois retenu. Fière, je souri de plus belle en hochant la tête. J'étais très contente de le savoir enchanter de voir mon foyer ainsi. Je l'observai plus attentivement, les dessins de ça veste, des loups brodés en fil d'or... Cela lui allait admirablement! Pendant ce temps je retirai le serre-tête qui collait ma mèche contre mon front et je la dégagea un peu, c'est alors que le chef du village, presque timide se remis à parler d'un air plus réserver.

" Je venais vous remercier pour vôtre présent, cela me touche beaucoup. Pour vous remercier j'aimerais vous inviter à dîner à l'auberge, Maîtresse Al'veere a préparé une table dans la terrasse si vous acceptez mon invitation."

Surprise, des pommettes rosés se dessina sur mon teint de neige puis je lui répondit d'un large sourire pensive.

"Oh, c'était donc pour ça que les villageois me regarder ainsi... Je comprends mieux hihi"

Je laissai un court silence pour mieux répondre à l'invitation du chef de village.

" Vous savez, le présent que je vous aie offert lors de ma quête venait du fond du cœur. Je tenais vraiment à vous remercier de tout ce que vous m'avez si chaleureusement donné depuis ma décongélation. " Je m'arrêtai alors quelque seconde et plongea mes yeux dans les siens avant de reprendre dans un ton plus doux et sincère joignant mes mains contre mon coeur. " Ce sera avec... Un immense plaisir d'accepter votre invitation à l'auberge de dame Al'veere. "

Quelle gentillesse de me remercier par un repas, mais... N'était-ce pas un peu trop pour un simple remerciement ? C'est vrai, çe n'est qu'une simple pierre de chaleur que je lui ai offert vue qu'il était souvent de sortit et qu'il était féru de minérau comme moi de plante... Il l'avait d'ailleurs à son cou, pendu par une chaine d'or... Elle était encore plus belle arrangé comme-ça et ça m'aporter vraiment encore plus de joie qu'il y prenne soins ainsi.

Je ne pouvais m'empêcher de l'observer, il a fait tant d'effort pour son invitation, quel homme attentionné c'était... Je restai alors face à lui, sourire aux lèvres et mains sur le cœur attendant une quelconque réponse qu'il pourrait me soutenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Mer 26 Mar - 13:10

Elle acceptait, oh joie! Je souriais à la jeune femme et lui fis signe de me suivre.
La guidant à travers la rue principale du village où les maisons commençaient à s'illuminer à travers les fenêtres maintenant que la nuit arrivait avec son manteau d'obscurité.

Ils nous fallu à peine cinq minute pour atteindre l'auberge de dame Al'Veere, un bâtiment de deux étages avec des murs de pierre en briques et un toit de tuile.
Le sommet du saule pleureur qui donnait son nom à l'auberge pointait derrière le bâtiment.

J'ouvris la porte à Enëlya comme me l'avais conseillé Moiraine et j'entra pour trouver une salle d'auberge spacieuse avec des tables en bois propres et des chaises de bois et de paille ainsi que trois canapé de cuirs que dame Al'Veere avait réussi à négocier à un colporteur.
Ils encadraient un feu de cheminée qui brûlait dans un âtre de pierre répandant sa douce chaleur à travers la pièce.

Dame Al'Veere arriva vers nous avec un sourire rayonnant. Sa robe bleu et blanche ondulant autours d'elle, elle avait de longs cheveux châtains et de grand yeux noirs plein de bonté. Elle avait dans les trente-cinq ans et avait été l'une des première villageoise d'Ithaque.

"Tyrael, Enëlya!!! Je suis ravie de vous voir, venez mes enfants la table de votre dîner est prête sur la terrasse sous le saule pleureur" s'exclama l'aubergiste en nous prenant les mains pour nous y conduirent.

Elle nous assis avec enthousiasme à notre table, une belle table en chêne avec une nappe de soie et des assiettes de porcelaine avec couvert d'argent et deux coupes en verre.
Une fois installé je servie une coupes de hydromel à la jeune femme et moi-même et leva la mienne pour un toast.

"A votre santé Dame Dagnir, que Gaia vous apporte les réponses que vous recherchez."

je souria avant de dire dans un gloussement:

"J’espère que le dîner sera à votre goût, je n'ai pas osé vous déranger pour vous demander"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Mer 26 Mar - 14:57


Après un grand sourire, le valeureux chef de village marcha d'un pas très rapide dans les ruelles du village déjà bien assombries par la nuit qui commençait à jeter son voile. Enëlya ne se souvenait plus à quel point son sauveur était rapide en marche, heureusement qu'avec ces bottes, elle pouvait tenir la distance contre le froid et la marche intensive.
Après quelques minutes passait dans les rues, les deux amis trouvèrent refuge dans l'auberge de la gentille Al'Veere qui, enthousiaste, les accompagnaient à leur table qui était dressée avec élégance. C'est alors qu'ils se mirent à discuter.

_________________________________

Après une formule de politesse clamée par le chef de village, il me servit un verre d'Hydromel en gloussant joyeusement.

"J'espère que le dîner sera à votre goût, je n'ai pas osé vous déranger pour vous demander"

Il faisait si heureux, je ne pensais pas le ravir à se point en acceptant son dîné, je croisai alors les jambes en remettant ma robe en place puis je lui répondis joyeusement.

"Oh je ne suis pas difficile et l'essentiel est que nous passions une bonne soirée! Je peux vous faire une réflexion?"


Je penchai légèrement mon buste en joignant mes mains sur la table puis je le regarda dans les yeux avant de lui lancer d'un doux sourire.

"Je ne vous ai jamais vue aussi enthousiaste de toute ma courte vie, je suis vraiment heureuse d'avoir pu vous faire plaisir."


Mon sourire ne s'estompa et je pris même le verre d'Hydromel pour le cogner légèrement au siens.

"Santé comme vous le clamer à votre époque haha."

Je me redressai alors pour tremper mes lèvres dans le verre d'Hydromel délicatement. Hmm c'était un délice cette boisson sucrée! Je la savoura alors doucement en observant mon hôte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Mer 26 Mar - 16:46

La jeune femme me fis sourire, c'est rai que j'étais très enthousiaste de me retrouver à ses côté.
Je décida donc d'être franc avec la princesse des neiges:

"C'est vrai que c'est pour moi un plaisir de passer un peu de temps en votre compagnie. Vous avez beaucoup pour les habitant du village et je dois avouer que j'aime être en votre compagnie."

Je commença à servir le dîner de la jeune femme, un délicieux plat de pâte et de saumon avec une sauce de crème fraîche et de fromage. Dame Al'Veere avais fais beaucoup d'effort pour la mise en assiette.
Je continua d'une voix plus calme.

"J'aimerais vous parlez d'une chose à laquelle j'ai pensé il y a peu. Maintenant que le village compte quelques amis au seins de Shi Telara, je vous propose quand vous le désirez de voyager jusqu'à la cité volante pour enquêter sur votre passé."

Je porta également ma coupe à mes lèvres, dégustant le délicieux nectar. La jeune femme était vraiment élégante, autant dans son apparence que dans son attitude, cela faisait longtemps que je n'avais pu apprécier la compagnie d'une femme raffiné.
Je laissa mon regard dériver du côté du saule pleureur qui nous cachaient, un arbre si majestueux.

D'une voix mélancolique je dis à la jolie jeune femme.

"J’espère que votre passé ne recèlera pas de mauvais souvenirs comme le miens..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Mer 26 Mar - 18:33


Le grand chef de village aux allures élégantes flattait la jolie marquise ce qui lui valut un retour de pommette rosé au visage, car elle était trop humble pour se l'avouer. Elle le trouvait fort charmant et aimé l'écouter, c'est ainsi que tout en se faisant servir et en le remerciant d'un geste en reprenant son assiette, elle continua de l'écouter, suspendu à ces paroles.
_________________________________

Après m'avoir déposé une assiette qui avait la senteur du paradis lui-même, Tyraël poursuivit par une proposition qui m'avait interloqué. Il voulait m'emmener à Shi-Telara?! Sérieusement! Comment le remercier, c'était... Super! Incroyable! Mais attendez deux secondes... Une cité... Volante?! Aurais-je eu des ailes dans le passé? Ou bien est-ce que la cité était encore à terre il y a trois siècles...?

Avant de repartir dans mes pensées, je préférai retourner à la conversation, mais je vis bien que le chef de village avait un regard mélancolique, il murmura d'un air peiné qu'il ne me souhaiter pas avoir le même passé que lui...
Le pauvre, sous ces airs de chef sur de lui, il devait caché tant de choses... Mon expression de visage c'était alors figé entre la compatie et la tristesse, c'est alors que je pris mon courage à deux mains et qu'inspirant un coup, je bravai ma timidité une fois de plus.
Avec douceur et tendresse, j'avança ma main et la colla délicatement à la joue de Tyraël... Mon cœur battait fort car je n'avais pas vraiment l'habitude jusque-là d'avoir des gens tristes devant mes yeux, reprenant un soupçon de courage je lui fis légèrement pivoter la tête pour qu'il me regarde à nouveau.

" Noble Tyraël... Se serait avec joie que de vous accompagnerez à Shi-Telara. Mais... Je ne peux me résoudre à vous voir souffrir ainsi. Que mon passé soit triste ou non, cela n'a nul importance car pour moi tout ce qui compte désormais c'est... C'est vous... Vous et votre village car je vous dois tant de choses et tant de moments agréables. J'ai le sentiment, et aussi certaine bribe de mon passé qui me font dire qu'avant... Je n'avais pas autant connu le bonheur qu'ici. "


Mon regard était rempli de sincérité et je n'osais pas le déranger plus longtemps avec ceci... Je retira alors avec douceur ma main laissant une caresse à la joue rasé de mon humble sauveur. Timidement, je continua de le regarder, m'assurant qu'il aille mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Mer 26 Mar - 18:56

Je fut vraiment surpris de voir la réaction de la jeune femme. Cela me fis rougir jusqu'aux oreilles de sentir ses mains sur mes joues, j'espère qu'elle ne le remarquerait pas trop, par la lumière.
J'hocha la tête après les paroles de la jeune princesse des neiges qui avait fait faire un nouveau bond à mon petit cœur. j'étais vraiment heureux qu'elle se sente bien parmi nous tous.

Nous venions de finir le délicieux dessert de maîtresse Al'Veere, une succulente tarte aux pommes dont elle avait le secret, je me dis alors qu’une ballade au clair de lune et sous les étoiles serait peut-être le moment rêvé pour terminer cette superbe soirée.

J'invita Enëlya à m'accompagner avec une voix douce, un sourire encourageant et en lui tendant la main.

"Que diriez vous d'une ballade autours du village dame Dagnir? cela serait agréable de profiter de la lumière des étoiles et de la lune vous ne pensez pas?"


La nuit n'était pas très fraîche et les alentours du village n’était que champs et clairière, les bûcherons avaient déforesté tout les alentours pour qu'aucune bête sauvage ne s'infiltre dans le village par les arbres.

Je replaça ma petite cape ornée de l’emblème du village pour couvrir tout mon bras gauche.
La jeune femme était superbe, ses yeux reflétait la douce lumière de la lune ce qui donnait un regard hypnotique à la jeune femme.
J'espère que mes yeux dorées ne la gênait pas trop, je ne savait pas vraiment d'où venait cette particuliarité.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Mer 26 Mar - 20:02


Après ce passage tendre entre les deux amis, la marquise remarqua que son interlocuteur rougissait. Elle ne pouvait s'empêcher de se poser des questions tout le long du repas qui suivit. Etait-elle trop familière avec son sauveur? Elle décida alors de se faire prudente et petite pendant la suite de se savoureux repas.
_________________________________

Le repas offert par dame Al'Veere était tellement saillant, toujours plus délicieux et savoureux... Il n'y avait pas à dire qu'elle bonne cuisinière elle était! Tout le long de se voyage de culinaire, je dégustais. A la fin du repas, on nous servis une petite tarte au pomme à la crème qui avait donné une fin mémorable à ce dîné en tête à tête.

Hmmm... Un jour je reviendrais manger chez elle oh ça oui! Alors que je savourais ma dernière cuillère de tarte, Tyraël me tendit la main et m'invita à la balade nocturne. Un peu de roses s'invita alors sur mes joues, quelle surprise... Mais... N'était-ce pas un peu... Romantique comme proposition?
Qu'importe... La soirée était si belle, il fallait bien que je le remercie de son geste et puis peut-être que je me montais des chars en me disant cela.
Sourire aux lèvres, je regardai un instant dehors, entre les lianes de sol-pleureur se dessiner une lune ronde et étincelante, c'est alors que je lui dis en plongeant à nouveau mes yeux dans les siens d'un air rempli de sympathie.

"Il est vrai que le ciel est clément à la balade au clair de lune, j'accepte votre proposition."

J'attendis alors qu'il remette ça magnifique cape pour enfin placer ma main dans la sienne comme il m'avait invité de faire. Je ne pouvais qu'avoir un large sourire plein de douceurs tant la soirée me convenez à ravie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Mer 26 Mar - 21:22

Je m'excusa un instant auprès de dame Dagnir pour aller dans les cuisines remercier Egwene Al'Veere du repas, elle gloussa en me demandant ce que je comptait faire à présent et je du admettre que je n'avais pas trop de plans en ce qui concernait la suite, dame Al'Veere me conseilla une ballade au claire de lune autours du village.

Je remercia l'aubergiste et retourna auprès de Enëlya qui m'attendais devant l'auberge avec un sourire chaleureux.
Je guida la jeune femme dans le village baigner de la pâle lueur lunaire, des bougie étaient visible, luisant d'un halo orangé, à travers les rideaux ou les volets des habitants qui ce préparaient à dormir.

J'emmena la jeune femme sur les rempart de bois du village, les veilleurs patrouillaient ailleurs, aux courants de ma venue. Je posa mes mains sur les rempart, debout à côté d'Enëlya, ma cape flottait au vent ainsi que mes cheveux.
Je regardais l'horizon et raconta à Enëlya les premiers jours de mes amis ici avec une voix douce d'un homme qui ce remémore des souvenirs d'anciennes aventures.

"Au départ, je n'ai jamais envisagé de fonder Ithaque, j'avais fuis Eathien avec une poignée de compagnons d'arme, d'esclaves et de prisonniers. Ont savais pas vraiment où aller, juste qu'il fallait fuir loin de la cité à tous prix. Lorsqu'on a fait halte ici, ont à commencé à monté un campement, certains ont défriché les arbres alentours... C'est moi qu'ils venaient voir au moindre soucis, parce que je les avaient sortie des geôles d'Eathien et du désert ardent cela faisait apparemment de moi leurs leader..."

Je me tourna vers la montagne qui était derrière nous, la montagne était depuis toujours notre protectrice et notre mère généreuse.

"Ont a construit les premières maison après un mois de bivouac, deux mois après notre arrivé nous étions une cinquantaine de personnes avec la venue des familles des premiers colons.
après un an trois cent habitant étaient à l'abri derrière nos palissades et protégé par le trente veilleurs de Synntar."


Je regarda Enëlya et fixa mon regard dans le siens en rougissant et cachant mes mains dans mon dos.

" Depuis tout ce temps j'ai veillé sur les maintenant cinq cents âmes d'Ithaque et malgré que beaucoup m'ont déjà remercié de les avoir accueilli, personne ne m'avait encore apporté autant d'attention que vous, et je vous en remercie. Je n'aurais pas cru qu'après tout ce temps quelqu'un me redonnerait le gout de la vie."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Mer 26 Mar - 23:22


Tyraël, chef d'Ithaque, s'excusa poliment auprès de la grande dame et celle-ci comprit bien le pourquoi. Il voulait remercier en tout discrétion son amie l'aubergiste qui avait fait tout au long de son repas des miracles culinaires.
La belle marquise écrit une petite lettre de compliment à l'aubergiste avec quelque pièce pour la remercier de son geste puis sortit et attendu le mystérieux homme.
Quelque minute après ça sortit, le roi des montagnes la rejoignit et Enëlya l'accueilli comme à son habitude avec un sourire remplis de chaleur humaine. Heureuse de constater que tout aller bien, elle suivit son sauveur dans les ruelles éclairaient d'une douce lueur de bougie consumée par la soirée déjà bien entamée...
Le bel homme emmena la douce amnésique en haut des remparts où ils étaient les seuls à siéger pour le moment. C'est alors que l'agréable soirée fit place aux confidences.

_________________________________

Après cette merveilleuse soirée, Tyraël m'emmena tout en haut des remparts en bois... Quelle magnifique vue nous avions de la haut! C'était magique, de loin, on pouvait voir les forêts, les conifères qui prospérer dans les montagnes du Septentrion ou quelque spirale de neige s'envolait finement dans les airs cachant que légèrement la belle lune ronde.

J'étais vraiment enchanté de ma soirée décidément... Au côté du chef de village, je me sentais détendu. Aucune prise de tête, rien... Rien de tous ça.
Je le vis d'ailleurs se pencher sur ces remparts et regarder l'horizon, parlant de son village, de ça création, de ça fugue avec ces compagnons... Suspendu à ces paroles, je pus enfin comprendre pourquoi tout le monde était si lier à Ithaque... Tous, on vécut des choses terribles et on trouvé une paix certaine dans le village perdu des Septentrions.

Il se tourna alors vers du côté des montagnes, aspiré dans les méandres de ces récits que j'écoutai silencieusement et attentivement c'est alors qu'il s'arrêta net et se tourna vers moi, d'un regard timide mais sincère, il rougit et me dit une phrase qui me toucha beaucoup.

Je ne pensais pas que j'étais si attentionner que ça envers lui, mis à part la pierre et l'aide que j'essayai de fournir au mieux au village... Je... Je ne pensais pas avoir fait autant. Même lui redonner le goût de la vie!

Sur ma peau pâle se dessina à nouveau des pommettes rosées... Mes yeux blancs comme la neige du Septentrion c'était mêlé à ces yeux dont les loups eux même les avaient confectionnés pour lui... Mon cœur se mis à battre fort et je me rapprocha lentement de lui, ma robe noir de geai caressant légèrement le sol derrière moi tendis que mes cheveux volaient délicatement au quatre vent du Septentrion. Je pris alors ces mains, avec finesse et les serra légèrement aux creux des miennes... Mon visage était face au siens et non éloigné de lui... Je décidai alors de lui dire avec la plus grande douceur qui ne m'a été jamais donnée.

" Mon Chère Tyraël... Je... Je suis comblée de vous avoir redonner fois en la vie car cela est la plus belle chose qu'il soit... Si cela vous aide à supporter votre lourde responsabilité de chef et votre passé, alors je m'occuperai de vous telle l'amie fidèle que j'ai toujours essayé d'être depuis que vous m'avez sorti du Septentrion... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Jeu 27 Mar - 0:01

Je sentis mon cœur battre encore plus fort lorsque la jeune marquise des neiges s'approcha de moi, prenant mes mains dans les siennes avec une infini douceur. Mes yeux d'or plongé dans les siens je resta suspendu à ses paroles si réconfortante.
Depuis combien de temps n'avais-je pas eu une confidente, Mat, Nynaeve et les autres étaient de très proches amis mais ils me voyaient plus comme Tyrael le chef d'Ithaque que comme Tyrael le forgeron exilé d'Eathien/

je pris les mains de la jeune femme dans les miennes comme pour les protéger et d'une voix douce lui dis:

"Enëlya, vous êtes une jeune femme au cœur d'or et votre amitié est pour moi un précieux présent. Cela fais bien longtemps que je n'avais pas pu me confier ainsi et avoir l'esprit aussi libre de tout soucis."


Je souhaite vraiment que le village perdurent dans le temps, que les descendants de mes compagnons et les miens continue de veiller sur ces terres avec sagesse, justice et honneur.
Peut importe que Shi Telaraa et Eathien se livrent une guerre sans merci, tant qu'ils laisse en paix le septentrion.
Je souhaiterais vivre ainsi en paix à jamais.
Aux côtés d'Enëlya, la douce princesse des neige dont la beauté me faisait chavirer, dont la peau pâle et nu de ses hanches et de ses cuisses découverte par sa robe faisait monter la rougeur à mes joues. Son doux visage, ses yeux intense et ses lèvres si attirante hanteraient surement mes nuits.

Mais je me repris et d'une voix à la limite du calme m'adressa à nouveau à Enëlya:

"Le village vous adore dame Dagnir... Et moi aussi. Je prierais chaque jours Gaia pour que je vous soyez toujours heureuse et en sécurité ici au village."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Jeu 27 Mar - 21:38


Après l'acte tendre et rassurant de la grande dame des neiges, il eût un cours silence ou Tyraël regarda la douce femme dans les yeux, resserrant ces mains tel un protecteur. Dans les yeux du preux chef de village, on pouvait sentir l'amour et le désir refoulé qui l'accaparé et dont il se battait tant pour le cacher aux yeux d'Enëlya... Fort heureusement pour lui, c'était réussi, elle ne s'apercevait de rien, et ne se souvenait plus non plus de qu'est-ce qu'étais l'amour...
_________________________________

Sa voix paraissait si douce et sincère quand il me parlait... Je ne pouvais que me sentir bien moi aussi à ces côtés. Je restai toujours les mains dans les siennes tendis que je l'écoutais se confier à moi. Telle une confidente, je me tenais silencieuse, les yeux plongés dans les siens attentive à ces paroles.
Il s'arrêta alors quelque seconde comme parti dans ces pensées alors que ces yeux me parcouraient, je me laissai faire, il devait voir des défauts sur ma robe à tous les coups... Après tous, les patrons de celle-ci étaient un peu durs je dois l'avouer... Penchant ma tête interrogativement, il se reprit puis me retint une phrase, avec un ton de calme forcé.

"Le village vous adore dame Dagnir... Et moi aussi. Je prierais chaque jours Gaia pour que je vous soyez toujours heureuse et en sécurité ici au village."

Mon dieu, ce soir, je ne contrôlais vraiment pas le rosé de mes pommettes, à chaque phrase gentille qu'il me soutenait je ne pouvais m'empêcher de rougir! J'espérai juste qu'il ne le remarquerait pas... Je tourna alors quelque seconde ma tête pudiquement pour qu'il n'aperçoive pas le rose sur ma peau de neige...! C'est alors que pour masquer cette timidité de ma part, je repris d'un ton plein de sincérités.

"Que de compliment mon cher ami... Je.. Je vous remercie mais n'ayais crainte, je veillerai toujours au mieux que je peux sur ce village... Et puis..." Je m'arrêtai alors quelque seconde et sourit comme-ci je m'envolai dans mes pensées. " Tant que vous êtes  heureuxen  et bonne santé... Je le serais aussi. "

C'est alors que sortit de mes pensées et sourit en tout sympathie puis je quitta avec délicatesse les mains de mon ami. Si je restai plus longtemps ainsi, les veilleurs pourraient nous confondre comme si nous étions un couple haha. Le pauvre Tyraël serait bien embarrassé de devoir leur expliquer que nous sommes que de simples amis surtout qu'il n'est pas amoureux de moi.

Un petit vent frais balayait le rempart depuis quelque minute et mes cheveux en témoignait gracilement en plus cela faisait soulever légèrement ma robe qui fit découvrir un peu plus de parcelles de mes cuisses. Il commençait à faire un peu froid, ma peau été assez fraîche... Je le regarda alors et lui dis d'un ton chaleureux.

" Le vent du Septentrion se lève contre notre gré, puis-je vous proposer de terminer cette délectable soirée au chaud, chez moi, autour d'un petit verre? "

Attendant ça proposition je croisai les bras sous ma poitrine, un sourire accueillant et plein de sympathie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Jeu 27 Mar - 22:46

Le vent froid de la montagne commençait à souffler avec délicatesse, je ne pus empêcher mes yeux de voir que la robe c'était légèrement soulevé découvrant un peu plus la peau pâle des cuisses de la jeune femme.
Je m'ébroua mentalement pour m'enlever toute image inconvenante à propos de la si gentille jeune femme de la tête.
Rajustant mon col de tunique brodé d'or avec un raclement de gorge je répondit à la jeune femme, espérant qu'elle n'avais pas remarqué mon égarement.

"Ce serait un plaisir de clore cette soirée en votre compagnie et autours d'un verre d'une douce boisson." je lui souria et lui offrit mon bras pour l'accompagner.

Je vis Nael en levant la tête vers le ciel, elle planait au dessus de nous, j'entendis sa voix dans ma tête dire avec amusement.

"La soirée est-elle agréable ,frère-de-nichée? ... Je trouve la femme-des-neige très jolie et d'une incroyable gentillesse. passe une bonne soirée frère-de-nichée."

Je souria alors, cela devait paraître étrange mais Nael me faisais souvent sourire en pleine rue sans que cela paraisse justifié pour les gens qui m'observais.
Je me pris à me demander si la jeune Enëlya avait elle aussi un compagnon?

"Dame Dagnir, Great-Shadow est-il votre compagnons? il y a peu de gens au village à avoir un compagnons comme Nael ou la petite fée de Gilgamesh." je demanda à la jeune femme avec un sourire engageant.

Je posa ma main sur la tête de ma hache passé à une sangle à ma ceinture pour la replacer et glissa une main dans mes long cheveux châtains pour les recoiffer.
Jetant un coup d'oeil à la jeune femme, je remarqua que sa peau était aux couleurs de la lune en cette belle nuit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Ven 28 Mar - 0:59


Le grand Ankamariel se sentit bien petit quand la robe de la belle marquise se mise à onduler au grès des vents... Un aveugle lui-même aurait pu voir son regard se déposer sur les cuisses d'Enëlya pour regarder ces cuisses se découvrir un peu plus... Naïve, la grande dame ne pensait pas son geste en mal et coinça la robe fuguasse entre ces doigts... Heureusement que les pulsions du chef de village ne s'arrêter qu'au regard pour elle.
_________________________________

Quelle sotte j'étais, j'avais oublié que ma robe ondulée aux quatre vents du Septentrion! Par chance, le vent n'était pas fort, il ne put voir mes dessous que j'avais mis en me changeant! Ce qu'il devait être gêné le pauvre... Je tenais alors l'avant de ma robe en la pinçant fermement dans une main pour éviter que ma faute de mauvais goût se reproduise.
Je ne savais pas d'où venaient ma pudeur et cette foix en la prestance, mais ce qui était sûr c'est que celui-ci était bien encré dans mes gênes...!

Heureusement, celui-ci resta sympathique en passant bêtise, j'étais soulagé que cela ne l'a pas choqué... À notre époque, les demoiselles étaient très distinguée et ne laissaient pas un écart de robe... C'est un souvenir qui m'apparut lors de mes quelques rêves où des bribes de mémoire me revenaient...

Il me répondu alors qu'il serait ravi de venir clore la soirée en allant chez moi. Oh joie! Mon premier invité de marque haha, je célèbrerai ça avec le lait que j'ai trait à l'aide du fermier que j'ai conservé entre des petits bloques de glace dehors. Au moins au Septentrion le froid gardé bien les aliments et ça c'était un plus.
Souriante, je pris le bras de mon camarade remarquant qu'il souriait et ça chouette, celle qui, l'autre fois chez le vendeur de minéraux, me fit paniquer à cause d'un souvenir.
Avec toute ma gentillesse, je saluai la petite compagne de ce qui était aprésant mon premier vrai ami du village puis il m'interrompu en me lancant une phrase d'un sourire amical.

"Dame Dagnir, Great-Shadow est-il votre compagnons? il y a peu de gens au village à avoir un compagnons comme Nael ou la petite fée de Gilgamesh."

Souriante, je hochai la tête et lui répondis en lui relançant son sourire.

" Eh bien... Oui, on peut dire ça. J'ai parcontre un peu de mal à m'entendre par moment, il est fidèle mais... Pas comme... " J'interrompu ma phrase, ne voulant pas ressacer le passé pour que cela me rend triste. " Enfin... Il est gentil! Et je ne savais pas que la grande guerrière Gilgamesh avait une fée, c'est mignon "

Gloussais-je en imaginant une petite fée aussi féroce que la jeune femme. C'est alors que mon regard se posa à nouveau sur Tyraël... Il remit ces cheveux en place, la main sur ça hache... Il faisait à la fois si élégant et fort. Quel charme avait-il... Cela me coupa la parole pendant plusieurs instant où lui comme moi nous échangions des regards... Quelle était cette sensation que j'éprouvai au fond de moi... De l'attirance? Pour mon ami! Non... Ce n'était pas sérieux!

Toussautant timidement je serra son bras musclé contre moi en rougissant et nous descendîmes des remparts par les marches. Après cela je l'accompagna d'un pas sûr jusqu'à ma chaumière, la lune était forte, elle tapait contre ma peau neige, je n'espérais pas luire comme une luciole en reflétant la lumière de notre belle protectrice... Arrivé à ma demeure, je pris un petit seau de lait puis j'ouvris la porte et le fis rentrer en toute sympathie chez moi. Après tous, il était le bienvenu!

Je déposai alors le lait à l'entrée. Avec douceur, j'effleura son dos et lui retira ça veste en tout bien tout honneur pour le débarrasser histoire qu'il n'est pas trop chaud. Je la posa bien plier sur un tabouret qui troner à côté de la l'armoir en bois au portière en verre où je me dirigeais.

"Eh bien... Faites comme chez vous, mon très cher ami. Je vais allumer quelque bougie en plus pour chasser toute cette obscurité. "


Lui clamais-je d'un sourire amicale pour le rassurer, je partis chercher dans le tiroir de l'armoire quelque chandelle que j'allumai avec le feu de ma cheminée qui était toujours actif. La lumière dans ma maison faisait un peu tamiser mais cela suffisait à voir où l'on mettait les pieds et c'était l'essentiel.

Je revenu alors à mon invité, qui était au milieu de la maison, surement pour l'observer. Après tous, c'était normal d'être curieux. Sur beaucoup de partis de la maison était disposé des fleurs de toute sorte et de toute espèce qui dégager à mon humble goût des doux parfums à la limite de l'envoutant.
Me tournant vers mon invité, je m'approcha de lui doucement en le regardant plein de douceurs, arrivée devant lui, je n'osais plus lui prendre la main alors timidement je lui demanda.

"J'espère que ma demeure vous plait. Je vous serre quelque chose à boire?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Ven 28 Mar - 15:19

La maison de la jeune femme était très fleurie, des herbes et fleurs de toutes sortes ornaient murs, meuble et fenêtre dégageant une odeur parfois envoûtante, parfois relaxante et parfois même vivifiante.

Je fis le tours des nombreuses plantes et fleurs de la maison, posant mon regard connaisseurs sur chacune à la recherche d'une espèce végétale qui m'aurais échappé.
La près de la cheminée, une fleur à la tige entre le rougeâtre et le violet avec une fleur aux pétales circulaire dont les bord étaient en dents de scie et de couleurs orangé, au centre des pétales des grappes de pollen dorée dégageaient un parfum sucré et tout juste perceptible.

Je caressa les pétales avant de me tourner vers une autre fleur sur une table basse devant la cheminée, une belle plante au tiges et feuilles verte pleine de vie qui semblaient absorbé la lumière des flammes de l'âtre, une belle fleur aux pétales couleurs or en coupole qui se chevauche les unes les autres. Le centre de la fleur était d'un rouge intense, presque couleur sang, le pollen accroché au filet et aux anthères dégageait un parfum fruité avec un soupçons citronné.

Je me tourna vers la jeune femme en l'entendant me parler et lui répondit avec un sourire:

"Ce serait avec plaisir Enëlya, avez vous de la liqueur de fraise? ou du lait avec du miel? s'il vous plait."

Je caressa la fleur sur la table basse fasse à la cheminée, c'était une " couronne doré" elle avait une vertu vivifiante et pouvait guérir les personnes qui manquait de force ou de sommeil.
Je désira faire un cadeau à la jeune femme, je pris donc une graine dan mes sacoches de ceinture et la planta du doigt dans un pot en terre cuite près d'une fenêtre.

Je tissa la karenya dans la terre et la graine, amenant les minéraux de la terre et une légère partie de mes propre ressource corporelle en fer et magnésium pour aider la petite graine à fleurir en quelques dizaines de seconde, cette graine avait la particularité de prendre la forme que lui indiquerait mon esprit grâce à plusieurs microscopique décharge électrique et avec des particule de certaines ressources que j'amena de mon propre corps.
La fleur grandi et devint une tige bien verte avec plusieurs feuilles verte plus foncé et les pétales éclore révélant des couleurs allant de l'or aux rouge sang en passant par l'orangé flamboyant tels le feu avec un coeur de brun.

L'alchimie, un art rare qui permettait de modeler la matière et permettre de créer des merveilles autant architecturale que naturel. Les alchimistes sont des forgerons, des architectes, des sculpteurs et des médecins hors pair et je n'étais qu'au début de mon art.

" Cela vous plait il dame Dagnir?" je demanda à la princesse des neiges.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Ven 28 Mar - 16:11


Après la réponse de son ami, la marquise s'empressa de prendre des tasses pour les gorgées de lait bien frais et y rajouter ainsi le miel d'un pot qu'elle avait gardé dans son armoire.
Mettant ces boissons sur un plateau, elle revenue ainsi vers l'élégant chef de village qui lui avait préparé une surprise.

_________________________________

Sous mes yeux ébaillis, en moins de quelque seconde, je vis une plante sortir de terre et donner des magnifiques fleurs! C'était époustouflant et magique!
Tyraël me demandait si cela me plaisait, mais bien sur que oui! Je pris au moins la peine de poser mon plateau sur la table avant d'observé la plante quelque seconde, caressant ces pétales du bout de mes longs doigts fin. Joyeuse de se présent, je me retourna vers mon invité les yeux rempli de bonheur.

" Votre don est un vrai miracle, vous êtes vraiment... Un homme incroyable! Merci, vraiment, merci! "


Que dire de plus, j'étais si heureuse que j'eusse envie de le prendre dans mes bras mais tout bien réfléchi, il ne valait mieux pas que je le fasse... Cela pourrait le gêné.
Pour le remercier, je déposa tous de même un doux baisé sur ça joue droite parfaitement rasé et lui sourit avec joie. Je disposa alors les verres devant ma nouvelle et magnifique plante tout en clamant.

" Votre lait et servis sir, venait donc y goûter! "


Je lui indiquai alors la chaise où il pouvait s'asseoir tendis que moi-même je pris place à côté. Nous étions assez coller faute de place sur la table mais au moins nous aurons la chance d'admirer tous deux la nouvelle espèce que Tyraël avait fait subitement poussé dans ma demeure.

Observant cette délicate fleur, je penchais mon buste délicatement sur la table sans trop pensé à mon décolleté, j'étais vraiment... Captivé par la nouvelle espèce qu'il y avait dans mon pot! Le regard brillant, je me mordillai la lèvre inférieur avec douceur, contenant toute la joie que pouvait me faire ressentir. Le présent que m'avait offert ce si gentil chef de village était tellement magnifique...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Ven 28 Mar - 16:43

Je fut vraiment ravie de voir la joie dans les yeux de la jeune femme, et mes joues prirent à nouveau une teinte flamboyante lorsqu'elle déposa un baisé sur ma joue fraîchement rasé.
Je rajusta mes manchettes de tunique pour occulter ma timidité et regarda avec la jeune femme mon oeuvre.
je me permis de lui faire quelques explications.

"Le talent d'alchimiste est rare, mais quand ont le peaufine pour qu'il atteigne le sommet de son art, ont se voit alors doté d'une magie capable de crée de merveilleuse choses.
Les alchimistes sont souvent médecin, sculpteur, architectes et comme moi auparavant, forgeron. Notre capacité à modeler la matière par notre magie et notre volonté est notre art que nous gardons farouchement pour faire cadeau au monde de richesses sortie de notre imaginations."


je pris une inspiration et toucha les pétales de la fleur, une fleur de volcan ou " mange-feu" plus communément, elle absorbe la chaleur et s'en nourrit pour devenir toujours plus belle et résistante.

" Les alchimistes guerriers sont rare car notre art est la création pas la destruction." je conclut.

Je bu à petite gorgé le verre de lait au miel servi par la jeune femme en indiquant à Enëlya les vertu de la fleur "mange-feu" , les pétales de la mange feu avaient les mêmes caractéristique que la pierre qu'elle m'avait offerte mais sur une bien plus courte période et de manière bien moins efficace, elle ne réchauffait que l'espace proche de la pétale ou de la plante.

Je me perdis un instant dans la contemplation de la princesse des neiges... Ses long cheveux blancs neige à l'allure de soie, sa peau laiteuse, ses yeux perle. Je du faire preuve de volonté pour éviter à mon regard de dérivé sur la peau partiellement à nu des cuisses de la séduisante jeune femme ou sur son décolleté qui faisait battre mon cœur à vive allure.
Je vis malheureusement que la nuit était maintenant bien entamé et plus proche du matin que du soir. Je devais rentré et me reposer, j'avais bien des choses à faire demain qui devait être fait sans délais.

"Je dois prendre congé dame Dagnir, l'heure est venu pour moi de laissé le rêve m'emmener au sommeil, j'ai malheureusement beaucoup à faire demain, j'aurais tant voulu rester encore un peu en votre compagnie. Je suis navré." je déclara à la jeune femme avec tristesse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Sam 29 Mar - 14:03


Tout en buvant mutuellement leur verre respectif de lait au miel, le chef de village expliquait à quel point son pouvoir était rare et constructif et qu'ils en gardaient précieusement le secret. La marquise, autant absorbée par la fleur que par les explications de son invité avait un visage concentré, mais néanmoins souriant d'avoir toujours plus à apprendre avec lui.
Mais la soirée les rattrapa bien vite et les adieux aller devoir se faire désormais...

_________________________________

Les heures avaient vite passé ce soir, c'est vrai... Il était tant de se dire au revoir, c'était triste, je m'amusais bien avec mon nouvel ami dommage.
Je voyais bien dans ces yeux qu'il était désolé de s'absenter pour partir, mais je ne lui en tenais pas rigueur, il était chef de village et avait de lourdes obligations.
Tentant de le rassurer, je lui souris en lui mettant ma main droite sur son épaule.

''Ne vous attristez pas pour cela Tyraël, vous êtes chef de village, c'est normal que vous ayez des obligations à accomplir. Je ne vous retiens pas, partez aspiré au repos que vous méritez. ''


Je me leva alors et enleva les tasses de lait entamé et attendu qu'il se lève pour le saluer poliment d'une révérence, main sur le cœur avec une mine joyeuse de cette soirée qui était réussite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   Sam 29 Mar - 14:46

Je salua la jeune femme à la manière des gardes d'or, le poing sur le cœur et la tête légèrement penché en avant pour répondre à la révérence de la jeune femme.

Je poussa un petit soupir de déception et m'en alla, déçu mais heureux de la soirée que j'avais passé avec la jeune Enëlya.
La nuit était encore bien là et fraîche, la lune rayonnant comme une perle, inondant de sa pâle lumière les rues d'Ithaque.
Je commença à me rendre chez moi pour me reposer enfin. La soirée fut conclut par Nael avec une petite phrase tendre et malicieuse.

"Je suis heureuse de te revoir le coeur léger et l'âme en joie frère-de-nichée, La dame de la neige est une belle femme et elle à le coeur pur. Je serait heureuse de veiller sur vos poussins et fière que mes poussins veille sur poussins."
je souria dans mon lit en pensant à ce futur qui semblait si lointain... Je répondit à la chouette par notre lien spirituelle.

"Avant que tes poussins veille sur les miens il te faudrait d'abord te trouver un compagnon soeur-de-niché hihi"

J'eu en gloussement de rire quand je ressentit l'embarras de Nael arriver dans ma tête.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sous les étoiles de la montagne.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sous les étoiles de la montagne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'amour brille sous les étoiles ~ [ Neiry ]
» L'amour brille sous les étoiles [Soirée de fin d'année]
» Une entrevue particulière sous les étoiles [PV Daniel]
» L'amour ne brille jamais sous les étoiles... ... [Fe]
» Quelle belle balade sous les étoiles... ▬ Dawson & Sakura

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duerena, les Roses de Sablovent :: Le Havre :: Le Septentrion-