Là où rêve et espoir sont brisés.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [PV Tyrael ] Échapper belle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Diable Incarné


Messages : 27
XP : 44
Ici depuis le : 16/11/2013
Date de naissance : 22/06/1983

MessageSujet: [PV Tyrael ] Échapper belle.   Jeu 2 Jan - 13:42

Ils étaient tenaces ce là. Ils avaient réussi à me pourchasser jusque dans les montagnes du septentrion, fallait le faire quand même. D'habitude la garde duerenan ne cherche pas plus loin que quelque lieu dans le désert autour des villes et voilà que tout un groupe me courait après. Le pire était que je ne connaissais même pas la raison de cette chasse. Je n'avais pas fait de massacre depuis quelque semaine. Même pas sur Shi-Telara. A tous les coups j'avais oublié un détaille chez mes dernières cibles, détaille qui a prévenu la garde qui a mis quelques jours à me trouver... j'étais dans de beaux draps, parce que ça faisait déjà plusieurs jours que je m'évertuais à les semer en vain. LA tournure des événements voulut donc que j'avance mon planning. J'avais entendu parler par je ne sais plus trop qui, d'un type qui aurait élut domicile dans les montagnes avec tout un village et qui, selon les dires, accueillerais toutes personnes ce trouvant dans une position comme celle où je me trouvais. J'avais prévu d'y aller tranquillement à un moment ou un autre pour voir ce qu'il en était et je me retrouvais finalement à y courir pour éviter de subir la peine capitale pour meurtre en série et je ne sais quoi d'autre qu'il aurait pu inventer rien que pour moi. Seul hic, je ne savais pas du tout où se trouvait ce village, tout ce que je savais c'est qu'il était niché dans les montagnes. Autant dire que ce n'était pas gagné d'avance.

Pour trouver ce village, je devais avoir un minimum de tranquillité pour le chercher, donc éviter d'avoir mes poursuivants dans les pattes. Voir même de ne plus les avoir du tout. Pour cela j'avais avancé une nuit et deux jours, ne m'autorisant que de rapide pause, en espérant que mes traqueurs ne ferais pas la même chose pour me rattraper en me savant proche de la montagne.
Une fois aux pieds des premiers édifices rocheux je commençais enfin à voir la fin de cette longue poursuite. Pour avancer rapidement dans les vallées je prenais les chemins et les routes bien tracer, puis estimant m'être assez enfoncé entre les montagnes, je quittais les grands sentiers pour des chemins généralement empruntés par les animaux sauvages ou même pour des éboulis pour prendre de la hauteur rapidement. Ce n'est qua la fin d'une petite journée d'escalade que je m'autorisais enfin une bonne nuit de sommeille. J'étais arrivée sous un petit parapet rocheux difficile d'accès. J'étais donc tranquille pour un bon moment.
Je me réveillais le lendemain vers midi. J'avais rattrapé une grande partie de ma fatigue et il n'y avait aucun signe de la garde. Je pouvais donc réfléchir à comment trouver ce village.

- Alors voyons, en principe un village on le construit dans une vallée, à flan de montagne c'est trop dangereux et trop compliquer. Mais en même temps s'il est difficile à trouver c'est qu'il doit être caché. Donc dans un endroit accueille, mais pas facilement. Dans une vallée l'accès serait trop facile et c'est le premier endroit où l'on chercherait... Dans un cirque alors... non plus, si des gens peuvent y accéder, les marchandises pour faire vivre un village seraient presque impossibles à monter.

Beaucoup de possibilité, mais aucune réellement réalisable. Réfléchir à où placer un village était donc inutile, il fallait trouver un autre moyen de le trouver. Et cet autre moyen c'était la vu. Pour savoir où il était je devais le voir, je devais donc trouver un point de vue panoramique et pour cela je devais continuer à monter. Je repartis donc sur les parois escarpées et les éboulis instables sans me soucier de quoi ou qui je, pourrais croiser.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: [PV Tyrael ] Échapper belle.   Jeu 2 Jan - 17:28

Cela faisait un moment que j'avais eu vent d'agitation dans la montagne, les lapins avaient été effrayé par les pieds brillant (des bottes d'acier en sommes), les loups avaient vu une femelle deux pattes courir au milieu des bois et faire fuir leurs gibier (deux pattes = humain), les ours avaient été réveillé par des bruits de courses juste au dessus de leurs grotte.

Une course poursuite avait lieu dans la montagne et il y avait de grande chance pour que cela soit une réfugié en quête du village poursuivi par des mercenaires ou la garde.
Cela ne me laissait qu'une solution, je ne devait pas laissé qui que ce soit trouver la localisation du village sans autorisation, surtout pas pour les gardes ou les mercenaire, je devait donc mené une expédition pour me rendre sur place et les trouver avant qu'ils ne me trouvent.

Je ne pouvait pas par contre engager un groupe de mercenaire ou de garde seul, je pris donc avec moi des compagnons: Matrhim Cauthon un joyeux lurons parieur farceur et joueur, spécialiste au maniement de la lance, un Shyn incapable de se métamorphosé mais adroit dans les enchantement de glace. Un homme jeune de 30 ans, des cheveux chatains en bataille coupé court et des yeux malicieux noisettes, toujours un sourire aux lèvres et assez fin et de taille moyenne.

Et Rand Al'Thor, un Ath du même age que Matrhim d'apparence Shyn roux aux yeux acier, calme et peu bavard, grand et musculeux il maniait bien l'épée et les enchantement de feu.

Nous trois vêtu d'habit de laine verte foncé et robuste nous courions à travers les bois pour intercepter la jeune femme poursuivi ainsi que les gardes qui la talonnaient.
Les animaux continuaient de me renseigner et Nael ma petite chouette me guidait pour que j'évite les obstacles sur la route.

le bruissements des feuilles mortes piétiné et le souffle de nos respirations haletante étaient les seuls bruits alentours.
Nos armes accroché dans notre dos ou à notre ceinture ce balançaient aux rythme de notre course alors que nous rejoignons peu à peu la femme poursuivi qui c'était isolé prêts d'une falaise en hauteur des montagnes.

Nous ne sommes arrivé que dans le début de soiré, tapis dans la neige et ventre à terre ont observaient le bivouac de la fugitif sans mots dire, Nael perché sur un arbre proche observait la visiteuse.
Sans dire un mot toujours je fis signe à mes compagnons d'attendre ici et je me leva lentement en époussetant la neige de mes vêtement e nm'approchant.
D'une voix amicale je me fis connaitre de la jeuen femme prêts du feu du bivouac:

"Ola l'amie! Je m'appel tyrael Ankamariel, que vient tu faire dans la montagne poursuivi par la garde?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Diable Incarné


Messages : 27
XP : 44
Ici depuis le : 16/11/2013
Date de naissance : 22/06/1983

MessageSujet: Re: [PV Tyrael ] Échapper belle.   Dim 5 Jan - 15:36

Cela commencer a faire quelque heures que je courais sur les flan des montagne en essayant de trouver un passage vers le point culminant des lieux, mais même si j’avais désormais une bonne avance sur mes poursuivant, tout cela m’avais considérablement épuisé et je devais de nouveau me reposer. Je venais d’attendre la partie enneigé du pic que je gravissais, alors que je n’avais même pas encore atteints la hauteur du premier col. Je cherchais un abri de fortune où je serais à l’abri du vent et où je pourrais faire un feu pour rester au chaud. Je fini par somnoler pendant plusieurs minutes jusqu’à ce que je ressente la présence de trois personne approcher a une cinquantaine de mètres de ma position. Je ne pouvais pas savoir de qui il s’agissait, ni ce qu’ils faisaient. Au bout d’un moment, le groupe se divisa, deux d’entre eux restèrent en retrait pendant que le troisième s’approché de moi. Je me redressais pour faire face à toute action dangereuse de l’individu en me préparant à dégainer si besoin.
Quelques secondes passèrent et il arriva enfin dans mon champ de vision. Il s’arrêta en face de moi et commença à parlait sur un ton amical.

"Ola l'amie! Je m'appel tyrael Ankamariel, que vient tu faire dans la montagne poursuivi par la garde?"

Alors comme ça la garde me suivait encore. Décidément je n’étais vraiment pas en veine en se moment. Parce que si je voulais trouver ce village sans me faire claquer la porte au nez j’allais devoir faire faire demi-tour à la garde avant d’y aller. Mais pour le moment il y avait plus important, il y avait cette homme en face de moi et ses deux compère un peux plus loin. Je jaugeai rapidement mon interlocuteur et voyant qu’il ne semblait pas dangereux et que son arme était rangé je me redressai en lâchant mon arme avant de lui répondre.

- Je suis ici justement pour essayer de semer la garde au détoure d’un col. Mais visiblement ils ne semblent pas vouloir lâcher l’affaire. Et comme j’avais entendu parler d’un village qui pourrait peut être m’aider, j’en ais profiter. Et vous, que me voulez-vous ? Vous êtes au service de la garde, toi et t’es deux compères planqué un peu plus loin ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: [PV Tyrael ] Échapper belle.   Mar 7 Jan - 16:57

La jeune femme semblais être une fine observatrice, je fis donc signe à mes compagnons de me rejoindre, ils prirent place à ma gauche et ma droite l'arme au fourreau mais la main sur le pommeau.
La jeune femme était grande, de long cheveux corbeau et elle avait une musculature de soldat bien entraîné.
Croisant les bras sur mon torse et d'une voix sérieuse et grave je répondit à la visiteuse de mon domaine.

"Je suis le chef du village dont vous parlez mademoiselle... Et je ne suis pas un ami de la garde tout comme les villageois sous ma responsabilité, pourquoi est-ce qu'ils vous pourchassent? je ne peut amenez chez moi une criminelle"

Je voyais non loin le scintillement d'une petite fée, si une fée suivait cette femme c'est qu'elle ne pouvait être réellement maléfique mais il fallait être prudent, Duerena comptait de nombreux hors-la-loi sans pitié.

RAND



Après un voyage assez éprouvant nous avions enfin retrouvé la jeune femme dont nous avait parlé Tyrael, elle était assez belle malgré la lueur meurtrière dans son regard, une lueur que je ne connais que trop bien.
Après que malgré que nous nous soyons caché avec Mat dans les fourré en attendant la suite elle nous avaient repéré et Tyrael nous avaient fait signe de le rejoindre.
Je gardais la main sur le pommeau de mon épée à la poignée enroulé de cuir, cette femme ne m'inspirait pas confiance et visiblement pas plus à Mat qui ne cessait de répéter à voix basse durant notre approche du feu de camp de la jeune femme:

"Sang et sacrée cendre... Sang et sacrée cendre."

"Calme toi Mat, tout ira bien..." lui dis je

Je gardais ensuite les yeux sur la jeune femme, Mat lui se dandinait d'un pied à l'autre de malaise.
Le vent froid de la montagne n'apportait que de l'air glacé, mais enveloppé dans le vide de mon esprit je ne percevait que faiblement la morsure du froid sur mon visage.



MATHRIM


Bon sang de tout les villageois il avait fallu que Ty me choisisse moi, je sais que j'était un bon combattant et un bon ami à lui mais pourquoi m'emmenait il partout dans ses aventure avec lui et Rand à la moindre occasion.
De plus la femme en face de nous avait l'air d'une véritable tueuse en série avec ses cheveux couleur nuit et ses yeux froid comme ses lames.
Enfin après tout Ty ressemblait à un bûcheron doublé d'un chasseur et c'était un chef de village et un grand alchimiste malgré tout... Mais cette femme me fais froid dans le dos et ce n'était pas du à au froid mordant de la montagne ou à la nuit étoilé.
Lorsque Ty demanda à la jeune femme pourquoi les gardes la poursuivait je raffermit la prise sur ma lance, les criminels démasqué ont tendance à vouloir tué plus rapidement après tout. J'eu alors l'idée de vouloir détendre l'atmosphère, alors d'une voix un peu gêné je pris la parole en gloussant de rire avec nervosité:

"Vous avez dû dire à un garde qu'il ressemblait à une batterie de casserole de cuisine pour qu'ils soient si déterminé à vous attrapé haha..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Diable Incarné


Messages : 27
XP : 44
Ici depuis le : 16/11/2013
Date de naissance : 22/06/1983

MessageSujet: Re: [PV Tyrael ] Échapper belle.   Lun 13 Jan - 16:16

Alors que j'attendais la réponse de l'homme à la hache en face de moi, je le vis faire signe à ses collègues de venir. Je les observais rapidement, notant que l'un d'eux semblait bien anxieux et prêt à dégainer au moindre problème et je savais qu'un homme qui à peur peut être très dangereux. Je reportai ensuite mon attention sur leur chef qui me répondit.

- Je suis le chef du village dont vous parlez mademoiselle... Et je ne suis pas un ami de la garde tout comme les villageois sous ma responsabilité, pourquoi est-ce qu'ils vous pourchassent? Je ne peux amenez chez moi une criminelle.

"Vous avez dû dire à un garde qu'il ressemblait à une batterie de casserole de cuisine pour qu'ils soient si déterminé à vous attrapé haha..."

je ne relevais pas cette maigre tentative de blague, mon problème devenant un peu trop grand pour le moment.

- Tsss, fallait que ce soit sur vous que je tombe en premier... j'avais espéré avoir échappé à la garde avant de vous trouver, mais visiblement c'est raté.

Vu que maintenant, le chef du village était avec moi, je ne pouvais plus aller directement au village en espérant perdre la garde sur le trajet. Je ne pouvais pas non plus leur demander de les combattre avec moi, d'une il n'accepterait pas forcement et de deux ça risquer justement de mettre leur village en danger en cas de problème. En attendant il valait mieux ne pas se les mettre à dos, j'avais déjà trop de monde à mes trousses.

- Je ne sais pas pourquoi il me cour après. Tout ce que je sais, c'est qu'ils me suivent depuis la capitale. Et je ne suis pas une criminelle. Enfin je ne suis pas de ceux qui tuent sans raison. Disons juste que j'apprends à certaines personnes des races supérieures un peu trop imbu de leur statut, qu'ils ne sont pas aussi hauts qu'ils le pensent.

C'était ma façon de faire pour montrer que personne n'est au-dessus des autres, je tuais ce qui se pensait intouchable pour montrer à ceux encore vivant que s'ils ne nous respectent pas, ça leur en coute. Si pour cela je devais passer pour une criminelle alors soit.

- Quoi qu'il en soit, tant que vous respectez les gens qui vous sont différents alors vous n'avez rien à craindre de moi. D'autant que je ne suis pas là pour vous attirer des ennuis.


Je n'étais pas là pour leur apporter les ennuis et pourtant je leur amène tout un groupe de garde... maintenant que le chef du village m'avait trouvé et qu'il savait que la garde était derrière moi, je devais faire en sorte qu'il me croit. Il me fallait donc éliminer la menace avant d'aller plus loin. La question restait de savoir comment, si j'avais pu le combattre je l'aurais déjà fait...

Alors que je réfléchissais, un coup de vent couplé au froid mordant fit se décrocher un petit morceau de roche qui tomba au sol. La chute du gravât et de la neige qu'il supportait me donna le déclic. Nous étions en montagne et les éboulements sont chose courante. Si part malheurs la garde venait à se trouver au mauvais endroit au mauvais moment ils périraient tous, sans quoi les survivants feraient demi-tour.

- Bon, puisque temps que la garde sera à ma recherche je ne pourrais pas aller plus loin, dit moi où elle se trouve en ce moment si vous le savez je vais faire en sorte qu'il cesse leur recherche.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: [PV Tyrael ] Échapper belle.   Mar 14 Jan - 13:45

Alors comme ça la jeune femme ignorait pourquoi elle était poursuivi... Il était évident pour moi qu'elle mentait, mais qu'elle voulait garder ses chances d'être accueilli chez nous.
Je me tourna vers Mat et Rand, leurs visage étaient soucieux et leurs mains posées sur leurs armes, ils connaissent le test pour entrer au village lorsque l'ont est un étranger... Faisons le passer à cette jeune femme.

Je me retourna vers la jeune femme aux cheveux d'onyx et lui expliqua ce que je comptait faire, pas question qu'elle parte seule au combat, si elle veut entrer au village, elle doit apprendre à travailler et à combattre en groupe.

"En entrant au village vous devez vous engager à prêter serment de défendre et soutenir le village et ses habitants quel qu’en soit le prix. Vous devez accepter de suivre les directives que je donnerais, nos méthodes seront surement différentes des vôtres mais vous serez sur un pied d'égalité avec tout le monde chez nous. Il n'y a ni noble ni privilégié, seulement des gens courageux qui ce donne à fond pour faire de leurs terres hostile un havre de paix."

Je regarda dans les yeux la femme devant moi en continuant d'une voix calme et douce:

"Respectez les villageois et ne faites pas d'histoires et il n'y aura aucun problème..."

Je cessa de parler j'entendais un loup approcher en hurlant... Il hurlait un avertissement!

RAND


Je vit le loup courir vers nous en hurlant avant d'entendre les cliquetis si caractéristique des gardes d'Aethien, ils nous avaient retrouvé!
Je cria aux autres pour les prévenir:

"La gardes, aux armes !!!"

je dégaina mon épée qui s'enflamma sous l'effet de la karenya que j'y avait incrusté, les gardes déboulèrent d'une corniche derrière nous, leurs archers ce préparaient à tirer mais les lancier en armures dorée étaient déjà sur nous, esquivant la lance d'un premier je réussi à glisser sous la lance d'un second pour lui trancher la gorge d'un vicieux coup d'épée par derrière, mais je me retrouva à paré les attaques des lanciers du prince en essayant de ne pas finir empaler par une flèches de leurs archers.

[
color=#ff3333]MATHRIM[/color]

Je le savais! Je le savait! Que cela finirait ainsi, comment les gardes avaient pu rester aussi silencieux si longtemps avec leurs armure faites de métal aussi bruyantes et luisantes que les casseroles de la vieille Edma!
Sang et sacrée cendre! Il ne nous auront pas ce soir!
Ma lance défiait les lances des gardes, je dansais autours d'eux esquivant les flèches et les fer de lances, je ne voyait que brièvement Ty combattre les gardes sur notre flanc gauche avec sa hache... Il devait surement tenter de se frayer un passage sur la corniche pour se débarrasser des archers.
J'esquiva de justesse une lance de garde qui réussit tout de même à m'entailler la joue, je riposta immédiatement en sautant pour atteindre de ma lance la gorge de mon adversaire.

J'en comptait 15, où sont les quinze autres gardes!!! Et que fais la femme qu'ils étaient venu chercher?!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Le Diable Incarné


Messages : 27
XP : 44
Ici depuis le : 16/11/2013
Date de naissance : 22/06/1983

MessageSujet: Re: [PV Tyrael ] Échapper belle.   Lun 27 Jan - 10:38

Le chef du petit groupe reste un instant silencieux. Il se retourna vers les deux autres qui semblait anxieux au point de garder la main sur leur arme en continue. Il finit par reporter son attention sur moi pour m'informer des conditions nécessaires pour mon entrer dans son village.

- En entrant au village vous devez vous engager à prêter serment de défendre et soutenir le village et ses habitants quel qu’en soit le prix. Vous devez accepter de suivre les directives que je donnerais, nos méthodes seront surement différentes des vôtres mais vous serez sur un pied d'égalité avec tout le monde chez nous. Il n'y a ni noble ni privilégié, seulement des gens courageux qui ce donne à fond pour faire de leurs terres hostile un havre de paix.

En même temps je me voyais mal entrer dans un village et y vivre si c'est pour ne pas participer à la vie de la communauté. Si c'était le cas j'aurais choisi de m'isoler en ermite. Mais il y avait juste un petit problème, la façon dont il l'a dit donne l'impression que je ne pourrais plus quitter ce village or je me devais de continuer à poursuivre mon objectif si je voulais un jour changer les choses. Il allait falloir mettre cela au clair.

Tout en me regardant dans les yeux, il ajouta rapidement un point, un peu copier sur ce que j’vais dit un peu avant.

-Respectez les villageois et ne faites pas d'histoires et il n'y aura aucun problème...

- Le principe semble correcte et en accord avec ce que je cherche. Toutefois il y aura certain point à approfondir. Comme vous l'avez dit, nos méthodes diffèrent en particulier une qui porte sur le fait que je travaillerai surtout à l'extérieur du village et donc que j'y serais présent par intermittence. Mais je ne pense pas que rester debout les pieds dans la neige soit le bon endroit pour en parler, donc, si ça ne vous dérange pas, je préférerais continuer la discutions dans un endroit plus propice, même si ça reste en dehors du village...

A peine avais-je fini de parler qu'un loup hurla et quand un loup hurle c'est, soit qu'il appelle du monde soit qu'il avertit de quelque chose. Au même moment je sentis un groupe d'une trentaine d'homme à quelques mètres de nous. L'un des deux gars restaient en retrait hurla de prendre les armes contre la garde qui arrivait. Bon, du coup pour l'effet de surprise c'était foutu, parce que s'il n'aurait pas crié on aurait pu se cacher le temps que la garde passe avant de leur tomber sur le dos juste après, mais maintenant il ne nous restait plus qu'à frapper de front.

- Tsss, d'où il sorte ceux la ! J'avais fait en sorte de mettre un écart d'au moins deux jours entre nous !

Effectivement soit il avait eu la même idée que moi, soit il avait un excellent pisteur. Dans tous les cas, le moment n’était plus à la réflexion, maintenant que la garde était là, la mort réclamait son dû.

Tandis que les trois hommes occupaient et même décimaient l'avant-garde de nos adversaires, je fis un écart au combat pour prendre les soldats à revers. Le chef du village et c'est deux compères avait suffisamment d'expérience pour tenir de front, moi j'agissais le plus souvent dans l'ombre à coup de poignard dans le dos.

Le temps que je frappe à mon tour, une bonne quinzaine de gars était tombé sous les coups des trois forcené. Je finissais donc le travail. D'un coup dans le dos j'élimine le plus à l'arrière. Avec deux couteaux de lancer, j'en tue encore deux autres apportant la confusion parmi les derniers soldats vivant. Quoi poignard sur un quatrième de la main droit et de la gauche, un couteau dans la gorge d'un cinquième. Les soldats commençaient à reprendre contenance et frappaient à leur tour. Je sortais mon épée pour dévier la lame d'un premier et avoir juste le temps d'esquiver le coup d'un second qui vint se planter sur mon épée dans son élan. Le premier revint à la charge, je bloquais son coup, le repoussais du pied et me retourna vivement pour toucher un autre qui venait dans le dos. Les soldats restant évitèrent d'aller trop vite et se reprirent totalement. Je ne pourrais donc plus faire grand-chose, j'étais assassin, pas épéiste. Je lançais donc juste un couteau sur l'un des gardes pour le mettre hors d'état de nuire et pourvoir l'interroger après. Maintenant il ne me fallait plus que tenir jusqu'à ce que les trois types du village ne terminent le travail. Je venais d'en toucher huit, il ne restait donc plus beaucoup de garde.[/color]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

JOURNAL DE VOYAGE

Alliance : Neutre
Capacité & Magie:
Relations :

Seigneur du Septentrion


Messages : 189
XP : 260
Ici depuis le : 11/12/2013
Date de naissance : 21/12/1992

MessageSujet: Re: [PV Tyrael ] Échapper belle.   Sam 1 Fév - 10:12

J'avais réussi à atteindre les archers de la corniche, leurs armure légère ne purent rien faire contre ma hache qui taillada les cotte de maille avec férocité.
Il n'y avait que cinq archer sur la corniche et c'était aussi bien, les cinq archers abattu je couru au plus vite vers la jeune femme qui avait attiré les gardes ici, elle était encerclé par sept d'entre eux, huit cadavres témoignaient de la capacité de combattante de la jeune femme.

Mat et Rand avaient pris position sur mes côtés et avançaient aussi silencieusement que moi, le vent hurlant de la montagne couvrait notre arrivé et la neige étouffait le bruit de nos pas.
Les gardes trop concentré sur leurs proie ne nous détectèrent pas... Quand ils nous remarquèrent enfin ils était trop tard.

Je trancha les jambe du premier devant moi avant de lui trancher la tête avant qu'il ne puisse hurler, son sang macula la neige de liquide vermeille. Le deuxième eu le temps de vouloir lancé une attaque d'estoc, je n'esquiva pas assez vite malheureusement et son épée arriva à m'entailler légèrement sur la hanche gauche avant que je ne puisse abattre mon arme dans la clavicule du garde.

de leurs côté Rand et Mat finissaient d'achever les derniers gardes. Mat avait une estafilade sur la joue et Rand une marque de sang sur l'épaule.
Je me tourna vers la jeune femme le souffle un peu haletant.

"Je doit bien admettre que vous savez bien vous battre et que le temps passer à chasser des monstres m'a quelque peu rouillé à combattre des hommes. Venez, je vous amène au village la guérisseuse va avoir du travail pour quelque temps avec nous... Et ne vous en faite pas, elle est ronchon avec tout le monde..."

Je commença à ramasser sur les gardes ce qui serait utile, armes, métaux, argent et vivre. Rand et Mat firent de même avant que nous commencions à prendre le chemin qui menait à Ithaque, qui menait à notre foyer.

"Sang et cendre Tyrael, la prochaine fois emmène Lan ou Lew avec nous, ont aura moins à suer avec deux guerriers d'élite hahaha." lança Mat sur le ton de la plaisanterie en m’emboîtant le pas.

"Lew est un maen mat pas un guerrier..." riposta stoïquement Rand

"Quand ont peut envoyer des jet de feu et invoquer des esprit élémentaire de flamme cela revient à être un sacré guerrier pour moi."

Je ne dis rien, mais un sourire ce dessina sur mes lèvres... Mat ne pouvait s'empêcher de faire le pitre pour impressionner les jolie fille.



(FIN)






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [PV Tyrael ] Échapper belle.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[PV Tyrael ] Échapper belle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BELLE TAPISSERIE
» Une très belle peinture
» Belle étalon cherche femme...xD
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» A moitié Belle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duerena, les Roses de Sablovent :: Le Havre :: Le Septentrion-