Là où rêve et espoir sont brisés.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une petite souris dans le repère des serviteurs de Gaïa... [Quête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre.
Capacité & Magie:
Relations :


Messages : 165
XP : 220
Ici depuis le : 12/12/2013
Couleur Dialogue : #0099cc & center

Date de naissance : 02/12/1996

MessageSujet: Une petite souris dans le repère des serviteurs de Gaïa... [Quête]   Dim 13 Avr - 22:51

En route pour la grande cité de Duerena! J'étais si pressé, enfin sortir du froid des Septentrion et visiter les contrées qui m'entoure! Pourquoi aller aussi loin? Pour chercher de la silice! Le chef de village et ami Tyraël m'avait demander de lui en ramener pour une construction précise et pour l'occasion, il m'avait fait monter avec des marchands dans leur caravane!
Avec moi, mon valeureux compagnons Great-Shadow, je voulais qu'il reste à surveiller ça meute mais il voulait partir m'accompagner. J'espère seulement qu'il supportera la chaleur du désert...

Au bout d'une petite journée, les marchands voulurent s'arrêter à la forêt de Sylvea. C'était tellement beau, je n'étais jamais aller très loin dans cette jungle... Et dire que mon compagnons y habiter. Ici, il y avait des plantes de toute race et un arbre gigantesque! Mes accompagnateur disaient que l'arbre habritait leur déesse qui se prénommé Gaïa, cela me disait quelque chose... Les étoiles dans les yeux, les trois hommes me raconter le récit de cette divinité et intéressée, je les écoutaient.
Notre destination était un petit village nommé Sylbor, il était construit tout autour de l'arbre mère. J'aurais aimé habiter ici, ce lieux avait l'air magique!

Après être descendu de ma caravane, je partis visiter ce lieu. Pendant une petite heure je flânais dans les recoins de cette endroit, je me alors fit percuter à en faillir perdre l'équilibre et tomber d'un geste rapide des jambes j'arrêtais de tanguer puis intriguée je tournais mon regard sur une demoiselle sentinelle qui s'excuser en boucle de m'avoir bousculer. D'un signe de main, je fis comprendre à Great-Shadow que charger n'était pas nécessaire. Doucement, je souris et lui répondu en l'aidant à se relever.

'' Rien de grave gardienne de l'arbre mère. Vous allez bien j'espère? ''


Mon regard se posa sur cette femme au trait anxieux et au tic nerveux vraiment apparent. Je ne pensais pas que de me bousculer aller autant l'intimider moi simple dame de passage! De but en blanc elle me dit soudainement un soucis qu'elle avait sur le cœur.

'' Olala, il faut que je le dise! Une... Une personne vole des armes dans l'armurerie de l'ordre, je suis en charge de cette endroit et je n'arrive pas à trouver le voleur! Oh mon dieu, je ne sais plus quoi faire! Pitié aider moi étrangère, je vous récompenserez! Je suis au aboie, si vous plait, si vous plait...! ''

Hum... Que de soucis... En jetant un coup d'œil à mon compagnons, je vis son regard effarer de voir une sentinelle aussi paniqué.
Je ne sais pas comment il punisse en court martial mais il ne devait pas y aller du dos de la cuillère!
Les yeux de la jeune femme faisait des petits yeux de cocker comme si elle cherchait à amadouer ma clémence. Bon bon, j'accepte, j'espère au moins que cela ne me créera pas de problème!

D'une voix un peu troublé par la situation je laissais un petit « Bon... Hum... J'accepte. » la sentinelle bondit alors de joie et me remercia en secouant mes frêles épaules d'archères.

'' De rien...? ''

Lui répondis-je sur un ton de doute... Je ne pensais pas avoir tant créer de joie! Sans attendre elle me communiqua toute information qu'elle avait à moi et mon compagnons insistant bien sur la capture du cèlera qui avait osé voler la garde!

'' La personne qui vole les armes est de sex inconnu, tous se que j'ai à vous dire c'est qu'il ne vole jamais rien de gros! Que des choses discrètes comme des petits poignards, dagues, flèche... Ramener le moi, je le veux devant moi. Je voudrais le voir de mes propres yeux et le punir de ces actes, les voleurs, je n'aime pas ça et je vais lui faire ça fête! Que Gaïa m'en soit témoins! ''

D'une voix un peu gênée et expéditif je lui répondis alors.

'' Bien... Haha... Qu'il en soit ainsi par... Gaïa. ''


Il fallait que je passe la crème, je n'allais pas dire par Telara ou je ne sais quoi d'autre... En plus je n'aimais pas vraiment ces histoires de divinité qui créer la guerre entre les peuples... Je ne me souviens pas qu'à mon époque les choses soit aussi tendu entre les peuples de notre pays mais ce n'est pas grave.

D'une révérence je partis tous de suite en quête de la réserve en toute discrétion. Je n'étais pas plus aguerri que cette brave femme moi! Mais il fallait que je le fasse... Arrivé la-bas je me mis à genoux pour parler discrètement à Great-Shadow aux creux de son oreille.

'' Mon ami, cachez-vous proche de la porte en silence, laisser rentrer tous le monde mais dès que vous apercevez une personne qui n'a aucunement l'allure d'un sentinelle repartir de la réserve, vous bloquerez l'entrée en grandissant et en l'impressionnant. Je sais que vous savez très bien faire peur haha. ''


Terminais-je d'un petit clin d'œil. Avant qu'il ne parte à son poste, je lui frotta amicalement la tête et lui tapota le flan.
Pour ma pars, j'allais me fondre discrètement au côté de l'armurerie d'arme légère. Je n'avais pas mon armure ni mon arc ainsi, je ne pouvais me faire remarquer!

Toute la nuit, je veilla aux aguets, j'avais sommeil bon sang! Au bout d'un moment, je vis une dague bouger toute seul, mes yeux alors endormis s'écarquillèrent. Hein? Quoi? Elle fait quoi cette arme!
L'arme, seul fila derrière un mur. Mais qu'est-ce qu'il se passer derrière se meuble? Doucement, je me partis vers le mur à pas de loup. De mes fines mains, je poussa de toute mes forces se mur voyant qu'en dessous, il y avait un trou, un jolie trou de la taille d'un poing d'homme. Étonné, je me mis à quatre patte et regarda dedans avec mon œil. Dedans, je voyais le bout de la dague et une petite ombre filer jambe à son cou la ou je ne pouvais la voir. Il fallait la faire sortir, je passa alors la main dans le trou mais me fit mordre. Un petit sursaut suivit d'un bruit de douleur s'échapa de ma bouche.

'' Kyaïe! ''

Great-Shadow se précipita tous de suite vers moi en grognant. Il était très protecteur... D'un ton rassurant en me frottant la main je lui dit.

'' Calme Great! Je... Je vais bien je me suis juste fais mordre la main. ''

Le loup était en position d'attaque, les dents apparentes montrant au petit personnage que si il ne montrait pas plus de compassion, il finirait dans ça gueule.
Pour ma pars, j'essayais d'employer la manière douce. La cicatrice se referma d'elle même, je n'avais plus mal de toute façon.
Toujours à quatre patte, je regardais dans le trou en essayant de parler.

'' Euh... Bonsoir? Je suis désolée de vous avoir fait peur qui que vous soyez. Je suis pas la pour vous tapez mais j'aimerais vous parlez. ''


Une toute petite voix raisonna alors dans le creux du mur.

'' Non, il... Il n'y a personne! ''

D'un doux rire, je poursuivis en lui parlant.

'' Haha, alors pourquoi le mur me répond. ''

'' C'est... Un mur magique? ''

'' Hahaha! Bon alors je peux parler au mur magique? Je vais me présentée. Bonsoir mur magique, je m'appelle Enëlya et j'ai environ 300 ans. Je suis étrangère, des personnes s'inquiètent parce-que des choses disparaisse ici et m'ont demander de voir qui était le voleur. J'étais venu pour discuter avec lui et savoir pourquoi il fait ça mais il n'a pas l'air d'être là. Je vais repartir et être triste si il ne vient pas... Tu pourrais m'aider? ''


Pour éviter de faire peur à l'étranger qui était dans le mur, j'avais adopter une petite voix naïve. Je n'avais pas l'intention de lui faire du mal et je sentais qu'il n'était pas méchant pour un sous! Je mettais mise en tailleur face au mur pour éviter que cette personne ne prenne peur de mon grand œil blanc. Le sourire aux lèvres j'attendis que l'on me réponde alors que Great faisait la garde.

Tous doucement je vis la petite ombre de tout à l'heure sortir à pas peureux de son trou, d'un signe de main je fis comprendre à mon compagnons qu'il avait ordre de s'assoir.
Le personnage ressemblait à une souris, le chapeau entre ces mains, il me regardait d'un air timide et gênée.

'' Je... Je suis pas un mur magique. '' Fit-il d'une petite voix désolé puis il poursuivit '' Vous me voulez pas de mal c'est vrai? ''

Je ne voulais pas l'intimider, je mis mes deux mains à terre pour le faire monter puis je lui dis en souriant.

'' Je n'aime pas faire du mal, je l'utilise qu'en cas de nécessiter et je pense que tu n'es pas méchant. Oui, comme je l'ai dis tout à l'heure, j'aimerais discutez avec vous. ''


Le petit personnage, méfiant mais bien curieux d'une réaction aussi pacifique que la mienne monta dans mes mains pour se faire sur-élevée à hauteur de mon visage. Il m'observait attentivement guettant du coin de l'œil le loup qui m'accompagner.

'' Tu ne fais pas vieille pour 300 ans! Mais... Pourquoi tu t'intéresses à moi?! ''

Avec douceur je me mis à rigoler puis je lui répondis.

'' Eh bien, je voudrais savoir pourquoi volez-vous les armes de la réserve? ''

Gênée le petit personnage voulu se sauver en sautant de mes mains, d'un visage interrogative je le rattrapa par la queue alors qu'il tentait de courir dans le vide.

'' Eh bien, eh bien! Calmez-vous, ne fuyez pas! Je ne suis pas une sentinelle et j'ai pas envie de vous faire mal mais je voudrais comprendre pour l'expliquer aux autres! ''


Le petit personnage faisait la sourde oreille et s'efforcer à courir malgré que mon doigt retenait ça queue.

'' Non, non, non lâché moi! ''

Faisait-il. Great-Shadow, voulant calmer les gestes du Narestan mis ça tête face à lui et poussa un léger grognement agressif. Le curieux personnage recula alors brutalement en se jetant dans mes mains, serrant mon pouce avec force ne voulant plus le lâcher. Paniqué il dit alors.

'' Oui, j'avoue tous! C'est... C'est moi le voleur! Je... Je... Un jour, quand je serais grand, je me ferais appeler par Gaïa et je voulais m'entrainer avec les armes pour être à la hauteur des sentinelles!! J'avais l'intention de rendre les armes je te jure! ''

Un léger air satisfait se fit remarquer sur la tête de Great-Shadow, ahh la diplomatie... Bravo, il était tous paniqué! Au moins je connaissais la vérité maintenant.
Se faire appeler par Gaïa? Je ne comprend pas? Interrogative, je lui dit alors.

'' Vous faire appeler par Gaïa? ''

Le narrestan me répondis alors du tac au tac.

'' Oui, me faire appeler par Gaïa pour devenir sentinelle! Tu as fais quoi pendant 300 ans? Tu as dormis? ''

Vexé par le propos de l'homme souris, Great-Shadow se mit à grogner un peu plus fort d'un air peu amical, ces yeux reflétant la lumière tendis que ces dents étaient à nouveau apparente.
Terrorisé, le petit personnage serrer un peu plus mon pouce en y mettant bras et jambe.

'' Pardon, pardon! Pitié, dite à votre ami que je veux pas être mangé!!! ''

Soupirante du comportement agressif de mon compagnon, je lui discrètement

'' Great, calme. ''


Le loup semblait déçu de ne pas s'être battu et expira en levant le regard au ciel puis en posant ça tête sur ces pattes. Cela me fis légèrement rigoler, quelle forte tête celui-là! Une réflexion et le voilà entrain de faire l'enfant!
D'une mou gentille, je pris le petit chapeau de l'homme souris et lui mis sur la tête avant de sourire et de le rassurer.

'' Je comprend mieux pourquoi maintenant. Mais si vous voulez que Gaïa vous appelle, il ne faut plus voler. Les sentinelles sont de valeureux guerrier pas des voleurs. Il faut les rendre à leur possesseur désormais n'est-ce pas? ''


'' Mais... ''

'' Pourquoi mais? Si vous voulez être aussi valeureux que les sentinelles, il va falloir rendre ce que vous avez voler, et Gaïa pourra comprendre et pardonner vos gestes. Vous serez un merveilleux sentinelle j'en suis sur mais croyez-vous que c'est comme cela que l'on rejoins un ordre sacré? ''

'' Non... ''

Fit-il en baissant la tête en accompagnant ça petite voix triste d'un signe de négation de la tête. Le petit homme souris sauta alors de mes mains en clamant

'' Je vais ressortir toute les armes que j'ai volé pardon... ''

Conciliante, je mis mon doigt sur ça tête en lui faisant une petite caresse puis je lui dis.

'' D'accord, j'attends ici alors, à tout à l'heure. ''

Great-Shadow se poussa de l'entrée du mur et se mit à côté de moi d'une mine boudeuse. Après que la souris soit partit dans ça demeure, je m'adressa à mon compagnons.

'' Qu'avez-vous Great? ''


Le loup ne répondis pas et détourna le regard bougonnant et soupirant.

'' C'est parce-que vous ne l'avez pas mangé? ''

Pas de réponse, il me boudait vraiment! Quelle tête de bois quant il pouvait s'y mettre! Tous l'inverse de son prédécesseur Wise! Il fallait que je fasse le premier pas pourtant, je n'ai pas fais de faute mais cela se voyait clairement qu'il n'était pas très heureux. Tous sourire je lui sauta dessus en le roulant dans mes bras.

'' Bon, vous voulez vous battre? Battez-vous alors! Je suis votre adversaire. ''

Dis-je d'un ton amusé et incitant. Le loup ne résista pas très longtemps à mes multiples grattouillage au ventre! Lui et moi étions entrain de nous chamailler comme de louveteau en attendant le petit Narestan qui devait sortir ça collection d'arme. Il avait pris beaucoup de temps, presque plus d'une heure, je ne pensais qu'il n'en finirait jamais!
Bienveillante, après mettre occupé de mon loup je partis aider la souris à ranger les nombreuses armes à leur place. La nuit était bien entamé et l'aube était entrain de débuter. Eh bien!

Le petit Narrestan remis alors son chapeau entre ces mains levant la tête en ma direction d'un air un peu peiné.

'' Tu va me livrer au sentinelle n'est-ce pas? ''

Ça me fendait le cœur de devoir le livrer... Il était gentil... Cela se voyait qu'il n'avait pas l'intention de faire du mal... Je le pris alors au creux de mes mains et le souleva pour qu'il soit face à mes grand yeux blanc.

'' Je... Non, je ne vais pas vous livrer aux sentinelles. Écoutez, je voudrais que vous prenez un cadeau de ma pars mais d'abord, jurez moi de ne plus jamais voler d'arme d'accord? ''


'' D'accord, je jure... ''

Je fis alors un doux sourire et ressortit de ma botte une fine lame de défense, elle était petite et faite pour me défendre. J'en avais disperser 9 sur mon corps comme celle-ci car je ne voulais pas apporter mon arc.
Les yeux du petit narestan s'éclairèrent en voyant l'arme, clair et brillante sortir de ma botte je le déposa à terre puis lui tendis généreusement celle-ci.

'' Prenez c'est pour vous. ''

L'homme souris le pris alors dans ces mains et l'agita dans tous les sens pour la tester, joyeux il dit alors.

'' Wouah!! Elle est super!! Légère et tranchante! Merci!! ''

Heureux, le Narestan me donna l'anneau de changement de taille que je mis au doigt en le remerciant. Il était tant que je parte maintenant, après un échange poli d'adieu, je replaça le meuble et partit accompagner de mon fidèle loup...
Je me frottais les yeux en baillant, je n'avais pas dormis de la nuit... Je sens que dans la caravane, j'allais y faire somme! Mais d'abord, trouvont la supérieur de cette sentinelle. Elle était incapable et devrait retravailler ces bases je penses. De loin, je la voyait tourner dans tous les sens tellement la nervosité l'avait accaparé.
Arrivé devant un supérieur déjà lever à l'aube je le salua poliment avant de vider ainsi dire mon sac.

'' Monsieur le sentinelle supérieur, je vous salue. Des voles ont étaient commis dans votre réserve, je fus informé par votre collègue si présente hier à mon arrivé à Sylbor. ''


D'une mine froide, le chef appela la sentinelle qui rappliqua de suite lui demandant des comptes. Je voyais bien le regard de la jeune femme pleine de colère à mon égard. J'eus quand même la fameuse question « Le voleur, vous l'avez attrapé? ».
Je décidais alors de mentir.

'' J'ai récupérer tous votre stock. Le voleur c'est enfuis mais à jurer de ne plus jamais toucher à la réserve, je pense que moi et mon compagnon ont su lui fair peur. ''

Le chef sentinelle dit-alors.

'' Ce n'était à une inconnu de faire ce boulot, néanmoins je vous suis redevable... Prenez ma dague. Elle est précieuse et coupe absolument tous en ne s'abimant pas. Elle ne s'abimera jamais d'ailleurs car c'est une lame forgé dans un métal précieux. Maintenant partez. Je ne veux plus vous voir devant moi, je pense que j'ai quelque mot à dire à ma collègue. ''

Je ne fis pas la fine bouche, les saluant, je m'empressais de partir jusqu'à la caravane. Les trois frères étaient déjà lever prêt à partir. Great-Shadow et moi n'avions pas attendu pour monter dans la caravane... Le paysage était vraiment splendide, dommage que je ne pu pas le voir... J'étais tombée de sommeille me servant de mon compagnons comme d'oreiller. Je ne fis que de jolie rêve aujourd'hui et sous mes songe se cacher une grande envie d'arriver enfin à Eäthien!

Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Esprit Commun


Messages : 8
XP : 8
Ici depuis le : 05/09/2013

MessageSujet: Re: Une petite souris dans le repère des serviteurs de Gaïa... [Quête]   Lun 30 Juin - 9:53

Même si le voleur n'a pas été capturé, les efforts de ceux qui sont bienveillants avec mon peuple ne seront jamais vains.

La quêtes est validée, la quête est réussie.

Tu possède donc, de nouveaux artefacts dans ton inventaire, tâche des les utiliser correctement mon enfant.

Et oui c'est seulement maintenant que je me manifeste !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une petite souris dans le repère des serviteurs de Gaïa... [Quête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Journal de bord d'une petite souris ♥ ~
» Petite maison dans la Fôret.
» Il était une fois... La petite souris
» Prise de risque - L'agneau dans le repère des loups [Pv. Ryuho D. Shikki]
» [1st Rp] Petite aventure dans les plaines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duerena, les Roses de Sablovent :: Le Havre :: Forêt de Sylvea :: Sylbor-