Là où rêve et espoir sont brisés.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]   Jeu 3 Avr - 21:07

Tout cela avait commencé il y a deux semaines, au village. Enëlya voulait partir dans les ruines pour y découvrir si elle avait un lien avec les anciens résidents des lieux.
Elle était si souriante et pleine d'entrain, comme à son habitude, elle était partie à l'aube pour parcourir un maximum de chemin de jour et éviter toute mauvaise rencontre de nuit.

Les ruines n'était qu'à trois jours et trois nuits de marche du village la mission de la jeune femme ne devait rester que trois jours sur place et revenir pour refaire le plein de vivre et si besoin demander de l'aide pour fouiller les lieux.

Mais la jeune femme n'était pas revenu et elle avait trois jours de retard sur le planning que les veilleurs avaient prévu avec elle.

Je me décida donc à me rendre sur place pour retrouver la jeune femme et découvrir pourquoi elle n'avait pas réapparu comme prévu dans le délai prévu.
J'étais devant chez moi, hache passé à la hanche droite, tunique et pantalon en laine verte avec une cape brune et des bottes de fourrures chaude et confortable.

Un sac dotée de nombreuse poches sur mon épaule gauche, où était rangé vivre et équipement, Nael perchée sur mon épaule droite. Ma petite compagne serait très utile pour retrouver la disparu et très heureuse d'aider.

Je me mis en marche pour aller chercher ma bien-aimée dans les grottes sombre des ruines de Vass...
Les rues étaient encore calme, l'aube était à peine levé et la plupart des habitants profitaient encore du repos du sommeil et des rêves.

Le soleil baignaient de ses rayons les demeures et les ruelles du village, chaude et agréable.
Mes pas ne faisaient presque aucun bruit, Nael roucoulait joyeusement heureuse de voyager à nouveau avec moi, les vague de sa joie berçait mes propres émotions et déteignait sur moi.

Je perçut de loin la lueur argenté et brillante de l'armure d'acier et d'argent de dame Briselan,  devant les portes ouvertes par les veilleurs de la palissade de bois protectrice d'Ithaque.
Sur les rempart de bois au dessus des portes et de dame Briselan, deux veilleurs montaient la garde, leurs armures en cuirs au dessus de leurs tuniques vertes feuilles les camouflaient parfaitement, une capuche avec un foulard sur le visage cachait leurs visages qui étaient tourné vers l'extérieur du village guettant les créatures sauvages, prêtes à utiliser leurs arcs et leurs lances pour défendre les leurs.

Je m'approcha de la gardienne et la salua à la manière des soldats de la garde avant de m'exclamer:

"Salutation dame Briselan, que diriez d'une ballade jusqu'aux ruines de Vass?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]   Jeu 3 Avr - 22:10

A'lana n'arrivait pas à dormir en ce moment. Elle pensait à Enëlya. ça faisait déjà deux semaines qu'elle était partie dans ces horribles ruines ou elle-même avait vécu des horreurs... Elle s'inquiétait naturellement... Et elle repensait à cette nuit qu'elle avait passé dans ses bras.. Et une larme coula sur sa joue. Elle restait postée à l'entrée du village, devant les portes principales, attendant son retour. Elle ne se doutait pas un instant être véritablement amoureuse de cette femme. Elle se prit la tête, tirant sur son chignon, défaisant quelques mèches de son chignon. Elle se répétait que tout allait bien, qu'elle n'était pas en danger. Mais elle avait une affreuse boule dans le ventre qui lui disait le contraire. Elle le sentait, il y avait quelque chose. Elle hésitait à partir la chercher, mais si elle faisait ça sans l'autorisation de personne, Tyrael serait probablement énervé. Elle devait prévenir avant de partir ainsi, à peine remise de son combat avec cette folle.
Son regard était voilé de tristesse. Elle avait besoin de revoir son si beau visage, ses yeux si atypique... ses formes si belles qui la faisaient rêver. Et ses pleurs reprirent de plus belle, mais sans bruit pour ne pas déranger les sentinelles postées pour la sécurité du village. Elle voulait retrouver ses bras, emplir ses poumons de son odeur.. se saouler à la mélodie cristalline de sa voix. Elle l'aimait... Et alors qu'elle pensait à la belle qui faisait battre son coeur, la vois grave du chef de village la fit sursauter.

"Salutation dame Briselan, que diriez d'une ballade jusqu'aux ruines de Vass?"

Elle reprit ses esprits et son regard s'assombrit.

- Ce ne sera pas une balade... vous aussi vous voulez retrouver Enëlya...

Lui aussi était amoureux... Mais A'lana savait. Elle n'avait aucune chance.. elle était destinée à Tyrael, pas à elle. Elle essuya ses larmes et sortit E'lara de son fourreau. Elle siffla et Dracila vînt à elle immédiatement. Sans un mot, elle se positionna sur la selle et tendit une main à Tyrael.

- Je suis sûre que t'as jamais volé Tyty.

Elle attendit que l'homme se positionne derrière elle, et elle laissa la dragonne s'envoler à l'entrée des ruines. Elle connaissait le chemin. Une bouffée d'air emplit les poumons de la Gardienne, qui, pour être plus confortablement installée, se retourna sur la selle en plein vol pour faire face à Tyrael.

- Avoue que c'est super comme sensation hein ?

Elle passa le reste du voyage ainsi. Le temps était clément, et ce qui devait se faire en 3 jours et 3 nuits se fit en seulement une heure de vol. Une fois arrivée, elle descendit de Dracila qui s'était posée à l'entrée, et pénétra alors dans les ténèbres des ruines. Elle frissonna en entrant, se souvenant de sa pauvre enfant aux mains de ces vampires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]   Jeu 3 Avr - 23:34


La jolie marquise avait tous planifié! Le plan de son expédition avec les veilleurs qu'elle remercia en leur offrant du lait au miel, la communication de se voyage à Tyraël, son matériel et ça ration nécessaire de survie... Pour elle, tout était prêt!
Mais où diantre partait-elle d'ailleurs...? Dans les ruines de Vass pardi! Dangereuse et même hanté parait-il! Mais cela ne faisait pas peur à la marquise, elle ne croyait pas à ces sornettes et était déterminée à savoir si elle pouvait avoir un quelconque lien avec!
Souriante et rassurante, elle prit le soin de prévenir le chef du village le jour de son départ, et même qui sait... De ça destination final... Elle n'en revenu pas... Deux semaines... Durant deux semaines elle n'avait donné aucun signe de vie! Elle devait pourtant n'y rester que trois jours! Mais qu'avait-il bien pu se passer pour la Marquise? Même moi, simple narrateur extérieur et observateur de ces histoires ne pouvais l'expliquer....

___________________

La route fut longue pour la brave petite qui s'approcha trop prêt de ma tombe... Moi le grand Ameth-V, démon enfermé dans un sceau que contenait mon arme. Ma douce arme tranchante, démembrant toute victime que je me faisais par plaisir... Hahaha!
La dame que j'avais possédée était une belle femme, très ancienne et pourtant si fraiche.. Hmm, je sens que j'allais m'amuser avec. Elle fut facile à posséder en plus, son esprit pourtant amnésique renfermait tant de part sombre! C'était une marquise au passé tourmenté, trahis par les siens. J'aimais ça...
Elle avait en plus une forte puissance magique et un charisme qui réchaufferait le cœur et le pantalon des plus septique...
Une proie de choix donc! Lors de ma prise de contrôle elle prit un peu plus forme des vêtements que je possédais autrefois, faisant disparaître son armure avec son esprit crédule et faisant place à un peu plus de moi!!

Des lames étaient cachées à la manière de tous assassins, son armure seyante avait fait place à du cuir solide incrusté des pierres qui jadis m'avais retenu. J'étais redevenu en partit moi et cela me plaisait fortement!
Durant plusieurs jours, je ré-entraina ces dons que cette incapable n'avait pas pris le temps de décupler, c'est bête, elle est pourtant puissante...

Je ne cessais de m'admirer, je ne suis pas de nature narcissique pourtant... Non, je rigole! Bien sûr que je le suis, c'est normal de s'aimer quand on incarne la perfection!
Alors que j'étais parti pour conquérir le monde et à nouveau semé les morts sur ma route du faite que je sois le plus puissant, je sentis que mes premières victimes arrivèrent à dos de dragon tout frais dans le bec. En plus... Mon hôte les connaissait... Quoi de mieux pour les amadouer hahaha...

Je partis alors me cacher vers ma tombe qui avait l'allure de ruine, de ces ruines, je soulevai les pierres grâce à la télékinésie de cette fameuse marquise pour en faire un trône sur-élevé.
M'asseyant séant... Je pris une pose un peu charmeuse, les jambes croisées, le décolleté dégagé laissant voir la poitrine de l'ancienne dame se serrer entre elles, les mains confortablement étalées sur les accoudoirs en os et le regard charmeur. Je leurs lancèrent alors d'une voix inspirant la chaleur en bougeant mots par mot mes nouvelles lèvres pulpeuse.

'' Bonsoir mes amis, que faites-vous en ces lieux? Tu n'as pas trop eu le mal de l'air Tyraël? Et toi A'lana, ta fille va bien? ''

Dis-je en me pinçant les lèvres d'un sourire aguichant. Il fallait bien que je sorte leur prénom pour qu'ils ne se doutent de rien ces deux crétins qui était en bas de la petite bute de pierre que j'avais créer pour sur-élever mon trône!


Dernière édition par Enëlya Dagnir le Ven 4 Avr - 0:42, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]   Ven 4 Avr - 0:08

Voler!!! je n'avais jamais eu l'occasion de voler avant aujourd'hui et c'est pourquoi j'étais monté en selle avec entrain, m'accrochant aux épines dorsales de la dragonne impressionnante et resserrant mes jambes sur les écailles de saphir.

Les dragons étaient vraiment de très belle créatures même si je préferais la beauté silencieuse et nocturnes des loups et des chouettes.

La dragonne de dame Briselan fendis les nuages et plana dans le ciel en direction des ruines de Vass à une vitesse qui me donnais le vertige, au départ tout mes sens me criaient que j'étais en danger de chute libre mais avec un sérieux effort je pu légèrement calmer cette sensation de danger.

"Avoue que c'est super comme sensation hein ?" me cria par dessus son épaule la dragonnière.

Super?! oui super effrayant pour quelqu'un comme moi qui à l'habitude des deux pieds sur terre, A'lana avait pu au moins avoir des années pour ce faire aux sensation de voler.

"Super effrayant oui! Mais super excitant aussi!" je cria par dessus les rafales de vents provoqué par nos déplacement rapide.

Je regarda l'horizon, il y avait tant de terres et... Par Gaia! L'horizon, il..; Il... Il se courbait vu de hauteur!!! Par la lumière, cela ne peut avoir qu'une explication... Notre monde est rond!!! Oui notre monde est rond!
J'étais vraiment heureux, malgré le but de notre voyage, j'avais découvert quelque chose d'incroyable!

La dragonne nous mena aux ruines en une heure à peine, c'était vraiment incroyable. C'est maintenant que les choses sérieuses commençaient.
Je mis pieds à terre et m'assurant que dame Briselan me suivait, pénétra dans l'obscurité des couloirs sombre et poussiéreux, allumant une torche en guise d'éclairage je pris la tête.

Les couloirs de pierre des ruines n'avait pas changé depuis la dernière expédition des Ithaquois pour y mettre le feu et tenter d'endiguer le mal de ces murs.
Des parois de roche rugueuses et par endroit fissuré, des centaines de toiles d'araignée et des couches de poussières baigné par un froid spectrale.

Le silence, rien que ce silence angoissant durant toute notre avancé, je suivait les traces d'Enëlya, la jeune femme aurait à apprendre à dissimuler ses traces à l'avenir, elle était très facilement traçable grâce à la couche de poussière et aux endroits où elle avait par moment décroché une toile d'araignée en passant.

Nous arrivâmes enfin dans une grande salle circulaire où trônait au centre une silhouette féminine mais vêtu de noirs et de gemmes rose et violettes.

Ma voix résonna dans l'esprit de ma chouette avec prudence.

"Cache toi, n’apparaît qu'à mon signal... Soit prudente soeur-de-nichée."

La silhouette devant nous ressemblait peut-être à Enëlya mais... Quelque chose me faisait frissonner l'échine.
Nous approchâmes lentement de la silhouette qui nous interpella à mi-chemins... par nos prénoms... C'était le visage et la voix d'Enëlya mais... Je jeta un petit regard en coin à A'lana, elle savait lire dans les pensées je pense, espérons qu'elel me capte.

"J'ai un mauvais pressentiment, faisons comme si de rien n'était mais... Mon instinct me dis que je suis en danger."

Je repris sur une voix normal et amicale à l'intention de la silhouette d'Enëlya:

"Nous nous étions inquiétez Dame Dagnir, pourquoi n'êtes vous pas revenu comme convenu à votre départ? Est-ce que vous allez bien?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]   Ven 4 Avr - 0:42

Olalalala ! Cette salle.. elle ne la connaissait que trop bien, c'était ici qu'elle avait du protéger Alicia de toutes ces ignobles goules. Et sur un trône de pierre... rosait.. Enëlya ? Drôlement vêtue par rapport à d'habitude. Elle avait la posture fort.. charmeuse, qui provoqua des rougeurs au visage de la jeune femme. Mais ce n'était pas son genre de mettre autant en avant ses.. atouts.. Oh cette poitrine... Daaah ! Se concentrer, se concentrer.

'' Bonsoir mes amis, que faites-vous en ces lieux? Tu n'as pas trop eu le mal de l'air Tyraël? Et toi A'lana, ta fille va bien? ''


A ces mots, A'lana se braqua immédiatement. Jamais la femme ne l'avait tutoyée. Elle était trop polie pour cela. Cette femme... n'était pas celle qu'elle aimait. Peut-être en apparence, mais ce n'était pas elle. Elle chercha naturellement à lire dans les pensées de la jeune femme mais rien.. le vide total. Comme si elle ne pensait plus. Mais qu'est-ce qui se passait bon sang ??

"J'ai un mauvais pressentiment, faisons comme si de rien n'était mais... Mon instinct me dis que je suis en danger."

Tyrael avait ressentit la même chose il semblerait. Mais A'lana n'arriverait pas à jouer le jeu longtemps. Elle était trop.. franche, et elle était déjà folle de rage qu'on usurpe l'identité de sa belle.

Tyrael, cette femme n'est pas Enëlya. J'en suis sûre, je le sens. Et je ne peux pas la sonder non plus. Je ne sais pas ce que c'est, mais c'est pas normal.

"Nous nous étions inquiétez Dame Dagnir, pourquoi n'êtes vous pas revenu comme convenu à votre départ? Est-ce que vous allez bien?"

Mode faux cul enclenché. A'lana prit alors le risque de s'approcher d'elle, prévoyant un plan si jamais il arrivait quelque chose.

- Ô Enëlya, ma fille va bien, je vous remercie de vous en soucier.. et vous..?

Au plus elle s'approchait de la femme, et au moins elle la reconnaissait. Non, ce n'était vraiment pas elle. Où était passé cette douceur ? Elle ne voyait que charme... c'était troublant, mais pas au point de lui faire perdre tous ses moyens. D'autant plus qu'elle s'était rendue compte qu'elle n'était pas vraiment elle alors.. les atouts avaient maintenant beau être là, n'ayant d'yeux que pour Enëlya, ça ne lui faisait plus rien. A'lana était maintenant au pied du trône et regardait la femme en contre plongée. Elle se demandait ce qu'elle pouvait bien faire là haut ? ça rajoutait au fait qu'elle n'était pas elle. Est-ce que A'lana avait ressemblé à ça étant.. possédée ?

ça lui ressemble vraiment pas...

Elle allait souvent communiquer avec Tyty comme ça tiens. Au moins, elle n'avait pas besoin de gueuler au moindre problème ou la moindre incertitude.
La Gardienne ressentit un nouveau frisson, plus puissant déjà. Dehors, on pouvait entendre la dragonne gronder. Elle aussi avait remarqué. Ce n'était donc pas elle qui délirait, il y avait véritablement un danger.. un danger proche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]   Ven 4 Avr - 1:27


Perplexe, tout le monde l'était, même moi simple compteur! Cette femme, si douce, si bonne avec les autres agissaient comme un succube méprisant les autres intérieurement... Les deux amis de la marquise se doutèrent bien d'ailleurs qu'il y avait quelque chose... Elle était paraît si différemment que d'habitude et son langage étaient totalement changé... A'lana, curieuse se rapprochait, amadouant le démon qui posséder la belle-dame au cheveu de neige... Mais le démon allait-il supporter longtemps cette mascarade au moins?
___________________

Oh... Comme c'était mignon, ils s'inquiétaient tous deux pour leur amie! Parfaitement charmant... Puah! Il fallait que je contienne mon rire moqueur, j'esquissais alors un sourire bienveillant. La fameuse « A'lana » s'approchait de moi, à pas de loup, comme pour m'observer de plus près... Elle devait sentir le roussi... J'essayai alors de redoubler de douceur même si cela était amer pour moi-même !
Souriant, je répondu aux deux acolytes en gloussant pour les rassurer.

'' Puah! Diantre, je vais bien ne vous inquiétez pas les amis! ''


Je toussotai alors et repris d'un ton plus doux.

'' J'ai trouvé, des artefacts... Sublimes! De peur que des voleurs ne me les prennent avant moi, j'ai décidé de rester un peu plus longtemps. Histoire... D'analyser l'tous. ''


Nerveuse de savoir la jeune femme proche de moi, je toquais mes doigts sur l'accoudoir en os de mon trône avant d'affronter son regard. Je sentais bien qu'elle était attirée par mes charmes et ma prestance, forcément, qui ne le serait pas! Je déposai alors une caresse le long de ça joue, le regard plein de charme et le sourire aguicheur.

'' Mais... Je me soucie toujours de toi c'est normal... Et votre enfant aussi! Ha! ''


De ma main de libre, je fis un signe discret de deux doigts pour faire tomber par télékinésie les pierres charbonneuses qui retenaient A'lana pour ainsi la faire tomber. Ahh la télékinésie, discrète et si utile...! D'un air faussement soucieux, je plaquai mes mains devant ma bouche en me relevant et dit du haut de la but.

'' Oh! Ma belle ça va? Rien de casser? La paroi semble robuste mais elle reste quand même assez instable, fait attention la prochaine fois! ''

Intérieurement, je me fendais la poire! Ce qu'elle faisait gourde en bas de la pante, tomber comme la vieille grand-mère qu'autrefois j'avais jeté du haut de son toit. Un petit sourire apparu que j'estompai quasi instantanément en repensant à se vieux souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]   Ven 4 Avr - 11:45

Cette voix... Ce n'était celel d'Enëlya, A'lana avait plus que raison mais cela ne laissait que deux hypothèses sur qui était la personne face à nous.

Première hypothèse: Une usurpatrice de l'identité d'Enëlya qui aurait obtenu tout ses souvenirs pour pouvoir entrer dans la peau du personnage, mais cela laissait entendre une magie de l'esprit.

Deuxième hypothèse: C'était Enëlya mais son corps était possédé par une entité inconnu, ce qui expliquait que dame Briselan n'arrive pas à sonder son esprit.

je ressentait la présence de Nael près de nous mais ce n'était pas encore le moment d'agir je devais savoir laquelle de mes hypothèses étaient exacte avant d'entamer une action.

Mais par mesure de précaution je toucha discrètement la gemme jaune de ma hache capable d'absorber la magie et fut rassuré de sentir le poids du collier de chaleur offert par Enëlya.

Malgré la gravité de la situation je ressentis un peu d'amusement de voir dame Briselan trébucher aux pieds d'Enëlya, mais la réponse de la femme devant nous confirma que ce n'était pas vraiment Enëlya.
Si cela avait été Enëlya elle aurait accouru pour relever A'lana.


J'entendis le grondement de la dragonne parvenir jusqu'à nous en faisant légèrement vibrer les parois des ruines, je n'avais pas fais attention à l'échange de parole entre A'lana et la femme qui se disait être Enëlya.

Je marcha vers la gauche pour forcer la femme en noir à devoir garder un seul d'entre nous à l'oeil.

J'essaya de penser assez fort pour être capté par A'lana, je ne savais pas trop comment marchait son don pour l'instant.

"Vous vouliez unir nos magie il me semble dame Briselan, que diriez vous de commencer maintenant? Je vais prendre sur la gauche et utiliser mes don pour l'entraver sur son "trône"... Je vous laisse imaginer un moyen de renforcer mes entraves."

Je ne pus retenir un peu de curiosité et d'impatience à l'idée d'un combat, même si j'étais très inquiet pour ma bien aimée, cela serait si instructif de combattre en duo!

Nael nous observaient, prêtes à lancer un sort d'expiation pour libérer le corps d'Enëlya de l'entité qui pourrait la contrôler.

je pensa à nouveau aussi clairement que possible pour être capté.

"Maintenant!"

Je posa les mains à terre, action indispensable pour l'alchimie car la peau de l'alchimiste devait être en contact avec l'élément à contrôler, et injecta un tissage de karenya à travers la roche... Beaucoup de granit, de la pierre calcaire aussi, des traces d'os. Je modela la roche autours des chevilles et des poignets de la femme en noirs et forgea des lanière de granit autours de l'abdomen et des épaules de la jeune femme la plaquant à son trône.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]   Ven 4 Avr - 12:35

'' Mais... Je me soucie toujours de toi c'est normal... Et votre enfant aussi! Ha! ''

Un coup le tutoiement, un coup le vouvoiement... Mais qu'est-ce qui lui prenait à la fin ? Y avait vraiment quelque chose dans son corps qui la poussait à agir ainsi !! Le visage grave de A'lana se détendit soudainement lorsque la douce main d'Enëlya caressa sa joue. Elle frissonna et ne put s'empêcher de lâcher un soupire de plaisirs mêlé à la surprise. D'un seul coup, tous ses doutes se dissipèrent. Elle était comme dans un rêve. Ses joues rosirent alors qu'elle voulait répondre. Mais elle n'en eût pas le temps, car le sol sous ses pieds s'éboula et elle dégringola jusque par terre. Sa tête cogna contre une pierre, entamant la peau de son front. Elle voulait se lever, mais était encore sous le choc et le charme d'Enëlya.

'' Oh! Ma belle ça va? Rien de casser? La paroi semble robuste mais elle reste quand même assez instable, fait attention la prochaine fois! ''

Elle bredouilla quelques mots dans les désordre pour finalement dire qu'elle allait bien. Elle n'entendit même pas ce qu'avait pensé Tyrael tant elle était absorbée par la beauté de la femme. Elle ne souhaita pas le penser, et pourtant, elle le fit. Elle parla dans la tête de la belle.

Je.. vous aime Enëlya..

Cette fois elle était rouge comme une tomate. Machinalement, elle se leva, et gravi à nouveau le trône pour se retrouver prêt d'elle.

"Maintenant!"

Hein ? Quoi maintenant ? Et d'un coup, Tyrael posa mains à terre et Enëlya se fit entraver par de la roche du lieu. A'lana était un peu perdue, ne sachant que faire. Elle voyait sa belle emprisonnée, et la pauvre ne pouvait sûrement rien faire. A'lana regarda Tyrael, désespérée, et en oublia de penser pour communiquer.

- Mais qu'est-ce que tu fais ? Tu vas lui faire du mal !

Un avis extérieur aurait pu dire qu'elle était hypnotisée, mais ça n'en était rien. Elle possédait une résistance à l'hypnose. Non tout simplement elle aimait cette femme.. Et elle ne voulait pas qu'on lui fasse du mal. Ce n'était actuellement plus elle, mais ça restait son enveloppe charnelle. Et la moindre blessure aurait une conséquence sur celle qui la faisait rêver.
Inquiète, elle posa sa main sur celle de la femme aux cheveux d'argent.

- Vous allez bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]   Ven 4 Avr - 14:54


Le seul à réagir dans l'histoire était Tyraël qui refuser de céder au charme de ce vil démon! La pauvre A'lana, quant à elle, était hypnotiser par la beauté de la douce possédée qui pouvait la faire chanter tout ce qu'elle désirait... La situation prit une avancée quand le grand Ankamariel utilisa ça magie pour emprisonner la marquise sur son trône mais la manipulation de ce succube avait permis de le sortir extrémiste de cette impasse en se faisant passer pour la victime de l'histoire.
___________________

Quel enfoiré ce Tyraël!! Ce petit bâtard de Shyn ne se plier dans aucun de mes paroles!! Il fallait trouver un moyen de le neutraliser... Mais il fallait que je sois discret... Tiens, la petite A'lana semble être mordue d'amour pour mes charmes, pourquoi ne pas l'utiliser à son encontre... Haha... Je suis décidément trop intelligent.

La jeune mère, apeurée de me voir emprisonner sur mon propre trône, accouru vers moi, engueulant le piètre chef de village et me disant en me touchant la main.

-Vous allez bien ?

Je pense qu'elle pouvait être facilement manipulable, je pinçai alors mes lèvres, l'air d'être douloureuse et la regardait en simulant une larme qui coulait le long de ma joue.

'' Oui... Je... Je vais bien! Mais qu'est-ce qu'il lui prend à cette abruti... J'ai si mal! Je crois qu'il doit être... Possédé! Il peut s'en prendre à toi fais attention, je t'aime trop pour que se rustre de face quoi que se soit. ''


Je pense qu'avec ces petits mots, je pouvais avoir la guerrière en poche. Je serrai alors délicatement la main à A'lana en la regardant, mes yeux blancs plongés dans les siens jouant le jeu de la petite marquise qui souffrait et qui avait peur. J'aimais manipuler... Après tous, elle n'était que pion sur mon échiquier hahaha...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]   Ven 4 Avr - 15:47

Quoi?! Mais par Gaia qu'est-ce qui lui prenait à A'lana?! Ne voyait elle pas qu'Enëlya était possédé?!
Et maintenant elle s'en prenait à moi pour le fait d'avoir entravé la jeune femme des neiges.
Je ne relâcha pas les entraves de ma prisonnière et au contraires les renforcèrent en tissant ma magie vers A'lana au cas où elle déciderait de finir par vraiment devenir folle.
Les tissages de karenya stagnait sous les pieds d'A'lana, prêts à être utilisé.
Ma voix grave retentit dans la pièce pour ramener la gardienne à la raison.

"Ce n'est pas Enëlya! A'lana reprenez vous par Gaia sinon la chose qui la possède va nous tuer tout les deux ou pire encore! Je sais que vous aimez Enëlya mais ce n'est pas elle..."

je pointa du doigt la femme entravée l'autre main sur le manche de ma hache, je ressentait la situation dégénérer.

"Enëlya n'aurait jamais été vulgaire avec qui que ce soit, et jamais elle ne se vêtirait de la sorte ou aurait une attitude digne des femmes du harem du prince d'Eathien. A'Lana ouvrez les yeux ce n'est pas A'lana aidez moi à la sauver."


Je m'arrêta soudain et observa la jeune femme emprisonné... Quelques choses devait l'avoir rendu ainsi. Quelque chose en rapport avec sa tenue peut être... Les pierres étrange et rose? Non, Enëlya n'aurait pas mis une telle tenue dans un lieu non sécurisé... Oui c'est ça! L'arme à côté d'elle dans les mêmes ton que la tenue. Une arme étrange à plusieurs lames de métal noir et rose.

Je commença à m'approcher pour prendre cette arme démoniaque et la brisé par tout les moyens mais plus j'approchait plus des ... Souvenirs... Sombre, me revenait. C'était vraiment douloureux... Je ne peut pas continuer, la douleur que cela provoquait... Peut pas continuer à maintenir les tissage de karenya, doit trouver autre chose.

"Frère-de-nichée éloigne toi! pitié, mon coeur souffre de te voir approcher cette chose, laisse moi intervenir pour expié le démon!"
résonna la voix de Nael dans ma tête.

"Non pas encore, il doit être trop puissant encore, ont doit l'affaiblir en brisant l'arme... Je vais faire autre chose." je lui répondit par notre lien.

Je relâcha tout mes tissages de karenya et recula en titubant contre un pilier brisé à plusieurs êtres du trône, les entraves étaient détruite, je sentais la pierre froide dans mon dos... Du Granit au sol, oui, très bien, la douleur de ma tête partait déjà. Ma résistance à la magie des autres était une bénédiction de Gaia.

Je frappa du poing au sol et en usant de l'alchimie, je fis sortir de terre un golem de granit.
Deux mètres de hauteur, vaguement humanoïde, je lui commanda d'aller détruire la lame maudite. Dans un écho de bruit sourd provoqué par ses pas massif, il alla à sa mission.
Gaia, cela doit marcher... je ne peut pas affronter deux femmes mage de l'eau en même temps.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]   Ven 4 Avr - 17:06

Une larme coulait sur la joue de la femme, et A'lana sentait la rage bouillir en elle. Tyrael n'avait pas le droit de lui faire du mal... certes il fallait l'aider à retrouver ces esprits mais.. Pas avec la force. Non, ça elle ne le permettrait pas.

'' Oui... Je... Je vais bien! Mais qu'est-ce qu'il lui prend à cette abruti... J'ai si mal! Je crois qu'il doit être... Possédé! Il peut s'en prendre à toi fais attention, je t'aime trop pour que se rustre de face quoi que se soit. ''


A ces mots le coeur de A'lana se gonfla d'un bonheur incommensurable. Elle l'aimait... Elle venait de le lui dire. Mais elle ne put sourire comme elle l'aurait voulu, car Enëlya souffrait. Elle examina la roche qui la retenait prisonnière, et chercha un moyen de lui ôter. Elle posa ses mains dessus, prête à user de magie pour disloquer les liens, mais Tyrael l'interrompit.

"Ce n'est pas Enëlya! A'lana reprenez vous par Gaia sinon la chose qui la possède va nous tuer tout les deux ou pire encore! Je sais que vous aimez Enëlya mais ce n'est pas elle... Enëlya n'aurait jamais été vulgaire avec qui que ce soit, et jamais elle ne se vêtirait de la sorte ou aurait une attitude digne des femmes du harem du prince d'Eathien. A'Lana ouvrez les yeux ce n'est pas A'lana aidez moi à la sauver."

La jeune femme resta un instant à le regarder. Il connaissait alors ses sentiments pour elle ? Elle était alors si transparente sur ses émotions ?

- Mais... elle m'aime...

Elle l'aimait alors que la Gardienne était persuadée d'être inintéressante pour la femme. Et A'lana l'aimait aussi. Alors pourquoi tout ne finissait pas bien comme dans les histoires que lui contait sa mère quand elle était gamine ? Parce que dans l'histoire, y a toujours quelqu'un qui souhaite empêcher l'union des deux héros. Et ce quelqu'un, ici c'était..

- Tyrael.

La voix de la jeune femme était menaçante et son regard s'était soudainement assombrit. Elle sentit que l'homme se préparait à bloquer ses pieds avec sa Karenya. Le traitre ! Enëlya avait raison ! Cette fois c'était folle de rage qu'elle hurla :

- Tu n'es qu'un jaloux Tyrael parce qu'elle m'aime et pas toi ! Mais je te laisserai pas gâcher ça !

L'homme venait de libérer Enëlya et s'était reculé, probablement épuisé. Immédiatement, A'lana s'approcha de la femme pour voir si elle allait mieux. Elle lui souffla d'une voix pleine de tendresse :

- Ne vous inquiètez pas mon amour, c'est fini.. Je suis là pour vous protéger, même si je dois mourir pour ça.

D'une main, elle caressa la joue de la femme dont elle était folle. Ce moment était doux.. Beau. Mais il fallut que Tyrael s'en mêle de nouveau en invoquant un golem. Merde...

- Décidément t'abandonnes pas ! Je te laisserai pas lui faire de mal !! Je te l'interdis !

Elle chercha E'lara, mais se rendit compte qu'elle l'avait laissé tombée dans sa chute tout à l'heure. Elle ferma les yeux, et matérialisa une solide épée de glace dans sa main droite. Elle était prête à protéger sa bien aimée, peu important les sacrifices. Elle toisait l'invocation, cherchant un moyen d'en finir rapidement avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]   Ven 4 Avr - 18:58


La marquise avait bien réussi sont coups, la bougresse avait mise en pétard Tyraël et retourner le cerveau d'A'lana qui, épris d'un rêve d'amour inaccessible, décida de trancher entre la raison et les sentiments.
Le démon Ameth-V en fut d'ailleurs tout excité, quand folle de rage, la jeune mère de famille lui répondu.

___________________

Hahahahaha, mon plan marché comme sur des roulettes!! Le pion blanc se retourna contre son roi, il ne rester juste qu'à bien utiliser la demoiselle désormais.
Alors que tout aller bien, je fus libéré de mes liens car il avait tenté de s'en prendre à mon arme... Prise d'une rage palpable, mes yeux se mirent à virer au rouge... Au rouge sang... Mon regard était devenu sombre et intransigeant... Le chien d'attaque que j'avais dresser voulu foncer pour le tuer, mais je me devais de me réserver ce plaisir...

Doucement, je me relevai, les pierres tremblantes sous mes pieds grâce au don de Télékinésie que je contrôler... D'une posture intimidante, il ne me fallut avancer que d'un pas pour que des pierres autour de moi se soulèvent, ma tête se baissa alors en souriant d'un air sadique... Du sang... Hmmm oui, encore du sang!! Mon bras se releva la paume tendu et des geais de pierre se dirigea vers Tyraël le visant pour toucher son ventre.

Mes cheveux ondulèrent alors d'une façon surnaturelle car j'utilisais la capacité d'Enëlya... Celle pour augmenter ma puissance magique... Mon deuxième bras se tendu, d'un ton comme fou de rage je l'appela alors.

" Zroëg!!!! "


L'arme toute seule se mise à tourner sur elle même et traversa le golem, c'est alors que je retourna A'lana et que je lui dit d'un sourire en la serrant contre moi d'un mouvement de bras.

"Mon chat, tu sais il y a toujours une fin heureuse... Dommage que pour toi, les contes de fées de se réaliseront jamais... "


Avant qu'elle n'eût le temps de réagir, je l'embrassai fougueusement et tendu la main... En une fraction de seconde, mon arme en forme de croix venue transpercer la belle gardienne du dos jusqu'au côte. Je sentis son sang gicler dans ma bouche quand elle le recracha instinctivement. Heureux, l'arme se retira de son corps et je la pris la jeune mère de famille par le cou en la soulevant d'un sourire méprisant.

"Désolé, ma belle, je n'ai plus besoin de tes services... "

Je la jetai alors par-dessus la bute de caillasse en ruine en rigolant, son corps gisant tombant lourdement au pied du chef de village.
Un pion en moins sur l'échiquier... Il est temps que la reine s'attaque à son roi. Je mis un bandeau qui cacha ma bouche et je sortis mes lames cachaient en lui faisant face, toujours en haut du sommet de pierre.
Ma Zroëg tournait derrière moi à une vitesse affolante, ça pierre faisant des petits traits de lumière tendis que mon regard de rubis scruter l'homme qui était si faible face à ma puissance.

'' Tu ne sais rien de ton ami Enëlya... Tant de part noir... Ce fut si... Facile de la contrôler haha! Viens la vieille carne, que je te montre ce qu'est de se frotter à la jeunesse éternelle! ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]   Ven 4 Avr - 19:39

Je cru que la première attaque viendrait d'A'lana mais c'est la femme en noir qui frappa.
Ses yeux saphir virèrent au rubis et elle s'avança vers moi, une expression meurtrière sur son visage, oui c'était donc ça son point faible, cette foutu lame noir et rose!
Mais j'étais dans le pétrin elle commençait à soulever des pierre qui filèrent vers moi à toute vitesse.

Je leva mes bras pour me défendre et protéger mon visage mais une pierre frappa mon abdomen de plein fouet, et même si ma musculature avait forgé des abdomino très résistant, je sentis toute l'air de mes poumons les quitter et ma bouche s'ouvrit sans qu'aucun son n'en sorte malgré mon envie de crié de douleur.
Le visage crispé par la douleur je mis quelques instants à retrouver une vue normal, juste à temps pour voir A'lana se faire empaler par l'arme de la femme en noir.

"NOOOOOOOOON!!!" mon hurlement de rage fis trembler les parois de pierre et ce répercuta à l'infinie dans les couloirs des ruines.

Le corps de la gardienne tomba à mes pieds, inanimé... Finis de jouer!
Je me releva péniblement et analysa la situation... Une mage de l'eau ,capable de télékinésie à première vue, des pierres lévitaient autours d'elle.
Mais cette femme était ma bien aimé, malgré tout les mots prononcé jusqu'à maintenant. Je devais pourtant attaquer vite et avec force, aucune attaque de faible envergure n'aurait d'impact suffisant, j'allais devoir dosé ma puissance au millimètre.


Je me releva et partie droit devant moi en sautant par dessus A'lana, frappant des poings sur le sol dans un rouler bouler faisant sortirent de terre de nouveaux golems qui s'élancèrent vers la lame démoniaque pour la briser de leurs mains massives.
Je tissa un autre sort sous la femme en noir pour crée un piège d'air solide, sort très compliqué mais très efficace.
L'air capturer par ma karenya se solidifia sous l'effet des courant rapide et ininterrompu que je lui ordonnait autours des jambes et des bras de mon adversaire.
J'avais imprimé dans mes golem une seule action, détruire la lame et déjà leurs main approchait l'arme rendu vulnérable par la capture temporaire de la femme qui la maniait.

Je me tourna vers A'lana et posa sa tête sur mon sac en l'allongeant sur le dos, arracha un bout de ma cape et pressa le tissu sur la plait qui saignait abondement de la jeune femme.
Je n'avais pas de potions assez puissante sur moi pour la guérir, non, non, non!!!

"Allez A'lana, tenez bon me laissez pas comme ça! Abandonnez pas votre fille! Abandonnez pas Enëlya! Abandonnez pas Itahque! Accrochez vous à la vie allez!"

Je continua d'encourager la jeuen femem à rester en vie... je l'appréciait malgré so ncaractère cette folle d'A'lana! Tu me laissera pas annoncer ta mort à ta fille!

"Laisse moi intervenir Frère-de-niché, tu ne pourra plus la retenir encore longtemps!"

resonna Nael dans mon esprit.

"Non! tu échouerais et tout serait perdu! Ont doit l'affaiblir ou nous n'avons aucune chance!" Je lui répondit.

je me retourna pour assister à la libération de la jeune femme possédée qui fis voler mes golems contre les parois... Oh non!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Impériale
Capacité & Magie:
Relations :

Lame de la Divine


Messages : 276
XP : 207
Ici depuis le : 04/09/2013
Date de naissance : 25/07/1993

MessageSujet: Re: Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]   Ven 4 Avr - 21:32

A'lana était prête à en découdre avec le chef de village qui en voulait à son amour, mais Enëlya devînt.. étrange. Ses yeux devinrent sanglants, comme ceux de sa soeur, ce qui rajouta à sa beauté. Elle appela sa monstrueuse épée qui semblait bouger seule. Et avant que A'lana puisse faire le moindre geste, elle se retrouva toute contre le corps si beau de sa belle. Elle rougit en pensant qu'elle aurait préféré qu'il n'y ait aucune armure afin de pouvoir être encore plus proche.

"Mon chat, tu sais il y a toujours une fin heureuse... Dommage que pour toi, les contes de fées de se réaliseront jamais... "


Elle n'eût pas le temps de réfléchir à ce qu'elle venait de dire, car la belle l'embrassa avec une fougue qu'elle ne lui connaissait pas. A'lana laissa tomber son épée et posa ses mains sur les hanches de la femme pour lui rendre son baiser avec tendresse et passion. Elle se rappela alors son premier baiser, donné à cette jeune Panael alors qu'elle avait 15 ans. Ilya qu'elle s'appelait. Elle n'en serait pas là si elle avait accepté d'aller plus loin avec elle... Elle repensa aussi à ces hystériques qui n'en voulaient qu'à ses fesses lors de l'épisode tragique du puits aux souhaits. Et enfin à ceux que les hommes du Maitre Inquisiteur lui avaient donné de force. De tous les baisers qu'elle avait reçu, celui-là était le meilleur. Le plus magique, et pourtant pas tout à fait ce qu'elle avait pu imaginer. Peut-être avait-elle trop lu de romans, car elle s'était imaginé autre chose que ce qui se passa.
Alors que sa langue se mêlait déjà à celle d'Enëlya, et qu'elle sentait la chaleur monter encore plus à ses joues, une douleur fulgurante la prit dans le dos. Elle écarquilla les yeux, et dégorgea le sang qui lui montait dans la gorge dans la bouche de sa belle. A'lana s'écarta lentement et en tremblant de la femme alors qu'elle avait une lame plantée dans le dos. De longs filets de sang coulaient de sa bouche et les gouttes s'écrasaient sur son armure d'argent, se mêlant aux arabesques bleues. La lame se retira du corps de la jeune fille qui poussa un râle avant de se faire saisir au cou. Enëlya la regardait, mais pas comme tout à l'heure.. comme si elle se rendait compte qu'elle n'était qu'une Shyn métamorphe.

"Désolé, ma belle, je n'ai plus besoin de tes services... "

A'lana sentit son corps subir la gravité alors qu'elle s'effondrait lamentablement au sol. Le choc fut violent, lui coupant une respiration qu'elle avait déjà du mal à régulariser. Elle avait les yeux ouverts dans le vague, et elle distinguait avec peine les jambes de Tyrael. Elle voyait flou, et le goût se son propre sang lui faisait horreur. Elle posa une main dans son dos avec difficulté et lorsqu'elle la ramena contre son coeur, elle était couverte de sang. Elle n'avait pas encore réussit à comprendre ce qui lui était arrivé. Enëlya s'était joué d'elle ? Elle ne l'aimait pas.. elle ne l'a jamais aimé. Voire jamais apprécié pour lui avoir planté une telle aiguille dans le coeur. Car au delà de la douleur physique de son dos, naissait petit à petit comme une gangrène sentimentale qui rongeait son coeur au fur et à mesure qu'elle comprenait. Comment avait-elle pu penser une seule seconde qu'elle avait le droit d'aimer, ou d'être aimée ? Elle n'était qu'une guerrière, condamnée à vivre dans la solitude et le sang. La vie avait déjà commit ses méfait sur elle en lui donnant son enfant, elle n'avait plus le droit de ne serait-ce que songer à trouver l'amour. L'amour... L'amour c'est dans les contes. Dans ceux qui finissent bien. Dans ceux qui ne sont pas fait de viols, combats, vampires ou autre... Oh E'lara... elle aurait tant aimé qu'elle soit là, comme A'lana avait été là lors de sa mort due à la Dyfanae. Et Alicia ? Qu'allait-elle dire lorsqu'elle allait l'apprendre ? La pauvre enfant qui pleurait dès qu'elle ne voyait plus sa mère ? Celle qui l'appelait quand un inconnu l'approchait ? La fillette qui donnait sa propre énergie vitale pour soigner sa maman qu'elle refusait de voir saigner ? Qu'allait-elle penser en voyant sa mère passer inerte sur un civière recouverte d'une draps blanc tâché de sang par endroit ? Elle allait être anéantie à coup sûr. Et ses parents... elle aurait bien aimé pouvoir dire à sa mère combien l'éducation qu'elle lui avait fournie lui avait était précieuse, et à son père que son entrainement au combat l'avait rendue forte et téméraire. Et surtout, leur dire qu'elle les aime. Mais tout cela était impossible. Elle sentit la présence de Tyrael qui faisait tout pour la garder en vie, mais elle ne se faisait pas d'illusion. Elle avait déjà perdu énormément de sang. C'était trop tard. Trop tard...

"Allez A'lana, tenez bon me laissez pas comme ça! Abandonnez pas votre fille! Abandonnez pas Enëlya! Abandonnez pas Itahque! Accrochez vous à la vie allez!"

Sa fille... elle ne voulait pas l'abandonner non... Mais comment faire, lorsque tout semble perdu ? Enëlya ? Elle ne l'aimait pas non. Ce n'était pas un argument pour la faire vivre, au contraire. En admettant qu'elle survive, elle serait plongée dans une dépression. Abandonner Ithaque... ce village avait beaucoup donné pour elle qui avait foutu un bordel monstre sans précédent. Non, en mourant elle rendait plus un service qu'autre chose. Mais voilà... il y avait toute sa famille à qui elle tenait plus encore qu'à sa vie. Elle ne pouvait pas faire le choix égoïste d'en finir avec sa vie. Aussi, elle accrocha la manche de Tyrael.

- ... Ty.. u.. vam..

Et avant de pouvoir le dire clairement, elle dégorgea beaucoup de sang dans un râle. Finalement elle préféra utiliser la télépathie.

Un vampire.. trouve un vampire qui acceptera de me mordre... et conserve mon corps.. je suis désolée Tyrael...

Sa main lâcha le vêtement pour s'écraser sur le sol, soulevant un peu de poussière. Elle n'allait pas tarder à partir, elle le sentait, et ce, malgré les efforts de l'homme. Elle allait logiquement se réveiller en tant que vampire... sans sentiment... Elle ne voulait pas avoir de pensées négatives pour ses derniers instants parmi les vivants. Elle pensa alors, tout en transmettant son récit à Tyrael. Cette enfance, à chasser les chiens agressifs avec sa soeur en s'aidant de bâtons pour épée. Sa première métamorphose en boeuf due à l'ingestion de viande rouge et saignante. Cette première fois qu'elle a usé de magie en tuant son oncle, et sa première grosse fatigue. Le premier vol à dos de dragon. Les retrouvailles avec sa défunte soeur. L'unique nuit dans le manoir hanté des hauts quartier lui valant la plus grosse frayeur de sa vie, sa bataille contre les parents lycans protégeant férocement leur enfant, son accouchement, autant douloureux que soulageant, la naissance du dragon d'Alicia... que de souvenirs aussi riche en émotions. Elle se dit alors qu'elle avait bien vécu pour une jeunette de 30 ans...
Finalement, elle eut du mal à respirer. Les gouttes de sueur perlaient de sa peau infiniment pâle à cause du trop peu de sang en elle. Elle afficha un dernier sourire à Tyrael, comme une ultime salutation, une révérence. Son regard se voilà alors qu'elle expirait pour la dernière fois. A'lana Briselan, une des filles Briselan, décédée comme la première.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neraclyan.forumactif.org/
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]   Ven 4 Avr - 22:11


Le cœur de la marquise... De la vraie marquise se serrer dans ça poitrine sentant qu'elle avait du sang sur les mains, mais le démon continuait à agir, sans une once de sentiment pour ce qu'il faisait. Alors que deux golem de pierre surgirent et que de la magie le maintenait à terre, il continuait de se battre, fièrement et dans le corps d'un autre....
___________________

~NOOOOON A... A'LANA!!! POURQUOI?! LIBERE MOI!!!~

Hurlait la petite dinde dans ma tête... Peux m'importe qu'elle crit, j'aime ça... Il se défendait le Tyraël, ça magie me retenait paralyser au sol tendis que ces deux monstres de pierre foncaient tous droit sur ma Zroëg... Mais croyait-il seulement qu'il allait m'arrêter comme-ça. Je me mise alors à rire et à baisser à nouveau la tête. Mon corps devenu eau et je traversai son piège d'air. Violement je sortis comme un mur de geyser qui éloignèrent les golems puis avec la télékinésie je les propulsèrent violement contre chaque paroi!
Fièrement je lui lança.

'' C'est tout ce que tu as dans le bide papi?! Sors-toi donc les do... " Ma phrase s'interrompu et je me mis à genoux quelque secondes tenant ma tête qui bourdonnait... Sans me contrôler, mes yeux virèrent à nouveau au blanc et la voix d'Enëlya, térrorisé, sortit de ma bouche. " A'lana!! NOOON!!! Tyraël pitié... Tue moi!!! Tue m... " Je repris alors mes couleurs normales et je hurlai " Tagueule petite traînée!! AHHHH JE TE TUERAIS ANKAMARIEL!! "

Presque frénétique d'avoir perdu le contrôle quelque instant je me relevai en titubant, je m'aperçu alors que la pierre de ma Zroëg avait était légèrement fêlée et que c'était surement pour ça que j'avais perdu le contrôle. Personne ne touche à mon arme! Moi le grand Ameth-V va démontrer l'étendue de ma puissance. Fou de rage, je repris mon équilibre et me jeta du haut de la but, toute lame sortit et attérit devant le chef de village, dans un écho de la grotte. Alors que j'étais à genoux face à lui je releva la tête avant de lui donner un bon gros coups de boule dans le ventre pour le reculer et me relever.

Voulant le neutraliser, je fis sortir d'une main, une immense boule d'eau et avec ma télékinésie, je la guidai sur Tyraël afin de l'y enfermer dedans et qu'il meurt noyer. Allais-je seulement y arriver? J'en suis sur, après tous... Je suis le plus fort!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]   Sam 5 Avr - 21:10

Je vis impuissant A'lana mourir dan mes bras, ses yeux ce fermant, sa voix résonnant avec ses dernières instructions dans ma tête.
Je posa les mains de la gardienne sur son cœur avec douceur et me retourna vers la femme en noir.
Ce démon gardait captive la femme que j'aimais... Il avait tué une précieuse amie, et même si elle ressuscitait elle ne serait plus pareille.
J'était très en colère.

je le laissa me percuter avec violence et me repousser loin du corps d'A'lana, la douleur était intense et je doutait de pouvoir faire grand chose après ce que je préparait.
Je me releva en grognant, appuyant sur mes genoux avec mes mains pour me relever malgré la douleur qui me sciais l'abdomen.
Je vis le démon préparer une attaque d'eau pour moi... je souria de toute mes dents en lui criant en écartant les bras comme pour l'enlacer, ma hache dans ma main droite.

"Allez vas y!!! Montre mo ice que tu vaut démon! Enflure de cloporte je vais te renvoyer pourrir dans les limbes!"

Allez attaque sale démon! je le vis lancer sa bulle d'eau vers moi... Parfait.
Je tendis ma hache en avant et la pierre jaune incrusté dessus s'illumina en absorbant le sort, la bulle d'eau fut comme, aspiré par la pierre et disparu complètement.
Je souria et tendis une nouvelle fois la hache en avant et le sortilège repartit vers la femme possédée qui fut emprisonnée par son attaque.

Je toucha à nouveau le sol et une main de pierre sortie de terre pour arracher la lame au démon et je lança avec toute ma force ma hache sur cette foutu lame.
La hache tournoya vers sa cible, pour moi comme au ralentit, elel percuta la lame dans un fracas de métal et l'arme maudite se brisa dans de multiple éclat d'acier noir et rose.

"Nael, achève le!" je cria à ma fidèle compagne.

la chouette s'illumina avant même de s'enlançer vers la jeune femme possédée, ses plumes virant à l'or flamboyant et illuminant la salle d'une clarté chaude et agréable, apaisant les douleurs et les coeurs.


Nael percuta Enëlya qui s'illumina d'or elle aussi, j'entendis un cris alors qu'une fumée noir ce dégageait de ma bien aimé et ce dissipait, anéantie par la magie sacré de Nael.

Je ramassa le corps inconscient d'Enëlya et le déposa à côté de A'lana... J'avais une dernière mission, trouver le vampire des ruines... Le tuer, et injecter son sang à A'lana.

Nael était posé sur le vente d'A'lana et me regarda partir, le regard en peine, mon coeur emplie de chagrin et de colère, je partit, arme en main dans les couloirs sombre... Aujourd'hui, j'allais faire couler le sang.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Re: Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]   Dim 6 Avr - 19:50


Tyraël était rongé par la haine de tuer son ennemi qui se moquer royalement de la vie des deux femmes qu'il appréciait... Le cruel et vil Ameth-V n'avait qu'une idée, zigouiller salement le chef de village pour continuer de savourer ça nouvelle vie dans son nouveau hôte! Alors que la situation semblait bien partit pour son attaque de grande envergure, tous se retournèrent contre lui...
___________________

Ma bulle d'eau partait vers lui, haha il allait périr noyer! J'allais gagner et lui mourir telle chien qu'il était. Alors que la sphère se diriger vers lui lourdement, il me défiait de le tuer et tapa dedans de ça hache. Il allait faire quoi la couper..? Impossible! Haha quelle crédulité.

Mais... Mais attend, ma sphère?! Où est-elle passée?! Elle... Elle a disparu?!!! Le chef de village la fit réapparaître mais cette fois-ci elle repartit contre moi, la surprise que j'eus me saisit et je me fus emprisonné comme... Comme un simple débutant!

Alors que mon délicieux corps flotter, je commençai à manquer d'oxygène, je... Je pensais que le corps d'Enëlya respirer dans l'eau?!! Et son corps ne semblait pas se transformer en eau pour que je puisses sortir!! Il y avait déjà trop de masses et cela pouvait me tuer!!

Impuissant, je manquais d'oxygène, les bulles sortant de ma bouche tendis que mes nouveaux poumons se gorger de se liquide tueur que j'avais produit. Mes yeux rouges était fixé sur ma Zroëg qui se mangea la hache de plein fouet se cassant en mille morceaux d'acier.

Je hurlais dans l'eau de douleur jusqu'à ce qu'une chouette me percute de plein fouet et me sortit de la, se battant contre mon esprit. JE NE CÉDERAIS PAS!!!!

Mon corps se mit à étinceler, dans la lumière, je ne voyais plus qu'elle, cet éblouissant volatile qui me chassa... Puis je la vis... L'ombre... L'ombre et l'enfer dans lequel je repartis. NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON!!

___________________

Tyraël avait triomphé de l'adversité! Le corps d'Enëlya, vivante mais inanimé, repris ça forme naturelle! Ça tenue de cuire redevenu son armure noire et or, son arc réapparu à côté d'elle, ces yeux possédés retrouvèrent une couleur naturelle... La seule chose qu'elle avait gardée, c'était ça longueur de cheveux qui avaient poussé mystérieusement pour X raison.

FIN~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]   Dim 6 Avr - 21:20

Enfin... C'était fini, ce combat avait été éprouvant au delà de toute mesure, mais les choses n'étaient pas terminée. J'avais une dernière chose à faire.
J'allongea A'lana et Enëlya côte à côte sur des couchages, je blottit ma petite compagne inconsciente entre les deux femmes et prenant ma hache repartit dans les couloirs sombres des ruines.
J'avais si mal, marqué dans ma chair et dans mon coeur par le combat, perdre une amie, voir la femme que j'aimait frôler la mort.

Encore une fois j'avais échoué à protéger les miens. Mais il me restait un espoir, un infime espoir...
Les ruines autours de moi étaient silencieuses, des maisons en pièces, de vieux tonneaux, quelques statut brisées... Et des dizaines de squelettes, derniers vestiges de ceux et celles qui ont fondé cette endroit.
L'obscurité était très intense, insondable par endroit, le plafond des grottes indiscernable tant sa hauteur était grande, des piliers titanesque soutenait ce plafond de pierre.

Je finis par voir un mouvement furtif entre deux maisons en ruines... Il approchait, je savais qu'un vampire avait élu domicile ici, un vampire hostile qui avait déjà tuer quelques personnes.
Il arrivait dans mon dos, ses pas légers flottant presque au dessus du sol, j'entendais très légèrement le froufrou d'une cape et le clic clac d'un fourreau d'épée.
Il devait avoir tellement l'habitude d'être le chasseur qu'il ne devait même pas imaginer un jour devenir la proie...
Je titubait assez pour donner une illusion de faiblesse à mon adversaire, juste une illusion, lorsque que je le sentis assez près je fis volte face en lui envoyant ma hache dans la figure, il esquiva en sautant en arrière et grogna vers moi les crocs en avant, une épée en acier dans une main.
Je frappa du poing dans le sol pour tisser la karenya jusqu'à lui, et la roche ce mouva pour créer un pieu de pierre juste dans son dos et l'empaler avec violence, son sang giclant sur la roche millénaire.

Je m'approcha de lui, le visage marquer par la colère, le sien par un début d'inquiétude.
Ma hache fit un arc de cercle dans un sifflement et trancha la tête de la créature, tête qui roula sur le sol, un derniers rictus de haine sur le visage.
Je récolta le sang du vampire et fis le chemin inverse aussi vite que possible... je commençais à voir trouble, la fatigue et mes blessures réclamait leurs dû à mon corps.
Je parvint en titubant auprès du corps d'A'lana et dans un derniers effort versa le sang du vampire dans la plaie béante du dos de la jeune femme. Je ne pu faire plus ensuite... Que de m'endormir sur le ventre de la jeune femme morte.

Ce n'est que bien plus tard que je me réveilla dans un lit doux et chaud... Mais c'est une autre histoire.

Aviendha


Les hurlements d'un dragon nous avaient alerté depuis quelques jours déjà moi et les autres amis du chef.
Il n'était toujours pas revenu des ruines et nous étions tous de plus en plus inquiet de sa disparition et de celle de notre ami Enëlya.

Moi, Lan et le maitre maen du feu Lew Therins Telamon étions partie pour le chercher, au lieu de trois jours nous avons parcouru la distance en 2 jours, j'aurais pu la faire en une mais le maen est lent à cause de son âge.

Nosu avons vu un dragon devant les ruines, il n'a pas fait attention à nous et nous somme entré dans les ruines sombres, poussiéreuses et inquiétante.
Nous les avons appelé pendant des heures avant de les retrouver, nos seuls écho répondant à nos appels, et lorsque j'ai vu le chef étendu aux côtés des jeunes femmes j'ai cru que mon cœur s'arrêtait, il était comme un père pour moi, un père dont je voulais toujours voir la fierté dans ses yeux!
j'accouru vers les blessés avec Lan et Lew qui examinèrent Enëlya, moi je palpa le poux de la gardienne de telara, elle était morte et déjà glacé... Je fis une prière pour son âme, c'était uen sacrée guerrière et je la respectait pour ça malgré qu'elle est courtisé notre chef.

D’ailleurs notre chef semblait être endormi sur elle, ai-je eu tort de penser qu'il était épris d'Enëlya? était il sous le charme de la gardienne? Oh par Gaia il en serait anéanti.
je sursauta lorsque Lan me tapa sur l'épaule, je me maudit de m’être perdu dans mes pensées.

"Nous devons les emmener au village, ils sont aux bord de la mort pour Tyrael et Enëlya, nous ne pouvons plus rien pour la gardienne de telara, Lew et moi porterons Tyrael et A'lana, tu portera leEnëlya." ordonna t'il avec son habituelle ton dur et froid, cette fois marqué de tristesse.

Je me mis tout de suite au travail et installa la bien aimé je l'espère de ntore chef sur mes épaules et partit devant pour la ramener à nos guérisseuses, Lew et Lan me suivaient portant le chef et A'lana...

Il nous fallu deux jours pour arriver à Ithaque et remettre les blessées à Moiraine et Nynaeve... Et cacher le corps d'A'lana à sa fille pour le moment.


FIN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans l'obscurité des ruines... [ PV: A'lana et Enëlya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un ado dans l'obscurité lumineuse de la nuit [libre]
» Obscur le démon de l'obscurité
» Deux loups dissimulés dans l'obscurité. [Abandon]
» Dans l'obscurité naît la lumière [PV Samson]
» Une lumière dans l'obscurité [Mobali]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duerena, les Roses de Sablovent :: Le Havre :: Le Septentrion :: Ruine de Vass-