Là où rêve et espoir sont brisés.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [PV Gilgamesh] Les ennuis tombés du ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: [PV Gilgamesh] Les ennuis tombés du ciel   Mar 25 Mar - 13:01

Sur pieds ! A'lana pouvait après une semaine complète de repos se déplacer normalement. Sa fille était venue lui rendre visite, et lui avait par la même occasion rapporté une robe de combat neuve. Mais l'enfant n'avait pu venir qu'un jour. Elle avait tout de même une éducation à avoir. Même si pour cela elle devait aller au temple le temps que sa mère revienne.
La jeune femme avait doucement reprit l'entrainement. Cela faisait trois jours qu'elle combattait des mannequins de bois et de pailles. Elle se sentait vraiment mieux, comme si toutes ses forces étaient revenues comme par magie. Et maintenant qu'elle se sentait enfin prête pour reprendre le combat au sol, elle voulait s'essayer au combat à dos de Dracila. Doucement, elle s'approcha du grand reptile bleu et caressa son flanc. La belle bête était couchée et regardait son Chevalier. Doucement, celle-ci s'appuya de tout son poids sur le flanc droit de la dragonne pour l'écouter respirer. Après s'être détendue un instant, elle monta sur la selle. La Draco-guerrière gigota un instant pour être bien installée, attacha ses cheveux en un chignon tressé. Quelques mèches tombaient mais ce n'était pas gênant encore pour voler. Tout était prêt, elle donna alors un petit coup de talons sur les flancs de la dragonne, qui comprit qu'il était temps de décoller. Elle laissa un petit nuage de fumée derrière elle et commença à s'envoler.
A'lana dirigea la dragonne loin du village pour pouvoir s'entrainer sans causer de dégâts. Il y avait comme une plaine avec quelques arbres, et celle-ci semblait déserte. La jeune femme et sa dragonne commencèrent alors une série d'acrobaties, puis de son épée, A'lana fendit l'air, tranchant des cibles d'eau que sa dragonne faisait apparaitre. Tout semblait normal, et la jeune femme ne ressentait aucune fatigue. Mais l'entrainement était loin d'être fini. Bien qu'elle utilise plus souvent l'épée, sa magie est indispensable pour elle, et traduit également sa puissance. Sans compter que sa dragonne l'hydrate constamment pour qu'elle puisse profiter de sa magie sans se fatiguer pour ce qui était des tours simples. D'une grâce infinie, elle exécuta quelques tours avec sa dragonne, en plein vol, et parfois en plein tonneau, vrille, ou autre looping. Puis elle commanda à sa dragonne de voler le plus haut possible dans le ciel. Par de là les nuages, elle fut soudainement en plein soleil, apercevant même Shi-Telara non loin. Elles restèrent un instant à planer, puis la dragonne plongea en piqué. Elles traversèrent à nouveau les nuages, le sol se rapprochait de plus en plus, et alors qu'elles fonçaient ainsi, la dragonne rugit, et A'lana cria, toutes deux déployant leur force magique. Un puissant torrent d'eau pareil à une cascada sortit de la gueule de la dragonne aidée par A'lana qui lui transmettait de la puissance magique. Le torrent s'écrasa au sol et ruissela puissamment jusqu'à tomber d'une falaise.
A'lana posa son dragon, et les deux se reposèrent, le temps de récupérer. La jeune femme rigola et tapota le cou de la dragonne.

- Bien joué ma belle !

- Tu sembles aller beaucoup mieux ma grande.

- Yep ! Une santé de fer ! Rien ne peut me tuer, tu sais bien.

- Eh. J'ai bien cru que cette saleté allait nous faire la peau.

- Pas à nous voyons. On est plus coriaces que ça. C'est pas la pire chose qui nous ait arrivé.

- Pas à moi. Mais je sais pas si tu te souviens, tu as quand même embrassé un homme.

- Chuuuut nan tais toi c'est pas arrivé c'était dans ta tête tout ça !!!

La Gardienne se bouchait les oreilles avec les mains pour ne pas entendre un mot de plus de la dragonne. Elle s'allongea sur le dos du reptile bleu, et prit un peu les rayons du soleil qui perçaient les nuages. C'était le printemps. Son armure d'argent brillait tant les rayons étaient forts. La jeune femme ferma les yeux, et profita du calme de cette plaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Diable Incarné


Messages : 27
XP : 44
Ici depuis le : 16/11/2013
Date de naissance : 22/06/1983

MessageSujet: Re: [PV Gilgamesh] Les ennuis tombés du ciel   Ven 28 Mar - 14:24

Une belle journée dans les montagnes, un soleil se reflétant sur les neiges immortelles, une proie petite blanche avec de grandes oreilles et une cascade sortie de nulle part qui disparut aussi vite qu'elle était apparue.

La journée était belle et j'avais décidé d'en profiter pour me reposer de plusieurs jours d'exploration des environs et de mission pour l'autre pseudo de chef de village. J'étais donc en train de chercher un coin tranquille pour lézarder au soleil à l'abri des regards indiscrets.

Je n'eus toutefois pas le loisir de trouver ce que je cherchais. Une espèce de lapin eu la bonne idée de passa devant moi. Je le pris donc en chasse pour m'en faire un repas pour ce soir. Je réussis à le piéger contre une falaise et le tuer rapidement, mais avant que je puisse le ramasser une ombre attira mon attention vers le ciel me laissant tout juste le temps d'entrevoir ce qui devait être un dragon, plonger en piquer vers le sol avant qu'une cascade, sans savoir ni pourquoi ni comment, apparue comme ça, déversant des trombes d'eau à quelques pas de moi, me projetant, par la simple puissance du souffle et des éclaboussures, contre un arbre se trouvant à tout juste un mètre à côté.

Par chance, quand ça tombait drue comme ça, ça ne durait jamais bien longtemps, je pus me relever après quelques secondes et tenter de comprendre ce qu'il venait de se passer. Je ne mis pas longtemps avant de remettre de l'ordre dans mes idées et de faire le lien entre le dragon apparue juste avant et la cascade apparue approximativement au moment où il avait du toucher le sol. Je ne savais pas si j'étais de taille face à un dragon, mais dans tous les cas il allait m'entendre et peut-être même sentir le froid de mon acier.

Le temps de trouver un chemin menant au sommet de la falaise où j'espérais trouver le coupable, Lithi tentait au mieux de me calmer pour éviter de me faire bouffer à cause d'un mot plus haut que l'autre ou d'un coup d'épée.

Il ne me fallut pas longtemps avant d'arriver non loin du, ou plutôt des coupables, car ils étaient deux, il y avait un individu en armure en plus du dragon qui discutaient et riaient comme si ne rien était.
Mon sang ne fit qu'un tour, un dragon seul c'était possible sur Duerena, mais un dragon avec une personne en armure sur son dos, c'était quelque chose que l'on ne voyait que sur Shi-Telara. Un chevalier dragon et sa monture voilà ce que j'avais devant moi.
Ma rage atteint un pic. Il n'y avait plus assez de place chez eux pour qu'ils viennent foutre le bordel en bas? Et en plus de ça, ils étaient, comme par hasard, non loin de là où je me trouvais, moi qui devais être l'ennemie publique numéro un de la cité, et c'était sur moi que leur satané de cascade était tombé.
Je grinçais des dents tout en lançant, depuis l'ombre des arbres qui me cachaient, un poignard avec force et précision sur la guerrière.

Elle avait croisé mon chemin, elle allait donc mourir que ce soit aujourd'hui ou dans cent ans, elle allait mourir de ma main!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: [PV Gilgamesh] Les ennuis tombés du ciel   Ven 28 Mar - 15:27

Alala le soleil brille, les oiseaux chantent, les gens font youpi tralala et les lapins nous narguent en remuant leur petit queue touffue sous notre nez. A'lana les regardaient d'un air amusé puis secoua le doigt devant eux.

- Non non non ! Je le sais qu'il ne faut pas toucher aux lapins, vous ne m'aurez pas comme ça !

La dernière fois qu'elle avait touché un lapin, elle s'était retrouvée en face de trois vampires à l'évidence affamés. Et un vampire affamé, ça attaque la première chose qu'il voit. Elle avait réussit à s'en défaire, mais à peine les vampire semé qu'elle tombait sur un dragon de l'Organisation qui s'était enfuit... Ne JAMAIS s'attaquer à un lapin. Règle d'or. Bon par contre ils deviennent chiants à sautiller autour de Dracila. Et la dragonne avait faim. Alors l'action devança la pensée et la dragonne croqua un lapin qui passait trop près. Croqua était un bien petit mot. Elle l'avait carrément gobé.

- Tu es répugnante Draciel.

- Mmmh mmhmmh !

- Avale...

Et bravo ! Quel malheur allait donc leur tomber dessus ? Pas le temps de se le demander, A'lana tourna rapidement sur elle-même, déviant la lame de son gantelet d'argent. Dracila poussa un rugissement et cracha un puissant jet d'eau là d'où provenait le poignard. La jeune femme était dans son élan passée derrière son dragon et avait sortit son épée. Un adversaire ? C'était encore le meilleur moyen de voir si l'on était guérie, et de retourner dans un lit à moitié mort aussi.
Elle regardait les arbres sur lesquels Dracila avait tiré son jet d'eau et s'adressa à la vermine avec une voix claire et forte.

- Aller sors de là, lâche ! Aurais tu trop peur de moi pour attaquer caché ?

Petite pique visant à faire sortir le scélérat de sa cachette. Elle soupira, exaspérée. Il n'y avait pas plus pitoyable que ceux qui n'affrontaient pas le danger. Des poules mouillées, rien d'autre. Quel plaisir y avait-il à rester cacher comme un rat ? La victoire n'était délicieuse que lorsqu'on bûchait pour l'obtenir. Et cette personne cachée ne doit avoir aucun mérite à tuer de la sorte. La jeune femme jeta un oeil à sa dragonne qui hocha la tête avant de décoller. Le reptile restait au dessus d'elle, prête à intervenir si vraiment son Chevalier devait s'avouer vaincue.
La femme restée au sol, épée en main, attendait que l'incapable sorte de son trou pour lui donner une bonne leçon. De l'autre main, elle s'apprêtait à user de Karenya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Diable Incarné


Messages : 27
XP : 44
Ici depuis le : 16/11/2013
Date de naissance : 22/06/1983

MessageSujet: Re: [PV Gilgamesh] Les ennuis tombés du ciel   Lun 31 Mar - 16:15

La lame de jet fusa vers la guerrière qui, d'un simple revers de sa main gainé d'acier, la dévia avant de ce cacher derrière le dragon. Celui si ne se fit pas attendre et, me laissant tout juste le temps pour esquiver, envoya un jet d'eau dans ma direction. Je ne perdis pas un instant et commençais à me déplacer sous le couvert des arbres, le plus rapidement et silencieusement possible.
Toujours caché derrière son dragon, la guerrière commençait à me provoquer pour me faire sortir de l'ombre.

- Aller sors de là, lâche ! Aurais tu trop peur de moi pour attaquer caché ?

Ah, typique du chevalier imbu de lui-même, un peu trop porter sur l'honneur et les principes qu'il bafoue presque aussitôt en se présentant supérieur à ceux qu'ils affrontent.
Non je ne suis pas une lâche et je n'ai pas non plus peur, mais moi, je ne m'encombrais pas de méthode qui réduiraient mes chances de victoire comme se mettre à découvert face à un dragon et son chevalier, quand on est seul et qu'on est meilleur dans l'ombre.

Malgré tout, sa pique me fit suffisamment d'effet pour que je lui réponde lui donnant par la même occasion ma position.

- Me crois-tu vraiment assez stupide pour me montrer ? Tu as déjà bien failli réussir à m'assommer et tu voudrais maintenant que je vienne en attendant que tu me plantes ton épée dans le ventre ? Je ne sais pas comment tu as fait pour me trouver, mais je n'ai pas l'intention de mourir ici !

Pour mettre fin à la discussion, je relançais deux couteaux, avant de me déplacer à nouveau.
Comprenant l'erreur que je venais de faire en lui répondant, je me maudis, ce qui rajouta encore à ma colère, et je fis signe à Lithi d'aller à l'opposé faire du bruit dans les fourrés pendant que je me déplaçais dans l'autre sens pour essayer de faire perdre ma position exacte à mon adversaire.

Je vis le dragon prendre son envole et rester immobile dans les airs au-dessus de nous, pendant que son chevalier, épée au clair prenait position pour attaquer et se défendre.
Alors que je bougeais j'accrochai des branchages indiquant de nouveau ma position. Mais pour éviter que la guerrière ne si attarde un autre mouvement se fit entendre quelques mètres à côté. Nous continuions de tourner autour du chevalier, je pris alors le loisir de dire une dernière chose.

- Prépare-toi Telarane car ton sang viendra rougir ma lame !

Lorsque je fus dans son dos, Lithi sorti des buissons en volant rapidement vers l'ennemie, ne déviant sa trajectoire seulement à quelques centimètres de son visage.
Au même moment, avec un puissant élan, je bondis vers ma cible, lançant d'abord un dernier couteau puis sortant une épée pour lui porter le coup de grâce dans ma course dans ma course pour en finir le plus vite possible.
A cet instant, une seule chose me traversa l'esprit, pourvu que je n’aie pas été trop prévisible. C'était tout de même un chevalier dragon...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: [PV Gilgamesh] Les ennuis tombés du ciel   Mer 2 Avr - 22:10

- Me crois-tu vraiment assez stupide pour me montrer ? Tu as déjà bien failli réussir à m'assommer et tu voudrais maintenant que je vienne en attendant que tu me plantes ton épée dans le ventre ? Je ne sais pas comment tu as fait pour me trouver, mais je n'ai pas l'intention de mourir ici !

...

- Ah ça pour être stupide...

Elle l'était vraiment. Et encore, c'était un bien petit mot. La provocation, rie de tel. Entre se doigts, A'lana jouait avec ses deux anneaux magiques. Et elle racontait quoi l'autre ? Mais elle la cherchait même pas... Et puis pourquoi elle l'avait attaquée d'ailleurs ? Un coup de tête, probablement. Deux couteaux fusèrent de là où provenait la voix, et A'lana les para sans effort de sa lame. C'était un coup vraiment prévisible, surtout qu'elle avait offert sa position sur un plateau repas. Elle l'entendit bouger entre les arbres qui entouraient A'lana. Techniquement, elle était en fort mauvaise posture. Elle ferma les yeux, pour se concentrer sur la position de la femme qui l'avait attaqué. Diantre, ils étaient deux. Soit, c'était bien normale, elle s'était bien aidé de Dracila pour se défendre un peu plus tôt. Elle tâcha de deviner lequel était le plus proche.

- Prépare-toi Telarane car ton sang viendra rougir ma lame !

Cette femme était idiote jusqu'au bout, elle venait de nouveau de signaler sa position... et en plus, A'lana avait pu identifier le bruit qu'elle faisait. Maintenant, il fallait débusquer l'autre. Mais juste le temps de le penser, car une... bestiole papillon libellule lui fonça dessus et dévia juste avant ses yeux. Par réflexe, A'lana ferma les yeux, probablement comme son adversaire s'y attendait, mais enfila également ses deux anneaux. La bestiole volait, la femme était derrière. ça se confirmait lorsqu'un couteau entra dans son dos pour la traverser et se planter dans l'arbre devant elle, puis une épée se planta en elle sans qu'elle ressente quoique ce soit. Son anneau d'immatérialité faisait effet. Elle se retourna lentement, et fit face à la femme. Elle éclata dans rire dément, pour se foutre littéralement de la gueule de son adversaire. Elle retira son armure, puis tourna son anneau dans un sens pour le désactiver. 15 minutes, c'était précieux. Et tout en regardant la femme dans les yeux, elle grandit soudainement, et son corps se couvrit d'une fourrure blanche. Ses dents s'allongèrent pour devenir des crocs, et ses ongles des griffes. La colonne vertébrale s'allongea et perça le bas ventre pour s'étendre en une queue touffue, mais cinglante. Elle mesurait maintenant deux mètres de haut et dépassait largement l'autre guerrière. Avec la rapidité de la foudre, elle s'élança en avant pour donner un coup de griffe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Diable Incarné


Messages : 27
XP : 44
Ici depuis le : 16/11/2013
Date de naissance : 22/06/1983

MessageSujet: Re: [PV Gilgamesh] Les ennuis tombés du ciel   Jeu 17 Avr - 17:58

Le couteau fusa, mais sembla traverser la guerrière tout comme le fit ma lame quelque seconde après sans que je ne comprenne pourquoi. Tentant de savoir ce qu'il venait de se passer, je perdis quelque second durant lesquelles mon adversaire riait à gorge déployé. Je me doutais qu'elle ne serait pas facile à battre, cela se voyait ce n'était pas une combattante quelconque comme j'ai pu en rencontrer jusque là. Mais j'étais pourtant sur de l'avoir touché par le couteau et par mon épée, alors comment pouvait-elle encore rire aussi facilement ? Lorsque je me retournai enfin pour observer mon ennemie, elle finissait déjà de se transformer en un être plein de poile, tout en muscle et faisant bien ses deux mètres de haut.

A cet instant, la seule chose qui me sauva de son coup de patte fulgurant, fut mon réflexe acquis pour m'éloigner d'un ennemie qui ne serait pas mort sur le coup de mon attaque. Je n'y perdis qu'une mèche de cheveux.
En quelques pas vers l'arrière je fus de nouveau dans l'ombre. Je me doutais qu'elle me retrouverait rapidement, mais au moins durant les quelque second qu'elle mettrait je pourrais essayer d'envisager quelque tactique.

Lili, vint se poser sur mon épaule et me transmit une puissante vague de calme. Même si elle aurait préféré que les choses se passent sans violence, elle comprenait très bien pourquoi j'étais dans cet état et n'allait pas m'empêcher de continuer. Elle essayait donc de me calmer pour éviter que je ne meurs bêtement par un acte irréfléchit de plus.
Sa magie réussissant à me calmer, je repris constance et un peu de vivacité d'esprit. Je me déplaçais dans l'ombre sans un bruit pur gagné encore un peu de temps. Je savais maintenant que l'attaquer depuis une cachette ne servirait à rien surtout avec sa capacité à laisser les choses la traverser. Je devais donc comprendre comment elle faisait et pour ça je devais l'attaquer de front. Enfin si je restais dans l'ombre des arbres il était possible qu'elle demande à son dragon d'en raser une partie et je ne pourrais pas fuir à temps. Déjà que je ne souhaitais pas fuir.

Je pris mon épée avant de m’avancer dans la clairière, prête à affronter le chevalier.

- Très bien, puisque je n’ais pas d’autre choix nous allons nous affronter face à face et je te tuerais !

Si elle m'attaquait la première je risquais de prendre un coup fatal dès le premier coup portait et comme elle était lycan, elle devait probablement se soigner très rapidement, je devais donc frapper la première et de façon à ce que je la blesse plus vite qu'elle ne se régénère. Je me préparais donc à bondir vers elle épée en avant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: [PV Gilgamesh] Les ennuis tombés du ciel   Ven 27 Juin - 9:32

La guerrière ennemie ne dut sa survie qu'à son incroyable réflexe. A'lana était toute excitée de jouer contre elle. La femme partit de nouveau se cacher dans la végétation, mais elle ne voulait pas la suivre. Pourquoi faire de toute façon ? Elle savait qu'elle reviendrait. Elle semblait être du genre à ne rien lâcher. En effet, elle revînt en face d'elle pour en découdre.

- Très bien, puisque je n’ais pas d’autre choix nous allons nous affronter face à face et je te tuerais !

A'lana se redressa pour toiser son adversaire, tout en dévoilant ses crocs dans un sourire. Il était rare qu'elle garde son calme dans une telle transformation, mais elle comptait bien donner tout ce qu'elle avait contre cette adversaire qui semblait de taille.

- Fort bien, je n'en attendais pas moins, même si je ne sais toujours pas pourquoi je suis la cible de tes attaques.

Le lycan posa ses pattes avant au sol pour se mettre à quatre pattes. Cette position était beaucoup plus agréable dans cette peau, et il était plus simple d'esquiver lorsque tous les membres prennent appui sur le sol. A'lana fixa les yeux de la femme quelques instants.

Très bien, elle redoute mes attaques, elle préfère attaquer en première.

Elle se mit donc dans une position de défense tout en feintant une attaque. Elle lorsque celle de son adversaire surgit, elle n'eut aucun mal à sauter de côté pour esquiver. Elle ne prit même pas la peine de répondre à l'agression, se contentant de parer et d'esquiver les coups, tout simplement.
Dans un grognement, elle usa de magie pour s'entourer d'eau et la faire durcir en glace. Elle ressemblait maintenant à une bête dont le pelage était fait de pointes de glace très longues. Elle fonça sur son adversaire et chercha à lui donner un bon coup d'épaule orné de ces pointes. En plus d'une arme, cette glace lui assurait une belle défense tant elle était dures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [PV Gilgamesh] Les ennuis tombés du ciel   

Revenir en haut Aller en bas
 

[PV Gilgamesh] Les ennuis tombés du ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» une plume qui tombe du ciel
» une plume tombe du ciel....
» Quand le soleil illumine ton visage et que tu ressembles à une ange tombée du ciel
» Le Fossoyeur - La Couleur tombée du Ciel - Hobbits - Zquigbowl
» La jeune fille tombée du ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duerena, les Roses de Sablovent :: Le Havre :: Le Septentrion-